VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Un vaisseau cargo russe, qui devait ravitailler la station spatiale ISS, en dérive dans l'espace !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Un vaisseau cargo russe, qui devait ravitailler la station spatiale ISS, en dérive dans l'espace !   Mar Mai 05 2015, 15:26

Mardi 28 avril, tôt le matin, le lancement du lanceur Progress M-27M (un vaisseau cargo de transport de type Soyouz-2.1A ILV) s’est pourtant déroulé sans encombres au cosmodrome de Baïkonour. Le vaisseau s’est bien décroché de son lanceur quelques minutes plus tard, mais 3 de ses antennes ne se sont pas dépliées. C’est la panique depuis le pas de tir situé au kasakstan jusque dans les bureaux de Rocosmos, l’agence spatiale russe : Le vaisseau Soyuz de presque 7 mètres de long pour à peine 3 mètres de diamètre et 7 tonnes ne répond plus, impossible pour lui de rejoindre l’ISS, une première depuis 1978 qu’il fait des voyages entre les stations spatiales comme Mir avant l’ISS.

Il devait s’y amarrer pour six mois avec ses trois tonnes de vivres à livrer à la station dont 860 Kg de « gasoil de l’Iss », 400 kg d’eau, 50 kg d’air et près de 2000 kg de nourriture, produits frais et matériel expérimental, pièces de rechanges etc … Avant de repartir en tant que poubelle, car tout ce qui est à jeter dans l’ISS est placé dans ce cargo une fois vidé de sa marchandise pour aller se consumer sur la planète.

Instable, Le progress (qui est un soyuz aménagé en cargo, ce qui signifie qu’il ne transporte pas d’équipage humain ni ne possède de bouclier thermique) ne peut s’amarrer à la Station Spatiale Internationale car il tourne sur lui-même comme un bateau céleste ivre mort.

Quels seront les dégâts ?


Notre planète n’étant recouverte que de 25% de surface émergées, il y a déjà 75% de chances pour qu’il finisse naturellement sa chute dans l’océan. Les 25% de terre restant qui sont finalement peu peuplées, entre les déserts, les pôles, les forêts denses, les zones agricoles ou les toundras, ou encore les montagnes il ne reste guère plus d’une chance sur dix pour qu’il frappe une surface dure, bien moins encore pour qu’il tombe en plein centre-ville. Si le lanceur au sol est impressionnant à voir, rassurez-vous, ce n’est pas ce monstre qui va retomber, car il effectue plusieurs séparations lors de son lancement, à commencer par les puissants boosters qui deviennent inutiles dès qu’il quitte l’atmosphère terrestre, puis différents étages composés essentiellement de propulseurs et de carburant/comburant jusqu’à ce qu’il ne reste au final plus que la coiffe (ogive blanche sans la pointe verte sur les photos ci-dessus). C’est ce cocon fait d’un alliage fin d’aluminium qui enfin s’ouvre et laisse s’échapper le papillon Russe sensé butiner jusqu’à l’ISS.

Ou va t il s’écraser ?

L’ESA annonce sur son site que s’il reste hors de contrôle, et donc « dans une rentrée incontrôlée, le navire spatial pourrait en principe rentrer sur un point quelconque de la terre ou de la mer comprise entre environ 51 ° N et 51 latitude deg S, correspondant à son orbite actuelle. Les spécialistes russes, travaillant en liaison avec les contrôleurs de vol de mission de Houston (NASA) et de l’ESA, continuent à suivre la trajectoire du véhicule et fourniront des mises à jour sur sa date prévue de la rentrée, et le point d’impact suggéré par son évolution. Et précise aussi que « Au Bureau de débris spatiaux de l’ESA, nous sommes en contact avec notre collègues américains et russes. Les données de suivi orbitale nous recevons du système de radar américain sont en cours de perfectionnement avec des données supplémentaires fournies par l’Allemagne TIRA radar de poursuite (exploité par Fraunhofer FHR), et nous utilisons pour ce faire nos propres estimations de rentrée et les communiquer avec les États membres de l’ESA.

A l’heure actuelle, même s’il devait s’écraser sur le plancher des vaches, pas d’explosion catastrophique à attendre puisqu’il aura déjà été consumé à près de 90% lors de sa rentrée atmosphérique, c’est plutôt comme si un gros minibus blindé tombait depuis la soute d’un avion. C’est certain, mieux vaut ne pas être dessous quand même. Sachez enfin qu’en soixante ans de conquête spatiale et de retombées, aucun être humain n’a « encore » été victime d’une chute de débris. Son orbite reste cependant prévisible, et vous pouvez d’ores et déjà connaitre les pays survolés, et donc les cibles potentielles pour le crash :

Les pays survolés avec son orbite actuelle :

Pérou, Bolivie, Brésil, Guyane, Surinam, France ( et tout particulièrement les villes en ligne droite entre Quimper et Saint Quentin) Belgique, Allemagne, Pologne, Russie, Kasakstan, Tibet, Chine, Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Australie.

Il est possible de surveiller les rotations de l'appareil au moyen du lien suivant et la rentrée dans l'atmosphère terrestre, si j'ai bien lu sur un autre site, devrait avoir lieu entre le 7 et le 11 mai :

http://www.n2yo.com/?s=40619

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Un vaisseau cargo russe, qui devait ravitailler la station spatiale ISS, en dérive dans l'espace !   Dim Mai 10 2015, 13:31

L'Agence spatiale russe annonce par voie de communiqué que le cargo spatial Progress M-27 est entré dans l'atmosphère terrestre vendredi 08-05-15 matin vers 5 h, heure de l'Est, et que ses fragments de débris pourraient tomber dans l'océan Pacifique.

L'agence Roscosmos affirme que l'entrée dans l'atmosphère s'est faite dans une région du centre du Pacifique, mais elle n'a pas été plus précise.

La plupart des fragments ont probablement été consumés par la friction provoquée par l'atmosphère terrestre. Aucun d'entre eux n'a jusqu'ici été localisé.

Progress M-27 a entamé une chute vers la Terre peu après le lancement du vaisseau, le 28 avril, du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Le vaisseau inhabité devait ravitailler l'équipage de la Station spatiale internationale, mais l'Agence spatiale russe en a perdu le contrôle avant l'amarrage.

Le prochain vol d'approvisionnement des occupants de la Station, qui sera cette fois lancé par l'entreprise privée américaine SpaceX, est prévu pour le mois prochain.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
 
Un vaisseau cargo russe, qui devait ravitailler la station spatiale ISS, en dérive dans l'espace !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: