VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 l'argent et le royaume de DIEU

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jacquespascal
membre
avatar

Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: l'argent et le royaume de DIEU   Ven Oct 31 2014, 10:11

Rappel du premier message :


Kurt Buehlmann, pasteur nous parle de l'argent :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




hostie hostie hostie hostie hostie hostie hostie hostie hostie hostie
__________________________________________________________________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
André Dominique
membre


Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Nov 25 2015, 17:32

Richard Russsel vient de décéder !

Citation :
Je voudrais dire quelques mots de respect pour le passage à Dieu de Richard Russell. Sir Richard, le parrain des écrivains financiers est décédé hier à l'âge de 91 ans.
Il a commencé à écrire en 1958 et est devenu une source emblématique de la vérité et de bon sens dans le monde financier.
Je me souviens que déjà au collège je lisais ses écrits, je me suis efforcé de reproduire en tant que courtier et maintenant comme écrivain son approche de bon sens qui fut le sien.
Sir Richard, que Dieu accorde votre âme de reposer en Paix !

Bill Holter

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le 22 avril je vous avais partagé quelques traits de sa spiritualité :

André Dominique a écrit:
Citation :
les banques centrales se sont engouffrées dans une gigantesque et nécessaire création monétaire dont elles n'arriveront plus jamais à s'extraire, sauf si la monnaie perd graduellement son pouvoir d'achat, c'est-à-dire sa base, au travers de l'inflation. Cela pourrait conduire à une nationalisation larvée de tout le secteur financier, comme ce fut constaté au début de la déflation japonaise. Tout le flux monétaire deviendrait étatisé. A ce moment, une autre configuration financière s'imposerait, très proche de celle des années cinquante, au cours desquelles les banques centrales et commerciales étaient sous contrôle gouvernemental étroit, quand elles n'étaient pas des banques d'Etat, au détriment des actionnaires privés.

Je ne peux m'empêcher de repenser au songe que je vous avais partagé autrefois en lequel ... je faisais le tour du village avec mes enfants pour le leur décrire tel qu'il était du temps de mes grands parents paternels ... en lequel j'avais de même rencontré ma grand-mère qui m'a juste regardé sans dire un mot ...
Dans mon analyse perso de l'époque, j'avais déclaré que nous retournerions au niveau du pouvoir d'achat de l'équivalent des années 1950 ...
Cela me fait un peu étrange d'être comme confirmé par l'un des "grands pontes" des banksters !!!
Constatez juste leur aveuglement, l'aveuglement de ces gens enténébrés qui n'arrivent à voir le réel que le jour où ils ne peuvent que constater, obligés d'admettre à quel point ils vont se crasher grave à fond les caisses sur le mur du réel, le mur de la réalité ... !!!

Ce jour c'est un peu comme si le Seigneur nous déclare ouvertement de nous positionner de telle façon que toute cette richesse incroyablement immense revienne à ceux qui ont su se montrer digne de la FOI en LUI, sont les JUSTE selon la FOI ...
Le monde que nous avons connu est déjà mort, il a été mis à mort, il manque juste encore que cela ne devienne évident pour tous ...
Un monde nouveau va être à batir !

Ce jour pareillement Richard RUSSEL nous partage ceci :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :


Ce que je recherche en ce moment ne est pas l'appréciation des actifs ou des bénéfices, c'est la paix de l'esprit. L'or et l'argent sont à la base d'une vaste pyramide inversée. Quand tout le reste est détruit, la base de la pyramide sera maintenue. Accrochez-vous à votre argent et votre or, et acheter plus si vos finances vous le permettent.


Mon conseil est d'acheter l'argent-métal. Chargez-montez sur l'argent. Pour acheter de l'argent physique réel, je suggère d'acheter le "monstre" boîtes en argent. Si vous ne voulez pas acheter de l'argent physique, je suggère l'achat SLW, SLV, CEF, à parts égales (mines). Contrairement à l'or, l'argent n'a jamais été arraché au public par décret du gouvernement. Mes bénédictions à tous mes abonnés.

13 « Les Rois de la finance sont en déroute, toutes banques armées en monnaie de singe sont en déroute !
Nous recevons en partage les trésors-richesses du pays de la finance.


Voilà quelques années de cela je disais :
Un peu d'argent métal, ça suffit ! ça ne coûte pas grand chose et vous êtes assurés ... surtout pas de prêts ... rien qui ne puisse vous mettre dans l'embarras ...

C'est le SEIGNEUR qui est aux manettes ... que se réalise son PLAN DIVIN ! Amen


Citation :
Le 6 janvier fête de l'Epiphanie Mr RUSSEL disait :

Sur un tout autre sujet, je tiens à revenir à la notion de la paix de l'esprit. À mon avis, la paix de l'esprit l'emporte sur tous les autres aspects. Sans la paix de l'esprit, la richesse devient secondaire. Sans la paix de l'esprit, la vie devient un fardeau et sans joie. Peut-être est-ce pourquoi Dieu a créé l'or. L'or est la plate-forme ultime de la richesse. Il est l'un des trois éléments que les sages présentés à l'enfant Jésus ".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le 23 janvier 2015 Mr RUSSEL disait :

Citation :
" Durant les 90 années que j'ai passées sur cette terre je ne me suis jamais bien senti dans ma peau. Mais dernièrement, après beaucoup d'introspection, j'ai enfin accepté que je suis une bonne personne et mérite de mieux me traiter. J'ai grandi pendant la Grande Dépression et j'ai appris à toujours commander l'article le moins cher sur le menu des restaurants. En ces jours difficiles, un sou économisé était comme un dollar gagné.

En 1932, Je me souviens bien que les colis de l'immobilier à New York étaient souvent à la vente pour $ 10 000 en espèces. Pourtant, ils ne vendaient pas parce que les gens avaient peur de déposer $ 10 000 en espèces dans l'achat d'un immeuble de New York City. Quiconque disposait d'une trésorerie en espèce a refusé de s'en séparer, malgré l'énorme retour bénéficiaire sur leur argent. Si vous aviez l'argent, vous remerciez Dieu de ce que vous aviez et aucun investissement était assez juteux pour vous inciter à mettre bas votre argent, à vous en séparer. Ainsi, New York immobilier vendait à des prix giveaway et il est resté ainsi jusqu'à ce que la Grande Dépression a pris fin.

Je me souviens de dîners de dimanche dans les meilleurs restaurants offerts pour un dollar ou moins. Je me souviens de l'admission au cinéma de quartier (caractéristiques doubles) pour 15 cents, et vous pouviez rester toute la nuit à dormir dans votre siège à l'intérieur pour éviter de rester en dehors glacé par le froid de l'hiver.

Revenons à ma reconnaissance comme quoi je suis fondamentalement une bonne personne et que j'ai le droit de m'aimer. Comme preuve, je me donne maintenant la permission de profiter de ma vie. J'achète les petites choses que j'ai toujours voulu et le week-end j'invite ma fille Daria et son mari à de bons dîners dans des restaurants raffinés. Louise Hay est correcte, tout commence quand vous apprenez à vous aimer et à chérir. Je pense que j'y suis finalement arrivé ; ça ne m'a pris que 90 années.

J'ai quitté le site de mardi avec une suggestion pour mes abonnés d'échanger leur "monnaie fiduciaire bidon" pour la vraie monnaie tangible constitutionnelle deque sont l'argent et l'or. Je crois que dans la prochaine décennie, nous serons dans une tendance mondiale vers l'honnêteté et la vérité; cela va démarrer avec les monnaies et le monde va revenir à l'étalon-or.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le 30 décembre 2014 Mr RUSSEL disait :

Citation :
Personnel: C'est étrange, mais après toutes ces années, il semble y avoir un intérêt croissant en moi pour la Seconde Guerre mondiale. Jamais un jour ne passe sans que je ne pense pas à la guerre. Je pense souvent à un jour particulier. J'étais sur une mission en Italie et tout à coup au loin j'ai vu des bouffées de fumée noire. C'était la première fois que j'avais vu Flack. En un éclair, j'ai compris ce que je voyais. Mon esprit se figea quand j'ai réalisé tout à coup, "ces gars essaient de me tuer." Dans un avion, il est impossible de se cacher, pas de tranchées. Votre ennemi est soit chanceux ou alors il ne l'est pas. Tout ce que vous pouvez faire est de prier pour que la flak ne vous touche pas. Votre vie ne tient qu'à un fil. C'était l'expérience la plus effrayante que j'ai jamais vécu. Je me suis accroupi dans le nez de l'avion, et je me suis dit, "Dieu, garde moi vie, et je ne serai jamais te demander quoi que ce soit de nouveau."

Dieu m'a gardé en vie. Mais je suis revenu sur ma parole, et j'ai demandé beaucoup de choses depuis. Maintenant, je demande à Dieu de me garder en vie afin que je puisse prendre soin de ma famille et de mes abonnés, que je considère comme une partie de ma famille. Certaines personnes éveillées se rendront compte que la guerre n'a rien à voir avec la romance ou l'excitation. La guerre, comme l'holocauste, fait ressortir les pires instincts et les pires émotions chez l'homme. Je recherche un monde où nous sommes tous libres de nous-mêmes et de nos semblables, en lequel les hommes et les femmes aiment. Quand nous chérissons et nous nous aimons, quand  nous aimons nos frères alors obtenons la Paix et le début de la civilisation . Dans le siècle à venir, l'amour et la spiritualité vont balayer-conquérir la planète et la guerre disparaîtra. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le 6 février Mr RUSSEL disait :

Citation :
" Comme mes abonnés le savent, je considère le plus grand don de Dieu comme étant la paix de l'esprit ; l'or et l'argent sont la paix de l'esprit..

Une chose dont je suis certain, c'est que pour la prochaine centaine ou millier d'années à partir de maintenant, l'argent et l'or continueront de représenter la richesse terrestre. Si vous possédez de la richesse, c'est seulement la vôtre tant que vous êtes en vie sur la terre. Dieu est la source de toute richesse à qui nous empruntons tant nous sommes en vie. Même Bill Gates et Warren Buffet le savent, et ils ont voulu vouer toute leur richesse à la charité à leur décès.  

........................................

«C'est un monde submergé par ROULEMENT plus de dettes que AVANT crise financière."

C'est le titre qui nous accueille dans le Financial Times d'aujourd'hui. En 2007, la dette mondiale était $ 142000000000000 dollars et, en 2014 la dette mondiale était de $ 199000000000000 dollars. Le bilan du monde d'aujourd'hui est fou. Incroyablement, au lieu de se désendetter, le monde continue l'effet de levier, l'envoi de la dette mondiale à $ 199000000000000 dollars, ce qui est le double de son niveau de 2000. Pour compenser cette dette-folle, je crois que l'or arrivera à la rescousse. Curieusement, chaque banque centrale est maintenant entrain d'acheter de l'or. Que savent-ils que nous ne le faisons pas ? Ma pensée est que quelque part en avant, le prix de l'or se déplacera sensiblement plus élevé.

Ironiquement, les Américains ont été matraqués par des années de propagande anti-or. Par conséquent, les Américains possèdent peu ou pas d'or. Lorsque les jeux sont faits, le public ne sera jamais bien positionné.

Mon conseil aux abonnés - mettez votre argent dans l'or physique. Si l'achat et la détention d'or physique est trop difficile, ma suggestion est d'acheter les métaux précieux au Canada par le biais du Fonds central du Canada (CEF), qui je crois est maintenant en vente à un prix d'aubaine. "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le 17 décembre 2014 il écrivait :

Citation :
Quand j'ai atteint l'âge de 90 ans, je suis devenu plus philosophique. J'ai beaucoup pensé sur le thème du capitalisme. Y at-il une faille dans le concept du capitalisme ? Un défaut peut être car le capitalisme exige une croissance constante. Chaque société sous la gouvernance du capitalisme veut grandir, devenir plus riche et plus puissant. Cela pose des problèmes. Aucune entreprise ne peut croître indéfiniment. Aucun arbre ne pousse jusqu'au ciel. Aucun individu n'accumule toutes les richesses du monde.

Aucune société sous le capitalisme est jamais content. Ainsi le capitalisme n'est pas propice à la satisfaction ou à la paix. Si le capitalisme a une devise, il s'agit de «plus, plus grand et plus riche." Après une longue durée de vie de la pensée, j'ai conclu qu'il n'y a pas de bonheur sans la paix de l'esprit. Les États-Unis se sont bien réalisés sous le capitalisme depuis leur naissance. Mais mon objection personnelle au capitalisme, c'est qu'il ne mène pas à la paix de l'esprit. Le capitalisme conduit toujours à des conflits, parce que personne n'est jamais content.

La tranquillité d'esprit implique la perte de la peur. Derrière toutes les maladies, derrière tous les conflits, derrière tout malheur il y a la peur. Alors, comment dans un monde maudit par la crainte peut-on trouver la paix de l'esprit? J'ai trouvé que le chemin de la paix de l'esprit réside dans l'acceptation de la présence de Dieu. C'est pourquoi je n'ai jamais compté ou entendu parler d'un athée heureux. Le sophistiqué ricane à la spiritualité, c'est pourquoi je n'ai jamais rencontré un sophistiqué qui soit heureux. "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dieu nous garde et nous préserve en son Amour Miséricordieux, heureux. Amen

André Dominique

Aujourd'hui il me vient à l'esprit de l'apprécier comme l'intendant fidèle de DIEU :

Citation :
L’intendance chrétienne

Que signifie l’intendance sur le plan spirituel? Abordons cette question en se rappelant quelques rudiments du christianisme. Chaque disciple, dont la vie s’est complètement transformée, a été acquis par Dieu. Le Seigneur nous a rachetés de la domination du péché en payant un fort prix – le précieux sang de son Fils Jésus (1Corinthiens 6.20; 7.23). Nous lui appartenons maintenant. Cela veut dire que nous ne vivons plus pour nous-mêmes. Désormais notre vie ne doit tendre que vers un seul but, celui de glorifier Dieu de tout notre être. Paul écrit aux Corinthiens, Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu (1Corinthiens 10.31). Mais il y a aussi une mutualité dans cette relation. D’une part, nous lui appartenons et d’autre part il nous appartient. Nous lui donnons notre vie et il nous donne la sienne. Comment nous donne-t-il la sienne? En Christ, il nous donne la vie éternelle. Le croyant possède en lui la vie de Dieu.

Or ce don n’a pas été fait pour n’être utilisé qu’à notre guise. Il engendre une responsabilité, celle de le mettre au service de Dieu. Tout chrétien est à cet égard un intendant de la vie éternelle. Il en est responsable. Son rôle commence dès maintenant, ici sur terre où Dieu désire que nous mettions en valeur sa grâce.

L’apôtre Pierre traite du même sujet dans un passage où il demande à chaque disciple d’être un bon intendant de ce qu’il appelle la ‘grâce variée’ de Dieu. Il écrit en 1Pierre 4.10-11, Puisque chacun (chaque croyant) a reçu un don mettez–le au service des autres en bons intendants de la grâce si diverse de Dieu (vous voyez que le chrétien est considéré dans ce verset comme un gestionnaire de la grâce divine. Deux dons sont mis en relief). Si quelqu’un parle, que ce soit selon les oracles de Dieu (la parole de Dieu) ; si quelqu’un sert, que ce soit par la force que Dieu lui accorde, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus–Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance aux siècles des siècles. Ici encore le service chrétien, i.e. l’administration des dons divins, a pour but ultime la gloire de Dieu.

Paul parle aussi d’intendance. Il explique en 1Corinthiens 4.1 qu’il est un serviteur de Jésus et qu’à ce titre, il est un intendant des mystères de Dieu. Quels sont ces mystères? L’évangile de Christ, dont l’apôtre est devenu l’administrateur. Puis au verset suivant, Paul ajoute quelque chose d’intéressant. Il nous fait observer que ce qu’on attend principalement d’un intendant, c’est sa fidélité. V. 2 : Or, ce qu’on demande en fin de compte à des intendants, c’est de se montrer fidèles. La fidélité à ses obligations est la suprême qualité requise pour l’intendant chrétien. Le Seigneur nous a fait grâce de la vie éternelle et comme intendants, nous sommes tenus de la rendre utile pour atteindre les autres.

Dieu ne se lasse pas de rechercher les hommes qui se montrent fidèles dans l’exercice de leurs responsabilités.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

OUI, PAIX à son âme et JOIE ETERNELLE dans le SEIGNEUR ! Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Sam Déc 26 2015, 13:00

Banques : Les escrocs et les rapaces

Thierry Denoël Journaliste au Vif/L'Express
23/12/15 à 09:31

Adapter au cinéma (1) Le casse du siècle,
le livre sans doute le plus intelligent sur la crise des subprimes, était un défi.
Le réalisateur Adam McKay l'a fait. Brillant et virulent. Pari gagné.

Récit d'une incroyable arnaque.

Mike Burry (joué par Christian Bale) est le premier trader à avoir décelé la faille. Les banques lui ont ri au nez.

Rien qu'aux Etats-Unis, 8 millions de personnes ont perdu leur emploi et 6 millions leur logement. C'est le résultat désastreux de l'arnaque organisée par les banques de Wall Street, avec la complicité des agences de notation. La crise des subprimes, vous connaissez ? Ou vous croyez connaître... En 2010, Michael Lewis, un ancien de la banque Salomon Brothers, publie un incroyable récit de non-fiction. Il relate le pari insensé d'une poignée de spéculateurs clairvoyants qui ont misé des millions de dollars contre les banques américaines, car ils étaient persuadés que le système des prêts hypothécaires subprimes allait s'effondrer.

A travers le regard corrosif de ces investisseurs excentriques, le récit documenté de Lewis, désormais adapté au cinéma (1), dissèque, avec une cruelle minutie, le krach de 2007 et donc l'inconscience calculée avec laquelle les banques américaines ont mis au point des outils financiers complexes dans le but de prêter de l'argent à des gens qui ne pourraient jamais rembourser. L'industrie des subprimes a réussi, en quelques années, à devenir le générateur de profits le plus puissant de Wall Street, avant de s'effondrer.

Au départ, l'idée était simple. Il s'agissait d'élargir le marché immobilier américain à tous les ménages, même les plus fragiles. Les crédits hypothécaires subprime (soit de moindre qualité, en anglais) étaient accordés à des emprunteurs moins fiables auxquels on imposait, en compensation, un taux d'intérêt plus élevé, variable, et sans qu'il y ait, pour ces prêts, de garantie de l'Etat. Pour appâter les emprunteurs, le crédit subprime était conçu par palier, avec des mensualités basses au départ, puis plus lourdes au fil des années.

Evidemment, les banques prenaient un risque. Pour disperser celui-ci, elles ont imaginé de titriser ces crédits, soit de transformer ces créances en titres financiers, en l'occurrence des obligations regroupées dans des fonds de placement. Dans ce système, c'est l'acheteur de titres qui bénéficie des remboursements d'intérêts des prêts. La banque, elle, touche une commission à chaque prêt et à chaque titre vendu. Tout le monde est gagnant. La machine des subprimes a vite tourné à plein régime. En 2005, ces prêts hypothécaires représentaient 625 milliards de dollars, contre 55 milliards cinq ans plus tôt.

Le problème est que les titres recouvrant des crédits risqués ne pouvaient recevoir une note favorable, proche du triple A, de la part des agences de notation, ce qui les rendaient moins faciles à vendre. Les banques - Goldman Sachs en premier - ont contourné l'obstacle en bricolant un nouveau produit financier. Lequel consistait à mélanger plusieurs types de prêts à la consommation, des moins risqués et des plus risqués, dans des fonds de placement dont les titres étaient appelés CDO (Collateralized Debt Obligation). Chaque CDO se composait donc de plusieurs tranches de prêts en fonction de leur risque de défaut de paiement.

Ce sont ces CDO qui feront chuter Wall Street, en 2007, car les banques se sont montrées de plus en plus voraces en cherchant à toujours améliorer la performance de ces titres, sans jamais s'interroger sur leur effet pervers. Les CDO sont devenus de plus en plus sophistiqués, certains étant eux-mêmes formés de CDO. En 2007, ces produits dérivés étaient d'une telle opacité que ni les investisseurs ni même les agences de notation ne pouvaient évaluer le degré de solvabilité des dettes hypothécaires auxquelles les titres étaient adossés.

Cueilleur de fraises mexicain

Or, les crédits immobiliers risqués étaient accordés à tour de bras. Certains prêts, baptisés " ninja ", étaient même octroyés sans vérifier si l'emprunteur avait un boulot et des revenus. Dans son livre, Lewis cite le cas, en Californie, d'un cueilleur de fraises mexicain, ne parlant pas un mot d'anglais, qui gagnait 14 000 dollars par an et s'était vu octroyer un crédit hypothécaire de 724 000 dollars. Le rendement des CDO, et donc leur risque, ne dépendait pas directement des actifs qu'ils contenaient, mais plutôt de la méthode retenue lors de leur fabrication. Ainsi, nombre de CDO notés triple A contenaient des subprimes pourries...

Et aucun financier n'a anticipé le tsunami annoncé ? A Wall Street, tous étaient persuadés que, tant que les prix de l'immobilier grimpaient, le système - comparable à une pyramide de Ponzi - tiendrait bon et ils ne voyaient pas pourquoi les prix de l'immobilier ne grimperaient plus. Tous ? En 2005, loin de l'aveuglement cupide des grandes banques, quelques investisseurs lucides ont prédit l'explosion de cette bulle immobilière et parié à la baisse contre le marché des subprimes, s'en mettant in fine plein les poches. C'est leur pari que raconte Le casse du siècle.

Le premier de ces oracles, le Californien Mike Burry (joué par Christian Bale), ex-neurologue, borgne, fan de heavy metal, atteint du syndrome d'Asperger, a étudié, dès 2005, des milliers de prêts individuels adossés aux CDO les mieux notés et a découvert que ceux-ci étaient de véritables bombes à retardement. Il a alors convaincu Goldman Sachs de créer un produit d'assurance, soit un Credit Default Swap (CDS), pour couvrir le risque des CDO. A la banque, on lui a ri au nez mais les CDS ont néanmoins été lancés, vu que Burry voulait y investir des millions de dollars pour shorter (en jargon boursier), soit parier sur la baisse des CDO.

Ayant eu vent de la stratégie de Burry, un trader machiavélique de la Deutsche Bank, Greg Lippmann (Ryan Gosling), a persuadé le directeur atrabilaire du hedge fund new-yorkais FrontPoint, Steve Eisman (Steve Carell), de shorter également le marché immobilier des subprimes en investissant dans ces CDS. Ce qu'Eisman et son équipe ont fait, après avoir mené leur investigation notamment sur les défauts de paiement qui se multipliaient en Floride. A Berkeley (Californie), deux jeunes investisseurs amateurs, spécialisés dans l'achat des options à long terme en prévision de drames financiers, Charlie Ledley et Jamie Mai, ont misé sur le même cheval, avec l'aide de leur ancien voisin Ben Hockett (Brad Pitt), un financier repenti.

Les CDO avariés ont continué à se vendre jusque mi-2007. Les banques ont été jusqu'à imaginer le CDO synthétique, constitué de... CDS. Alors même que le nombre de défauts de paiement explosait, les grandes banques cotées en Bourse ont résisté jusqu'au dernier moment, faisant douter nos investisseurs iconoclastes qui ont tout de même fini par gagner leur pari, empochant plusieurs milliards de dollars. Un pari amer, car ils savaient que ce système était une vaste escroquerie dont les victimes, des Américains peu aisés, allaient se retrouver à la rue. Eisman n'a cessé de dénoncer le jeu de dupes des banques, des agences de rating et de l'ancien président de la Réserve fédérale, Alan Greenspan, " qui savait ce qui se passait mais qui a laissé faire ".

"Les gens disent que le système est truqué et il est difficile de prétendre le contraire",

confiera Charlie Ledley à Michael Lewis. Comme pour confirmer ce constat, en septembre 2008, le gouvernement américain débloqua 700 milliards de dollars pour éviter de nouvelles faillites bancaires, après la chute de Lehman Brothers. Finalement, les pertes des banques cotées en bourse, en raison de leurs mauvais investissements, furent transférées au contribuable. En mettant en scène cette incroyable arnaque, le film événement de McKay, assez fidèle au livre de Lewis (excepté les noms qui ont été changés), fait office d'oeuvre de salubrité publique. Difficile de lever les yeux de l'écran, au générique final, sans être envahi par un sentiment de révolte.

(1) Le casse du siècle, en salle dès le 30 décembre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Jan 27 2016, 06:45

« Les 5 secrets de l’effondrement révélés sur BFM !!»
Charles Sannat / 27 janvier 2016  


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Je vous invite à prendre le temps de visionner cette vidéo (elle est tout en bas), où il y a Jean-Marc Daniel, Philippe Dessertine et enfin Alain Madelin qui sont les invités sur le plateau des Experts sur BFM animé par l’excellent Nicolas Doze.

Dans un très rare moment d’emportement collectif et d’immense lucidité toutes les vérités ont été dites et vous pouvez en trembler de peur pour votre épargne.

Au delà de vérités, c’était même jusqu’à présent des “secrets” dont personne ne voulait parler publiquement.

Ils ont osé franchir le Rubicon, c’est vous dire si la situation est grave, même si publiquement, on ne le dit pas trop fort pour ne pas affoler le petit peuple de sans-dent dont nous faisons partie. Comme dit Hollande, plus pour se convaincre lui-même, “ça tiendra bien jusqu’en 2017″… pathétique aveux.

Si vous ne me croyez pas, alors écoutez-les eux !!!

Ecoutez-les parce qu’évidemment, ils pensent exactement la même chose comme tous les observateurs sensés de l’économie et de la vie politique de ce pays !

Ces quelques minutes sont un véritable festival de vérités.

Voici les 5 secrets qui ont été révélés publiquement lors de cette émission sur BFM.

Il y a également quelques moments de lucidité dans l’émission C dans l’air. Mais jamais, tout ou presque n’avait été dit de cette façon-là! Pour mes lecteurs fidèles vous ne découvrirez pas grand chose de nouveau, mais et c’est essentiel vous aurez une confirmation supplémentaire concernant votre analyse, dans un monde où tout le monde tente de faire vaciller vos convictions.

Secret numéro 1: il faut un nouveau modèle économique et personne ne sait comment faire…

Les dérèglements du monde et les réformes en cours par définition inutiles puisque on ne sait pas vers où on veut aller alors comment peut-on vouloir réformer?… Il faut donc un nouveau modèle économique mondial, européen et sa déclinaison française… implicitement les réformes ne peuvent qu’être la conséquence d’un processus de remise à plat de nos modèles économiques.

Pourtant il n’y a rien de défini, aucun nouveau cap, aucune vision… Vous savez quoi ? Je suis d’accord. Pleinement. Sans réserve. C’est rare n’est-ce pas ?

Et oui, il ne faut pas réformer, il faut tout changer car le modèle tel qu’il est n’est plus réparable ! Ce système est mort. Quel nouveau modèle ? Voilà ce que dit Dessertine. Le système ancien est « au bout, du bout, du bout »…

Secret numéro 2: les taux négatifs, c’est la confiscation de votre épargne!! Votre ruine programmée!!!

Alain Madelin va expliquer que les taux d’intérêt négatifs c’est la confiscation du cash ! Ce qui est une évidence. Dessertine rajoutera que c’est la rémunération du risque qui n’existe plus et que donc nous ne sommes plus dans une économie monétaire mais dans du grand n’importe quoi… et vous savez quoi ? Je suis d’accord. Pleinement. Sans réserve. C’est rare n’est-ce pas ?

Secret numéro  3: la politique “No Limit” des banques centrales dépasse l’entendement!

Moment très difficile de fin du modèle de la civilisation industrielle pour Alain Madelin qui explique soit les élites savent gérer la transition, soit les peuples changent d’élites. Il confirme bien à ce niveau-là une forme de fin du système actuel. Cette fin est une évidence. Nous sommes en train de voir finir le monde ancien. La civilisation industrielle se meurt chaque jour un peu plus sous vos yeux.

Pour lui les banques centrales ont lancé une politique qui les dépasse totalement. Mais le « no limit » de la BCE c’est hallucinant ? Et oui…
Vous savez quoi ? Je suis d’accord. Pleinement. Sans réserve. C’est rare n’est-ce pas ?

Secret numéro 4: les dettes souveraines, c’est les nouveaux “subprimes”!

La dette souveraine c’est les nouveaux subprimes… et oui !!! Le petit problème c’est que l’épargne des Français, de nos seniors qui ont travaillé et trimé toute une vie, est essentiellement placée pour la partie actifs financiers dans les assurances-vie dont les fonds euros contiennent avant tout des obligations d’Etats en faillite.
Vous savez quoi ? Je suis d’accord. Pleinement. Sans réserve. C’est rare n’est-ce pas ?

Secret numéro 5: que faire de son épargne? Terrible aveux. “Acheter un coffre”!

Alors Nicoles Doze pose cette question faussement naïvement… « mais que doivent faire les épargnants ? Acheter un coffre ? »
Ce à quoi Alain Madelin explique que c’est ce que les « gens font »…

Que pouvez-vous faire pour vous protéger ?

D’abord prendre conscience grâce à cette vidéo, si vous en aviez besoin, que ce que je vous explique à longueur d’articles n’est pas une vue de l’esprit.

Prendre conscience donc du danger pour votre patrimoine.

Puis après vous devrez prendre des décisions relativement radicales.

« On va faire péter le système »…. méditez cette phrase de Dessertine… si le système pète comme il dit, ce ne sera pas drôle. Êtes-vous prêts à une telle éventualité ? La réalité c’est que vous ne l’êtes pas.

Vous savez pourquoi vous n’êtes pas prêts ?

Pas parce que vous n’avez pas compris. Vous avez compris mais parce que les implications sont terriblement angoissantes et comme c’est terriblement angoissant c’est terriblement tétanisant. Et comme vous êtes tétanisés, vous ne prenez pas de décision. Ce processus est valable peut-être pas pour vous, mais pour l’essentiel des gens. Pour l’écrasante majorité d’entres nous.

La réalité c’est que ce n’est pas tant les décisions que vous allez prendre que vous regretterez mais celles que vous serez incapables de prendre. Vous connaissez les grandes lignes. Débancarisez au mieux et migrez votre patrimoine vers des actifs tangibles.

Enfin, à celles et ceux qui pensent qu’ils n’ont rien à placer… et donc rien à faire, je vous le dis, vous vous trompez. Sachez que dans la crise qui vient, l’argent ne fera pas tout et les actifs tangibles ne se mangent pas. Pour être encore plus clair, en cas de gros problème ou d’effondrement systémique (à ne pas confondre avec la fin du monde) avoir des appartements (actifs tangibles) dont les locataires ne pourront pas vous payer le loyer ça vous fera une belle jambe et ne vous avancera pas à grand chose.

Les savoirs-faire, les compétences, les techniques que vous maîtrisez seront bien plus utiles de même que quelques provisions avec ou sans ravioli que j’appelle pompeusement le PEBC le Plan Epargne Boites de Conserve. Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus ou qui veulent pouvoir se préparer à la tempête qui vient vous trouverez mon ordonnance personnelle pour vous ici!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En attendant, mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Jan 27 2016, 08:17

Les pensées qui te sont venues à l’esprit pendant la nuit concernent l’avenir,
Celui qui révèle les mystères t’a fait connaître ce qui arrivera.

Si ce mystère m’a été révélé, ce n’est pas que j’aie en moi une sagesse supérieure à celle des autres hommes,
c’est pour que tu entendes ce mystère et que tu en connaisses l’explication.

Tu as vu une statue très grande et d’un éclat extraordinaire;
elle était là dressée devant toi et son aspect était redoutable.
 

Cette statue avait une tête d’or fin, la poitrine et les bras étaient d’argent, le ventre et les cuisses de bronze,  
les jambes de fer, et les pieds de fer mélangé d’argile.

Tu regardais, et voici qu’une pierre se détacha sans que personne ne l’ait touchée;
elle frappa la statue au niveau des pieds de fer et d’argile et les brisa.  

Alors le fer, l’argile, le bronze, l’argent et l’or furent brisés du même coup,
le vent les emporta sans laisser de trace, comme il emporte la bale du blé sur les aires à battre pendant l’été.
Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne et remplit toute la terre.

Voilà donc le songe :
maintenant nous donnerons au roi son explication.  

Tu es le roi des rois, le Dieu du Ciel t’a donné la royauté, la puissance, la force et la gloire.  

Il a remis entre tes mains les hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel,
il a fait de toi leur maître partout où ils habitent. La tête d’or, c’est toi.  

Après toi se lèvera un autre royaume inférieur au tien,
puis un troisième royaume qui sera de bronze et dominera toute la terre.

Ensuite viendra un quatrième royaume, fort comme le fer.
De même que le fer brise et réduit tout en poussière, il brisera et réduira tout.
 

Comme tu l’as vu, les pieds et les orteils sont mélangés de fer et d’argile de potier;
ce royaume sera un royaume divisé.
Il y aura en lui la solidité du fer : tu as vu le fer mélangé à l’argile boueuse.
 

Mais les orteils des pieds sont moitié fer, moitié argile;
le royaume sera fort en partie seulement, il sera aussi fragile.  

De même que tu as vu le fer mélangé à l’argile boueuse,
ils se mêleront par une semence d’hommes mais ils ne seront pas unis l’un à l’autre,
tout comme le fer ne peut s’unir avec l’argile.

Au temps de ces rois,
le Dieu du Ciel suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit;
sa puissance ne passera pas à un autre peuple.
Il brisera et détruira tous les royaumes et les remplacera pour toujours.
 

Tu as vu qu’une pierre s’est détachée de la montagne sans qu’aucune main l’ait touchée,
qu’elle a broyé le fer, le bronze, l’argile, l’argent et l’or :
c’est cela même qui arrivera.


(Daniel 2 29-45)

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Jan 27 2016, 16:06

Il n'y a pas d'athées dans un terrier de renard!

Publié Le 26 janvier 2016à 21h27 (CST) par le projet de loi Holter et déposé en vertu du projet de loi Holter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.....

Dans une note annexe, je vous dois une prédiction.
Pour certains, lorsque le crédit connaîtra son effondrement, "Jésus-Christ" va sûrement réaliser un retour .
Non, je n'essayerais jamais de prédire le moment de sa seconde venue, ni même par ailleurs ne voudrais-je offenser les non-croyants.
Lorsque le crédit connaîtra son effondrement, nous verrons ce que l'humanité aura de pire à offrir dans l'absolu, et comme le dit le vieil adage, "il n'y a pas d'athées dans une tranchée quand les bombes pleuvent et explosent".
Dans la foulée, je prédis que le monde se retournera vers la religion, vers celui qui est leur Dieu, qui fera enfin un retour, Lui qui est  attendu depuis si longtemps!
S'il vous plaît, ne jetez pas d'e-mails enflammés à mon encontre, comme si j'étais en train de transformer ce site en site religieux, à vous forcer à revenir à DIEU, tel n'est pas le cas.
Ce que je suis en train de vous dire est que tout simplement cela ne fait aucun doute, nous allons sortir de ce monde pour entrer dans un nouveau monde à venir, avec grossièrement toutes les valeurs morales et sociales , idées et croyances totalement modifiées.
Si la vérité, l'honnêteté, et le sens de la parole donnée ou quoi que ce soit d'autre de noble, sont apparemment dénués de sens de nos jours, ce ne sera pas toujours le cas.
Pour forcer le changement, l'histoire a montré la nécessité d'un grand bouleversement, d'une grande calamité.
Mathématiquement il est prouvé qu'une grande calamité financière est sur le point de se réaliser, un grand «changement» en résultera au niveau de toutes les valeurs dans le monde !

Bill Holter



There Are No Atheists In A Foxhole!
Posted January 26th, 2016 at 9:27 PM (CST) by Bill Holter & filed under Bill Holter


On a side note I have a prediction for you.  When credit does collapse, “Jesus Christ” will surely make a comeback for some.  No, I would never try to predict the timing of His second coming nor would I ever want to offend the non believers out there.  When credit ceases we will see the absolute worst humanity has to offer, and as the old saying goes, “there are no atheists in a foxhole when the bombs are dropping”.  In the aftermath, I predict the world will turn to whoever their God happens to be and religion will make a long overdue comeback!  Please, don’t throw any flaming e-mails my way as I am not trying to turn this into a God or religious site.  What I am trying to say is simply; without a doubt we will exit what is coming with grossly changed social values, ideas and beliefs.  While truth, honesty, one’s word or whatever are seemingly meaningless today, this will not always be the case.  History has shown the need for great calamity and upheaval to force change.  A great financial calamity is mathematically coming, great “change” in values of all sorts will result!

Standing watch,

Bill Holter
Holter-Sinclair collaboration
Comments welcome [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Jan 27 2016, 19:10

La Légende Richard Russell a non seulement averti que ce carnage mondial venait, il a également averti combien terrifiant il deviendra !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Légende Richard Russell a non seulement prévu ce carnage mondial, mais il a également averti combien deviendra terrifiante sera la destruction financière en devenir.

Dévastant Bear Market Pour corriger gains depuis 1932

Richard  Russell :
« Ma pensée est que ce grand marché baissier va corriger la totalité de la hausse depuis 1932. Dans toutes mes années d'écriture depuis 1958, je n'ai jamais permis à mes abonnés de rester investis dans un marché baissier primaire. J'ai gardé mes abonnés des des actions ordinaires (sauf or). Pour ce qui est de ce marché baissier, nous allons rester sur la touche, jusqu'à ce que j'ai la preuve que le marché baissier soit terminé.

Personne ne sait jusqu'où  ira ce marché baissier, mais je le vois comme la grande aventure des prochaines années. Il a été de nombreuses générations depuis que les Américains ont connu des moments difficiles. Je me repose sur le vieil axiome "se préparer au pire, et espère pour le mieux."


Russell a également averti que les pays se préparent à un effondrement mondial massif:


Richard  Russell :
"La Chine vend des quantités massives de bons du Trésor américain. Dans le même temps, la Chine a été un énorme acheteur d'or. Ma pensée est que la Chine veut sauvegarder le yuan avec de l'or et donc le yuan sera seule monnaie d'or soutenu par le monde.

Préparer les pays à un effondrement mondial Fiat Devises

De cette façon, la Chine veut être sur un nominal économique égalitaire avec les États-Unis. La Russie achète également de l'or physique, comme le font la plupart des banques centrales. Elles se préparent ainsi à l'effondrement des monnaies fiduciaires. Je conseille à mes abonnés d'acheter autant d'or en lingots qu'ils le peuvent. Il semble que les banques centrales ne font pas confiance dans "l'argent des ordures" qu'ils ont eux-mêmes créé.

De nombreux anciens "combattants" ont maintenant peur de stocker de l'argent auprès des banques ou même avec le gouvernement. Ils achètent de petites quantités d'argent et d'or, parce que ces éléments représentent toujours la richesse et ne diminueront pas dans le marché baissier.

La poubelle de la monnaie fiduciaire va disparaître, et l'argent et l'or vont reprendre leur place dans le système monétaire mondial. Comme l'ancien système sera détruit, un système meilleur et plus fine monétaire croîtra sur les cendres. "


Et enfin, la légende a mis en garde à propos de la destruction des monnaies et capitalisme lui-même:

Richard   Russell :
"La fin du capitalisme arrivera en raison de la quantité incroyable de la dette qui est actuellement en cours de création. Cela va créer le monstre de l'inflation qui va détruire toutes les devises. La seule monnaie qui ne peut être détruit est l'or. Lorsque les investisseurs se rendront compte, nous aurons tous les ingrédients du plus grand marché haussier de l'or que l'histoire a jamais vu. Mes bénédictions à tous mes fidèles abonnés ".
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Jan 27 2016, 19:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

traduction Google :

LAYOFF TSUNAMI approche rapidement

Auteur: Andrew Hoffman   Publié: Le 26 Janvier, 2016


Eh bien, je peux ne pas avoir eu "beaucoup" de dire hier, mais je ne suis certainement AUJOURD'HUI! Mon dieu, avoir les "titres" horribles multipliés dans les dernières 24 heures (il est tôt mardi matin), dont les deux suivantes images résument parfaitement - à la pelle.


Oui, le Baltic Dry Index a plongé de 6% la semaine dernière à un nouveau plus bas, en baisse d'un énorme 70% au cours des cinq derniers mois. Pendant ce temps, la Bourse de Shanghai, malgré encore un autre "injection de liquidités record" par la Banque populaire de Chine, a plongé de 6,4% aujourd'hui seul - en baisse de 46% de l'hyper-bulle le haut de Juin, comme il trancha pic-bas plus bas de Août de 2850 comme un couteau chaud dans du beurre. Le rendement du Trésor à 10 ans est de retour en dessous de 2,0% - "hausse des taux» et tous; Brut WTI a plongé un incroyable 8% hier seul, à nouveau, à moins de 30 $ / bbl; tandis que le PPT a été acheminé dans la négociation d'hier après-midi. Et que diriez-vous cela?  Encore une fois, les prix or et d'argent ont augmenté. Sans parler, or et argent US Mint ventes Eagle; qui, en fonction des résultats en début d'année, sont en voie d'établir de nouveaux records annuels.

Pendant ce temps, ordure - désolé, "haut rendement" - récession spreads des obligations ne sont pas seulement crier, mais la dépression; comme des marchandises continuent de sonder les bas-quatre décennies; et les marchés des changes continuent leur historique, implosion train de marchandises comparables. Cédant, je pourrais ajouter, la flambée des prix de l'or - et par la suite, la demande physique - à travers la planète; avec des prix à non seulement «tiers monde» et les nations "émergentes" houleuse, mais les nations "premier monde" comme le Japon, le Canada et l'Australie, où les prix de l'or ne sont que 12% à 14% de leurs sommets de tous les temps respectifs. Mettre les choses en perspective, si l'or en dollars US à prix était juste 12% -14% de son plus haut historique - dont je vous assure, il va être - il serait négociée à $ 1,650- $ 1,700 / oz!


Bien sûr, par ce que je l'écrivais dans hier "combien nous sommes proches d'inévitable métaux précieux demande explosion de l'Amérique," l'Américain moyen, encore, est complètement ignorant de ces tendances cataclysmiques - comme représenté par Merrill Lynch la note de recherche d'hier, qui a énuméré les relative "bon marché" de divers krach "haies", mais "négligé" parler des métaux précieux, malgré leur étant essentiellement les classes d'actifs que la hausse d'aujourd'hui, et les meilleurs atouts de la scène en 2008.

Comme pour les données économiques, l'enquête manufacturière de la Fed de Dallas hier plongé de -20 en Décembre pour la modique somme de -35 en Janvier; peut-être, le plus bas tel chiffre, je l'ai vu dans toute enquête régionale dans toute ma carrière. Et quand je lis de la façon dont l'immobilier et les marchés de la main-d'œuvre du Texas ont toujours pas connu un plongeon de la mort qui rappelle les années 1980, je ne peux que grincer des dents compte tenu de ce qui va venir.

Pendant ce temps, en Europe, il semble que les «pouvoirs en place de" pires craintes se déroulent - comme support d'une "BrExit" au Royaume-Uni plus tard cette année est en pleine progression; comme cela est le mouvement de sécession catalane; tandis que, comme d'hier, le renversement de Mariano Rajoy juste un mois après avoir été réélu Premier ministre de l'Espagne - en lieu et place d'une coalition socialiste rappelle étrangement à ce qui est arrivé au Portugal trois mois il ya - semble imminente. En d'autres termes, l '«anti-austérité» - lire, pro-défaut, anti-Euro "- mouvement explose littéralement à travers l'Europe, avec des" poissons beaucoup plus gros "comme l'Italie et la France juste derrière.

Et puis il ya la Chine - où la consommation de carburant diesel est bas année-sur-année pour le quatrième mois d'affilée, mais le gouvernement affirme PIB est en croissance de; "de 6,9%." mais, son taux le plus bas "de croissance" en 25 ans. Qui, au milieu des premières étapes de la dévaluation du Yuan massif non seulement je prévoyais bien à l'avance, mais a jugé que les ", cataclysmique, big bang financière à venir pour mettre fin à tous les big bangs," connaît des sorties de capitaux sans précédent dans l'histoire humaine, avec beaucoup plus de Venez. Ce qui est probablement la raison pour laquelle il est soi-disant "trésor" des réserves de change se dissout; son implosion de l'économie; l'effondrement des marchés financiers; et le risque d'instabilité sociale endémique exploser. Fournir l'enchaînement parfait en principal sujet d'aujourd'hui, de la "approche rapidement mise à pied tsunami" qui non seulement submerger les derniers vestiges de pitoyable "l'amélioration du marché du travail" propagande de la Réserve fédérale, mais les meilleurs efforts »les BLS à" cuisiner les livres "avec prestidigitation statistique frauduleuse sans précédent.

Dans la seule Chine, nous avons appris cette semaine qu'un nombre stupéfiant de 400.000 travailleurs de l'acier sont mis à pied - à la suite de 100.000 travailleurs du charbon il ya trois mois. Qui, en raison de «l'effet multiplicateur» des ressources de la chaîne logistique de la Chine, pourrait rapporter 1,5 million de mises à pied dans ces deux seuls secteurs. En Europe, l'économie est en train d'imploser si rapidement, que les grandes nations comme la France connaissent tous les temps élevé du chômage; tandis que dans les Etats-Unis, le rapport 2015 Challenger Job Cut inscrit son montant annuel le plus élevé depuis 2009. Et ce, avant que la main-d'œuvre à venir "ajustements" à la pire dépenses de vacances de détail depuis la crise de 2008-09, comme le montre la décision de Wal-Mart dernière semaine de licencier 16.000 travailleurs. Et oh oui, cette petite chose connu comme le krach historique de l'huile, comme en témoigne l'annonce de Schlumberger de la semaine dernière qu'elle licencie 10.000 travailleurs - avec beaucoup plus à venir.

Bien sûr, la prochaine, le montant «tsunami-like" de licenciements simplement dû à cycliques facteurs - à savoir la dépression expansion économique; ne sont qu'une petite partie du total, comme cataclysmiques laïques tendances - l'automatisation comme et le changement technologique, par exemple - convergent pour créer la «tempête de mise à pied parfait» en 2016. A savoir, cette article terrifiant publié dans Barron hier, prévoit une somme exorbitante 333.000 licenciements dans le secteur de la technologie seuls États-Unis cette année, tout simplement en raison de changements des opérations de TI "back-end" ensemble de l'industrie de l'informatique en nuage. Laisse-le absolument énorme quantité de licenciements - de plus en plus rares rémunérés emplois - prévu en raison des fusions gargantuesques, banque centrale, encouragé annoncées en 2015, mais mis à fermer en 2016.

Tout compte fait, le «dernier pilier" de la "récupération" de la propagande de la Fed est sur ​​le point d'être coupé juste sous ses pieds - comique, de simples semaines après avoir eu l'audace de proposer effectivement l'économie était assez forte pour tenir sur ses propres, l'ONU pieds de -ZIRP assistée. Soit seul, pour réaliser la "vitesse de libération" mythique qui, au milieu sans précédent, parabolique montée du niveau de la dette d'aujourd'hui; et de l'effondrement de l'activité économique; est mathématiquement impossible. Qui ne nous met plus proche de l'inévitable "Yellen Reprise" - quand elle et ses cohortes détruire mondiale sont contraints par les marchés plongeant et l'activité économique à inverser le cours, prenez des taux négatifs, et de lancer plus grand programme d'assouplissement quantitatif de l'histoire. Qui, avec chaque jour qui passe, apparaît de plus en plus susceptibles d'être un événement 2016 - potentiellement, en commençant par "conseils" de tels à demain la réunion du FOMC. Ce qui explique pourquoi, plus que jamais, l'urgence pour vous protéger "a atteint des niveaux DEFCON-1".
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Jan 27 2016, 19:45

Matière à réflexion

On ne meurt pas de ses dettes. On meurt de ne plus pouvoir en faire

Louis Ferdinand Célne
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Jeu Jan 28 2016, 07:07

Bill Holter a écrit :

Citation :
Ce que je suis en train de vous dire est que tout simplement cela ne fait aucun doute, nous allons sortir de ce monde pour entrer dans un nouveau monde à venir, avec grossièrement toutes les valeurs morales et sociales , idées et croyances totalement modifiées.

Ce jour Charles Sannat nous interpelle sur la notion de valeur morales et sociales, de responsabilité, de choix personnel, de salut !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
« Tirez parti de la crise, changez votre vie !»

L’édito de Charles SANNAT       28 janvier 2016  

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est la crise, c’est terrible, il n’y a plus de travail, c’est tellement dur, que vais-je devenir ? Ces questions là mes chers amis lecteurs, je les entends désormais presque tous les jours, dans les transports, chez mes proches, dans ma famille ou encore dans vos mails nombreux.

Aujourd’hui, parce que l’économie n’est pas une science dure, mais une « science sociale » je voulais vous parler de vous. Je voulais remettre l’individu, défini par sa capacité de choisir, au centre de la réflexion. De votre réflexion. Vous en ferez bien ce que vous voudrez ou ce que vous en pourrez. Il n’y a dans les considérations que vous pourrez lire qu’une infinie bienveillance à l’égard de toutes et tous, la vie étant pour beaucoup faites de vicissitudes et de difficultés surmontées avec plus ou moins de succès.

Ne vous demandez pas ce que l’Etat peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour vous aider vous-mêmes !!

La phrase que vous venez de lire est un plagiat d’une citation un peu déformée et adaptée d’un Président américain. N’imaginez pas que dans ma bouche ce soit une ode au libéralisme le plus débridé ! Telle n’est pas ma vision des choses, mais au bout, du bout, tout au bout du compte, se trouve votre vie résumée par une succession de choix ou de non-choix plus ou moins heureux ou malheureux.

Notre vie est la conséquence de ces choix

Pour bien vivre, l’idée générale doit tourner autour de notre capacité à faire le moins de mauvais choix possibles, car évidemment nous en faisons tous des erreurs. Parfois, quand l’accumulation de mauvais choix est trop importante, la situation devient critique. Trop de nos concitoyens terminent dramatiquement sur les autoroutes sans radar du suicide avec plus de 11 000 morts par an et plus de 200 000 blessés. La société blesse. La société exerce une violence sur les âmes. La société peut retirer beaucoup de sens… MAIS, nous restons dans notre esprit fondamentalement libre de penser si nous faisons l’effort de penser et de poser des actes de choix issus d’un processus de réflexion.

La souffrance au travail n’est pas une fatalité

Il y a ceux qui ont compris parce qu’ils ont pu poser les mots sur leur situation, et toutes celles et ceux par millions qui souffrent tous les jours en silence, allant travailler la peur au ventre parce qu’il n’y a pas le choix, parce qu’il y a 6 millions de chômeurs, parce qu’il faut bien payer les crédits et accessoirement élever ses enfants.

Vous devez bien comprendre que c’est normal de raisonner de cette façon-là car c’est exactement de cette façon-là que l’on veut que vous raisonniez.

Les techniques de management sont en réalité des techniques de manipulations psychologiques

Vous n’avez pas idée de la puissance des idées et des mots. Ils détruisent, ils font mal, ou au contraire, ils élèvent, ils grandissent, ils mobilisent.

Le problème c’est que depuis une vingtaine d’année les mots sont utilisés à des fins malsaines dans le but soit de « fabriquer le consentement » des masses, comme l’a si bien écrit et expliqué l’activiste américain de gauche et brillantissime linguiste Noam Chomsky ce qui n’est qu’une forme d’endoctrinement moderne, soit comme techniques dites de management; ces techniques, et nous allons y revenir, ayant pour objectif de vous asservir au totalitarisme marchand.

Les techniques de management c’est quoi ?

Ce sont des outils basés sur l’étude de votre fonctionnement psychologique… enfin pas du vôtre, celui de façon générale de l’être humain.

Tous les managers vont être formés selon un principe pyramidal à ces techniques. Les petits encadrants n’auront droit qu’à la formation de base sans même comprendre la portée réelle de la puissance de ces premiers outils ni de leur dangerosité et qui seront dans des mains totalement incompétentes.
Plus vous monterez dans la hiérarchie, plus les outils auxquels vous aurez accès seront puissants et redoutables. L’idée c’est que le N+2 puisse avoir les moyens de pressurer le N-1, qui lui même dispose des outils pour pressurer les masses laborieuses d’en bas.

Prenons un exemple. Le petit commentaire glissé le vendredi soir à 17 heures juste avant votre week-end. « Pierre-Paul-Jacques, vous passerez me voir lundi à 10 heures dans mon bureau, il faut que je vous vois ». Rien d’autre évidemment, pas d’explication.

Vous allez me dire, celle-là je la connais (je sais c’est fait pour cet exemple, on a tous les mêmes chefs à la con qui ont suivi les mêmes formations venues des Etats-Unis et conçues par les mêmes grands cabinets de conseils), c’est pour me faire passer un sale week-end et me mettre la pression… erreur !

C’est pour déclencher en vous un processus de culpabilité qui va conduire à votre mise en infériorité psychologique. Vous devez vous sentir inférieurs au chef. Un être qui se sent inférieur est docile.

Comprenez-moi bien. Vous n’êtes pas inférieurs. MAIS vous devez vous sentir inférieur.

Nous pourrions multiplier les exemples à l’infini.

Une autre phrase type dans cette logique c’est quand un collaborateur répond à une question en disant à son chef « je crois que… blablabla ». Le chef martial lève la tête et dit d’un air glacial et sans appel « vous croyez, ou vous êtes sûr »… le message implicite est clair, « vous êtes une grosse merde en état d’infériorité et moi y en a être le grand chef omniscient ».

Vous pouvez tenter comme moi de jouer le malin en lui expliquant que par définition, si vous dites « je crois » il faute comprendre « je crois », ce qui implique une potentialité d’incertitude et de marge d’erreur dont l’analyse brillante de sa sainteté le chef devrait lui permettre de prendre quand même une décision basée sur des éléments partiels ce qui est le boulot d’un chef… Bon je vous le dis tout net, cette approche permet de vous faire plaisir, de sauvegarder en totalité votre estime de soi, mais rarement de favoriser une forme d’ascension dans votre carrière…

Je rappelle au passage que si vous dites « je crois » c’est que l’on vous formate depuis l’école à ne pas être sûr de vous !!! Si vous dites « je » dans une rédaction on vous explique que ce n’est pas bien, que c’est très prétentieux, et qu’il faut faire preuve de modestie (quand j’ai répondu que “JE pense, donc J’écris, donc JE suis” ce qui était parfaitement juste dans le contexte concernant mon utilisation abusive du pronom “JE” dans ma dissertation, je suis parti viré pour insolence)… Pourquoi ? Parce que seul(e) la maîtresse, le maître (le mot en lui-même n’est pas un hasard) ou le professeur est un “sachant qui sait”… vous, vous ne savez rien, vous vous taisez, vous obéissez !!

Là encore l’Education nationale a un gros travail à fournir avant de réussir à renforcer l’estime de soi des élèves, ce qui est évidemment la base pour lutter contre l’échec scolaire. Mais c’est un raisonnement sans doute trop complexe pour une telle institution, à moins que l’éducation ne serve pas à éduquer mais à formater de bons consommateurs bien obéissants.

Néanmoins cette approche est indispensable car nous n’avons pas encore parlé de l’essentiel. L’essentiel c’est la conséquence de votre mise consciente en infériorité.

La conséquence, la perte d’estime de soi, et c’est dramatique.

Soyons direct.

Quand on vous dit que vous êtes nuls en permanence c’est difficile d’avoir confiance en soi.

L’obéissance et la soumission que le totalitarisme marchand veut générer chez vous a pour conséquence la destruction de votre « estime de soi ».

L’estime de soi, c’est une idée essentielle de la construction psychique de chaque individu, de chaque être humain.

Basiquement, cette estime de soi est construite, si tout se passe bien, par vos parents pour qui vous êtes le plus beau, le plus grand, le plus merveilleux, le plus précieux des trésors.

Vous êtes un être exceptionnel dans le regard rempli d’amour de vos parents. C’est de cet amour que vous pourrez tirer la force, bien plus tard, d’affronter le monde des grands (pas toujours joyeux) !

Ceux qui n’ont pas cet amour infini et inconditionnel, cette admiration permanente et le regard attentif de leurs parents, ceux-là seront des blessés à vie et pour beaucoup hélas nous les retrouverons dans les statistiques d’une insondable tristesse que je citais plus haut.

Ce que je veux vous dire, vous faire comprendre, et faire comprendre à ceux autour de vous dont vous pouvez percevoir la détresse, c’est que l’on ne peut pas survivre longtemps à la destruction de l’estime de soi.

Or les techniques managériales détruisent l’estime de soi , ce qui est justement leur cible, pour vous rendre dociles et corvéables à merci.

Vous serez de plus en plus nombreux à devoir choisir entre vous et votre travail !

Lorsque l’on est lucide, si je pose la question « vous préférez vivre ou vous suicider en raison d’une dépression causée par la perte d’estime de vous au travail ? ».

Normalement vous allez le dire je préfère vivre… sinon c’est que vous en êtes à un stade trop avancé et dans ce cas là cela doit faire sonner un signal d’alarme. Dans ce cas vous ne seriez plus lucides.

Le problème c’est qu’hélas, la question est rarement posée en ces termes. Au contraire, votre entourage, bien intentionné et bien formaté aussi, va vous sortir l’ineptie suivante : «  Quooooooaââââ ??? démissionner ? Mais tu n’y penses pas, toi qui as un très bon travail, un beau salaire ? »… si vous laissez faire 10 secondes de plus vous aurez droit au sempiternel « mais qu’est-ce que tu vas faire ? ».

Le postulat de base erroné est que vous devez tout faire pour garder votre travail. A tout prix. Que votre travail lui ne vous garde pas à tout prix et que vous soyez « virables » à n’importe quel moment ne doit surtout pas rentrer dans la réflexion, pas plus que le fait que si vous continuez dans ce boulot, vous finirez au cimentière avec l’épitaphe suivante : »

Ci-gît Pierre-Paul-Jacques mort parce qu’il avait peur de quitter son boulot »…

« Sannat vous vous mettez en danger »…

Pour détendre un peu l’atmosphère, à l’époque où j’étais banquier il y a fort longtemps, j’avais eu l’outrecuidance au bout tout de même du 4ème hold-up à mains armées dans mon agence, d’écrire au Directeur du Groupe (un truc qui ne se fait pas, vu que cela ne suit pas la sacro-sainte voie hiérarchique) pour lui expliquer qu’au bout de 4 braquages en un an, ça serait bien d’installer un sas de sécurité et pas juste un panneau portes-ouvertes… bon évidemment, j’ai été convoqué pour une séance de soufflante devant le n+1, +2 et +3 réunis pour une séance d’exécution publique. Et le N+3 a eu cette admirable remarque en citant mes propos mon courrier sous les yeux « Sannat, vous ne vous rendez pas compte, avec ce genre de lettre, vous vous mettez en danger »…

Vous imaginez ma réaction évidemment… j’ai à mon tour soulevé les sourcils, utilisé l’arme fatale du silence (le silence est une arme terrible, un jour je vous expliquerai) et d’un ton glacial je lui ai répondu que « effectivement Monsieur, vous avez parfaitement raison. Chaque jour où je viens travailler, chaque heure passée ici me met dans un très grand danger. Vous avez parfaitement raison de si bien le dire après 4 braquages et toujours pas de sas ».

Bon l’agence a un eu un sas de sécurité et moi une mutation directe à l’agence ANPE (à cette époque on comptait en francs et on pointait à l’ANPE)… mais j’étais encore en vie.

Tout n’est pas possible, tout n’est pas acceptable et votre vie, souvent, vaut bien plus que votre emploi, même quand il y a 6 millions de chômeurs…

Tirez partie de la crise, changez votre vie, et changer votre vie c’est changer votre façon de voir!

Tirer profit de la crise n’est pas qu’une question d’argent. C’est bien l’argent, c’est super, c’est indispensable même, mais le bonheur ne s’achète pas, même si l’argent nous évite les malheurs matériels l’argent ne protège pas des maladies, de la tristesse ou encore et c’était l’objet de mes réflexions de la destruction massive de l’estime de soi des gens.

Alors, oui, il faut le dire, tirer partie de la crise c’est aussi savoir dire non, c’est aussi savoir demander ou négocier une rupture conventionnelle, c’est aussi savoir se réorganiser pour vivre autrement, pour gagner moins et vivre mieux ou vivre plus.

La crise fait que beaucoup parmi vous perdront leur travail, ou auront peur de le perdre.

Comment vivre sa vie dans la peur permanente ? Comment vivre quand votre chef lamine votre âme avec comme enjeu un pauvre tableur excel dont la case numéro 57892 n’a pas été incrémenté du bon chiffre… Tout cela est dérisoire, dérisoire et pourtant c’est tout votre environnement, toute votre vie, impossible de vous projeter sans votre tableur excel et votre chef caractériel parce que toute la société vous conditionne à supporter cela.

Certains font le choix de tout quitter, de changer de vie. Pour certains ça marche. Pour beaucoup… ça foire !

Je ne veux pas vous dire de quitter votre job ! Loin de moi cette idée-là et chacun doit vivre sa vie. Ce que je vous invite juste à faire en revanche, c’est à réfléchir aux conditions de votre servitude.

Qu’est-ce qui vous rend dépendant au point de supporter les pires humiliations ? L’égo ? L’ambition ? L’argent ? Les crédits à rembourser ? La peur ? Le carriérisme ? Peu importe vos réponses. Elles ne concernent que vous.

Ce qu’il faut en revanche c’est que vous pensiez dès maintenant à ce que vous ferez si votre travail vous quitte ou si le burn out vous brûle les ailes.

Comment créer les conditions de votre émancipation ? Il existe quelques réponses comme le désendettement, la simplicité volontaire et la baisse consciente de vos besoins, la constitution d’une épargne ou même, l’investissement dans votre futur outil de travail ou dans des savoirs-faire, sans oublier le déménagement pour aller dans des endroits moins chers.

Se préparez à ne pas subir la crise c’est chercher à ne pas attendre, à ne pas être passif, à ne pas subir en vain et sans visibilité.

Oui le travail tue, et il tuera de plus en plus.

Ne soyez pas une victime et pour ne pas être une victime il faut être indépendant car la main qui reçoit est toujours placée en dessous de celle qui donne. N’oubliez pas comme le disait Saint-Exupéry que l’on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. Ne participez pas à la pression sociale qui consiste à critiquer malgré vous ceux qui n’en “peuvent” plus et qui veulent tout plaquer… entendez leurs souffrances et n’ayez pas peur, une autre vie est toujours possible!

En fait ce que je voulais vous dire c’était de prendre soin de vous.

Préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT

Il y a le monde des toutous-chiots, ceuxqui s'écrasent devant le "petit maître du monde" et puis il y ceux qui acceptent de devenir de "vrais hommes" responsables et engagés ... qui savent qu'ils sont les maillons essentiels de la redéfinition morale du monde en devenir ... maillons indispensables d'une chaîne humaine dans la transmission des valeurs qui sont à la base de notre culture occidentale dont les "mauvais-traîtres-menteurs" qui nous dirigent s'en sont recouvert tel un fard-maquillage ... !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Que ce "fard-maquillage" qui les recouvre les empuentisse entièrement, de sorte que tout homme qui les croise n'en ait plus que le dégoût à vomir ... ! Amen
Puisse le Seigneur répondre favorablement à ma prière ! Amen

Pour les Maillons-Essentiels de transmission des Valeurs Divines que nous sommes ... le Seigneur me met à coeur de vous partager ceci :
Citation :

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6, 24-34

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : "Aucun homme ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera l'un et aimera l'autre, ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent. C'est pourquoi je vous dis : ne vous faites pas tant de souci pour votre vie, au sujet de la nourriture, ni pour votre corps, au sujet des vêtements. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moissons, ils ne font as de réserves dans les greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ? D'ailleurs, qui d'entre vous, à force de souci, peut prolonger tant soit peu son existence ? Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas. Or je vous dis que Salomon lui-même, au sommet de sa gloire n'était pas habillé comme l'un d'eux. Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui est là aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ? Ne vous faites donc pas tant de souci ; le dites pas : Qu'allons-nous manger ? ou bien : Qu'allons-nous boire ? ou encore : Avec quoi nous habiller ? Tous cela, les païens le recherchent. mais votre Père du ciel sait que vous en avez besoin. Cherchez d'abord le Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. Ne vous faites pas tant de souci pour demain : demain se souciera de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine."

Evangile auquel il convient d'ajouter celui du jour :

Evangile : « La lampe est apportée pour être mise sur le lampadaire. La mesure que vous utilisez sera utilisée pour vous » (Mc 4, 21-25)

En ce temps-là,
   Jésus disait à la foule :
« Est-ce que la lampe est apportée
pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ?
N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ?
   Car rien n’est caché,
sinon pour être manifesté ;
rien n’a été gardé secret,
sinon pour venir à la clarté.
   Si quelqu’un a des oreilles pour entendre,
qu’il entende ! »
   Il leur disait encore :
« Faites attention à ce que vous entendez !
La mesure que vous utilisez
sera utilisée aussi pour vous,
et il vous sera donné encore plus.
   Car celui qui a,
on lui donnera ;
celui qui n’a pas,
on lui enlèvera même ce qu’il a.
»

Quel cadeau pouvons nous offrir au Très Haut de plus précieux en ce monde ?

De Régner en nos vies ... !!!

Selon cette Parole tiré de la première Lecture de ce jour :

“Je te bâtirai une maison.”

1ère lecture : « Qui suis-je donc, Seigneur, et qu’est-ce que ma maison ? » (2 S 7, 18-19.24-29)

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Jeu Jan 28 2016, 10:53

merci André-Dominique, toujours présent pour nous éclairer !

je pense qu'à partir de fin octobre 2017, après le centenaire des apparitions de Marie à Fatima, tout va se précipiter......!

l'Esprit-Saint n'a-t-il pas inspiré le pape à instaurer une année sainte de La Divine Miséricorde en 2016,
n'est-ce pas pour nous préparer à changer notre façon de vivre, justement ?

donc, vaut mieux être pauvre d'argent que plein aux as, puisque tout billet papier et virtuel sera brûlé......!

nous allons reculer de 100 ans, préparons donc la cuisine sauvage avec feu BBC primitif (-5000 ans) !!!

nous les seniors sommes préparés mais les jeunes.....NON, et cela va faire très mal !

la paix ! grâce pardon ! et pitié Seigneur.....!


_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Sam Fév 06 2016, 08:29

Osons dire le mot, il s'agit aussi de SURVIE !!!

En débit d'année, j'ai interpellé directement mon nouveau PDG lors des voeux, comme quoi j'avais perçu cette réalité-ci :

Ça commence maintenant !

En considérant la partie basse de notre nature humaine, celle des pieds, il convient de se préparer et surtout être à l'affut des révélations Angéliques ... et surtout faire ce qu'ils nous donnent à coeur de faire-réaliser.

Oublions tout doucement cette façon de procéder que nous avons, celle qui nous limite à la raison (DIEU SUFFIT) ... osons y rajouter la dynamique du Sacré COEUR et surtout être bien incarné dans le monde ... car lui il s'en fout de nos élévations spirituelles.
DIEU quand il nous parle directement, c'est dans la nature entière de mon être-personne en rapport avec mon histoire personnelle !

Pour Jeanne d'ARC :


DIEU PREMIER SERVI !!!

En premier accueillir la LUMIERE DE DIEU !
En second en vivre ... vivre en COMMUNION
En troisième L'incarner ... faire-réaliser ce qu'IL nous révèle !

Normalement, vous reconnaissez la VOIX DE DIEU, vous reconnaissez SA LUMIERE, vous reconnaissez Sa VOLONTE à votre égard ... en sachant que les caractéristiques du SEIGNEUR que vous connaissez se doivent d'apparaître avec Elle > PAIX et JOIE !!!

Désormais même les médias officiels lâchent l'info ... vous avez pu vous en rendre compte

Citation :

Pour France 2 un krach boursier bien plus grave qu’en 2008 se prépare…


Il y a quelques jours souvenez-vous de l’aveu d’impuissance des trois invités du plateau des Experts de Nicolas Doze sur BFM ! C’était déjà une émission assez exceptionnelle de part la teneur de ce que les invités ne voulaient plus et ne pouvaient d’ailleurs plus cacher sous peine de passer dans quelques semaines pour des imbéciles.

Hier c’était au tour de la très officielle France 2 dans sa grand messe du soir du 20 heures où David Pujadas officiait en grand maître des cérémonies de prévenir et de préparer le petit peuple à la nouvelle crise qui arrive.

Que n’ai-je pas entendu pendant ces années… finalement France 2 découvre qu’il y a plein de bulles !

Finalement France 2 découvre que “les mêmes causes produisent les mêmes effets”!!!

Le titre est sans appel : « Un krach boursier bien plus grave qu’en 2008 se prépare »

Sur le plateau de France 2, Jean-Paul Chapel dresse l’état des lieux des bulles financières qui menacent d’exploser partout dans le monde !!

Pourtant quand moi je les voyais j’étais un décliniste ou un pessimiste… je ne suis pas le seul, nous sommes un petits groupe d’irréductibles capables semble-t-il de voir les bulles même quand elles sont invisibles et avant tout le monde. On devrait profiter de notre talent !!!

Voici le résumé des découvertes de France 2

« C’est ainsi que Jean-Paul Chapel alerte sur la menace mondiale d’un krach boursier terrible, huit ans après celui de 2008 qui fut particulièrement dévastateur. A l’époque, la crise des subprimes avait mis le feu aux poudres. Nombre d’Américains endettés pour acheter leur logement ne pouvaient plus rembourser leurs emprunts trop élevés et la bulle immobilière avait explosé. Par contagion, les autres marchés avaient explosé partout dans le monde.

“Aujourd’hui, de nouvelles bulles pourraient éclater à nouveau”, prévient le journaliste de France 2. “Une bulle est une flambée artificielle des prix qui se nourrit de l’argent facile. Plus ça monte, plus ça attire les investisseurs. Et du coup, ça continue de monter” jusqu’à l’explosion, explique-t-il.

Les banques centrales nourrissent ces bulles

Où sont les bulles aujourd’hui ? Aux Etats-Unis, où la bourse a doublé en sept ans, et en Chine aussi, où la bourse de Shangaï a elle aussi doublé. Le marché de l’art n’est pas épargné par la spéculation : certaines œuvres de Jeff Koons ont par exemple vu leur prix augmenter de 1 000% en quinze ans. Il y a aussi des bulles immobilières un peu partout dans le monde, avec des prix de la pierre qui sont artificiellement montés en flèche.

Ces bulles sont alimentées par de l’argent qui coule à flot. “Ce sont les banques centrales qui font gonfler ces bulles. Pour relancer l’économie, elles déversent des euros, des dollars, des yens sur les marchés financiers : près de 20 000 milliards d’euros. C’est trois fois plus qu’en 2008”, explique Jean-Paul Chapel. Mais “surtout, ces liquidités augmentent cinq fois plus vite que l’économie réelle”. »

Voili-voilou mes amis, ho, pour une fois je suis d’accord avec France 2 et la propagande gouvernementale. Non seulement la courbe du chômage ne va pas s’inverser mais plus grave encore, si toutes ces bulles nous explosent à la figure vous risquez de vous en souvenir pendant de longues années et le sentir passer…

Pour le sentir un peu moins vous pouvez prendre conscience du fait que désormais même pour France 2 les risques sont évidents et indéniables. La question est quand est-ce qu’ils vont se matérialiser.
Une fois votre prise de conscience effectuée, c’est à vous, et j’insiste vraiment dessus, c’est à vous de mettre en place les outils nécessaires à votre résilience.

Vous remarquerez d’ailleurs que le métal jaune qui devait s’effondrer lamentablement non seulement ne s’effondre pas lamentablement mais qu’en plus il commence à titiller des supports et des résistances graphiques dignes d’intérêt !

Peu importe ce que vous ferez, mais faites quelque chose. Ne restez pas les bras croisés à attendre l’ouragan. Même si cela ne marche pas ou imparfaitement, vous pourrez au moins dire, « au moins j’ai essayé ».

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ANdré Dominique


«... C'est comme si la planète entière attendait avec fatalisme, en suspension, la prochaine grande crise, la crise inévitable. Le véritable suspense est de savoir si la nouvelle métastase de la crise condamnera une fois pour toutes la domination financière et militaire de la puissance hégémonique. En attendant, regardons Deutschland 83.»


Pepe Escobar

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 10 2016, 06:59

Je lis souvent ces derniers temps le :  "C'EST MAINTENANT"

même le "BIG ONE",

d'ailleurs ce lundi après en avoir parlé avec un collègue voici qu'un camion de livraison  nous livre du matériel ... sur la bâche était écrit de partout :

"BIG ONE"


Il y a ma perception spirituelle, et il y a les perceptions des grands analystes dont celle de cet HOMME DE VERITE :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a aussi les perceptions de ces "hommes-loups-agneaux" qui sont vraiment à rejeter, d'ailleurs ils parlent pour ne rien dire ou plutôt ne rien comprendre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 10 2016, 09:40

J'ai parcouru rapidement ce sujet, car j'avoue qu'il me fait peur (mais ma foi chrétienne me rend malgré tout plus fort que cette peur, je garde espoir).. Il ne s'agit pas de nier la réalité, mais pourquoi nos médias balancent-ils autant de fatalisme, sur quelque chose, qui va peut-être, je dis bien peut-être, se passer dans un futur plus ou moins proche, (ou lointain) ? Fatalisme qui se communique dans le monde entier dans nos esprits, et donc, engendre un négativisme ambiant mauvais pour le monde entier par là même. Avant qu'internet existe, nous vivions un peu moins soucieux. Alors, gardons espoir et luttons contre ce fatalisme qui pullule l'air, et purifions le par la prière et la joie de vivre, et en continuant de vivre normalement, sans se soucier du lendemain,sans pour autant brûler nos vies et notre argent n'importe comment. Non, vivre l'instant présent, mais de façon consciente, objective, et positivement.

Je voudrais rappeler cette magnifique sagesse arabe : "Le passé a fui, le futur est absent, seul le présent est à toi".

Et Starets Thaddeus (moine serbe) : "Telles sont nos pensées, telles sont nos vies".

Gardons espoir en Dieu et en Sa Très Sainte Mère ! croix
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Ven Fév 12 2016, 01:17

albanor a écrit:
J'ai parcouru rapidement ce sujet, car j'avoue qu'il me fait peur (mais ma foi chrétienne me rend malgré tout plus fort que cette peur, je garde espoir).. Il ne s'agit pas de nier la réalité, mais pourquoi nos médias balancent-ils autant de fatalisme, sur quelque chose, qui va peut-être, je dis bien peut-être, se passer dans un futur plus ou moins proche, (ou lointain) ? Fatalisme qui se communique dans le monde entier dans nos esprits, et donc, engendre un négativisme ambiant mauvais pour le monde entier par là même. Avant qu'internet existe, nous vivions un peu moins soucieux. Alors, gardons espoir et luttons contre ce fatalisme qui pullule l'air, et purifions le par la prière et la joie de vivre, et en continuant de vivre normalement, sans se soucier du lendemain,sans pour autant brûler nos vies et notre argent n'importe comment. Non, vivre l'instant présent, mais de façon consciente, objective, et positivement.

Je voudrais rappeler cette magnifique sagesse arabe : "Le passé a fui, le futur est absent, seul le présent est à toi".

Et Starets Thaddeus (moine serbe) : "Telles sont nos pensées, telles sont nos vies".

Gardons espoir en Dieu et en Sa Très Sainte Mère ! croix

Cher Albanor,

Autrefois les personnes n'étaient au courant de rien !
De nos jours grâce à internet, par delà les médias officiels mensongers, nous arrivons à être au courant des événements en cours, de leur évolution ... et par ce fait pouvons nous préparer et réagir ...!

Un article vient de m'interpeller grandement. On peu faire un parallèle de ce temps là avec notre temps actuel :

Citation :
Quand les Nazis sont arrivés : le peuple qui se croyait libre

Un extrait de : They Thought They Were Free - The Germans, 1933-45 - Milton Mayer, 1955

Et puis il était trop tard…

« Ce dont personne n’a semblé se rendre compte », m’a dit l’un de mes collègues, « c’est l’élargissement de l’écart, dès 1933, entre le gouvernement et le peuple. Et il était déjà très large au début, du moins ici, en Allemagne. Il n’a fait que s’élargir. Le peuple ne se sent pas proche du gouvernement si on se contente de lui dire que son gouvernement est populaire, une démocratie véritable, et qu’on lui demande de s’engager dans la défense civile et de voter. Tout cela ne change rien au fait de savoir que le peuple est gouverné par un seul homme.

Ce qu’il s’est passé, c’est que l’habitude du peuple d’être gouverné par surprise ; de recevoir des décisions débattues dans le plus grand secret ; de croire que la situation est si complexe que le gouvernement doit agir d’une manière qui ne peut être comprise du peuple, ou si dangereuse que même s’il le pouvait, rien ne pourrait en être dit pour des raisons de sécurité nationale. Leur sens d’identification avec Hitler, la confiance que les gens avaient en lui, a facilité l’élargissement de cet écart et rassuré ceux qui s’en seraient autrement inquiétés.

Cette séparation du gouvernement et du peuple, cet élargissement, a eu lieu graduellement et insensiblement. Chaque décision a été déguisée (peut-être pas intentionnellement) comme une mesure temporelle d’urgence ou associée à une allégeance patriotique, avec de vrais objectifs sociaux. Toutes les crises et les réformes ont tant occupé le peuple qu’il n’a pas vu ce qu’il se passait, que le gouvernement s’éloignait de plus en plus de lui.

Vous me comprenez certainement lorsque je dis que le moyen-haut allemand était toute ma vie. Il était tout ce à quoi je m’intéressais. J’étais un intellectuel, un spécialiste. Et puis soudainement, j’ai été plongé dans cette nouvelle activité, tout comme mon université. Les réunions, les conférences, les entretiens, les cérémonies, les documents à remplir, les rapports, les bibliographies, les listes, les questionnaires. Et puis il y avait les demandes de la communauté, les choses à faire, qui étaient attendues de moi, et qui n’étaient pas nécessaires auparavant. Tout n’était bien sûr que galimatias, mais l’énergie de tous a été emportée, au vu du travail qui s’ajoutait à celui que nous voulions vraiment achever. Il était plus que facile de ne pas se soucier des choses fondamentales. Nous n’avions pas le temps. »

« Ce sont là les mots de mon ami le pâtissier, dis-je. ‘Nous n’avions pas le temps de penser. Bien trop de choses se passaient’. »

« Votre ami le pâtissier avait raison, a dit mon collègue. La dictature, son arrivée au pouvoir, était distrayante. Elle nous offrait une excuse de ne pas penser pour ceux qui de toute façon ne le faisaient pas pour eux-mêmes. Je ne parle pas des ‘petites gens’, des pâtissiers et de leurs semblables, mais de mes collègues et de moi-même, d’hommes d’éducation. La plupart d’entre nous ne voulaient pas penser aux questions fondamentales, et ne l’avons pas fait. Nous n’avions pas besoin de le faire. Le nazisme nous a offert des sujets fondamentaux, des sujets affreux sur lesquels nous pencher. Nous étions des personnes décentes. Nous étions si occupés par les changements et les crises, si fascinés, oui, fascinés par les machinations des ‘ennemis nationaux’ que nous n’avions pas le temps de penser à ce qu’il se passait tout autour de nous. Inconsciemment, je suppose que nous étions reconnaissants. Qui voudrait avoir à penser ?

Vivre au beau milieu de tels changements signifie ne pas être capable de les observer – je vous prie d’essayer de me croire – sans les connaissances politiques que la plupart d’entre nous n’ont jamais eu l’occasion de développer. Chaque étape était si peu importante, si bien expliquée, voire parfois tant ‘regrettée’, que sans se détacher du processus qui s’était déroulé depuis le début, il était impossible de comprendre le principe dans son ensemble, de savoir vers où ces petites mesures que les ‘patriotes’ ne pouvaient accueillir avec mécontentement finiraient par nous mener, pas plus qu’un agriculteur assis dans son champ qui attendrait de voir son blé pousser.

Comment une telle chose aurait pu être évitée parmi des hommes ordinaires, même les plus éduqués ? Je n’en ai aucune idée. J’ai réfléchi à maintes reprises à ces deux maximes, Principiis obsta et Finem respice – ‘Résistez au commencement’ et ‘considérer la finalité’. Mais il est nécessaire d’avoir une idée de la finalité pour résister, ou même percevoir, le commencement. Il faut pouvoir percevoir la finalité clairement, avec certitude. Et comment des hommes, même éduqués, auraient-ils pu y parvenir ? Les choses auraient pu tourner différemment. Mais nous ne pouvons pas refaire le monde avec des si.

Vos ‘petites gens’, vos amis Nazis, n’étaient pas opposés au national-socialisme par principe. Les hommes comme moi en étaient, en sont les plus grands contrevenants, non pas parce que nous en savions plus (ce sera trop dire), mais parce que nous avions la capacité de mieux voir. Le pasteur Niemöller a parlé pour les milliers de gens comme moi lorsqu’il a parlé (trop modestement) de lui-même et expliqué que lorsque les Nazis ont attaqué les Communistes, il s’est trouvé quelque peu mal à l’aise, mais qu’après tout, il n’était pas un Communiste, alors il n’a rien fait. Et puis ils ont attaqué les Socialistes, mais puisqu’il n’était pas un Socialiste, il n’a rien fait. Puis sont venues les écoles, la presse, les Juifs, et ainsi de suite. Son mal à l’aise a grandi, mais il n’a rien fait. Et puis les Nazis s’en sont pris à l’Eglise, alors il a décidé de faire quelque chose – mais il était trop tard ».

« Oui », dis-je.

« ‘Voyez-vous, a poursuivi mon collègue, il est difficile de savoir quand et comment agir’. C’est la vérité, croyez-moi. Chaque acte est pire que le précédent, mais pas bien pire. Il suffit d’attendre le prochain, d’attendre que quelque chose de plus choquant se passe, et de penser que les autres, quand ce choc frappera, joindront votre résistance. Vous ne voulez pas agir, ni parler à qui que ce soit. Vous ne voulez pas ‘sortir et causer le trouble’. Pourquoi pas ? Parce que ce n’est pas dans votre habitude. Et ce n’est pas que la peur de vous défendre seul qui vous retient, mais aussi votre incertitude.

L’incertitude est un facteur essentiel, et plutôt que de diminuer à mesure que le temps passe, elle ne fait qu’augmenter. Dans les rues, la communauté, les gens, sont ‘heureux’. Personne ne proteste. En France ou en Italie, il y aurait eu des slogans contre le gouvernement placardés sur les murs et les grillages. En Allemagne, en dehors des grandes villes, il n’y en avait même pas. Dans la communauté universitaire, nous parlions en privé entre collègues, et certains pensaient comme moi, mais que disaient-ils ? ‘Ce n’est pas si terrible’, ‘Tu t’imagines des choses’, ou ‘Tu es un alarmiste’.

Et vous êtes un alarmiste. Vous vous écriez que ceci mènera à cela, mais vous ne pouvez rien prouver. C’est un commencement, mais savez-vous ce que réserve la finalité, et comment elle se présentera ? D’une part, vos ennemis, la loi, le régime, le Parti, vous intimident. De l’autre, vos collègues vous accusent d’être pessimiste ou névrotique. Il ne vous reste que vos amis proches, qui pensent naturellement comme vous l’avez toujours fait.

Mais vous en avez de moins en moins. Certains se sont déplacés, d’autres sont submergés par le travail. Vous n’en voyez plus autant aux réunions et aux sorties habituelles. Les groupes informels deviennent plus petits, et eux-mêmes se désintègrent. Parmi le petit groupe d’amis qu’il vous reste, vous avez l’impression de parler entre vous, d’être isolés de la réalité des choses. Cela ne fait que contribuer à votre incertitude et vous retient davantage – mais de faire quoi ? Il est clair que, si vous décidez de faire quelque chose, vous devez en faire un évènement, et devenez un faiseur de troubles. Alors vous attendez, toujours plus longtemps.

Mais le grand choc, qui fera affluer des centaines, des milliers d’autres dans vos rangs, ne se produit jamais. C’est là le paradoxe. Si le premier et le dernier des actes affreux commis par le régime étaient survenus en même temps, des millions de personnes auraient été suffisamment secouées et se seraient soulevées – disons si l’extermination de Juifs en 1943 était survenu juste après le placardage d’autocollants ‘Juif’ sur les fenêtres des magasins juifs en 1933. Mais ce n’est pas ainsi que les choses se sont déroulées. Entre les deux, des centaines d’autres actions ont été entreprises, certaines imperceptibles, chacune visant à vous désensibiliser à la prochaine. L’étape C est toujours plus violente que l’étape B, mais si vous ne vous soulevez pas à l’étape B, alors pourquoi le faire à l’étape C ? Et ainsi de suite…

Et puis un jour, il est trop tard ; vos principes, si vous y étiez sensibles, vous sautaient au visage. La déception de vous-même est devenue trop lourde à porter, et un incident mineur, dans mon cas mon petit garçon, pas plus âgé qu’un bébé, prononçant les mots ‘porc juif’, fait tout s’effondrer autour de vous. Et puis vous voyez tout, tout ce qui a changé sous votre nez. Le monde dans lequel vous vivez, votre nation, votre peuple, n’est plus celui dans lequel vous avez grandi. Ses formes sont toujours là, identiques et rassurantes, les maisons, les magasins, les emplois, les pauses repas, les visites, les concerts, le cinéma, les vacances… Mais l’esprit, auquel vous n’avez jamais prêté attention parce que vous avez fait l’erreur de l’identifier avec la forme, a changé. Vous vivez dans un monde de haine et de crainte, et ceux qui haïssent et qui craignent ne le savent pas eux-mêmes. Quand tout le monde a changé, personne n’a changé. Vous vivez désormais dans un système qui règne sans aucune responsabilité, pas même devant Dieu. Le système lui-même n’y était pas destiné, mais pour survivre, il a dû aller jusqu’au bout.

Et vous-même êtes allé presque jusqu’au bout. La vie est un processus continuel, un flot, pas une succession d’actes et d’évènements. De l’eau a coulé sous les ponts, et vous a emporté avec elle, sans que vous fassiez quelque effort que ce soit. Et vous avez vécu plus confortablement chaque jour, avec de nouvelles règles morales, de nouveaux principes. Vous avez accepté des choses que vous n’auriez pas accepté il y a cinq ans, il y a un an, des choses que votre père, même en Allemagne, n’aurait pas pu imaginer.

Tout s’effondre, tout d’un coup. Vous percevez ce que vous êtes, ce que vous avez fait, ou ce que vous n’avez pas fait (puisque c’était ce qui était attendu de nous, ne rien faire). Vous vous souvenez de ces premières réunions universitaires au cours desquelles, si l’un de vous s’était levé, d’autres l’auraient fait aussi. Mais personne ne s’est levé. Une question bénigne, employer cet homme ou celui-là. Et vous avez employé cet homme, au lieu de celui-là. Vous vous souvenez de tout désormais, et votre cœur se brise. Mais il est trop tard. Les dommages sont irréparables ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Notre discernement arrive à être plus fructueux !
Ce n'est pas parce que nous arrivons à vivre dans les hautes sphères spirituelles ... que nous ne sommes pas obligé par la nature du réel à devoir vivre l'incarnation dans le monde tel qu'il évolue ... le partage de vie que nous avons à vivre ... pur dans les Cieux au sein du Royaume des CIEUX ; imprégné du péché par le partage de vie en ce monde (la dimension des pieds) d'où le LAVAGE NECESSAIRE DE NOS PIEDS PAR LE SEIGNEUR pour justement trouver au sein du ROYAUME SPIRITUEL EN DIEU notre protection, et bien plus obtenons gratuitement notre AUTRE DEFENSEUR. Jean 14

NOUS Y SOMMES AU REMODELAGE TOTAL DU MONDE !

DIEU nous garde et nous protège. Amen

ANdré Dominique
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Ven Fév 12 2016, 03:10

Vous savez André Dominique, c'est ma naïveté et mon désir de changer positivement le monde, pour œuvrer pour la paix mondiale, qui me font dire qu'il est triste que nos médias parlent négativement.. Ceci dit, je vous donne raison. La meilleure façon de se préparer ou de contrer des événements futurs, c'est d'être au courant de leur arrivée probable.

Mais avec tout ce qu'il se passe actuellement en Europe, où l'on parle de probable guerre civile aussi, mon esprit se dirige chaque jour, entre autres (car des personnes me demande des prières, plus personnelles, pour elles ou leurs proches), vers la prière pour la paix mondiale et la protection de la France, de la Syrie (terre chrétienne), de la Grèce (que l'Europe de Merkel a mis dans le KO total, d'ailleurs l'Allemagne doit une dette à la Grèce depuis la Seconde Guerre mondiale de 160 Milliards d'euros qu'elle n'a jamais remboursée).

Mais je sais, par nature, par vécu, par amour, que la prière et le signe de la croix peuvent tout, quand on a vraiment la foi, pour tous, toutes, et tout.

Merci à vous pour votre réponse, et de me faire rejoindre quelque peu la réalité.. Nous avons vraiment tous besoin des uns des autres..

Que Dieu vous garde, colombe paix
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Fév 23 2016, 17:55

En tant que croyants nous reposons dans la MAIN DE DIEU !

Nous n'avons pas à avoir peur car le TRES HAUT est le MAÎTRE de sa BARQUE-EGLISE ... !

Là où le mal abonde la GRÂCE DE DIEU surabonde ... mais il faut reposer dans la MAIN DE DIEU ... c'est à dire "ÊTRE RENÉ D'EN-HAUT" ... être devenu un Intime de DIEU, son Ami-Confident ... membre-actif de Son ROYAUME DES CIEUX !

Faut-il beaucoup d"effort de notre part ? > aucunement !
Il suffit de vivre en Eglise, donner pouvoir aux Sacrements de DIEU de nous purifier, de croître petitement en DIEU ... prier-communier ... faire ce que le TRÈS HAUT nous révèle dans l'Intimité du coeur et surtout "goûter-savourer" Sa BONTÉ INCOMPARABLE, SON AMOUR MISÉRICORDIEUX, Sa PRÉVENANCE PROVIDENTIELLE ...

NON, vraiment nous n'avons rien à craindre puisque pour nous Jésus CHRIST est venu en ce monde, à volontairement choisi de subir "notre passion" au travers de SA PASSION PHÉNOMÉNALE pour nous racheter aux pouvoirs des ténèbres, nous libérer du joug de satan, nous donner d'intégrer le ROYAUME SPIRITUEL dont Jésus est le ROI DIVIN ... ROI que nous avons à servir tel des serviteurs inutiles, mais nécessaire !
Nous avons bâti sur le ROC DE DIEU ... !
Ah, si nous savions ce que nous valons à SES YEUX ?

En contre partie, ceux qui ont choisi les ténèbres à la LUMIERE, ceux qui ont choisi de bâtir sur le sable du monde vont voir-constater combien atrocement la TEMPÊTE DE DIEU s'abat sur le monde, la ruine devenir leur compagne de toujours et :

"C'EST MAINTENANT"

"le BIG ONE"

Je ne fais que me répéter, mais il n'y a pas que moi :

Citation :
Les MANIPULATIONS HISTORIQUEs DE MARCHÉ seront submergées par la «Mère Nature ÉCONOMIQUE"

Chaque jour qui passe, je suis de plus en plus convaincu que le "Big One" a commencé - mais si vous êtes parmi les milliards qui vivent déjà dans ces centaines de pays où les monnaies-fiduciaires, les "fiat-papier-toilette" sont déjà effondrés, une telle distinction n'est même plus "discutable."
En termes basés sur le dollar, l'économie mondiale va revenir au niveau de 1965 - oui, il y a 51 ans; et ce, sans ajustement pour l'inflation !
Tandis que les «pouvoirs en place" tentent désespérément de masquer la pourriture avec les manipulations de marché sans précédent, "économique Mère Nature" - pour ne pas mentionner, sœurs jumelles "politique" et "sociale" Mère Nature - sont en cours d'exécution et font peu de cas de leurs tentatives pathétiques pour peindre une oasis dans un ouragan; peinture rouge à lèvres sur un cochon; ou quelque métaphore liée que vous puissiez employez.
(tiens, ça me rappelle mes posts anciens où je disais que nous retournerions vers les années 1950 au niveau du coût de la vie)
....................
En d'autres termes, "économique Mère Nature" est en train de dépasser rapidement la manipulation de marché historique qui a amené le monde au bord de l'effondrement financier; ... C'est pourquoi je n'ai jamais été plus certain que la "fin de jeu monétaire" dans le monde entier est arrivé; que le "marché baissier" en dollar vieux de quatre ans du prix d'or et d'argent est terminé ; et que la nécessité de "se préparer au pire, mais nous espérons pour le mieux" n'a jamais été plus urgent.

Auteur: Andrew Hoffman
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Préparation spirituelle d'un côté ... préparation matérielle et communautaire de l'autre car nous avons aussi à vivre dans le monde malgré tout ... TEMOINS DE DIEU jusqu'au bout ...!

Il s'agit de bien comprendre que si DIEU se retire de ce monde parce qu'on LE rejette, qu'on ne veut pas de LUI ... il n'en est pas du tout de même pour nous ; car à moins qu'on ne nous tue ou que le TRES HAUT nous retire de ce monde nous y sommes bien physiquement avec en BONUS DIVINS les CHARISMES DE DIEU qui nous sont particulier !
Pour que les CHARISMES DIVINS CROISSENT, il faut Leur donner de s'exprimer ... alors ne cachons pas la Lampe de DIEU qu'est l'ESPRIT SAINT sous le lit de notre crainte-peur humaine ... et puis il n'y a rien de plus excitant que d'être SEL DE LA TERRE, ce VIVANT DE DIEU actif en ce monde ... donnons donc du goût céleste au monde ... Ô qu'elle est bonne la SAVEUR DE DIEU pour ceux qui en sont privés, et surtout qui vont être privés de tout...

DIEU nous garde et nous préserve du "mal" et nous donne surtout d'agir en Son NOM. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 24 2016, 05:23

Citation :
"...se préparer au pire, mais nous espérons pour le mieux" n'a jamais été plus urgent.

André Dominique,

Je suis totalement d'accord avec vous. La fin est proche, mais nous ne devons pas avoir peur et nous devons surtout comprendre la sévérité des paroles de Dieu dans ses messages actuels qu'Il adresse à l'humanité (voir notamment le lien ci-dessous). Ses paroles correspondent à ce qui se passe aujourd'hui sur notre terre où plus rien ne va que ce soit financièrement, politiquement, socialement et jusqu'au sein de la famille, sans oublier les guerres qui s'amplifient entraînant des flux migratoires qui perturbent les politiques de nombreux pays et sans compter aussi les dérèglements climatiques et autres.

Dieu est Père et son objectif premier est de sauver le maximum de ses enfants même si, pour cela, il doit les "bousculer un peu". Mais il nous reste l'Eucharistie, la confession, la prière, l'adoration, la foi et l'espérance qui sont désir de Dieu, et la charité ... pour le remercier pour tout ce qu'Il a fait et ne cessera de faire pour son Peuple.

Merci, Seigneur, pour ton Amour,
malgré le peu d'intérêt qu'y attache le plus grand nombre,
mais ta Colère en fera revenir beaucoup,
soyons en certains !

LucJos


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
martine777
membre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 24 2016, 06:03

LucJos a écrit:
 
Je suis totalement d'accord avec vous. La fin est proche...

La fin est proche, certes, mais la fin de quoi ?  Smile

Nous sommes à la fin d'une ère, d'une époque, ça c'est évident  
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 24 2016, 06:35

martine777 a écrit:
LucJos a écrit:
 
Je suis totalement d'accord avec vous. La fin est proche...

La fin est proche, certes, mais la fin de quoi ?  Smile

Nous sommes à la fin d'une ère, d'une époque, ça c'est évident  

La fin d'un monde  ... pas la fin du monde !!!

Quand tous le secteur financier et économique s'écroulera ; quand ce que nous nommons l'argent perdra toute valeur ... croyez vous que tous ceux qui produisent, produiront gratuitement pour perdre encore davantage ... certainement pas !
Quand nos magasins se videront de tout ce qui est substantiel-existenciel ... qu'achèterons-nous ?

Il nous appartient à nous qui avons reçu de DIEU, de par notre baptême, le don d'être "Prêtre", "Prophète" et "Roi" d'en user à fond ... récupérer ainsi le pouvoir qu'ont les mauvais sur le monde ... donner à ce monde de redécouvrir DIEU au travers de Jésus CHRIST et surtout donner au "ROI des Rois" de régner enfin en ce monde !

Chaque jour qui passe la pression va s'accentuant :

Citation :
« Vous avez aimé la loi sur les faillites bancaires ? Vous allez adorer celle sur la faillite des États !! »

Charles Sannat / 24 février 2016  


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est un article d’il y a une semaine de notre ami Ambrose Evans-Pritchard du Telegraph de Londres – que je considère, et vous le savez, comme l’un des meilleurs pour ne pas dire le meilleur journaliste européen à l’heure actuelle – que je voulais évoquer aujourd’hui.

Une fois n’est pas coutume, il nous lève donc un lièvre et de taille concernant la dernière idée lumineuse germanique, à savoir la mise en place d’une législation sur les faillites des États qui serait écrite sur le modèle de celle de la faillite des banques.

Petite explication technique sur les “bail-in”!

Ne fuyez pas !! Restez avec moi, vous allez voir comme à chaque fois c’est beaucoup plus simple en vrai, une fois décryptées toutes ces méchantes terminologies.

Un “bail-in” c’est intraduisible en français !

Disons que le “bail-in est une pratique financière qui impose à certains créanciers d’une banque en difficulté (y compris parfois de simples clients épargnants) une diminution du montant des créances qu’ils possèdent sur l’établissement de crédit ou une conversion de celles-ci en actions de capital. Le bail-in permet ainsi aux banques de se recapitaliser en cas de crise”.

À ne pas confondre avec le bail-out, qui désigne le renflouement d’une banque par un État (comme lors de la crise de 2008).

Afin de ne pas mettre les États en faillite en cas de faillite de banque, l’idée des dirigeants européens est justement de faire des bail-in et pas des bail-out !

J’espère que maintenant c’est un peu plus clair.

La loi, de 159 pages très exactement, sur les “bail-in” bancaires (dont j’ai consacré une lettre entière de STRATÉGIES à son explication) a donc pour objectif de répartir les pertes d’une banque en faillite et décrit avec précision justement ces modalités, stipulant que les épargnants entre autres seront mis à contribution.

Cette loi sur les réductions de créances bancaires change effectivement la donne en ce qui concerne la sécurité de vos dépôts en cas de faillite de votre banque. Vous trouveriez sans doute les choses pas drôles, vous regretteriez de ne pas avoir débancarisé, de ne pas avoir d’or et d’avoir si longuement hésité pour votre maison à la campagne…

C’est quoi un bail-in pour les obligations d’État ?

C’est la même chose que pour une banque qui ferait faillite mais pour un État qui ferait faillite. L’idée c’est de faire une loi qui, là encore, décrit les modalités avec précision des pertes qui seront imposées aux créanciers de cet État en faillite, tout en sachant qu’un créancier de l’État peut être un fournisseur par exemple qui n’a pas encore été payé, ou un fonctionnaire à qui l’État doit un salaire, un retraité à qui l’État doit une pension, ou un épargnant qui a placé son argent en… obligations d’État à travers par exemple, au hasard, un contrat d’assurance vie!

En vertu de ce nouveau régime, les détenteurs d’obligations pourraient subir des pertes en cas de nouvelle crise sur la dette souveraine d’un pays avant que ce pays ne puisse avoir recours au mécanisme de sauvetage de la zone euro, le MES, dont tout le monde a oublié l’existence !

L’idée est logique puisque le MES est voué à l’échec !

Il va falloir faire appel à votre mémoire, car le MES c’était quand tout le monde avait peur que l’euro explose. Nous étions en 2011 et l’or était à 2 000 dollars l’once. Sarkozy était président et sauvait l’Europe ainsi que le monde à chaque sommet de la dernière chance.

L’idée “brillante” (c’est ironique) du MES consistait à dire que des pays européens surendettés s’endettaient encore plus pour mettre de l’argent qu’il n’avait pas dans un fonds commun appelé MES pour aller sauver des pays carrément en faillite…

J’ai toujours, depuis 5 ans, donné toujours la même et unique définition du MES, à savoir, donc, un machin évidemment voué à un échec retentissant. Pas parce que le MES serait contre mon idéologie mais tout simplement parce qu’il fonctionne exactement comme je l’ai dit un peu plus haut.

Comme nos mamamouchis sont au courant de ce que je viens de vous expliquer, surtout les mamamouchis allemands, ils veulent, avant de devoir renflouer les États, qu’il y ait une forme de renégociation de la dette plus ou moins obligatoire et ce sera plus que moins ; et avant que le MES intervienne, il faudra que les détenteurs d’obligations acceptent une perte substantielle.

C’est parfaitement logique puisque c’est la seule façon, de toute manière, in fine de s’en sortir avec ce monceau de dettes…

Pour être plus clair, la seule façon de s’en sortir sera de ne pas rembourser… La faillite donc se profile et à travers cette proposition et volonté allemande, c’est un signal d’alarme majeur qui vient de retentir !

Une telle loi sur les «bail-in» pour les obligations d’État risque de faire exploser l’euro !

Et non, encore une fois, moi je ne dis plus rien !! C’est notre Ambrose Evans-Pritchard qui cite plusieurs sources très haut placées dans plusieurs gouvernements européens qui nous le dit. Et vous savez quoi ? Je suis parfaitement d’accord. Explications :

Un nouveau mécanisme dit de “bail-in” souverain vient appliquer une décote aux détenteurs d’obligations en cas de faillite, cela revient à dire :

1/ le MES est inopérant et ne sert à rien.
2/ La croyance qui consiste à dire que la BCE interviendra en dernier ressort est fausse.

Conclusion : si vous prêtez à un pays qui fait faillite, vous l’aurez dans le baba… C’est logique, sauf que si l’euro n’a pas éclaté en 2011, c’est uniquement parce que Mario Draghi avait dit au pire moment “ne vous inquiétez pas, je ferai tout ce qu’il faut pour sauver l’euro qui est irréversible et croyez-moi, ce sera assez”…

Sauf qu’il semblerait que l’on s’oriente vers l’intégration de la réalité des choses, à savoir que nous avons un immense problème de dettes et qu’il y a peu de façons de s’en sortir avec les dettes.

1/ Augmenter la richesse (la croissance).
2/ Augmenter les impôts et réduire les dépenses (récession et déflation comme en Grèce).
3/ Ne pas rembourser et faire défaut.

En l’absence de croissance, et parce que la politique d’austérité est déflationniste et conduit au défaut, il n’y a en réalité que deux solutions : l’utilisation de la planche à billets par la Banque centrale ou le défaut partiel avec réduction de la dette.

Ce que dit l’Allemagne, c’est que la planche à billets ne sera pas utilisée et qu’il faudra que chacun prenne ses pertes.
Lorsque cette annonce a été faite,les taux d’emprunt des pays du Sud ont flambé, comme le montre ce graphique pour les taux portugais à plus de 4%!

Cela veut dire que si la BCE ne garantit plus l’absence de risque de faillite alors le risque de faillite revient et si le risque de faillite revient, il y a tout plein de pays qui vont voir les taux flamber et si les taux flambent, soit ces pays font faillite soit l’euro explose et chacun retrouve ses monnaies nationales.

L’Europe et l’euro sont déjà morts, la seule question est de savoir qui fera le faire-part de décès et quand ! À la fin des fins, les épargnants seront ruinés, sauf ceux qui auront su sortir des banques et des produits financiers à temps.

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 24 2016, 06:55

D'après la probagande étatiste, on peut se dire "cela ne touchera que les riches !"

Nenni !!!

Citation :
La petite musique qui adoucit les peurs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On a tous entendu un jour notre banquier nous proposer de prendre des parts sociales de la banque, et pour la plupart on s’est dit : bah pourquoi pas, après tout je risque rien, et c’est un placement comme un autre, sans aucun risque, et cela me permet de diversifier un peu mes avoirs etc, sauf que…

La petite musique qui adoucit les peurs…

En dépit des signes évidents du naufrage généralisé de l’économie mondiale, certains continuent à croire (ou à vouloir nous faire croire !) que tout va bien. Le bateau coule, mais tant que l’orchestre continue à jouer, il n’y a pas de raisons de s’inquiéter.

Disons les choses simplement : les marchés financiers de la planète toute entière sont en train de s’effondrer. Non seulement sous leur propre poids, en raison de la spéculation « no limits » vantée par tous y compris par les plus hautes instances européennes, mais aussi et surtout à cause de l’interdépendance indémêlable de tous ces marchés entre eux, à commencer par le marché bancaire.

Rappelez-vous, en 2008, tout le système a failli exploser à cause d’une surexposition des banques sur le marché des subprimes. Quatre ans plus tard, c’est l’imprévoyance de ces mêmes banques face à leurs investissements en Grèce qui a bien failli les perdre. Et aujourd’hui, après avoir prêté sans compter au marché pétrolier qui les faisait saliver avec un baril à plus de 100 dollars, les voilà réduites à regarder le monde s’écrouler autour d’elles en faisant mine de ne pas s’en inquiéter.

Mais au contraire, nous devons nous inquiéter. Même si François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France lui-même, est obligé de monter au créneau pour dire sur BFM ou dans le Figaro que « les banques françaises sont deux fois plus solides qu’avant la crise financière » de 2008. Même si on aimerait bien croire, nous aussi, que les gens qui font tourner le monde avec notre argent savent ce qu’ils font. Rendons-nous à l’évidence, ce n’est pas le cas.

Aucun des modèles qui faisaient la fierté de nos économistes et analystes de tout poil ne fonctionne plus désormais. Qu’il s’agisse des formules presque magiques leur servant à prévoir l’évolution des marchés, comme des mécanismes visant à réguler les excès et réparer les défaillances du système, plus rien ne marche et toutes les bourses du monde entier sont en train de dévisser malgré ces fameux modèles qui prédisaient le contraire.

Une fois de plus, pourrions-nous dire. Sauf que les crises se succèdent de plus en plus rapidement, espacées de périodes de répit de plus en plus courtes, quelques mois, un an, un peu comme un malade en phase terminale sur qui plus aucun remède n’a d’effet. Alors certes, on entend bien quelques voix s’élever pour tenter de nous faire prendre conscience de la réalité, comme celle de la Banque Royale d’Écosse qui lançait récemment à ses clients un « Vendez tout ! » pas vraiment rassurant. Mais c’est une banque, et les banques n’inspirent plus confiance, on ne les croit plus.

De toute manière, la mécanique économique est cassée, elle n’est plus fiable et, pire, elle n’est plus adaptée au monde d’aujourd’hui. Alors on triche, on ment, on SE ment, pour ne pas admettre qu’on fait fausse route. On anesthésie la société moribonde sous une économie de façade, elle aussi plus morte que vive, sur laquelle on a déjà commencé à entreprendre les opérations de maquillage pour masquer sa décomposition.

On fabrique des billets et de l’inflation pour faire croire qu’on est riche ; on se félicite des taux d’intérêt proches de zéro parce que ça pousse à la consommation et que, c’est bien connu, la croissance vient de la consommation ; on se frotte les mains face à un pétrole au plus bas parce que cela favorise les marchés du transport routier et aérien.

Bref, on nous fredonne des comptines rassurantes dont la petite musique vient occulter les raisons de ces déséquilibres, et on préfère positiver sur toutes ces anomalies des marchés, lesquelles sont pourtant les signes précurseurs d’une crise qui pourrait bien être la pire de toutes celles qu’on a connues jusqu’ici.

Des solutions positives existent pour éviter le pire, clairement, mais ça c’est une autre histoire…

Entrons à présent dans le vif du sujet…


On a beaucoup glosé ces derniers temps sur le risque de spoliation qui pesait désormais sur les comptes clients supérieurs à 100 000 euros. Mais savez-vous qu’en cas de faillite de votre banque, quel que soit le montant de votre épargne, vous pourriez être amenés à couvrir ses pertes bien au-delà des sommes que vous lui avez confiées, voire à être contraint de vendre vos biens pour payer la note ?

En effet, si vous possédez des parts sociales de votre établissement bancaire, vous avez sans le savoir engagé votre responsabilité financière à des niveaux que vous ne soupçonnez même pas.

Ce n’est pas un simple fantasme tiré du discours catastrophiste de gens voulant vous vendre la fin du monde, c’est une réalité juridique irréfutable et pourtant totalement méconnue des épargnants. Nous avons tous été confrontés, à un moment ou à un autre de nos relations avec notre banquier, à cette proposition d’apparence anodine : « Ah au fait, vous prendrez bien quelques parts sociales de notre banque, histoire de nous montrez combien vous nous faites confiance. C’est garanti sans risque et au moins vous savez qu’on prendra soin de votre argent comme du nôtre. Ah ah ah ! »

C’est surtout bien souvent un énorme mensonge. Car, en prenant ne serait-ce qu’une seule part sociale, vous vous êtes probablement engagés sans le savoir à couvrir l’éventuelle faillite de votre banque sur vos fonds propres. Et cela tient tout simplement à la forme juridique de votre banque.

On a le tort de croire qu’il n’y a qu’une seule forme de banque. Certes, les grands groupes financiers établis en sociétés anonymes existent bel et bien, mais ce statut concerne principalement les banques d’investissement, ou tout au moins celles dont la vocation première n’était pas de collecter l’argent des petits épargnants. Les banques de crédit, en revanche, celles chez qui nous sommes généralement clients, sont très souvent ce que l’on appelle des banques coopératives (ou banques mutualistes, voire coopératives de crédit).

Dans ces banques, vous n’êtes pas juste des clients, vous pouvez également être des sociétaires sous réserve de posséder une ou plusieurs parts sociales de l’établissement en question. Et il ne s’agit pas d’obscures enseignes post soixante-huitardes gérées par des petit comités de bénévoles portant pulls en laine vierge et collier de barbe. Non, nous parlons ici du groupe Caisse d’Épargne / Banque Populaire, des caisses régionales du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel, du Crédit Coopératif, etc. Bref, la banque de Monsieur Tout-Le-Monde.

Le texte législatif qui régit le fonctionnement de ces banques date de 1947 et cette loi stipule clairement que les parts sociales ont vocation à supporter les pertes de la coopérative : en cas de faillite de la banque, le propriétaire de parts sociales devra alors « abonder », c’est à dire trouver de l’argent ailleurs pour combler la perte constatée. Et en fonction des statuts de la banque, le détenteur de parts sociales peut s’être ainsi engagé jusqu’à 20 fois la valeur de son apport (au Crédit Mutuel de Bretagne par exemple) !

Ainsi, avec si vous avez une simple part à 20 euros, vous pouvez être amenés à payer jusqu’à 400 euros pour aider votre banque en difficultés. Mais si vous avez choisi de placer un petit bas de laine de 5000 euros par exemple, en pensant que votre argent sera davantage à l’abri dans le bilan de votre caisse d’épargne, il vous faudra peut-être vendre votre maison pour couvrir les pertes en cas de pépin !

Évidemment, la solution pourrait être de revendre vos parts sociales si vous en possédez. La banque a l’obligation de les racheter. Mais là encore, ce n’est pas aussi simple. D’abord vous n’en tirerez rien de plus que leur valeur nominale (mais c’est un moindre mal). Ensuite, si la demande de cession est possible à tout moment, le rachat effectif n’interviendra en revanche qu’après décision du conseil d’administration, lequel statue généralement sur ces questions une seule fois par an.

Enfin, sachez que votre retrait ne vous exonèrera pas toujours de vos responsabilités en cas de faillite, même si celle-ci intervient APRÈS que vous ayez revendu vos parts sociales ; par exemple, pour les ex-sociétaires de la Caisse d’Épargne, leur responsabilité reste engagée à hauteur du montant de leurs parts sociales pendant cinq années à compter de leur date de retrait.

On nous serine régulièrement que nos établissements bancaires sont pour la plupart « too big to fail« , et c’est vrai que jusqu’en 2008, l’éventualité d’une faillite bancaire était hautement improbable. Mais aujourd’hui, même après s’être constitué de confortables matelas de liquidités pour ne plus connaître la déroute d’il y a huit ans, les politiques de réduction des risques engagées depuis quelques années se sont accompagnées d’une baisse notable de rentabilité pour les grands groupes bancaires français.

Et malgré un léger rebond de la demande de crédit des ménages et des entreprises, en raison de la faiblesse des taux d’intérêt, les revenus des banques de détail en France ne cessent de se détériorer. Ce n’est donc pas un hasard si on autorise désormais les banques à ponctionner les liquidités de leurs clients les plus fortunés. Et un défaut massif du secteur bancaire n’est plus du domaine de l’économie-fiction.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ayant réalisé quelques recherches, il se trouve que je me trouve avec des parts sociales au Crédit Mutuel avec un cautionnement vachement élevé :


Citation :
Parts sociales des banques

Un bon produit selon votre "banquier"

Si vous êtes clients de la Caisse d'Epargne, du Crédit Agricole, des Banques populaires ou d'une autre banque "mutualiste", votre "conseiller", ou plutôt, vendeur, vous a proposé un produit d'épargne sous le nom de "parts sociales".

Un produit sans risque garanti par la banque bénéficiant d'une rémunération avantageuse. C'est mieux que la bourse et mieux que votre livret A.

Mais, c'est quoi une part sociale ?

C'est une autre dénomination des actions. Vous êtes propriétaire d'une partie du capital de votre banque. Si vous ne connaissez pas précisement la définition d'une action et les droits de l'actionnaire, je vous invite à lire mon billet concernant les actions.

Pour vous rafraîchir la mémoire : droit au résultat et aux réserves, boni de liquidation, droit de vote, droit à l'octroi de remises... En contrepartie d'une risque fort de perte en capital (l'actionnaire est le dernier servi).

Est-ce que votre banquier vous a dit que c'était une action et vous a informé de vos droits ?

Allons dans le détail

Prenons, au hasard, deux prospectus de parts sociales.

Caisses de Crédit Mutuel de Bretagne affiliées au Crédit Mutuel Arkéa

- forme juridique : sociétés coopératives à capital variable,
- parts A, B et C,
- nominal : 1 euro pour A, B et C,
- rémunération 2009 : B = 2,5% et C = 4%,
- souscription minimale :  75 parts pour B et C et 15 pour A, il faut 15 parts A pour prendre B et/ou C,
- souscription maximale : pas de limite pour A, 38113 parts pour B et 50000 parts pour C,
- préavis de remboursement : 3 mois pour B et 5 ans pour C et remboursement après accord de la caisse,
- pas de droit préférentiel de souscription,
- droit de vote : un homme = un voix,
- intérêts calculés à la quizaine,
- la rémunération est limitée au TMO,
- les actionnaires doivent être agréer par la société,
- responsabilité : actionnaires solidairement entre eux de tout les engagements de la caisse dans la limite de leur souscription pour les parts B et C et 25 fois pour les parts A,

- pas de droit sur l'actif net,
- les achats et ventes des parts sociales se font au nominal.



Banque Populaire du Sud Ouest

- forme juridique : société coopérative à capital variable,
- nominal : 8,5 euros,
- rémunération 2009 : B = 2,5% et C = 4%,
- préavis de remboursement : 30 jours avant l'AG annuelle,
- pas de droit préférentiel de souscription,
- souscription maximale : 0,25% du capital
- droit de vote : limité à 0,25% du capital,
- intérêts calculés proportionnellement au nombre de mois entiers,
- la rémunération est limitée au TMO,
- les actionnaires doivent être agréer par la société,
- responsabilité : actionnaires solidairement entre eux de tout les engagements de la caisse dans la limite de leur souscription et jusqu'à 5 ans après la cession des parts,
- pas de droit sur l'actif net,
- les achats et ventes des parts sociales se font au nominal.

Analyse des caractéristiques des parts sociales

Qu'est-ce que le TMO ?
Le TMO est le taux moyen de rendement des obligations des sociétés privées émises au cours du semestre précédent. En voici un historique. Le taux est en moyenne entre 4% et 4,5%.

Les parts sociales sont des actions avec de très nombreux inconvénients et avec peu d'avantages.

Pourquoi ?
La rémunération est plafonnée et il n'y a pas de plancher. Elle est soumise à la décision de l'AG. L'actionnaire perd son droit au résultat, aux réserves, au boni de liquidation, le droit de souscription préférentielle, partiellement son droit de vote... Contre ? Contre RIEN. L'actionnaire a plus de devoirs qu'avec une action classique (responsabilité jusqu'à 5 ans après la cession des titres !), mais il perd quasiment tout ses droits.

De plus, la cession des titres est soumise à agrément/accord de la part de la société. La liquidité est nulle. Si la société veut vous retenir à vie, elle le peut !

Mais le pire est à venir, vous n'êtes pas le seul "actionnaire" de la société. Il y a également des Certificats d'Investissements Coopératifs. Ce sont des parts de capital sans droit de vote, mais avec un droit au résultat, aux réserves, au boni de liquidation... Bref, tout les droits qui ont été pris aux parts sociales !

Devinez qui est propriétaire de ces certificats ? L'organe central de la banque.

Grâce à vos parts sociales, ils renforcent les capitaux propres des caisses locales à moindre coût. La rentabilité des capitaux propres pourra être de 10% à 50%, vous encaisserez toujours 3% mais le propriétaire encaissera tout le reste pour lui.

Un exemple :
Une caisse a 100 de capitaux propres avec 10 de Certificats d'Investissements Coopératifs et 90 de parts sociales. La rentabilité de ces capitaux propres est de 10%. La rémunération des parts sociales est de 3%. Si la société verse tout le résultat aux actionnaires, voici la rentabilité des Certificats d'Investissement Coopératifs après partage : 73%.

Bilan

Les parts sociales sont un investissement parfait pour les banques. Ce sont des actions auxquelles presque tout les droits sont retirés, et très souvent les devoirs renforcés. Il n'y a qu'une seule contrepartie pour les actionnaires (=le particulier) : le prix des parts ne varie pas (pas de baisse) ! La rémunération est limitée au TMO. Le risque en capital existe et la liquidité est nulle.

En souscrivant à ce type de titre, le particulier choisit une rémunération faible, inférieure aux actions et aux obligations en prenant un risque équivalent, voir supérieur.

J'assimile ces parts sociales à de la dette perpétuelle. Vous comprenez également que j'apprécie particulièrement les Certificats d'Investissements Coopératifs. Je reviendrai sur ce sujet dans quelques articles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Galère de galère !
On n'a pas fini de nous dépouiller ... ce sont de vrais grands singes qui dépouillent leurs semblables !
Au fait sommes nous des singes ou des FILS DE DIEU EN JESUS CHRIST ?

Alors réagissez dans l'ESPRIT SAINT, n'est-il pas votre DEFENSEUR, Celui qui vous inspire quoi faire !
Alors faites le !

Je suis désolé pours les petits de ce monde qui ne sont pas à l'écoute de DIEU ... se laissent aller aux singeries du mauvais ... ça va être dur !!!

Ah SEIGNEUR, puisse le maximum de "chiots" revenir à toi ... que cette épreuve leur soit profitable pour la VIE ETERNELLE. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 24 2016, 08:16

André Dominique,
martine777,

Soyons clairs ! Il s'agit bien de la fin du monde qui est le nôtre aujourd'hui, dont Satan est le maître et dans lequel il jette ses dernières forces destructrices, car il sait que son temps est terminé. Mais ce monde ne mourra pas ... rien de ce que Dieu crée ne connaît la mort ... il sera purifié et retrouvera la pureté initiale qu'Adam et Eve ont connue. Ce nouveau monde sera un Second Paradis terrestre et ses habitants tous ceux et celles qui, quoi qu'ils aient pu faire, auront eu l'humilité de reconnaître leurs erreurs et de s'en repentir sincèrement.


Croyez-moi, André Dominique, toutes ces explications concernant notre argent je n'ai pas besoin de les lire, je sais qu'à brève échéance mon argent n'aura plus que la valeur du papier-journal et cela ne m'émeut pas outre mesure. Il y a quelques jours, je lisais un article, dont je n'ai plus les références, qui nous informait que l' U.E. avait décidé qu'en cas de prochaine crise, les banques devraient tenter de se sauver elles-mêmes en réduisant les revenus des actionnaires, les intérêts des détenteurs d'obligations et, en ce qui concerne les titulaires de comptes d'épargne, en s'appropriant la totalité de la partie supérieure à 100.000 euros. Mais, je ne vous apprends peut-être rien !
Citation :
Dans les derniers jours, dit Dieu, voici ce qui aura lieu : je communiquerai mon Esprit aux humains,
quels qu’ils soient.

Vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes auront des visions, et vos vieillards [j'ai 76 ans] des révélations en songes.
Même sur mes serviteurs, sur mes servantes, je répandrai mon Esprit en ces jours-là et ils prophétiseront.
(Actes 2,17-18)

LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Fév 24 2016, 17:19

"Mon Dieu, les banques ont l'intention de prendre votre argent" - Andy Hoffman

Andy Hoffman, de Miles Franklin est de retour pour aider à documenter l'effondrement. Andy dit que les taux d'intérêt négatifs sont la dernière mesure des banques CRIMINELLES désespérées, qui vont permettre aux banques de faire l'inimaginable, " Mon Dieu, ils sont en fait, l'intention de s'accaparer l'argent de tout le monde dans les banques." dit Hoffman

Andy est tellement paniqué par ces développements, qu'il a même récemment acheté certains Bitcoin!

Hoffman dit: « La seule façon de prolonger le système est de contrôler tout le monde par le moyen des banques. Je pense que les gens sont terrifiés de constater que leur richesse va être prise, et c'est exactement ce qui va se passer ".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Ven Fév 26 2016, 16:02

n'oubliez pas d'investir dans la valisette-eucharistique,
à laisser chez soi lorsque les moments de fermeture d'église arriveront....!


je vais faire bénir la mienne et garderai les hosties non consacrées !

( comptez 300€ pour une petite valisette discrète )

sois loué grâce la paix !

que Dieu Trine nous guide, nous éclaire et nous fortifie !




_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Sam Fév 27 2016, 05:22

COQUELICOT,

Bravo, vous êtes une femme bien consciente de ce qui va nous arriver ... et bien avisée en vous procurant cette valisette-eucharistique. Parlez-vous sérieusement ? Si oui, c'est effectivement un très bon investissement dont la rentabilité est incalculable, mais où est-il possible de se la procurer ? Par ailleurs, il n'est pas possible d'y loger un consacré Very Happy, par conséquent il nous faudra en chercher un qui soit disposé à célébrer une eucharistie clandestinement ... et j'imagine qu'ils ne seront pas nombreux, mais Jésus et Marie seront avec nous soyons-en certains.

Ah ! quels moments merveilleux nous allons vivre !

Dès que commenceront ces choses, redressez-vous et relevez la tête :
votre délivrance est proche !

(Luc 21,28)

Que Dieu vous bénisse et vous garde dans sa Paix !

LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Sam Fév 27 2016, 05:44

dans les boutiques religieuses et liturgiques,
la mienne vient de Banneux (boutique BEL- ART )

valise-chapelle à bandoulière, 19x25x6 cm,
complète de complète, 11 pièces, jusqu'à l'étole, nappes et bougies

il y en a des plus chère aussi dans un grand sac noir à bandoulière, discrète aussi 350€!

j'ai choisi la discrète à mettre dans un sac.....et une réserve d'hosties non consacrées,
elles le seront au moment opportun toute à la grâce de Dieu !



pour le temps des catacombes.......!

plus que jamais en union

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 03:46

????????????? Attendez, vous n'en êtes pas encore là.. patience.. Plutôt que de ruminer sur un futur qui aura ou n'aura pas lieu, ruminez donc des pensées positives.. Pourquoi autant de négativisme ? C'est cela votre vision de la religion les amis ? Ou son Ennemi qui vous inculque des idées comme cela ? Il y a des gens qui vivent dans la grâce de Dieu sans se préoccuper du lendemain, dans un dénuement plus ou moins important, et qui pourtant, chaque jour, obtiennent des grâces divines qui leur permettent miraculeusement de subsister.. Et d'en rendre grâce à Dieu.

"Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit !" (Romains, 15, 13)

"Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi" (Jean 14, 1)

Et le fameux "A chaque jour suffit sa peine"... Ne vous préoccupez donc pas du lendemain comme cela, même si ça doit arriver. Paix en Christ !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
martine777
membre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 03:51

albanor a écrit:
?????????????  Attendez, vous n'en êtes pas encore là.. patience.. Plutôt que de ruminer sur un futur qui aura ou n'aura pas lieu, ruminez donc des pensées positives.. Pourquoi autant de négativisme ? C'est cela votre vision de la religion les amis ? Ou son Ennemi qui vous inculque des idées comme cela ?  Il y a des gens qui vivent dans la grâce de Dieu sans se préoccuper du lendemain, dans un dénuement plus ou moins important, et qui pourtant, chaque jour, obtiennent des grâces divines qui leur permettent miraculeusement de subsister.. Et d'en rendre grâce à Dieu.

"Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit !" (Romains, 15, 13)

"Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi" (Jean 14, 1)

Et le fameux "A chaque jour suffit sa peine"... Ne vous préoccupez donc pas du lendemain comme cela, même si ça doit arriver. Paix en Christ !!!  


 rouler de rire  sois loué    t\'es génial !

merci   

Merci Albanor !!
Je suis tout à fait de ton avis  



Bien sûr on ne se voile pas la face... si on est sain d'esprit et même si on est de nature optimiste, on ne peut pas faire preuve d'une optimisme débordant en ces temps troubles. On sent bien qu'il y aura des bouleversements imminents à tous les niveaux,sans doute pas des plus agréables.

Mais en revanche, afficher un pessimisme désabusé et assumé est à mon humble avis paralysant pour celui qui l'exprime et ... certainement anxiogène pour son entourage  s\'interroger

Le Pape François nous demande d'être des Chrétiens réalistes, mais JOYEUX, le sel de la terre et la lumière du monde, des exemples pour nos proches, nos voisins, nos amis et les étrangers que nous sommes amenés à côtoyer. C'est cette lumière (du Christ) qui doit briller dans nos yeux, la Paix que nous émanons qui doit interpeller ceux que nous croisons.


Dernière édition par martine777 le Dim Fév 28 2016, 04:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 04:13

mais je ne suis pas négative du tout , seulement réaliste !

je n'ai pas peur des évènements douloureux présents et futurs car nous les vivons déjà dans la douleur,
et avec les grâces divines reçues pour les affronter !!!!

et si ma valise-eucharistique ne servira pas chez moi pour des messes cachées, je pourrai toujours l'offrir à un prêtre dans le besoin !

rien de perdu donc et je me réjouis "dans la paix du coeur " du retour du Christ !
et si je ne suis plus de ce monde, il y aura toujours une personne pour transmettre cette valise-chapelle !
je laisse faire le SEIGNEUR......!

ps : pour la petite histoire :
j'ai réfléchi deux ans pour savoir si je devais m'en procurer ou pas;
à chaque fois, je discernais et j'allais à Banneux et là j'hésitais.....!
de retour chez moi, je repriais et je me disais que j'aurais du la prendre !!!

en fait, le malin a tout fait pour que je ne l'achète pas !

fin décembre 2015, je l'ai enfin prise sans regret !
j'ai mis aussi de côté des chapelets, de l'huile bénie, des médailles miraculeuses de la rue du Bac à Paris, pour en offrir à tous ceux qui en ont et auront besoin.

La distribution a déjà commencé....à chaque fois qu'une personne me parle des ses peines, j'envoie mes encouragements avec un chapelet, une médaille....!

N'oubliez pas de faire bénir votre logement chaque année !

plus que jamais en union de prière

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
martine777
membre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 05:13

COQUELICOT a écrit:
 
j'ai mis aussi de côté des chapelets, de l'huile bénie, des médailles miraculeuses  de la rue du Bac à Paris, pour en offrir à tous ceux qui en ont et auront besoin.

La distribution a déjà commencé....à chaque fois qu'une personne me parle des ses peines, j'envoie mes encouragements avec un chapelet, une médaille....!

N'oubliez pas de faire bénir votre logement chaque année !

plus que jamais en union de prière

C'est une belle mission que tu as là, Coquelicot ! Et je suis certaine que les personnes que le Seigneur met sur ton chemin sont ravies de tes cadeaux et de tes prières pour eux.

Pour faire référence à mon commentaire dans le post ci-dessus, je pense qu'il faut faire attention au message que nous transmettons à nos enfants, petits enfants, neveux et nièces, catéchumènes... ils représentent l'avenir, ils vont construire et façonner le monde de demain, ce sont eux notre relève. Je trouve qu'il est important de les mettre sur la piste du "verre à moitié plein", les actions et les démarches positives dans un monde certes très difficile... afin qu'ils puissent se construire.  Attention à ne pas leur faire subir un bourrage de crâne sur la fin des temps, les choses horribles à venir...
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 10:19

tout à fait Martine !

transmettre à nos enfants les vraies valeurs spirituelles dans l'abandon total au Christ !

chose difficile car je commence seulement à bien le faire.....il aura fallu beaucoup d'année !!!

"chacun sa route, chacun son chemin pour y arriver...."

Aux jeunes qui liront mes messages, je leur dit :

" n'ayez pas peur, ayez de la bonne volonté, de la confiance et de l' abandon dans le Christ,
ne pas trop s'agiter, ne pas chercher les choses futiles et ne pas trop parler. "
ce sont les erreurs qui font avancer pour autant de les reconnaître et de vouloir se corriger !

la paix !


_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 12:38

martine777 a écrit:
Attention à ne pas leur faire subir [aux jeunes] un bourrage de crâne sur la fin des temps, les choses horribles à venir...
Certainement, vous avez raison, il ne faut évidemment pas se braquer sur ces passages des Ecritures, mais s'intéresser à l'enseignement de Jésus dans son ensemble. Ce ne sont d'ailleurs pas ces passages qui, aujourd'hui, dans presque tous les pays, provoquent un taux de plus en plus élevé de suicides notamment chez les jeunes, les adolescents en particulier, mais la PEUR DE VIVRE ... et cette peur recouvre la presque totalité de l'humanité. Il faut chercher à savoir pourquoi, être réaliste comme le dit bien COQUELICOT. La raison n'est pas difficile à trouver, en tout cas pas pour moi, elle est toute simple, elle n'est autre que le désintérêt de plus en plus marqué à l'égard de Dieu, quand ce n'est pas son rejet ou son refus.

Si les choses ne changent pas le monde de demain risque fort d'être plus horrible qu'il ne l'est actuellement. A qui la faute ? A nos sociétés laxistes et libertines, mais aussi à l'Eglise qui, sauf exceptions, n'est plus capable de pousser ses fidèles à vivre à contre-courant du monde, ses évêques-apôtres, encore une fois sauf exceptions, n'étant pas eux-mêmes capables de le faire. Demander au pape François, lui connaît mieux que quiconque le délabrement de son Eglise !
albanor a écrit:
Plutôt que de ruminer sur un futur qui aura ou n'aura pas lieu, ruminez donc des pensées positives..
Mon curé précédent, que je connaissais très bien avant même qu'il ne soit ordonné, brusquement a commencé, en fin d'année liturgique lorsque les lectures relatent des évènements catastrophiques, à nous dire, dans ses homélies, qu'il n'aimait pas cette période car elle ne permettait pas de faire référence à l'amour qui est le thème central des Evangiles. L'année suivante, il a continué et dès que possible je me suis permis de lui dire seul à seul et gentiment que ces passages dans les Ecritures, apparemment négatifs, étaient en réalité Parole de Dieu donc Parole d'Amour d'un Dieu qui veut sauver même les plus éloignés. Quelques jours plus tard, il m'a répondu que j'avais raison et le Dimanche suivant il nous a fait une homélie à faire pleurer.

Voyez-vous, cher albanor, je ne suis ni positif ni négatif, comme COQUELICOT, je suis réaliste. Cela ne signifie pas que je sois d'une impatience extrême en ce qui concerne le Retour de Jésus, mais qu'il y a en moi un désir intense que cet Evènement arrive quand Il le voudra, car c'est seulement de cette manière que l'on parvient à sauver les autres en faisant naître en eux le même désir : la Victoire du Bien sur le Mal, désir qui, quand il est vrai, fait disparaître toute peur et donne la force d'accepter n'importe quelle situation pénible ou éprouvante.

Bien à vous,
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 13:40

albanor a écrit:
?????????????  Attendez, vous n'en êtes pas encore là.. patience.. Plutôt que de ruminer sur un futur qui aura ou n'aura pas lieu, ruminez donc des pensées positives.. Pourquoi autant de négativisme ? C'est cela votre vision de la religion les amis ? Ou son Ennemi qui vous inculque des idées comme cela ?   

Martine777 a écrit:

Citation :
Merci Albanor !!
Je suis tout à fait de ton avis  

@Albanor et Martine777.

Pour ma part, je vous avoue que je me sens mieux accordé avec votre réalisme qui me parait faire une juste appréciation des paroles évangéliques devant tout ce qu'on peut entendre aujourd'hui, y compris le genre de propos de l'image ci-dessous :



Coquelicot a écrit:

Citation :
mais je ne suis pas négative du tout , seulement réaliste !
LucJos a écrit:
Citation :
Voyez-vous, cher albanor, je ne suis ni positif ni négatif, comme COQUELICOT, je suis réaliste.

@Coquelicot et LucJos,

Je ne doute pas un instant de votre sincérité en ce que vous dites de votre dit-réalisme dans les propos que vous tenez; mais je puis toujours bien vous faire remarquer qu'il est difficile d'être réaliste, du moins selon ce qu'il m'apparait, puisque la perception que nous avons de la réalité est conditionnée par une multitude d'interférences qui déforment souvent l'objectivité de notre perception; à commencer par l'interférence des informations manipulées, comme cela est illustré dans l'image ci-dessous :

«Vous voyez seulement
ce qu'ils (les médias)
veulent que vous voyez.»

Et sans doute faut-il tenir compte des autres interférences qui déforment également notre perception de la réalité : la psychologie qui est particulière à chacun, l'éducation reçue, la culture, l'histoire personnelle de chacun (les évènements heureux ou malheureux de la vie de chacun); la tendance à l'anthropomorphisme (Tendance à attribuer à Dieu les sentiments, les passions, les idées et les actes de l'homme. Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ), la lecture plus ou moins littéraliste et fondamentaliste que beaucoup font des Saintes Écritures; et j'en passe...

En ce qui me concerne, il me semble bon de suivre le conseil de l'image, et de Saint Paul, ci-dessous :

Citation :

Nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.
(2 Thess. 2, 2)


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Dim Fév 28 2016, 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Dim Fév 28 2016, 15:19

A Lucjos : Je comprends votre sincérité  que tout le monde soit  sauvé, c'est  un bel  et noble  idéal. Mais ce qui me gêne  un peu, chez l'homme  en général, c'est  que chaque événement annoncé comme catastrophique, ou les perceptions catastrophiques que l'on a de l'avenir,  tournent à une possible fin des temps, ou tout du moins des temps difficiles. . J'écoutais l'autre jour un pasteur,  c'était une femme, parler de l'apocalypse.. Son discours pour une protestante m'a étonnamment surpris. . C'était  un discours très positif. . Je ne saurais vous le redire ici mais c'est possible en faisant  des recherches.. je vous tiens au courant  si possible. .Mais aussi que nous vivons dans une certaine sécurité, enviable pour d'autres personnes vivant dans d'autres pays, et malgré cela, ces personnes arrivent à vivre le quotidien avec leurs moyens. . Alors que comparé à  nous les temps y sont très durs! ! L'humanité n'a t elle pas connue pire? Relisons l'histoire.  Je pense que nous avons tous les deux la même vision d'un  Christ libérateur,  mais pour ma part je n'ai pas cette vision escathologique des choses.. c'est pour cela que j'ai du mal à suivre votre point de vue sûrement. . Mais qui nous permet aussi de dialoguer et d'échanger dans la paix!!
Bien à vous aussi, Albanor coucou
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Lun Fév 29 2016, 11:15

Je ne retrouve pas pour l'instant l'émission radio qui parlait d'une autre vision de l'apocalypse, positive par rapport à celle que nous nous faisons en général cher Lucjos.. je ne désespère pas. Je cherche. ..
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
COQUELICOT
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Lun Fév 29 2016, 13:06

Merci Stan pour ce verset :

Nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.
(2 Thess. 2, 2)


C'est ce qui explique "mon réalisme":

le mieux est de vivre au jour le jour, avec sa meilleure volonté, dans l'attente du Christ, dans le respect des lois divines,
et de rester dans l'espérance d'un meilleur lendemain !

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Mar 01 2016, 03:29

Je ne retrouve pas l'émission que j'avais écouté la semaine dernière sur rcf, par hasard en voiture.. Les quelques extraits que j'ai écouté étaient très enrichissants, de la part de cette femme protestante qui m'a surpris par ses propos qui m'ont enrichi spirituellement. Je ne sais pas de quelle confession protestante était-elle exactement, mais ce qui compte, c'est le message qu'elle transmet, pas son appartenance

L'essentiel du message que j'ai retenu, et si j'ai bien compris, est que le retour du Christ, qui est cité dans l'Apocalypse, est déjà et avant tout, une affaire individuelle. Le retour du Christ en soi, spirituellement. Une sorte de nouveau baptême. Redécouvrir Dieu pour ceux qui l'ont oublié, redécouvrir la foi pour ceux qui se sont égarés ou l'ont perdue. Et cette découverte du Christ est intemporelle. C'est tous les jours, c'était hier, ce sera demain. Voilà ce que j'ai compris. Après l'apocalypse (nos erreurs, nos péchés), c'est le retour du Christ en nous (la redécouverte de la foi et de Dieu, qui vient nous bonifier).

Je suis d'accord avec l'avis de cette femme, qui ne lit pas les textes de la Bible au premier degré (surtout l'Apocalypse aux textes assez compliqués et mystérieux), mais après, c'est mon avis personnel. C'est une recherche spirituelle sur les textes de l'Apocalypse de Saint Jean très riche et très profonde qui est passionnante. Donc pour en revenir au sujet sur l'argent et le royaume de Dieu, et les prédictions des économistes, ne nous soucions pas.. Mon pays et les autres en ont vu d'autres depuis des milliers d'années.. Mais cela on ne le réalise pas, parce que nous regardons le monde à travers une lucarne, alors que nous avons un niveau de vie et de sécurité décuplé par rapport à avant, du moins en Occident.
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
martine777
membre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Mar 01 2016, 05:09

Etre réaliste... quoi de plus difficile ?

Ne dit-on pas aussi "regarder la réalité en face"...ou pas.

Voici la définition de l'objectivité :

"l’objectivité est, selon le dictionnaire Larousse, la « qualité de ce qui est conforme à la réalité, d'un jugement qui décrit les faits avec exactitude."

Tous, tels que nous sommes, y compris moi-même, nous nous imaginons être "réalistes". Mais comme Stan, je pense que notre perception de la réalité  est fortement influencée par des "interférences" (culture, milieu, éducation, pays d'origine etc.). Nous sommes une "somme" de subjectivités  

Stan a écrit:
 
... il est difficile d'être réaliste, du moins selon ce qu'il m'apparait, puisque la perception que nous avons de la réalité est conditionnée par une multitude d'interférences qui déforment souvent l'objectivité de notre perception; à commencer par l'interférence des informations manipulées,
Stan


C'est exact ! si on sait ô combien l'objectivité est un idéal difficilement atteint même pour un journaliste,  car lui aussi (et en théorie ça ne devrait pas être le cas) est soumis aux "interférences".   Alors si on rajoute à l'information relayée par les grands medias, celle (invérifiable) véhiculée  par les théories du complot qui pullulent sur le Net (dont certaines ont peut-être un fond de vérité    ) , il y a de quoi en perdre son latin et parasiter notre vision de la "réalité".

Pour un croyant, la "réalité" passe sans doute également par le filtre de son discernement et de sa foi.

Ceci étant dit, être réaliste ou le plus réaliste possible, implique aussi qu'il faut prendre en compte les faits positifs ET négatifs... et ne pas se focaliser uniquement sur le "négatif".

Oui le monde va très mal  pale ... et c'est inquiétant (mais comme le souligne Albanor, si on survole rapidement l'Histoire, on voit qu'il en a toujours été ainsi, à une échelle plus petite sans doute... dans notre monde actuel de globalisation, tout étant amplifié).


Mais par ailleurs il y a TELLEMENT de choses positives qui sont en œuvre,  des initiatives constructives, des gens qui ne restent pas figés dans leur pessimisme (ou "leur propre réalité) mais qui se mettent en mouvement ici et là pour un monde meilleur... , si vous avez du mal à les voir, je peux vous en citer plein plein... Smile


Quelques pistes de réflexion positive :

que faisons-nous, à notre échelle, pour un monde meilleur ?
quels actes concrets posons-nous dans notre quotidien ?

"L'un des pièges de Satan est de nous amener à nous focaliser particulièrement sur l'avenir, afin que nous ne puissions pas jouir du présent".


"Ne cédons pas au pessimisme, à cette amertume que nous présente Satan tous les jours. Ne cédons pas au pessimisme et au découragement"
Pape François - Chapelle Sixtine - mars 2013

«Combien de fois trouvons-nous des gens – nous aussi – si souvent dans l'Eglise,  qui proclament : « Je suis très catholique ! ». Mais, il nous vient l'envie de demander, « que fais-tu ? ». Par exemple, combien de parents se disent catholiques mais n'ont pas le temps de parler à leurs enfants, de jouer avec leurs enfants, d'écouter leurs enfants . Peut-être, ont-ils leurs parents en maison de retraite, mais ils sont toujours occupés et ne peuvent pas aller les voir et les abandonnent ».
Pape François - Messe à Sainte-Marthe - 23.02.2016


Agir avec joie :
Il est peut-être intéressant de réentendre cet appel à œuvrer pour un monde meilleur comme un appel qui concerne aussi les chrétiens. Il ne s’agit pas tant de défendre la Vérité comme si elle n’avait qu’une seule résonance pratique mais de chercher, à partir de notre contexte – et non pas d’un contexte fantasmé – à œuvrer dans ce monde comme des ouvriers à la vigne du Seigneur. Et à œuvrer avec joie ! C’est en effet ce que requiert l’attitude chrétienne dans le monde qui doit en finir de manière définitive avec le pessimisme. Ainsi, « pour vaincre toute trace de pessimisme, il faut le courage de se dépenser avec joie et dévouement dans la construction d’une société accueillante, respectueuse de toutes les diversités, orientée vers la civilisation de l’amour.
Voyage du Pape François à SARAJEVO - 06.06.2015


Il n'est pas facile pour nous, j'en conviens, d'être dans la Joie, alors que le monde va mal  s\'interroger

"la Joie est une reconnaissance débordante et une confiance totale. Si nous marchons dans la vie avec ces deux sentiments, avec le souvenir de tout ce que Dieu a fait pour nous et la confiance absolue dans ce qu'il fera pour nous, qu'avons-nous à craindre."
Extrait "Au cœur de la fournaise" - par un Moine de l'Église d'Orient


Merci, Seigneur, de me remplir de ta Joie surnaturelle !





L’émerveillement conduit à l’acte créateur





« En écrivant ou en peignant, je peux transformer mon émerveillement en acte créateur », ainsi s’exprime Claire Marin, agrégée de philosophie et auteur d’un ouvrage intitulé Hors de moi, qui reste persuadée que l’adulte capable de garder cette capacité d’émerveillement reste moins vulnérable aux blessures de la vie.

Déjà Spinoza définissait l’émerveillement comme « un accroissement d’être » qui augmente la puissance d’agir.

PourBergson, l’émerveillement, cette émotion positive, est le signe d’unification du sujet, de sa coïncidence avec lui-même redéfinie comme la création de soi par soi. L’émerveillement appelle le questionnement : pourquoi ai-je été émerveillé, quelle en est la source ?

Longtemps, on a admis que seuls les poètes étaient susceptibles de parler d’émerveillement car ils libéraient toutes les énergies du mot, du langage, de la signification…

Mais les scientifiques le sont de la même façon, Albert Einstein découvrant que la matière est simultanément énergie et lumière, a pu écrire que « celui qui ne sait pas s’émerveiller est pour ainsi dire mort, ses yeux sont éteints ».

La musique comme tous les arts, est elle aussi est au cœur de l’émerveillement, elle touche l’âme la plus insensible, permet de faire communier des cultures très différentes et cette envie de partager s’apparente, pour Bach ou Purcell, au langage céleste…

Enfin, l’Eglise connaît bien l’émerveillement avec ces poèmes-prières trimillènaires que sont les 150 Psaumes. Ces chants, entrecoupés de pauses, sont à la fois des cris avant d’être des écrits, des plaintes mais aussi des louanges et des émerveillements.

Pour Claire Marin, cet émerveillement peut se transformer en acte créateur comme si le fait de créer à son tour devenait une forme de louange.

Il y a donc quelque chose de mystérieux dans l’émerveillement, très près du sacré.

Denis Jobert
Février 2010

Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Mar 01 2016, 06:18

Cher Albanor,

Merci de vous faire du souci pour moi, mais comprenez bien que je ne crains pas les éventuels évènements négatifs qui pourraient survenir dans un temps relativement proches. J'ai bien écrit "qui pourraient" car pas plus qu'un autre je ne connais l'avenir, mais c'est mon droit et ma liberté d'enfant de Dieu d'espérer, de rêver diront certains, que ce que je demande quand je prie le Notre Père se réalise le plus vite possible.

Satan, lui, ne prie pas le Notre Père, car il souhaite que ce monde, dans lequel il agit avec puissance, continue le plus longtemps possible, pendant des millénaires par exemple, ce qui lui donnera la possibilité d'attirer à lui un nombre immense d'âmes qu'il enfermera dans son enfer tout en continuant à proposer aux hommes et femmes de ce monde des activités qui éloignent de Dieu.

D'autre part, on dit toujours que seul Dieu connaît l'heure et le jour de la fin et c'est vrai, car Il vit dans un éternel présent, mais ce n'est pas Lui qui fixe ce jour car il est Amour et il est incapable de faire le moindre mal à ses enfants même si ces derniers sont devenus en grand nombre des enfants prodigues. Satan est puissant et très intelligent, mais son intelligence n'est pas parfaite, heureusement d'ailleurs, et c'est lui qui va commettre l'erreur qui lui sera fatale et qui va entraîner la fin de ce monde mais aussi, et c'est là la Bonne Nouvelle, la création d'un nouveau monde complètement purifié qui sera en réalité une nouvelle création plus belle que la première, nouveau cadeau pour l'humanité qui n'a pas conscience, et c'est normal, de l'Amour infini et de la tendresse miséricordieuse de notre Dieu.

En ce qui concerne la protestante dont vous avez entendu l'exposé, je la laisse penser librement ce qu'elle veut, mais je ne partage pas ce qu'elle dit ... c'est trop éloigné de ma foi.

Bien à vous coucou
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Mar 01 2016, 11:57

martine777 a écrit:
Etre réaliste... quoi de plus difficile ?

Ne dit-on pas aussi "regarder la réalité en face"...ou pas.
(...)
Pour Claire Marin, cet émerveillement peut se transformer en acte créateur comme si le fait de créer à son tour devenait une forme de louange.

Il y a donc quelque chose de mystérieux dans l’émerveillement, très près du sacré.

Denis Jobert
Février 2010


Martine777

J'ai trouvé hyper-intéressantes la réflexion et les citations de votre message à propos de notre perception de la réalité. Votre message est vraiment instructif et enrichissant, pour moi du moins. Ce que vous écrivez est à lire et à relire, ...et à méditer. Je vous suis  reconnaissant d'avoir pris le temps de mettre cela sur le Forum.

Merci +++ LucJos pour votre dernier message qui me permet de mieux saisir les tenants et les aboutissants de votre point de vue, même si je ne puis pas dire que celui-ci coïncide avec le mien dans l'état actuel de mes connaissances.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Mar 01 2016, 12:59

Je comprends moi aussi un peu mieux votre position cher Lucjos et qui est respectable et honorable bien sûr. Et je la respecte. . Merci à vous aussi martine pour ce superbe texte sur la réalité ! ! Paix à nous tous, en prendre plein les
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mar Mar 01 2016, 18:20

L'argent et le Royaume de DIEU !

Ce sont deux réalités bien distinctes !
Ce sont deux richesses bien réelles, une de ce monde, l'Autre des CIEUX !
Deux réalités qui s'opposent même puisqu'on ne peut servir l'argent-mammon et DIEU à la fois !
Celui qui goûte et savoure les CIEUX préfère le VIN DE LA JOIE DES CIEUX à tout autre vieux vin de ce monde !
Celui qui ne connaît pas le VIN DE LA JOIE DES CIEUX préfère le vin de joie de la terre, de ce monde !

La Connaissance-Expérimentale de la JOIE et de la PAIX de DIEU, cette CONFIANCE TOTALE qu'elle distille dans l'âme ... fait que l'âme préfère DIEU à mammon !
A l'origine, le soir venu, Adam conversait naturellement avec DIEU comme nous conversons entre nous ... n'y trouvait-il pas les DELICES DES CIEUX en cette Rencontre SAINTE ... un peu comme lorsque Jésus se retirait pour prier Son PERE DES CIEUX dans l'Intimité-Secret de Son Sacré-COEUR ... de cette INTIMITE SAINTE Jésus CHRIST se nourrissait-puisait la FORCE-VOLONTE pour aller accomplir notre SALUT.

Pauvre Adam et Eve qui ont préféré suivre l'inspiration mensongère du susurreur des âmes ...ils ont été privé de ce que Jésus CHRIST vivait naturellement en Communion avec Son PERE DES CIEUX ... le monde pareillement, tous ceux qui préfèrent le monde à DIEU en sont privé !
Bienheureux les Saints de DIEU qui en Jésus CHRIST SAUVEUR et REDEMPTEUR ont su se purifier jusqu'à pouvoir COMMUNIER à nouveau avec leur PERE DES CIEUX !
Tous nos Saints sont des modèles de COMMUNION à DIEU ... Ils vivent cette Réalité, ils ne la pensent pas !

Ce premier mars, nous avons prié St Joseph (dévotion) qui est probablement le personnage biblique le plus concret, réaliste qui soit.
C'est aussi le personnage biblique qui ne parle pas beaucoup mais en contrepartie il réagit au quart de tour à toute inspiration surnaturelle ... il est le familier des Anges ... il connaît les CIEUX ... Sa Sainteté est incroyable ; après celle de la Très Sainte VIerge Marie toute Immaculée, IL EST le plus grand des SAINTS ... La Réalité des CIEUX il La portait quand il portait l'Enfant Jésus sur ses bras ... Par delà la Chair, la dimension charnelle de Jésus CHRIST IL voyait DIEU LE PERE :

Jésus dit : « Qui me voit, voit le Père. »

C'est fou, non ???

Mais il ne voyait pas que DIEU, il voyait aussi la réalité du monde, des ennemis de l'Enfant-Jésus !
Il voyait les Anges qui Le conseillait ... Il agissait dans le monde selon que les Anges Lui inspiraient de se conduire !
Lui n'avait aucun scrupule de prendre l'or du ROI MAGE ... celà lui a bien servi, a bien servi pour la PRESERVATION de l'ENFANT-JESUS et de Sa MAMAN... !
St Joseph n'est pas seulement le JUSTE DE DIEU, il est aussi le SAGE DE DIEU !

Son réalisme est phénoménal !
Ce à quoi Il a été appelé, c'est à dire donner à Jésus CHRIST de croître en ce monde, Il l'a accompli parfaitement !

Dernièrement j'ai lu dans un article que l'or d'aujourd'hui est un cadeau de DIEU pour vous !
Si vous pensez que dans le chaos-meurtrier qui s'installe vous n'en avez pas besoin ... OK !

Puissent les Sts Anges de DIEU, en particulier vos Anges Gardiens vous éclairer. AMEN

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Mar 02 2016, 06:44

Même si je ne suis pas d'accord avec vous, André Dominique, je respecte votre position. C'est ce qui permet l'échange d'opinions et d'avis différents bien sûr..

Pour ma part, j'ai lu autre chose dernièrement : "Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses". Vous pouvez lire à ce sujet : "Dans le secret des ermites d'aujourd'hui", de François de Muizon.. Du vécu contemporain par beaucoup de personnes au sujet de leur relation avec Dieu et les besoins essentiels de l'existence (nourriture, habits, soins médicaux).. Bien à vous, Albanor..
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Mer Mar 02 2016, 18:47

Me plaçant hors de toute spiritualité,
Voici un shéma de financement selon l'esprit du monde après qui "nombres d'hommes" ont couru :

Citation :
La France sous Hollande, médaille d'argent... des pays les plus taxés.


Pour celui qui se disait parti en guerre contre la finance, le résultat est plutôt bien nul :

"Aussi, un bon exemple vaudra mieux que de longs discours.

Partons de l’hypothèse suivante : un débutant décide de réaliser son premier investissement immobilier. Son choix s’arrête sur un bien présentant les caractéristiques suivantes :


  • prix d’achat de l’appartement : 60 000 euros


  • frais d’agence : 5500 euros


  • frais de notaire : 6000 euros


  • financement de l’opération : fonds propres, ce qui, évidemment, est à proscrire !


  • loyer : 500 euros


  • base du calcul : 20 ans


Dans cet exemple, vous allez voir que celui qui gagne facilement de l’argent n’est pas celui que l’on croit !

Notre investisseur est plutôt content de son acquisition qui lui permet de dégager une rentabilité d’environ 10 % brute : il conserve donc cet appartement durant 20 ans.

Durant ce laps de temps, voici ce que cette opération va rapporter au fisc :


  1. TVA sur commission d’agence = 1078 euros (si TVA à 19,6%)


  1. frais de notaire (part du fisc) =  3 900 euros, soit environ 65 % des frais dits « de notaire »


  1. taxe foncière = 550 euros / an soit 11 000 euros au bout de 20 ans


  1. impôts sur les revenus locatifs + prélèvements sociaux = 1200 euros par an ; partant du principe que notre investisseur laissera environ 20 % de ses revenus locatifs en impôts, soit 24 000 euros. Ceci sera évidemment fonction de la composition du ménage, des autres revenus, des éventuels crédits et réductions d’impôts…


  1. taxe d’habitation 500 euros par an soit 10 000 euros, réglée par le locataire


Soit au total près de 50 000 euros ! À 10 000 euros près, c’est le prix de l’appartement ! C’est pourtant bien l’investisseur, personne privée, qui a pris le risque !!!

Il y aura encore une taxe sur la plus-value si, au bout de 20 ans, il décide de revendre, les biens n’étant exonérés de cette taxe qu’au bout de 22 ans et de 30 ans pour les prélèvements sociaux. Tout dépendra du prix de revente, de la plus-value réalisée, des éventuels travaux à déduire… Complexité fiscale oblige !"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Que nous le voulions ou non ... bien gérer l'argent familial est une nécessité !
Là, le SEIGNEUR nous fait un cadeau sur lequel les "voleurs-escrocs-sous-couvert-de-la-loi-qu'ils-votent" sont sans pouvoir ...
Un Bien qu'on peut aussi appeler "VERITABLE MONNAIE"

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Jeu Mar 03 2016, 07:01

« Abandonnez tout espoir ! Les chiffres de la faillite inéluctable de la France ! » L’édito de Charles SANNAT
Charles Sannat / 3 mars 2016  



Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est un article du site BFM qui met en avant une vérité assez peu connue sur la réalité de l’État-providence en France.

Mes propos ici ne consisteront pas à faire le procès de ce que l’on appelle “la solidarité nationale” mais de montrer, chiffres à l’appui, que cette solidarité n’est financièrement plus tenable du tout et que, année après année et chemin faisant, chacun y allant de sa petite augmentation de-ci, de-là, nous avons collectivement créé un monstre d’endettement.

Choisir ce qui devra croître et savoir ce qui devra décroître !

C’est Stéphane Hessel, pas franchement un néolibéral, qui a le mieux résumé la situation dans laquelle nous nous trouvons. Tout ne sera plus possible dans les années à venir et nous devrons choisir collectivement ce que nous voudrons faire croître et ce que nous devrons faire décroître, tout en sachant que la réalité finit toujours par rattraper les inconséquents, les indécis.

Tout le système que nous avons construit est désormais devenu intenable financièrement et en un demi-siècle, la dérive des comptes publics est patente.

“Ce sont des chiffres qu’on finit par oublier mais qui, lorsqu’ils apparaissent dans les derniers tableaux de l’économie française dévoilés ce mardi 1er mars par l’Insee, laissent songeur. Depuis plus d’un demi-siècle, le poids des prestations sociales dans les revenus des Français n’a cessé d’augmenter. Au point d’atteindre un niveau sans équivalent dans le monde. Comme le montre le tableau de l’Insee ci-dessous, elles représentent désormais 35 % du revenu disponible brut des ménages contre 13,8 % en 1949. Au total en 2014, les dépenses de protection sociale ont atteint la somme rondelette de 688,9 milliards d’euros…”

Allez, c’était en 2014, arrondissons pour faire simple à 700 milliards d’euros de prestations sociales car ici nous ne parlons pas des budgets des communes, des départements, des régions, et encore moins de celui de l’État… Rien que pour l’État, vous rajoutez un petit 400 milliards d’euros. 400 + 700 qui nous font un petit 1 100 milliards d’euros, puis tout le reste, vous arrivez à un total de dépense publique d’environ 1 200 milliards d’euros alors que notre PIB n’est que de 2 000 milliards.

Alors oui la dépense publique fait aussi partie du PIB, d’où aussi l’idée importante que la croissance en France, ce n’est pas de la croissance économique saine et autonome. Quand Bercy et le mamamouchi élyséen se tamponnent le ventre pour saluer une reprise de 1,4 %, en réalité ils s’exclament de la propre augmentation de la dépense publique qu’ils ont eux généré avec de l’argent qu’ils n’avaient pas.

Alors oui… mais cela n’a plus, hélas, d’importance !

Alors oui les fonctionnaires sont utiles, mais pas tous non plus !

Alors oui si on supprime un fonctionnaire, on augmente le chômage d’une unité.

Alors oui nous sommes attachés collectivement à notre système et nous n’avons pas envie qu’il change.

Alors oui nous pouvons lister autant de points que nous voulons, complexifier à l’envie le débat, expliquer qu’avec plus de croissance tout irait bien, la triste réalité c’est que nous n’avons plus les moyens de notre générosité collective et cela sera tellement difficile à admettre qu’il est fort probable que notre pays ne fasse pas l’économie d’un effondrement tant notre histoire et les 40 dernières années de lâchetés politiques nous montrent que non seulement nous n’avons rien fait si ce n’est creuser de plus en plus vite, mais que plus l’abîme s’approche plus nous creusons tous collectivement encore plus vite.

Du haut de ces statistiques, les chiffres de la faillite vous contemplent !

Encore une fois, il ne s’agit pas de dire que c’est bien ou que c’est mal. Il s’agit de dire que c’est intenable et qu’il faudra choisir.

Pour illustrer mon propos, l’Éducation nationale est un échec à 60 milliards d’euros pas an. La formation professionnelle, un bide monumental à 30 milliards d’euros chaque année… Va-t-on vouloir payer pour former des chômeurs en vain qui restent chômeurs et voir le chômage augmenter ou privilégier les retraites de nos anciens ?

Pareil, il ne s’agit pas de dire que c’est bien ou mal mais nous aurons l’obligation de faire des choix collectifs, ce qui augure une crise politique majeure qui bloquera le pays pendant des mois dans le meilleur des cas.

Les pourcentages de variation que vous avez entre parenthèses sont des variations… annuelles ! Je rappelle que nous n’avons pas de croissance dans notre pays si ce n’est de la croissance de la “solidarité” nationale, avec là encore de l’argent que nous n’avons pas et que nous empruntons.

Lorsque nous aurons taxé le dernier euro de richesse privée, alors le système français s’effondrera. Que cela vous plaise ou non. Que vous soyez communiste, socialiste ou de droite, que vous ayez des convictions ou pas, que vous soyez généreux ou égoïste n’est plus la question.

Le système va mourir sous son propre poids, sa propre complexité et son coût tellement prohibitif que nous n’avons plus les moyens. La messe est dite. Les jeux sont faits. Et c’est notre génération qui devra affronter la faillite et assurer la remise sur les rails de notre pays.

Vieillesse-survie : 314,5 milliards d’euros (+2,3 %)
Maladie : 197 milliards d’euros (+2,8 %)
Famille-maternité : 53 milliards d’euros (+1,3 %)
Emploi : 41,9 milliards d’euros (+2,4 %)
Invalidité : 38,4 milliards d’euros (+4 %)
Logement : 18 milliards d’euros (+2%)
Pauvreté-exclusion sociale : 17,7 milliards d’euros (+5,3 %)
Accidents du travail : 12,4 milliards d’euros (+1,7 %)

À ces chiffres, il faut ajouter, comme je le disais, les budgets des communes, des départements et des régions. (Toutes les sources officielles sont en bas de cet article.)

Total de 233,5 milliards d’euros se répartissant comme suit :

Communes : 132,5 milliards d’euros.

Départements : 28,7 milliards d’euros.

Régions : 72,13 milliards.

Enfin, n’oublions l’État. Notre cher État.

397 milliards de dépenses pour un maigre 326 milliards de recettes, les 74 milliards restant venant s’ajouter à notre endettement collectif que nous accumulons sans discontinuer depuis 1974, dernier budget à l’équilibre dans notre pays.

Le total du total ? 1 323 milliards de dépenses avec un PIB de 2 000 hahahahahaha… “C’est irrémédiablement compromis” (langage soutenu), “c’est mort” (langage dit populaire) !

Total total de la dépense publique : 1 323 milliards d’euros, moins les approximations qui ne changent rien à cette dramatique réalité, par rapport à un PIB de 2 000 milliards d’euros !

Si vous ne voyez pas l’ampleur du problème, si vous pensez que je suis pessimiste, si vous croyez que tout va bien se passer, si vous imaginez un seul instant que cela va continuer comme avant, si vous espérez que votre vie ne va pas changer, alors j’ai une très mauvaise nouvelle pour vous : vous vous trompez et pas qu’un peu.

Je ne viens que de vous donner des faits et des chiffres que vous pourrez vérifier par vous-même. Ils ne mentent pas.
Le problème c’est qu’une fois que l’on a posé les chiffres, personne n’ose écrire ce que cela implique parce que les conséquences sont effrayantes.

Nous allons faire faillite aussi sûrement que le Titanic allait couler. Celles et ceux qui ont compris et veulent se préparer, vous pouvez rejoindre notre communauté de stratégistes. Pour en savoir plus sur ma lettre STRATÉGIES, rendez-vous ici.

Pour tous les autres, ne me croyez pas sur parole. Allez voir les liens ci-dessous, ce sont des sources officielles, des médias dits “sérieux”. Je n’ai inventé aucun chiffre, déformé aucune réalité. Je viens juste de vous exposer froidement une cruelle réalité financière. Réfléchissez, comptez, comprenez ce qu’il se passe pour, à titre personnel, anticiper au mieux et protéger vos proches.

Vous pouvez aussi dire “après moi, le déluge” et j’en connais un paquet. Sauf que vous devez comprendre que le déluge ne sera pas après vous ! Vous allez vous le prendre sur le coin du bec et ce sera plus ou moins douloureux. Comme disait mon grand père : “Un homme averti en vaut deux. Un homme préparé en vaut 4 !“

Enfin, on me demande souvent “mais qu’est-ce que je peux faire pour convaincre ma femme, mon mari, ma belle-mère, mon beau-père, ma mère, mon père, mon ami (rayez la mention inutile)”. Vous pouvez commencer tout simplement par expliquer inlassablement, en vous reposant sur des articles comme celui-là. Alors faites passer à ceux que vous voulez protéger. Pour les autres, laissez-les dormir tranquillement, l’heure du réveil va bientôt sonner.

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 46
Localisation : France

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Ven Mar 04 2016, 15:53

De toute façon, si cela est vrai, c'est la fin du capitalisme en Occident qui se dessine.. Ceux qui vont s'enrichir vont finalement en mourir, par empoisonnement si je puis dire.. Le capitalisme va tomber, tout comme sont tombés le Nazisme et le Communisme. Pourquoi ????? Parce que lorsque l'homme ne croit plus qu'au Dieu "Argent", vivant dans l'athéisme et le manque de spiritualité, il détruit sa société à plus ou moins long terme, et se détruit aussi. Tout simplement, l'histoire est là pour nous le faire comprendre. Une société spirituellement faible, ne vivant que pour les avantages matériels, ne peut subsister longtemps. Pas plus compliqué que cela. Quand l'homme se croit le centre du monde, et qu'il ne pense qu'a remplir son portefeuille et son ventre, lui et sa société disparaissent prématurément. Car aujourd'hui, mais ça fait déjà longtemps que cela dure, nos dirigeants qui nous taxent et nous pompent grassement notre argent, ne vivent que pour ce dieu, qui n'a rien du vrai Dieu.

C'est la triste fin annoncée, selon moi, si ce que nous annonce André Dominique par ses différentes sources se réalise. Pour ma part, je continue à prier pour une France (et une Europe aussi) plus chrétienne, et comme nous l'a rappelé Lily Anne dans un de ses posts, "la prière pour la France".
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Sam Mar 05 2016, 12:01

Taux négatif : 4 livrets d'épargne sur 5 risquent d'être vidés
Trends Tendances  05/03/16 à 09:15
Source: Belga

Quatre épargnants belges sur cinq retireront leur argent si les taux passent sous zéro, indique samedi L'Echo sur base d'un sondage réalisé par CheckMarket.

Le minimum légal sur les livrets est actuellement de 0,11%, et les banques doivent actuellement payer pour placer de l'argent auprès de la Banque centrale européenne. Or celle-ci pourrait encore abaisser ses taux jeudi prochain.

Selon ce sondage, si les taux des livrets d'épargne devenaient négatifs, deux Belges sur trois (66%) envisagent de retirer la totalité de leur argent de leur compte, et 20% de plus au moins une partie de leur épargne. Soit 80% de la population qui risque de toucher aux 260 milliards d'euros épargnés dans le pays.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Ven Avr 08 2016, 20:26

Posté ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

André Dominique a écrit:
Coquelicot a demandé :

Citation :
J'aimerais comprendre cette phrase " SVP, si possible évitez les manifestations dans l'avenir !"

??? s'agit-il de manifestations dans les rues ?

Tout ce que je vais écrire maintenant est seulement de la déduction !

Personnellement, j'ai souvent été alarmiste ... et pourtant dans les faits ... la vie continue comme si tout allait presque pour le mieux !
Une vidéo peut représenter cet état de fait, ce quotidien encore potable pour la majorité, mais terrible pour ceux qui sont déjà touchés par la crise :


Pourtant en sous-terrain, en sous-marin, s'il n'y avait pas des logitiels informatiques, des algorithmes informatiques pour le contrôle des données, pour donner une apparence de normalité, soyons certains que tout s'effondrerait.
D'après Andrew Hoffman, les manipulateurs utiliseraient un algorithme informatique de manipulation de données qui s’appellerait en traduction google "je vous salue marie" ... oui je sais c'est de la folie pure ... mais je l'ai lu bien des fois dans ses articles !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ici il ressort en anglais mais c'est celui-là :

Vous voulez savoir ce desdits algorithmes ressemblent? Eh bien, voici l' or étant arrêté jeudi à EXACTEMENT le nombre rond de 1.260 $; à EXACTEMENT le «plafond de dernier recours" 12:00 temps; via l'algorithme prototypique "Cartel Herald" je l' ai décrit d'abord quatre ans auparavant. Simultanément, le "Dow Jones propagande moyenne" a été "sauvé" par l'algorithme "Hail Mary" Je également décrit quatre ans auparavant.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cet algorithme "Hail Mary", "je vous salue marie" en français fait penser un peu à notre marianne républicaine :


Les deux noms n'ont-ils pas entre les mains des mauvais comme objectif, de vouloir influencer notre perception subjective afin de susciter une adhésion personnelle puisque la STE VIERGE représente tant pour DIEU et les hommes ...?
Cherchent-ils à acheter DIEU ?
Cherchent-ils à nous acheter nous aussi pour nous intégrer dans leurs desseins malveillants ?

Toujours est-il qu'un krach se produit quand la distorsion causée par leurs manipulations est plus forte que leur pouvoir mensonger ... quand la REALITE-VERITE reprend le dessus ... quand les menteurs-voleurs-escrocs ne peuvent plus donner le change, paraître vrai dans leur hypocrisie infernale !

De nos jours, la distorsion est telle qu'un jour, je ne sais quand, nous nous endormirons nous croyant riche ... pour nous réveiller le lendemain, extrêmement pauvre ... prenant enfin conscience devant le fait accompli à quel point tout n'était que mensonge !
Je me suis souvent exprimé sur ce fait :

Cette semaine Bill Holter, lui aussi en parle :

Citation :
Je pose ces questions parce que , quand la volée des "BOMBES VÉRITÉ" arriveront, ce ne sera pas agréable! Une grande partie de tout ce que nous sommes sensé croire concernant notre «mode de vie» en occident ne sera pas seulement remis en question, il disparaîtra en un instant! Ourson Winnie l' Ourson à vos propres risques , cela arrivera aussi sûrement que le soleil se lèvera demain matin. Nous avons vécu dans un monde de rêve pour plus d' une décennie, la vérité se révélera, et la vérité se manifestera être afreusement laid. Nos marchés, notre économie, notre mode de vie seront modifiés de façon permanente plus vite que vous pouvez demander "What Just Happened". Nous allons aller au lit un vendredi soir dans un monde et se réveiller un lundi matin dans un autre monde tout à fait différent! Si vous voulez quelque chose de court ... country clubs courts! Ceci est un sujet aussi important , il a été décidé que nous devrions le mettre publiquement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous pensez ne pas être concerné parce que vous n'avez pas beaucoup d'épargne ... sachez que tout le monde sans exception sera concerné :

Citation :
La prochaine crise financière se réglera sur votre dos, voici comment


On ne connaît pas la date de la prochaine crise financière internationale, bien sûr, mais on sait exactement comment elle va se régler : par la ponction des comptes bancaires. Désormais les choses sont claires. Nous avons parlé à plusieurs reprises de la directive européenne BRRD (Bank Recovery and Resolution Directive) qui permet aux banques en situation de faillite de se renflouer en puisant directement dans les comptes de leurs clients. C’est légal en Europe depuis le 1er janvier 2016. Plus récemment nous apprenions que les Etats-Unis s’engageaient sur la même voie au moment où la Fed abandonnait un de ses mandats originaux de 1913, celui de "prêteur de dernier ressort", des banques en difficulté, justement. Dernièrement, c’est le Canada qui a adopté ce même type de procédure en instaurant un régime de recapitalisation interne des banques.

Il s’agit d’un véritable mouvement de fond. D’autres pays ont peut être déjà adopté ces procédures d’urgence sans que les médias s’en soient fait l’écho. Nombre de pays émergents en difficulté, comme la Chine ou le Brésil, vont certainement étudier de près ces législations pour s’en inspirer. Pour le Japon, endetté à hauteur de 250% de son PIB, il s’agit désormais du seul moyen d’apurer sa dette tout en évitant l’effondrement économique.

Car l’avantage déterminant de ce nouveau procédé est bien celui-ci : éliminer les créances pourries et un endettement insoutenable, sans provoquer d’effondrement du système financier, et donc de toute l’économie. Précédemment, c’est-à-dire pendant l’entre-deux-guerres ou immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale, c’est par une vague d’inflation ou même d’hyperinflation que les Etats se débarrassaient de leurs dettes, en ruinant au passage les épargnants, et en provoquant également des faillites bancaires.

Aujourd’hui, compte tenu de la place prise par le système financier et du poids des banques systémiques, un tel scénario déboucherait sur un effondrement économique comparable à la crise de 1929. Voici à quoi servent les lois instituant les ponctions des comptes bancaires : organiser la faillite et la remise sur pied des banques en difficulté, en l’espace de quelques jours et dans un cadre légal, sans que l’économie réelle ne soit trop durement affectée. Au passage, l’épargnant y aura perdu tout ou partie de ses économies, mais le gouvernement et les médias lui expliqueront que "pour éviter un krach économique majeur, et que vous perdiez ainsi toute votre épargne, on va vous en ponctionner 50%", sous-entendu "estimez-vous heureux, ça pourrait être pire". Le plancher de 100.000 euros – présenté aujourd’hui comme une protection – aura été allègrement enfoncé, tout le monde aura été touché étant donné que le "Fonds européen de garantie des dépôts" peine à se mettre en place, et qu’il sera de toute façon sous-dimensionné (43 milliards d’euros, pour toute l’Europe, une blague).

Outre la ruine des épargnants, le problème est que cette procédure consistant à se servir dans l’épargne des particuliers et des PME ne règlera rien sur le fond : les déficits publics et la course à la dette reprendront de plus belle, les banques systémiques ("too big to fail") seront toujours aussi instables, et une fois passé le répit apporté par cet apurement géant, quelques années plus tard, il faudra recommencer. Mais de cette façon, le système "Etats surendettés-banques systémiques" se sauve lui-même et peut continuer sa vie, tel un éléphant dans un magasin de porcelaine.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Laissons quand même place au doute ... admettons que le temps passe et rien de flagrant-cassant ne se déroule ... alors habitués + ou - on acceptera la réalité telle qu'elle se présente avec bien sûr des manifs !
Mais si du jour à l'autre tout s'effondre avec un chaos total qui s'installe ... où tout les repères-illusions anciens s'évaporent ... et que du jour tel le SDF de la vidéo les personnes se retrouvent avec rien de rien ... des manifestations monstrueuses se mettront en place où chacun risque d'être extrémiste par voie de conséquence ... peut-être pour un grignon de pain, qui sait !!!

Observez un peu quelles distorsions se révèlent à notre entendement, il en est ainsi pour tout l'occident :

Citation :
États-Unis, ça délocalise : quand les usines partent au Mexique :

Vous vous souvenez sans doute du mythe de la réindustrialisation des États-Unis ? Vous savez, une superbe histoire de croissance économique et de reprise géniale…

L’Amérique, croulant sous les gains de compétitivité, sous l’énergie pas chère des gaz de schiste, était en train de relocaliser toutes ses entreprises parties trop vite et à tort en Chine…

Finalement, encore une fois, ce que je disais depuis des mois, pour ne pas dire des années, en dénonçant ce mensonge économique commence à transpirer.

Ainsi, cet article et reportage de France Télévision confirme ce que j’ai toujours dit, à savoir que les relocalisations étaient uniquement des relocalisations sans emploi car avec des usines totalement automatisées et des relocalisations “fiscales” donc reposant sur de la subvention… Pas de quoi fouetter un chat en définitive.

Plus grave, les délocalisations reprennent de plus belle, vers le Mexique cette fois, qui est la banlieue de l’Amérique avec une main-d’œuvre 20 fois moins chère et un peso qui a baissé de 30 % cette année, bref, de quoi vouloir aller produire là-bas, surtout que le Mexique fait partie de l’ALENA, l’équivalent du marché commun européen…

Charles SANNAT

“C’est le biscuit préféré des familles américaines. Le fameux Oreo, est l’emblème du “made in USA” ou plutôt était. Les chaînes de fabrication de l’usine Nabisco qui les fabrique vont partir au Mexique. 600 emplois américains vont disparaître. La direction affirme qu’elle va ainsi économiser 44 millions d’euros par an. Les ouvriers de Chicago ont vite compris pourquoi, l’écart de salaire est énorme. “On gagne ici 22 euros de l’heure et avec le coût de la vie aux États-Unis, c’est le minimum pour survivre alors qu’au Mexique, les ouvriers gagnent en moyenne 1,20 euro de l’heure sans aucune protection sociale”, explique un ouvrier.

Une localisation attractive

Il n’y a pas que les biscuits qui s’en vont au Mexique. Ford va déménager une usine d’assemblages de petites voitures citadines, 700 emplois sont menacés. Le géant du chauffage et de la climatisation Carrier vient d’annoncer 14 000 licenciements. Ce n’est plus la Chine, mais le Mexique qui attire les entreprises. Sa proximité géographique avec les entreprises permet d’économiser les frais de transport. L’ouvrier mexicain coûte 20 fois moins cher que l’ouvrier américain. Enfin, le peso a perdu 30 % de sa valeur par rapport au dollar, les produits “made in Mexico” sont donc extrêmement compétitifs. En 10 ans, les États-Unis ont perdu 50 000 usines.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oui, c'est une certitude :

Citation :
Une "vague gigantesque" de défauts de paiement ne tardera pas à submerger l'économie


Le célèbre stratège de la Société générale Albert Edwards prédit une prochaine récession généralisée aux Etats-Unis qui sera difficile à éviter sur fond de compagnies américaines criblées de dettes.

Une "vague gigantesque" de défauts de paiement ne tardera pas à submerger l'économie américaine, laquelle ne permettra sans doute pas aux Etats-Unis d'éviter une récession généralisée, a prévenu l'analyste de la banque Société générale Albert Edwards dans une adresse à ses clients, selon le site Business Insider.

"Bien que la situation avec les actifs à risques (dont les revenus dépendent de la dynamique du marché, ndlr) soit calme depuis plusieurs semaines, notre indicateur d'alerte à la récession ne clignote plus en jaune, mais est devenu bien rouge", constate M.Edwards.

Et d'ajouter qu'une brusque chute des bénéfices des sociétés américaines, "criblées de dettes", était le principal précurseur d'une récession imminente.

L'analyste prévient qu'il serait inutile cette fois d'espérer un redressement rapide de l'économie grâce aux revenus pétroliers.

"Les Etats-Unis approchent la fin d'un cycle économique", relève-t-il.

Bien que les prévisions d'activité aux Etats-Unis restent très honorables comparées à celles de l'Europe, les spécialistes font valoir que, depuis le XIXe siècle, aucune phase d'expansion américaine n'a duré plus de huit ans. Et à présent, estiment-ils, toutes les conditions sont de nouveau réunies pour un scénario noir.

"Nous y sommes", résume Albert Edwards, qui recommande aux investisseurs de ne pas trop compter sur les obligations des compagnies américaines.

Selon lui, ce ne sont que des bulles qui ne demandent qu'à exploser.

"L'avalanche de défauts de paiement de compagnies américaines serait un choc pour les investisseurs", avertit l'analyste.

Selon ce dernier, la panne de l'économie américaine, qui représente à elle seule 20% de la production mondiale, serait évidemment une catastrophe. D'autant qu'elle se produirait simultanément avec celle de la Chine.

"Sans locomotive, les trains n'avancent pas", conclut l'expert.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Heureusement que le Seigneur nous accorde la Grâce de l'ESPERANCE !
Ce vendredi dans l'Evangile du Jour :

Evangile : « Il en distribua aux convives, autant qu’ils en voulaient »


Acclamation :
Alléluia. Alléluia.
L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Alléluia.    (Mt 4, 4b)


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 6, 1-15)

En ce temps-là,
Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée,
le lac de Tibériade.
Une grande foule le suivait,
parce qu’elle avait vu les signes
qu’il accomplissait sur les malades.
Jésus gravit la montagne,
et là, il était assis avec ses disciples.
Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche.
Jésus leva les yeux
et vit qu’une foule nombreuse venait à lui.
Il dit à Philippe :
« Où pourrions- nous acheter du pain
pour qu’ils aient à manger ? »
Il disait cela pour le mettre à l’épreuve,
car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire.
Philippe lui répondit :
« Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas
pour que chacun reçoive un peu de pain. »
Un de ses disciples, André, le frère de Simon- Pierre, lui dit :
« Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge
et deux poissons,
mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »
Jésus dit :
« Faites asseoir les gens. »
Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit.
Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.
Alors Jésus prit les pains
et, après avoir rendu grâce,
il les distribua aux convives ;
il leur donna aussi du poisson,
autant qu’ils en voulaient.

Quand ils eurent mangé à leur faim,
il dit à ses disciples :
« Rassemblez les morceaux en surplus,
pour que rien ne se perde. »
Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers
avec les morceaux des cinq pains d’orge,
restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.

À la vue du signe que Jésus avait accompli,
les gens disaient :
« C’est vraiment lui le Prophète annoncé,
celui qui vient dans le monde. »
Mais Jésus savait qu’ils allaient venir l’enlever
pour faire de lui leur roi ;
alors de nouveau il se retira dans la montagne,
lui seul.


– Acclamons la Parole de Dieu.
Amen ... !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Sam Avr 09 2016, 15:32

André Dominique,

Chantons ensemble l'Espérance que le Seigneur a mise en nos cœurs :

Mon âme exalte le Seigneur,
mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur !

Car il a regardé son humble servante
et tous les âges désormais me diront heureuse.
Le Puissant a fait pour moi de grandes choses,
Saint est son Nom !

Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

Il a fait un coup d’éclat,
il a dispersé les orgueilleux et leurs projets.
Il a renversé les puissants de leur trône,
il a élevé les humbles.

Il a comblé de biens les affamés
et renvoyé les riches les mains vides.

Il a repris de la main Israël, son serviteur,
il s’est souvenu de sa miséricorde,
comme il l’avait promis à nos pères,
à Abraham et à sa descendance pour toujours.


(Luc 1, 46-55)

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Jeu Avr 21 2016, 17:55


Guerre des systèmes financiers : Vous êtes les créditeurs !

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Lun Avr 25 2016, 19:03

Baisse des revenus à venir !

ALERTE ROUGE: LE PLUS GRAND FONDS DE RETRAITE AMERICAIN REDUIT SES VERSEMENTS MENSUELS !
du 26 au 30 avril 2016 :


François Hollande, conseillé par des incompétents, nous a déclaré que "ça va mieux"... Eh bien il n'est vraiment pas tenu informé sur ce qui se passe chez son "ami" Obama (qui a déclaré hier qu'il a sauvé le monde d'une grande dépression économique, LoL). Le plus grand fonds de pension, The Central States Pension Fund, qui gère les versement des retraites d'environ 500.000 cammionneurs américains a demandé la permission de baisser les montants mensuels versés à ses retraités à partir du 1er juillet 2016.

C'est clair que ça va mieux, d'autant que c'est le premier géant "pension funds" d'une longue liste à venir. Avec presque 100 millions de retraités aux US qui vont voir leur retraite abaissée de 30% (pour commencer), puis de 50% (comme en Grèce) vous pouvez être certains qu'au moins l'un d'eux craquera et videra son chargeur sur une banque ou administration fédérale quelconque.

Les retraités ont immédiatement manifesté devant leur caisse. La raison invoquée est que pour 3 dollars de payés à chaque personne chaque mois, seul 1 dollar de cotisation de gens qui travaillent en ce moment rentrent dans les caisses. Logique, puisque l'index du transport routier s'est effondré comme l'aérien, le ferroviaire et le Baltic Dry.

Selon la caisse, elle sera en faillite dans 9 ans.

Remarquez qu'Obama a prévu le coup puisqu'il a fait voter une loi en 2014 pour que les fonds de pension puissent baisser leurs paiements, ce qui n'était pas le cas avant. Et devinez qui est responsable de ce vol légal? L'explosion de Wall Street du 29 septembre 2008: "This is going to be a national crisis for hundreds of thousands, and eventually millions, of retirees and their families, said Karen Friedman, executive vice president of the Pension Rights Center. Like many other pension plans, the Central States Pension Fund suffered heavy investment losses during the financial crisis that cut into the pool of money available to pay out benefits.

While the stock market has recovered since then, the improvements were not enough to make up for the shortfall that grew as the number of companies contributing to the plan declined and the number of people retiring and collecting benefits increased.".

Mon analyse: n'oubliez pas que ces mêmes fonds de pension américains avaient fait une razzia entre 1990 et 2008 dans toute l'Europe, rachetant toutes les entreprises, les immeubles, bureaux, centres commerciaux, hôtels, etc., etc. L'actrice Jeanne Moreau avait perdu son vieil appartement du 17e parce qu'un fonds de pension US avait racheté l'immeuble à la découpe. Eh bien, avec la crise qui a frappé l'Europe de manière encore plus violente, pratiquement tous ces investissements ne leur rapportent rien, ou du moins pas assez pour équilibrer leur compte.

Résultat des courses (ou raccorci radical) les retraités américains payent maintenant de leur poche la crise européenne que les banques américaines ont déclenchée. Le rendement prévu n'est clairement pas au rendez vous, d'où le 3 dollars pour 1.... Lire ici le Washington Post pour le croire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS: je rappelle pour le principe que divers fonds de retraite d'instituteurs et enseignants américains ont déjà baissé leurs paiements, et la situation n'est pas prête de s'améliorer puisqu'en moyenne 8.000 enseignants perdent leur emploi chaque année depuis 2008 et par conséquent ne cotisent plus! Autre conséquence: leurs retraites seront baissées en toute logique. La même chose pour les caisses de retraites françaises. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 2008-2016
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   Lun Mai 02 2016, 06:52

UNE CAISSE DE RETRAITE ANGLAISE COMMENCE A VENDRE SES BIJOUX DE FAMILLE
du 2 au 6 mai 2016 :

Lundi dernier vous avez vu le fonds de pension des cammioneurs américains qui a décidé de baisser les retraites de 50% afin de ne pas faire faillite tout de suite. Cette semaine du 1er mai, c'est le fonds de pension des 330.000 professeurs et enseignants anglais, le Universities Superannuation Scheme qui a décidé de baisser le montant des retraites afin de ne pas faire faillite d'ici quelques années

Sa première décision, augmenter les cotisations (passent de 16 à 18% pour l'employeur, de 6,5 à 8% pour le salariés), et seconde décision, baisser progressivement les montants payés à ceux déjà à la retraite. De toute manière, vu les dizaines de milliers d'enseignants licenciés tous les trimestres en Angleterre, tous les fonds de pension seront pris non pas entre deux étauts mais trois !

Pour ne pas céder à la panique (on est chez les Anglais) le 15 janvier 2016, ce fonds de retraite universitaire avait déjà décidé de vendre ses bijoux de famille: "Universities Superannuation Scheme sold its limited partnership interests in 13 private equity funds, representing £640 millions ".

L'approche des Anglais est différente des Américains qui eux n'ont pas trop mis la pression sur l'employeur, préférant sabrer la retraite du salarié. Les British ont décidé d'augmenter les cotisations aussi bien patronales que celle des salariés.

Hélas ce ne seront que des pis-aller, puisque la situation n'ira qu'en se déteriorant. Chers lecteurs, soyez prêts. Vous voyez là les premiers effets "pop-corn" DES TAUX NEGATIFS et ce n'est pas fini. Lire ici Pensions and Investements. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 2008-2016


ET EN FRANCE ?

LA CARSAT POUSSE LES RETRAITES AU SUICIDE ET A L'IMMOLATION !
du 2 au 6 mai 2016 :

De notre lecteur Mr Challaing: "Il y a quelques années c'était en Grèce que vous reportiez les immolations de chômeurs ou de retraités, aujourd'hui ça commence en France. "Un sexagènaire s'immole devant la Carsat".

Je rappelle que c'est justement grâce à vous tous, chers lecteurs, que j'avais rapporté ici DEJA IL Y A 2 ANS ENVIRON que la Carsat ne payait pas les nouveaux retraités. Il me semble évident que ce pauvre homme s'est immolé par désespoir parce qu'il n'a pas touché sa retraite depuis 1 an au moins. Lire ici Ouest France pour constater la triste réalité. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 2008-2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'argent et le royaume de DIEU   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'argent et le royaume de DIEU
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Conférences, Retraites, Pélérinages et groupes de prières-
Sauter vers: