VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.   Mer Oct 01 2014, 10:38

La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage


Le nombre de divorces en Belgique continue à diminuer : -9,6 % en deux ans, rapportent les journaux de Sudpresse mercredi. Selon le service statistiques du SPF Economie, les registres communaux du pays ont totalisé 24.872 divorces en 2013.

C'est moins qu'en 2012 (26.145) et qu'en 2011 (27.522). Mais le taux reste très élevé : si l'on tient compte des 42.198 mariages célébrés en 2012 (dernières statistiques disponibles), cela fait plus d'un mariage sur deux qui finit par une rupture. On est bien loin du taux observé en 1960 qui était d'un divorce pour 15 mariages.

"En chiffres absolus, il est normal que le nombre de divorces soit en diminution", analyse Patrick Deboosere, démographe et sociologue à l'ULB." Car le stock de Belges mariés diminue progressivement au fil des ans. La cohabitation légale et la cohabitation de fait prennent peu à peu le dessus sur le mariage. De plus, avant de s'engager, les jeunes vivent désormais ensemble à l'essai. Ce qui évite les mariages ratés".

Source: Le Vif 01/10/2014 à 07:25

A la veille du synode sur la famille, cette information montre l'ampleur du problème. Mais ces chiffres ne concernent que la Belgique, minuscule pays de 11 millions d'habitants. Qu'en est-il ailleurs, dans votre pays par exemple ? Les pourcentages seraient intéressants à confronter ?

LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.   Mer Oct 01 2014, 11:37

Pour répondre à votre demande cher LucJos, voici ce que j'ai glané sur le net. C'est une statistique de 2012 :

Evolution statistique des mariages et des divorces

Baisse des mariages, augmentation des divorces, les tendances observées ces dernières années se confirment. Si elles découlent de nouvelles habitudes de vie, elles accompagnent aussi différentes lois et réformes, comme l’apparition du pacte civil de solidarité ou la facilitation du divorce par consentement mutuel.

Ces dix dernières années, le nombre de mariages célébrés en France a continué de diminuer, comme c'est le cas depuis déjà la fin des années 1970 : il est passé de 295 720 à 241 000 entre 2001 et 2011, selon les données chiffrées de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). 
Entre 2001 et 2010 (données non disponibles pour 2011), le nombre de pactes civils de solidarité (PACS) - entre personnes du même sexe et entre personnes du sexe opposé toutes données confondues - a, lui, bondi de 19 629 (deux ans après son instauration par la loi de novembre 1999) à 205 596. Dans ces chiffres, la proportion des PACS entre personnes de sexe opposé reste largement majoritaire, puisqu'ils sont 16 306 en 2001 et 196 415 en 2010.

Au total, les unions entre personnes de sexe opposé - mariage et PACS - ont augmenté sur la période, passant de 312 026 à 448 107, en grande partie grâce à la généralisation du PACS. Pour autant, on ne peut pas en conclure que les couples préfèrent désormais se pacser plutôt que se marier, puisque de nombreux PACS restent des préalables au mariage.

Par ailleurs, on se marie aujourd'hui plus tard qu'avant : en moyenne, les hommes convolaient pour la première fois à 30,2 ans en 2001 et à 31,8 ans en 2010. Quant aux femmes, l'âge du premier mariage a également reculé de presque deux années, passant de 28,1 ans en 2001 à 30 ans en 2010.

Davantage de divorces, mais des divorces plus apaisés

Globalement, les divorces ont progressé dans le sens inverse de la courbe des mariages et ont augmenté ces dernières années de 12%. Dans une étude réalisée en 2009, le ministère de la Justice note que 120 000 divorces ont été prononcés en 1996 et 134 000 en 2007. 
Depuis 2008 cependant, on constate une légère tendance à la baisse des chiffres du divorce (130 601 en 2009 et 133 909 en 2010).
Après une relative stabilité les années précédentes, les statistiques avec un pic conjoncturel en 2005 de 155 000 divorces, consécutif à la réforme du 26 mai 2004.
Les premières années qui suivent la réforme cumulent en effet des divorces sur des demandes introduites avant 2005 et des divorces plus rapides introduits à partir de 2005. Le phénomène est à peu près stabilisé en 2007 et le niveau de 2010 est le même que celui de 2004 et 2007, environ 134 000 divorces prononcés dans l'année.
Cette réforme a notamment considérablement raccourci la durée de la procédure de divorce par consentement mutuel, qui prend désormais trois fois moins de temps (2,5 mois en moyenne). 

On observe également une redistribution des types de divorces prononcés, sur la même période : d'une part, une forte progression du divorce par consentement mutuel, dont la part oscillait autour de 47 % avant 2005 et qui atteint 54 % en 2010 et d'autre part, au sein des divorces contentieux, une augmentation du divorce accepté (dont la part dans l'ensemble des divorces passe de 13% à 24%), et une forte diminution du divorce pour faute (37 % des divorces en 2004 contre 10 % en 2010 ). 



_________________
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.   Mer Oct 01 2014, 16:02

Lily-Anne,

Merci pour cette abondante documentation.
En Belgique, on parle également de ménage de fait et de cohabitation légale (entre hétéro et homosexuels), en plus du mariage civil.
Les deux premiers sont annulés sur simple déclaration, tandis que le mariage civil (entre hétéro et homosexuels également) est toujours soumis aux procédures de divorce qui s'assouplissent de plus en plus.

En fait, les pouvoirs publics, c'est-à-dire en réalité les hommes politiques, font de leur mieux pour fournir à leurs électeurs le plus large éventail leur permettant d'agir pratiquement à leur guise.

Les chrétiens, ou ce qu'il en reste, passent pour des arriérés ... heureux ceux qui l'acceptent avec joie !

Bien à vous,
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.   Jeu Oct 02 2014, 12:49

LucJos a écrit:
Les deux premiers sont annulés sur simple déclaration, tandis que le mariage civil (entre hétéro et homosexuels également) est toujours soumis aux procédures de divorce qui s'assouplissent de plus en plus.

Idem pour nous en France LucJos. Cela fait plusieurs décennies que je suis mariée  Very Happy et je signerais encore volontiers au bas du registre.

Un mariage réussi est un vrai bonheur. 

sois loué

L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cohabitation légale bien plus populaire que le mariage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: