VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française   Lun Mai 11 2015, 11:19




A la suite de l’audience accordée au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape François a ordonné la promulgation de plusieurs décrets, dont la reconnaissance des vertus héroïques de la FrançaiseJuliette Colbert (1786 – 1864).

Juliette Victorienne Françoise de Colbert-Maulévrier est une fille d’Édouard Victurnien Colbert (1754-1839), marquis de Maulévrier et descendant de Jean-Baptiste Colbert, le ministre de Louis XIV.
Elle apprend les langues : l’allemand, l’anglais, le grec, l’italien. Elle apprend aussi les arts : la musique, le dessin, la peinture. À la cour de Napoléon, elle est dame d’honneur de l’impératrice Joséphine.


Elle épouse en 1807, à 22 ans, le marquis Faletti di Barolo. Elle est fortunée, son mari aussi, mais ils n’ont pas d’enfants. Lors d’une procession du Saint-sacrement en 1814, Juliette de Barolo entend crier « Ce n’est pas le viatique qu’il me faut, mais de la soupe ! » Elle s’aperçoit que la voix vient d’une prison. Elle y entre, obtient d’aller dans le cachot d’où venait le cri, rencontre les prisonniers et leur fait distribuer l’argent qu’elle a sur elle.
Cette rencontre la décide à en savoir plus sur les prisonniers, et à agir pour eux ; elle se renseigne et commence par les visiter. Elle adhère à une association pour le soulagement des prisonniers, mais cette association ne s’occupe d’eux que du point de vue matériel. Juliette de Barolo forme alors le projet de créer une œuvre qui s’intéresse aussi à eux d’un point de vue moral et humain. Elle fonde plusieurs institutions et établissements caritatifs. Elle recueille Silvio Pellico à sa sortie de prison, en fait son secrétaire et l’associe à ses œuvres.

Elle s’occupe des anciennes condamnées, des anciennes prostituées et des femmes en détresse morale. Elle crée plusieurs institutions à leur intention et fonde d’abord un foyer et atelier, le « Refuge », qu’elle confie aux sœurs de Saint-Joseph. Au bout de deux ou trois ans d’une vie de travail et de prière, ces femmes peuvent reprendre une vie normale.

Certaines d’entre elles préfèrent la vie religieuse ; la marquise de Barolo fonde pour elles en 1833 un couvent, à côté du Refuge, et donne à ces nouvelles religieuses le nom de « sœurs de sainte Marie-Madeleine », usuellement « Madeleines », en référence à sainte Marie Madeleine, repentie, disciple de Jésus. Encouragée par l’archevêque de Turin, Juliette de Barolo rédige une règle monastique, exerce une sélection rigoureuse pour les admissions et impose un noviciat sévère pour éprouver et vérifier leur vocation.

Un épidémie de choléra se répand dans le nord de l’Italie en 1835 et attaque Turin. Juliette de Barolo y revient alors, refuse de partir pour Rome, écoute peu les conseils de prudence et se dévoue auprès des malades. Après l’épidémie, elle recueille les orphelines et fonde un orphelinat pour elles. La ville de Turin lui décerne une médaille d’or en hommage à son dévouement pendant l’épidémie.

Juliette de Barolo part à Rome en 1845, pour obtenir du pape la reconnaissance des deux ordres religieux qu’elle a créés, l’ordre de Sainte-Anne et l’ordre des Madeleines. Par son insistance et ses multiples démarches, elle réussit à faire simplifier les procédures et obtient des cardinaux et du pape Grégoire XVI la pleine reconnaissance de ses deux ordres, moyennant quelques modifications à leurs règles.

Elle reçoit aussi du pape la permission d’entrer dans tous les monastères féminins ; ayant visité l’ordre des Adoratrices perpétuelles du Saint-Sacrement, elle obtient du roi Charles-Albert de Sardaigne d’en faire venir en Piémont, et elle en assure les frais. Elle continue d’être attentive aux démunis ; à Roaro elle paie les impôts dus par les plus pauvres pour que leurs biens confisqués leur soient rendus.

Très pieuse, elle était membre du Tiers-Ordre franciscain séculier.

http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/vatican/reconnaissance-des-vertus-heroiques-dune-francaise

_________________
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française   Mer Mai 13 2015, 07:04

Avez-vous réussit à faire le lien entre la voix qu'a entendu Juliette :

Juliette de Barolo entend crier
« Ce n’est pas le viatique qu’il me faut, mais de la soupe ! »

et le :

Citation :
J'ai SOIF ! de Mère Thérèsa

Le 10 septembre 1946, au cours d'un voyage en train de Calcutta à Darjeeling où a lieu la retraite annuelle de sa communauté, elle reçoit ce qu'elle appelle « l'appel dans l'appel » [E 1],[F 23]. Pendant qu'elle essaye de dormir : « Soudain, j'entendis avec certitude la voix de Dieu. Le message était clair : je devais sortir du couvent et aider les pauvres en vivant avec eux. C'était un ordre, un devoir, une certitude. Je savais ce que je devais faire mais je ne savais comment » [F 24]. Mère Teresa parle de cette journée comme étant le « jour de l'inspiration » [A 2]. Mère Teresa ajoute que cette expérience est celle de l'amour de Dieu, qui veut aimer mais aussi être aimé[E 2]. Elle exprime cette expérience beaucoup plus tard dans une lettre en 1993 revenant sur cette expérience du 10 septembre, en affirmant que Dieu a soif de nous :« Si vous devez retenir quelque chose de la lettre de Mère, retenez ceci : “J'ai Soif” est bien plus profond que Jésus vous disant « Je vous aime ». Tant que vous ne savez pas au plus profond de vous que Jésus a soif de vous, vous ne pouvez pas savoir qui il veut être pour vous. Ou qui il veut que vous soyez pour lui » [E 3].
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A8re_Teresa


Vraiment pour ces deux Saintes de Dieu on peut vraiment lire comme au coeur de leur âme, leur attachement à Jésus CHRIST :

« L'appel dans l'appel »
« Le jour de l'inspiration »

Extrèmement riche ou extrêmement pauvre, peu importe quand tout est pour la plus grande GLOIRE DE DIEU ... !!!

Dieu nous parle au travers de l'évènementiel, de cette file même ... et des lectures saintes tel le Cantique de Ste Anne 1S2 des Laudes de ce jour :

6 Le Seigneur fait mourir et vivre ;
il fait descendre à l'abîme et en ramène.
7 Le Seigneur rend pauvre et riche ;
il abaisse et il élève.

8 De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre
pour qu'il siège parmi les princes
et reçoive un trône de gloire.

Au Seigneur, les colonnes de la terre :
sur elles, il a posé le monde !
9 Il veille sur les pas de ses fidèles,
et les méchants périront dans les ténèbres.
La force ne rend pas l'homme vainqueur :
10 les adversaires du Seigneur seront brisés.

Le Très-Haut tonnera dans les cieux ;
le Seigneur jugera la terre entière.
Il donnera la puissance à son roi,
il relèvera le front de son messie.


http://www.aelf.org/office-laudes

Romains 8:28
"Nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu"

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française   Sam Mai 16 2015, 06:53


André Dominique a écrit:


Avez-vous réussit à faire le lien entre la voix qu'a entendu Juliette :

Juliette de Barolo entend crier
« Ce n’est pas le viatique qu’il me faut, mais de la soupe ! »

et le :

Citation :
J'ai SOIF ! de Mère Thérèsa

Le 10 septembre 1946, au cours d'un voyage en train de Calcutta à Darjeeling où a lieu la retraite annuelle de sa communauté, elle reçoit ce qu'elle appelle « l'appel dans l'appel » [E 1],[F 23]. Pendant qu'elle essaye de dormir : « Soudain, j'entendis avec certitude la voix de Dieu. Le message était clair : je devais sortir du couvent et aider les pauvres en vivant avec eux. C'était un ordre, un devoir, une certitude. Je savais ce que je devais faire mais je ne savais comment » [F 24]. Mère Teresa parle de cette journée comme étant le « jour de l'inspiration » [A 2]. Mère Teresa ajoute que cette expérience est celle de l'amour de Dieu, qui veut aimer mais aussi être aimé[E 2]. Elle exprime cette expérience beaucoup plus tard dans une lettre en 1993 revenant sur cette expérience du 10 septembre, en affirmant que Dieu a soif de nous :« Si vous devez retenir quelque chose de la lettre de Mère, retenez ceci : “J'ai Soif” est bien plus profond que Jésus vous disant « Je vous aime ». Tant que vous ne savez pas au plus profond de vous que Jésus a soif de vous, vous ne pouvez pas savoir qui il veut être pour vous. Ou qui il veut que vous soyez pour lui » [E 3].
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A8re_Teresa


Permettez juste que je pousse plus en avant une certaine réflexion en prenant appui sur les appels reçus par Juliette et Mère Thérésa !

Tel que je le perçois, Juliette et Mère Thérésa ont reçu quasiment le même "Appel de Dieu" au travers d'un "tout-pauvre", un "démuni des richesses du monde", un homme qui ne peut être que "tout-vrai" en sa "parole" ... un homme qui étant devenu "toute vérité en lui-même" a pu devenir "lien de passage" ou plutôt "pont entre Ciel et terre" entre DIEU même et "l'âme vivante, juste et vraie" de Juliette et Mère Thérésa ...
Là, Dieu a l'initiative, Dieu PARLE à tous mais n'ont reçu la Parole que Juliette et Mère Thérésa !!!
On peut se poser la question, où en étaient donc intérieurement toutes les autres personnes présentes qui elles-même écoutaient la PAROLE DE DIEU ???
Elles ne vivaient certainement pas à la fine pointe du coeur de leur âme, en esprit et vérité en toute transparence d'être !!!
Mère Thérésa et Juliette vivaient à la fine pointe du coeur de leur âme ... et la PAROLE DE DIEU les a frappée en plein coeur ... !!!

Leur conscience toute éveillée, à l'écoute, à la VRAIE ECOUTE DE DIEU, a su reconnaître la VOIX DE DIEU, la VOIX du BON BERGER, Celle qui conseille et instruit intérieurement ... Celle qui nous pousse en avant ... Celle qui fait qu'un certain François d'Assise a su embrasser un lépreux, Juliette affronter le choléra en se mettant au service des infectés (risque de contagion), Mère Thérésa vivre sur un dépotoir (imaginez juste la puanteur sous les tropiques) ....
Il y a là une folie totalement irraisonnable selon une certaine prise de conscience (du risque), et pourtant malgré la maladie, les risques mortels divers ... et pourtant on peut constater chez ces SAINTS, ... cette préservation DE TOUT DANGER et RISQUES MORTELS ... Ils reposent entièrement dans la MAIN DE DIEU PERE qui pourvoie à tous leurs besoins ...
ILS FONT LA STE VOLONTE DE DIEU ...
ILS SONT DEVENUS TOUT UN AVEC DIEU ...
Tout en eux est CHARITE ...
Ils sont comme fondus en Jésus CHRIST, con-fondus avec Jésus-CHRIST ...
Comme Jésus CHRIST, ils sont devenus des "PONTS DE DIEU" aux hommes ...

Leur conscience, la fine pointe de leur conscience dans l'ESPRIT SAINT, les aide à demeurer en DIEU, dans la MAIN DE LEUR PÈRE DES CIEUX qui peut alors non seulement les préserver ... mais aussi pourvoir à tous leurs besoins ... jusqu'au jour du GRAND PASSAGE qui se révélera non pas comme une réalité horrible et triste à devoir vivre ; mais plutôt comme l'entrée participante et glorieuse au BANQUET DE LA JOIE DES CIEUX...!!!

La réalité du monde et la RÉALITÉ DES CIEUX se côtoient en chaque chrétien ... mon FIAT INTÉRIEUR à DIEU avec l'aide de la Très Ste VIERGE MARIE et St JOSEPH le JUSTE font que je puisse embarquer le TRAIN-DIEU qu'EST JÉSUS CHRIST ...
Les deux rails que sont la MISÉRICORDE et la JUSTICE nous mènent assurément tout en DIEU, dès à présent ...
Être embarqué tout en Jésus CHRIST, c'est être un MEMBRE VIVANT DU ROYAUME DES CIEUX, MEMBRE DE SON CORPS-EGLISE, MEMBRE ACTIF au sein de ce monde ...
Son "Enfant-René", DIEU le veut comblé de GRÂCES ... en agissant selon Sa VOLONTÉ, Celle qu'IL nous révèle, DIEU nous comble de GRÂCES ...
En répondant à Sa VOLONTÉ, en agissant selon Sa VOLONTÉ c'est fou la perception vivante qu'on peut avoir de la GRACE DE DIEU qui passe au travers de nous ...

Tous nos saints tels St François, Mère Thérésa, Juliette et tous les autres connus ou inconnus nous révèlent la RICHESSE INCROYABLE DE VIE qu'est la leur quand ils sont tout en DIEU et œuvrent selon Sa Ste VOLONTE ... la FOLIE D'AMOUR DE DIEU EN ACTE au travers de tous les siens ....
Aucune richesse terrestre ne peut payer cela, cette RICHESSE DIVINE s'accueille juste en accueillant le SEIGNEUR JESUS CHRIST !
Par le BAPTÊME, cette VIE DIVINE nous est offerte gratuitement ... tout ce qui nous est demandé c'est d'y correspondre ... la VOIX de la CONSCIENCE dans l'ESPRIT SAINT nous y aide ... les SACREMENTS sont notre APPUI, notre ROC, notre CITADELLE, notre ARMURE dans la lutte contre toutes les forces du mal, afin de pouvoir justement, parfaitement correspondre à la Ste VOLONTE DE NOTRE PERE QUI EST AUX CIEUX ... et de par ce fait là être préservé comme assuré d'être tout en DIEU, dès à présent jusqu'au BANQUET FINAL ... !!!

DIEU nous propose de croire en SA FOLIE D'AMOUR ... d'y correspondre parfaitement ... alors les belles histoires des Saints ne seront plus celles qui nous ont enchantées, mais deviendront les nôtres ...!!!

SEIGNEUR DIEU relève ton CORPS-EGLISE, donne lui la stature de l'HOMME-DEBOUT, rend le participant à toute TA GLOIRE en chacun de ses membres .... Amen

Ste Marie, St Joseph, Sts Anges de DIEU, Sts Apôtres, Saints et Saintes de DIEU priez pour nous, accompagnez-nous dans notre cheminement terrestre afin de pouvoir parfaitement correspondre à Notre Seigneur Jésus CHRIST, dans l'ESPRIT SAINT, entièrement dans la mouvance de la Très Ste VOLONTE de NOTER PERE QUI EST AUX CIEUX . Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française   Lun Mai 18 2015, 07:10



André Dominique a écrit:
COQUELICOT a écrit:
quand les "deux soifs" se rejoignent, alors seulement la rencontre christique se fait !

Toutefois l'AMOUR DE DIEU est toujours PREMIER !
L'Amour de l'Homme se doit d''être toujours REPONSE à l'AMOUR DE DIEU !

Suivre DIEU, c'est aussi répondre à l'APPEL DE DIEU (qui est unique pour chacun) !
Alors entendre par une JUSTE ECOUTE de l'APPEL DE DIEU (au coeur de son âme) et le suivre en mettant en application l'inspiration du coeur de cette écoute de l'APPEL DE DIEU, c'est vraiment révéler une SAGESSE qui n'est pas de ce monde, la SAGESSE puisée dans l'ESPRIT SAINT ...
Quand on voit ce qu'il est advenu de François, Thérèse ou Juliette et tant d'autres on ne peut être qu'émerveillé !

SEIGNEUR DIEU accorde nous de jouir de TOI, comble nous de Ta JOIE et de Ta PAIX qui ne sont pas de ce monde ! Amen

André Dominique

SAINT CYRILLE DE JÉRUSALEM nous parle du SAINT ESPRIT !

http://www.aelf.org/office-lectures

Citation :


L'eau, symbole de l'Esprit

L'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. C'est une eau toute nouvelle, vivante, et jaillissante, jaillissant pour ceux qui en sont dignes. Pour quelle raison le don de l'Esprit est-il appelé une « eau » ? C'est parce que l'eau est à la base de tout ; parce que l'eau produit la végétation et la vie ; parce que l'eau descend du ciel sous forme de pluie ; parce qu'en tombant sous une seule forme, elle opère de façon multiforme. ~ Elle est différente dans le palmier, différente dans la vigne, elle se fait toute à tous. Elle n'a qu'une seule manière d'être, et elle n'est pas différente d'elle-même. La pluie ne se transforme pas quand elle descend ici ou là ,mais, en s'adaptant à la constitution des êtres qui la reçoivent, elle produit en chacun ce qui lui convient.

L'Esprit Saint agit ainsi. Il a beau être un, simple et indivisible, il distribue ses dons à chacun, selon sa volonté. De même que le bois sec, associé à l'eau, produit des bourgeons, de même l'âme qui vivait dans le péché, mais que la pénitence rend capable de recevoir le Saint-Esprit, apporte des fruits de justice. Bien que l'Esprit soit simple, c'est lui, sur l'ordre de Dieu et au nom du Christ, qui anime de nombreuses vertus.

Il emploie la langue de celui-ci au service de la sagesse ; il éclaire par la prophétie l'âme de celui-là ; il donne à un prêtre le pouvoir de chasser les démons ; à un autre encore celui d'interpréter les divines Écritures. Il fortifie la chasteté de l'un, il enseigne à un autre l'art de l'aumône, il enseigne à celui-ci le jeûne et l'ascèse, à un autre il enseigne à mépriser les intérêts du corps, il prépare un autre encore au martyre. Différent chez les différents hommes, il n'est pas différent de lui-même, ainsi qu'il est écrit: Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous. ~

Son entrée en nous se fait avec douceur, on l'accueille avec joie, son joug est facile à porter. Son arrivée est annoncée par des rayons de lumière et de science. Il vient avec la tendresse d'un défenseur véritable, car il vient pour sauver, guérir, enseigner, conseiller, fortifier, réconforter, éclairer l'esprit : chez celui qui le reçoit, tout d'abord ; et ensuite, par celui-ci, chez les autres.

Un homme qui se trouvait d'abord dans l'obscurité, en voyant soudain le soleil, a le regard éclairé et voit clairement ce qu'il ne voyait pas auparavant: ainsi celui qui a l'avantage de recevoir le Saint-Esprit a l'âme illuminée, et il voit de façon surhumaine ce qu'il ne connaissait pas.


R/ Allons dans la joie puiser aux sources du salut.

Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai
n'aura plus jamais soif.

L'eau que je vous donnerai deviendra en vous
source jaillissant en vie éternelle.

Oraison

Seigneur, nous t'en prions : que descende sur nous la force de l'Esprit Saint pour que nous puissions discerner ta volonté et l'accomplir tout au long de notre vie.

L'EAU SAINTE DU SAINT ESPRIT ou est-elle la plus pure ?
L'EAU SAINTE DU SAINT ESPRIT ou sommes-nous assurés de l'accueillir dans la meilleure disposition possible ?

Au coeur de notre âme, au sommet de notre Montagne Sainte Intérieure, à la fine pointe de notre conscience ... là où DIEU peut nous toucher, se donner, se fondre comme pour devenir un "TOUT-UN" avec nous ... là où résidait toujours Jésus CHRIST ... là où de "chuté-portant" toutes nos "croix-péchés-conséquences" Il a gravi Son Golgotha, pour tout remettre à SOn PERE et obtenir notre SALUT à tous, lors de Sa Glorieuse PASSION ... c'est là que tout se joue-réalise ... c'est de là que nous avons à tout puiser saintement comme d'une SOURCE devenue INTARISSABLE pour répandre les Fruits de l'ESPRIT SAINT dans le monde sur ceux qui osent entreprendre l'ascencion de leur propre Montagne Sainte Intérieure, qui en sont encore aux "commencements-balbutiements" d'un cheminement vers la Perfection et Sainteté de Notre PERE QUI EST AUX CIEUX.

SEIGNEUR DIEU relève ton CORPS-EGLISE, donne lui la stature de l'HOMME-DEBOUT, rend le participant à toute TA GLOIRE en chacun de ses membres .... Amen

Ste Marie, St Joseph, Sts Anges de DIEU, Sts Apôtres, Saints et Saintes de DIEU priez pour nous, accompagnez-nous dans notre cheminement terrestre afin de pouvoir parfaitement correspondre à Notre Seigneur Jésus CHRIST, dans l'ESPRIT SAINT, entièrement dans la mouvance de la Très Ste VOLONTE de NOTRE PERE QUI EST AUX CIEUX . Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance des vertus héroïques d’une Française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: