VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Au cours d'une vision reçue du Seigneur...

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Jeannine
Modérateur


Date d'inscription : 07/08/2013

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeSam Nov 08 2014, 18:34

Dédicace de la basilique du Latran, fête


Livre d'Ézéchiel 47,1-2.8-9.12.
Au cours d'une vision reçue du Seigneur, l'homme qui me guidait me fit revenir à l'entrée du Temple, et voici : sous le seuil du Temple, de l'eau jaillissait en direction de l'orient, puisque la façade du Temple était du côté de l'orient. L'eau descendait du côté droit de la façade du Temple, et passait au sud de l'autel.
L'homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l'extérieur, jusqu'à la porte qui regarde vers l'orient, et là encore l'eau coulait du côté droit.
Il me dit : « Cette eau coule vers la région de l'orient, elle descend dans la vallée du Jourdain, et se déverse dans la mer Morte, dont elle assainit les eaux.
En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner. Le poisson sera très abondant, car cette eau assainit tout ce qu'elle pénètre, et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent.
Au bord du torrent, sur les deux rives, toutes sortes d'arbres fruitiers pousseront ; leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas. Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire. Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède.


Revenir en haut Aller en bas
paixlumière
membre
paixlumière

Date d'inscription : 07/11/2014

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeDim Nov 09 2014, 16:22

Ce texte suscite en moi pas mal de questions, pouvez vous m'éclairer?
De quoi parle Ezéchiel? Du temple de Dieu sur terre?
Est-ce en rapport avec la destruction de Jérusalem du temps d'Ezéchiel?
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeDim Nov 09 2014, 20:24

paixlumière a écrit:
Ce texte suscite en moi pas mal de questions, pouvez vous m'éclairer?
De quoi parle Ezéchiel? Du temple de Dieu sur terre?
Est-ce en rapport avec la destruction de Jérusalem du temps d'Ezéchiel?

Il y a, sur internet, plusieurs commentaires de la citation d'Ézéchiel dont vous parlez

Je vous propose le commentaire suivant:

Citation :

Pour bien saisir le sens de l’évangile de la purification du Temple, il est nécessaire de se référer aux autres textes liturgiques de la fête. La première lecture, tirée du prophète Ézékiel nous montre que toute bénédiction jaillit du Temple de Dieu. Les fleuves d’eau, jaillis du sanctuaire, sont source de fécondité. L’eau de ce fleuve assainit toute eau. Ainsi les arbres fruitiers peuvent porter des fruits abondants qui jamais ne s’épuisent, et des feuilles servant de remède. La vie saine et féconde est un don de Dieu qui nous vient du temple, où Dieu habite avec son peuple élu. Autrement dit, la réussite d’une vie est due à la présence divine. Vivre en paix avec Dieu donne croissance et bénédiction venant de son Temple Saint.
Le texte paulinien fait avancer le raisonnement d’un grand pas : ce Temple de Dieu d’où vient toute bénédiction, ce sont en réalité les chrétiens eux mêmes. Nous sommes les collaborateurs de Dieu, le champ de Dieu, l’édifice de Dieu (1Corinthiens 3.9). Selon la Nouvelle Alliance, l’Esprit de Dieu habite en nous (Romains 8.9), et c’est pourquoi non seulement nous recevons la bénédiction venant du Temple de Dieu, mais nous sommes véritablement le Temple de Dieu, qui est construit des « pierres vivantes » que nous sommes. Selon les paroles mêmes du Christ, le temps est maintenant arrivé où Dieu n’est plus adoré sur telle ou telle montagne sainte, c’était une manière de se rapprocher de celui qui réside au ciel, mais il est adoré en esprit et en vérité (Jean 4.23) parce que l’esprit de Dieu a été répandu dans nos cœurs.
Cette audacieuse identification entre le Temple de Dieu et les chrétiens a pour conséquence que celui qui détruit le Temple de Dieu, Dieu le détruira (1Corinthiens 3.17). Celui qui détruit la foi ou qui scandalise l’un de ces petits qui sont à Dieu, est l’ennemi de Dieu. Mieux vaudrait pour lui de se voir attacher au cou une meule et être précipité dans la mer. Cette menace est illustrée par la lecture évangélique de la purification du Temple. Jésus se fâche rarement, sauf quand le sanctuaire de Dieu est déshonoré. Alors, il se met à purifier le Temple et chasse les vendeurs à coups de fouet : Celui qui détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira.
La suite de l’évangile élargit encore une fois le thème de la fête. Le Temple saint d’où vient toute bénédiction, et à laquelle nous sommes identifiés comme les pierres d’une maison, est aussi, au plus profond, identique au corps même du Christ ; Le Temple dont il parlait, c’était son corps (Jean 2.21). Et l’Église, le Corps mystique du Christ est un édifice vivant. Toute vie est caractérisée par sa croissance. Sans croissance, il n’y a pas de vie. Ainsi en est-il de l’Église, vue comme Corps du Christ. Elle n’est pas un bâtiment statique, mais un organisme vivant qui se développe et croît. Cette croissance de l’Église contient une promesse, ainsi que l’exprime très bien la préface du jour. La croissance continuera sans interruption, jusqu’au jour où l’édifice se trouvera, accompli, dans la Jérusalem céleste. Là, il cessera de croître parce que tout sera accompli et que le temps aura cessé d’exister. Dans la Jérusalem nouvelle on n’aura pas besoin de la lumière du soleil ni de la lune, car la gloire même de Dieu l’illuminera (Apocalypse 21).

Source : http://jubilatedeo.centerblog.net/6574857-Evangile-et-homelie-du-mardi-09-Novembre


Autres commentaires aux liens indiqués ci-dessous:


http://www.interbible.org/interBible/cithare/celebrer/2014/a_latran.html

http://jubilatedeo.centerblog.net/6574857-Evangile-et-homelie-du-mardi-09-Novembre

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
paixlumière
membre
paixlumière

Date d'inscription : 07/11/2014

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeMer Nov 12 2014, 15:15

Merci Stan pour cet éclaircissement Very Happy

L'Eglise du Christ..

Donc en fait, c'est une allégorie... une métaphore.
Très belle explication et évolution que d'arriver à l'ensemble des Chrétiens, Corps Mystique du Christ.

Citation :
La première lecture, tirée du prophète Ézékiel nous montre que toute bénédiction jaillit du Temple de Dieu.

Il s'agit bien d'un songe qui a été donné à Ezekiel par le Seigneur?
Est-ce que les croyants de l'époque et Ezekiel lui-même le comprenaient au premier degré, à savoir, un temple d'adoration à Dieu sur la planète en terre Sainte  d'où coulerait les grâces? (étant donné que la géographie du lieu est donné, en citant le Jourdain par exemple)

Ou est ce que les croyants et Ezékiel ont pensés à une vision céleste, càd, un temple dans le Ciel?
Ou alors, à une descente du Ciel sur la terre en ce temple.
Mais alors, ce temple à l'air physique, alors que la version du temple donné par Jésus est plus abstraite; la communauté des croyants, leurs corps en Son Corps.

Désolé si mes questions paraissent ardues ou redondantes!


Citation :
Autrement dit, la réussite d’une vie est due à la présence divine. Vivre en paix avec Dieu donne croissance et bénédiction venant de son Temple Saint.

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... 858029310
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeMer Nov 12 2014, 15:38

paixlumière a écrit:

Citation :
La première lecture, tirée du prophète Ézékiel nous montre que toute bénédiction jaillit du Temple de Dieu.

Il s'agit bien d'un songe qui a été donné à Ezekiel par le Seigneur?
Est-ce que les croyants de l'époque et Ezekiel lui-même le comprenaient au premier degré, à savoir, un temple d'adoration à Dieu sur la planète en terre Sainte  d'où coulerait les grâces? (étant donné que la géographie du lieu est donné, en citant le Jourdain par exemple)

Désolé si mes questions paraissent ardues ou redondantes!

Vous trouverez réponse en allant au lien indiqué ci-dessous, qui nous apprend que les juifs ont la tradition très ancienne de comprendre les Saintes Écritures selon quatre niveaux d'interprétation ;


http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_sens_de_l%27%C3%89criture

Citation :

Quatre sens de l'Écriture

Par les quatre sens de l'Écriture, il faut entendre les quatre types ou niveaux de lecture
que proposent le judaïsme et le christianisme des écritures sacrées.
Ces quatre sens sont

  • Peshat, Remez, Drash, Sod dans la tradition judaïque ;

  • littérale ou historique, allégorique, tropologique (en), et anagogique dans la tradition chrétienne.

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_sens_de_l%27%C3%89criture




Autres liens donnant des informations
sur les 4 niveaux d'interprétation des écrits bibliques:


http://www.samizdat.qc.ca/vc/theol/interpbib_da.htm
http://www.lueur.org/textes/interpretation-bible.html
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/pcb_documents/rc_con_cfaith_doc_20020212_popolo-ebraico_fr.html

Bonne lecture!

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
paixlumière
membre
paixlumière

Date d'inscription : 07/11/2014

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeMer Nov 12 2014, 18:47

Merci beaucoup Stan, c'est très instructif!
Vous m'ouvrez tout un panel Smile

En fait, je pense que  nous laïcs comprenons certainement l’Évangile sans l'appui conscient ou académique de ces 4 grilles de lectures, assurément grâce aux pères de l’Église qui nous ont transmis l’Évangile par l’Église en s'appuyant eux-même sur ces grilles de lecture, sachant interpréter les songes et prophéties, sans oublier grâce à la relation surnaturelle de Dieu et les Hommes.

Je pense tout de même qu'un Catholique doit les connaître si il s'aventure dans la lecture et la compréhension de la Bible.

Sinon, existe t-il des versions de la Bible ou des livres qui offrent les lectures du jour avec des commentaires du même acabit que celui que vous avez cité?

merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
paixlumière
membre
paixlumière

Date d'inscription : 07/11/2014

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeMer Nov 12 2014, 19:05

Pour info, un petit édit extrait de wikipédia:

Citation :

Lectio divina et interprétation selon les quatre sens


Les quatre sens correspondent à la méthode traditionnelle de lecture des Saintes Écritures, lors de la Lectio Divina (voir article de Zénith sur les réflexions d'Enzo Bianchi, fondateur du monastère de Bose en Italie, lien en italien).

Sens littéral


Ce premier sens est quelquefois appelé aussi sens historique.

Description

Le sens littéral est celui qui est issu de la compréhension linguistique de l’énoncé.
Selon Thomas d'Aquin, le sens littéral est celui que l'auteur entend signifier.
Le recours à l'exégèse est donc indispensable pour tenter de le découvrir.

Subdivisions

Thomas d'Aquin distingue à l'intérieur du sens littéral :

  • un sens parabolique (interprétation à partir d'une parabole),
  • un sens étiologique (lorsqu’un énoncé a été dit en fonction d’une condition particulière d’énonciation)
  • et un sens analogique (comparaison de divers passages analogues afin de corroborer leurs suggestions).


Sens spirituels


Les trois autres sens sont regroupés sous l'expression sens spirituels.

Sens allégorique


Vient du grec allos, autre, et agoreuein, dire: l'allégorie en énonçant une chose en dit aussi une autre. Ce procédé littéraire était connu aussi dans la Grèce Antique. Le sens allégorique peut être l’interprétation d’un passage de l’Ancien Testament en fonction de l’Incarnation du Christ, ou, si l'on préfère, il peut être l’explication des événements de l’Ancien Testament par les événements de la vie du Christ décrits dans le Nouveau Testament: on parle alors de typologie, qui est un cas particulier d'allégorie.

Exemple : guérison d'un lépreux (Lc 5. 12-16)

Dans les pays développés, la guérison d'un lépreux ne peut être interprétée selon le sens littéral, puisque cette maladie a quasiment disparu de ces pays. En revanche, il est possible d'en faire une interprétation selon le sens allégorique :


  • dans l'Ancien Testament, les lépreux étaient tenus à l'écart de la société (Lv 14. 1-57). Il est donc possible de faire la relation entre le Premier et le Nouveau Testament.
  • Le lépreux symbolise aujourd'hui l'exclusion sociale.


Voir les différentes interprétations faites de ce passage, et notamment l'interprétation de Bède le Vénérable, selon qui, dans le sens allégorique, ce lépreux représente le genre humain languissant et affaibli par suite de ses péchés ; et tout couvert de lèpre ; « car tous ont péché et ont besoin de la grâce de Dieu » (Rm 3) : Site Clerus.org.

Sens tropologique

Ce sens est quelquefois appelé aussi sens moral.
Le sens tropologique cherche dans le texte des figures, des vices ou vertus, des passions ou des étapes que l'esprit humain doit parcourir dans son ascension vers Dieu.

Ce sens concerne le présent.

Sens anagogique

Le sens anagogique (du grec anagogikos (élévation) désignant en théologie  le sens le plus profond et le plus caché des Écritures. Chiffré par des symboles, ce sens anagogique conduit au divin et ne peut donc être analysé que par un exégète) est obtenu par l'interprétation des Évangiles, afin de donner une idée des réalités dernières qui deviendront visibles à la fin des temps.

Ce sens concerne l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeJeu Nov 13 2014, 00:27

paixlumière a écrit:
existe t-il des versions de la Bible ou des livres qui offrent les lectures du jour avec des commentaires du même acabit que celui que vous avez cité?

merci Smile

Pour autant que je sache, les Pères de l'Église (Clément d'Alexandrie, Origène, Saint Augustin et autres) qui ont commenté la Bible, ont tenu compte des divers niveaux d'interprétation des Saintes Écritures; il s'agit donc d'avoir accès aux commentaires de la Bible par les Pères de l'Église, lesquels commentaires vous pourrez sans doute retrouver en cherchant sur internet:


Citation :

Interprétation au temps des Pères de l’Église

Clément d’Alexandrie affirmait que le texte (biblique) avait 5 sens : historique, doctrinal, prophétique, philosophique et mystique. Origène, lui, donnait 3 sens au texte: littéral, moral et mystique, quant à Augustin, il affirmait que le texte avait 4 sens : historique, étiologique, analogique et allégorique.

Source : http://www.eglisedesnations.org/edifications/interpretation/histoire.php

Quant à la Bible qui me parait le mieux tenir compte implicitement des divers niveaux d'interprétations, je pense qu'il est bien d'avoir une bible pastorale comme "La Bible des Peuples" indiquée dans l'image ci-dessous:


Au cours d'une vision reçue du Seigneur... I-grande-97617-la-bible-des-peuples-1cederom.net

Mais la référence qui vous donnera le maximum de ce que vous recherchez
reste à mes yeux "La Bible chrétienne", Éditions Anne Sigier,
dont vous avez la présentation ci-dessous, mais il s'agit de livres
au prix élévé : (entre $80. et $100.)
Au cours d'une vision reçue du Seigneur... I-Grande-133080-la-bible-chretienne-pentateuque-tome-i.net

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
paixlumière
membre
paixlumière

Date d'inscription : 07/11/2014

Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitimeVen Nov 14 2014, 06:14

Merci Stan Smile

Je me pencherai sur ces Bibles, que je ne connais pas.
Au vu de toutes les Bibles disponibles, je la choisirai bien en conscience.
J'ai eu accés au départ à un petit Nouveau Testament de poche, bien utile, mais publié par les adventistes! pale 
Bon le texte n'est pas non plus très éloigné, mais quand il s'agit des commentaires sur la Bible, je préfère m'en tenir à une version catholique!

Le Seigneur vous bénisse cher Stan!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Empty
MessageSujet: Re: Au cours d'une vision reçue du Seigneur...   Au cours d'une vision reçue du Seigneur... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Au cours d'une vision reçue du Seigneur...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Évangile du Jour-
Sauter vers: