VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient   Lun Sep 08 2014, 23:03

Citation :

Les musulmans de France
prennent la défense des chrétiens d'Orient


Le sanctuaire de Mart Chmouni, le 1er septembre.
Situé à Ankawa, dans la banlieue d'Erbil, au Kurdistan,
il a ouvert ses portes aux réfugiés chrétiens qui ont fuit
les persécutions de l'État islamique.
Crédits photo : Olivier Jobard / MYOP/Olivier Jobard / MYOP


Dans un appel solennel, le Conseil français du culte musulman
dénonce la « barbarie » des djihadistes.


C'est une première: les musulmans de France prennent officiellement la défense des chrétiens d'Orient. Toutes les fédérations musulmanes avaient déjà plus ou moins condamné cet été la chasse systématique aux chrétiens d'Irak organisée au nom de l'islam par le califat autoproclamé mais jamais encore une prise de position commune n'a été aussi clairement formulée.

Il s'agit de «l'Appel de Paris» dont Le Figaro a pu se procurer le texte (lire ci-dessous). Il sera solennellement proclamé, mardi matin, à la grande mosquée de Paris, par le recteur et président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, Patrick Karam, président de la coordination «Chrétiens d'Orient en danger», et plusieurs autres signataires. Dont Abderrahmane Dahmane, président du Conseil des démocrates musulmans de France, et deux vice-présidents du CFCM: Anouar Kbibech, président du Rassemblement des musulmans de France (RMF) représentant une partie des mosquées marocaines, et Ahmet Ogras, président de la Coordination des musulmans turcs de France (CCMTF).

Citation :
L'Appel de Paris

«Les signataires de l'Appel de Paris se sont retrouvés en ce moment particulier de l'histoire de l'humanité où  le monde assiste à une flambée inégalée d'extrémisme et de violence au Moyen-Orient instrumentalisant l'islam comme étendard.

Des barbares sont en train de perpétrer les pires crimes contre l'humanité et menacent actuellement les populations mais aussi la stabilité et la paix entre  les peuples de toute la région.

Les signataires dénoncent sans ambiguïté les actes terroristes qui constituent des crimes contre l'humanité et déclarent solennellement que ces groupes, leurs soutiens et leurs recrues ne peuvent se prévaloir de l'islam. Ces agissements d'un autre âge, tout comme les appels inconsidérés au djihad et les campagnes d'endoctrinement des jeunes ne sont fidèles ni aux enseignements ni aux valeurs de l'islam.

Les signataires prennent à témoin la communauté musulmane pour demander à tous les responsables politiques de redoubler de vigilance face aux menées subversives qui ciblent les jeunes musulmans d'Europe, particulièrement les plus fragiles d'entre eux.

Les signataires tiennent à réaffirmer leur soutien aux frères chrétiens d'Orient, pour la plupart arabes, ainsi que pour toutes les autres minorités de la région, qui sont victimes actuellement d'une grave campagne destructrice menée par ces groupes terroristes menaçant leur existence même.

Ils affirment sans ambiguïté le droit inaliénable de leurs frères chrétiens d'Orient, une des plus anciennes composantes de cette région, à rester et à vivre sur leur terre dans la dignité et la sécurité et pratiquer leur foi en toute liberté, comme cela a toujours été. Cette Terre Sainte, berceau de civilisation, où les trois religions monothéistes ont coexisté depuis des siècles. Il y va de l'avenir de la région.

Comment imaginer un Moyen-Orient amputé d'une partie de son identité qui a contribué à son épanouissement civilisationnel? C'est pourquoi les signataires appellent à la prise de conscience du drame vécu actuellement par les chrétiens en Orient.»


Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/08/01016-20140908ARTFIG00374-les-musulmans-de-france-prennent-la-defense-des-chretiens-d-orient.php


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient   Mar Sep 09 2014, 15:13


Les mots, les déclarations communes c'est bien, mais les actes ???

Tant que les musulmans resteront fixés, attachés, enchaînés au Coran et à Mahomet > c'est celui-ci au travers de ses sourates qui prime.
Même si la conscience des musulmans est grandement bousculée face aux événements tragiques en Irak qui les touche intérieurement quasi autant que les chrétiens et les chiites le sont physiquement ... admettons qu'un phénomène analogue se déroule pareillement en occident où la chrétienté est devenue minoritaire > ces mêmes musulmans se devront de se plier aux sourates et accepter l'agir effroyable des tortionnaires comme volonté d'Allah, même si leur conscience hurle !!!

La PAIX, la VRAIE PAIX ne pourra se réaliser, en accord avec leur conscience qu'au travers du rejet du coran et l'adhésion plénière à Jésus CHRIST.
Il n'existe pas d'autre voie !!!

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient   Mar Sep 09 2014, 15:39

André Dominique,

Tout-à-fait d'accord avec vous André Dominique !

Le lien suivant nous permet de bien comprendre que c'est bien le Coran qui prime et que même les "modérés" devront tôt ou tard soit l'appliquer à la lettre, dès qu'ils en auront le pouvoir, soit se convertir. Ce texte est long à lire, mais il en vaut la peine.

http://www.christianophobie.fr/opinion/merci-au-califat-islamique

LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient   Mar Sep 09 2014, 19:16

André Dominique a écrit:

Les mots, les déclarations communes c'est bien, mais les actes ???

Tant que les musulmans resteront fixés, attachés, enchaînés au Coran et à Mahomet > c'est celui-ci au travers de ses sourates qui prime.
Même si la conscience des musulmans est grandement bousculée face aux événements tragiques en Irak qui les touche intérieurement quasi autant que les chrétiens et les chiites le sont physiquement ... admettons qu'un phénomène analogue se déroule pareillement en occident où la chrétienté est devenue minoritaire > ces mêmes musulmans se devront de se plier aux sourates et accepter l'agir effroyable des tortionnaires comme volonté d'Allah, même si leur conscience hurle !!!

La PAIX, la VRAIE PAIX ne pourra se réaliser, en accord avec leur conscience qu'au travers du rejet du coran et l'adhésion plénière à Jésus CHRIST.
Il n'existe pas d'autre voie !!!

André Dominique

Il convient que je complète mes dires !

Ne mettons pas tous les musulmans dans le même "sac de  fausseté" ... ils subissent le JOUG DE L'ISLAM, ils sont des esclaves idéologico-religieux du coran, enchaînés ... que Jésus CHRIST vient libérer ...

Fin aout, j'étais aux 3 EPIS, lieu d'apparition marial en Alsace pour suivre une retraite charismatique animé par le Père Roger PAULIN et sa communauté.
A un certain moment j'ai revu ce "coran-pieu" enfoncé profondément dans le sol auquel étaient attachés des chaînes ...
Je ne sais si c'était mon pied ou celui du Très Haut, on encore notre pied mutuel (alors un de ces coups de pied incroyable, parfaitement mystique)... toujours est-il que j'ai vu ce "coran-pieu" être projeté avec violence jusque dans le cosmos et les chaînes qui se brisaient en de multiples morceaux !!!
A un certain moment j'ai vu comme un météorite se dirigeant droit vers la terre ; sur lequel le "coran-pieu" était comme aplatit. Ce météorite cherchait à ramener ce "coran-pieu" sur terre ... Toujours est-il qu'une "main", s'est mis en travers l'empêchant de revenir ... Toujours pareil, dans la Ste Communion, est-ce ma main, celle du TRES-HAUT ou encore notre main mutuelle qui l'a empêché de revenir, je ne saurais le dire.

L'interprétation, je vous la laisse !

Juste avant la retraite dans la prière du Temps présent nous était proposé le Cantique de Moïse :
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l'Exode/chapitre/15

Citation :
Livre de l'Exode - Chapitre 15

01 Alors Moïse et les fils d’Israël chantèrent ce cantique au Seigneur : « Je chanterai pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire : il a jeté dans la mer cheval et cavalier !
02 Ma force et mon chant, c’est le Seigneur : il est pour moi le salut. Il est mon Dieu, je le célèbre ; j’exalte le Dieu de mon père.
03 Le Seigneur est le guerrier des combats ; son nom est « Le Seigneur ».
04 Les chars du Pharaon et ses armées, il les lance dans la mer. [L’élite de leurs chefs a sombré dans la mer Rouge.
05 L’abîme les recouvre : ils descendent, comme la pierre, au fond des eaux.
06 Ta droite, Seigneur, magnifique en sa force, ta droite, Seigneur, écrase l’ennemi.
07 La grandeur de ta majesté brise tes adversaires : tu envoies ta colère qui les brûle comme un chaume.]
08 Au souffle de tes narines, les eaux s’amoncellent : comme une digue, se dressent les flots ; les abîmes se figent au cœur de la mer.
09 L’ennemi disait : “Je poursuis, je domine, je partage le butin, je m’en repais ; je tire mon épée : je prends les dépouilles !”
10 Tu souffles ton haleine : la mer les recouvre ; comme du plomb, ils s’abîment dans les eaux redoutables.
11 Qui est comme toi parmi les dieux, Seigneur ? Qui est comme toi, magnifique en sainteté, terrible en ses exploits, auteur de prodiges ?
12 Tu étends ta main droite : la terre les avale.

13 Par ta fidélité tu conduis ce peuple que tu as racheté ; tu les guides par ta force vers ta sainte demeure.
14 [Les peuples ont entendu : ils tremblent ; les douleurs ont saisi les habitants de Philistie.
15 Les princes d’Édom sont pris d’effroi. Un tremblement a saisi les puissants de Moab ; tous les habitants de Canaan sont terrifiés,
16 la peur et la terreur tombent sur eux. Sous la vigueur de ton bras, ils se taisent, pétrifiés, pendant que ton peuple passe, Seigneur, que passe le peuple acquis par toi.]
17 Tu les amènes, tu les plantes sur la montagne, ton héritage, le lieu que tu as fait, Seigneur, pour l’habiter, le sanctuaire, Seigneur, fondé par tes mains.
18 Le Seigneur régnera pour les siècles des siècles. »
19 Le cheval de Pharaon, ses chars et ses guerriers étaient entrés dans la mer, et le Seigneur avait fait revenir sur eux les eaux de la mer. Mais les fils d’Israël, eux, avaient marché à pied sec au milieu de la mer.
20 La prophétesse Miryam, sœur d’Aaron, saisit un tambourin, et toutes les femmes la suivirent, dansant et jouant du tambourin.
21 Et Miryam leur entonna : « Chantez pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire : il a jeté dans la mer cheval et cavalier ! »
22 Moïse fit partir les fils d’Israël de la mer des Roseaux, et ils sortirent en direction du désert de Shour. Ils marchèrent trois jours à travers le désert sans trouver d’eau.
23 Ils arrivèrent à Mara mais ne purent boire l’eau de Mara car elle était amère ; d’où son nom de « Mara ».
24 Et le peuple récrimina contre Moïse en disant : « Que boirons-nous ? »
25 Alors Moïse cria vers le Seigneur, et le Seigneur lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l’eau, et l’eau devint douce. C’est là que le Seigneur leur fixa un statut et un droit, là où il les mit à l’épreuve.
26 Il dit : « Si tu écoutes bien la voix du Seigneur ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, si tu observes tous ses décrets, je ne t’infligerai aucune des maladies que j’ai infligées aux Égyptiens, car je suis le Seigneur, celui qui te guérit. »
27 Les fils d’Israël atteignirent ensuite Élim, où il y a douze sources et soixante-dix palmiers. Et là, ils campèrent près de l’eau.

Cette partie m'avait fortement frappé en "liaison de pensée" avec le barrage défectueux prêt à se rompre dont je vous ai déjà parlé !

Autrement, trop nombreux sont ceux qui pensent qu'on puisse raisonnablement vivre ensemble en paix, et donnent quasiment aux musulmans le "même esprit" que le nôtre, le SAINT ESPRIT, une réalité d'équivalence ... Cela n'est tout simplement pas possible !!!

Dans la première lecture de ce mardi, l'Eglise nous proposait ceci :


Citation :
1ère lecture : Paul reproche aux chrétiens d'en rester à des mœurs païennes (1 Co 6, 1-11)

Frère, lorsque vous avez un désaccord entre vous, comment se fait-il que vous alliez en procès devant des juges païens au lieu de vous adresser aux membres du peuple saint ? Ne savez-vous pas que le peuple saint jugera le monde ? Et si c'est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges de Satan ? À plus forte raison les affaires d'ici-bas ! Quand vous avez des affaires de ce genre, pourquoi allez-vous prendre comme juges des gens que l'Église compte pour rien ? Je vous dis cela pour vous faire honte. N'y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d'arbitre entre ses frères ? Mais un frère est en procès avec son frère, et cela devant des juges qui ne sont pas croyants ! ...

SVP, laissez vous interpeller par St PAUL, comme étant un peuple unique qui est appelé justement à juger dans l'ESPRIT SAINT.
Nous ne vivons pas du "INCH ALLAH"

Nous vivons du :

QUE VEUX-TU QUE JE FASSES POUR TOI ?


Citation :
Evangile de Jésus Christ selon saint Marc 10, 46-52

Tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, un mendiant aveugle, Bartimée, le fils de Timée, était assis au bord de la route. Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier " Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! " Beaucoup de gens l'interpellaient vivement pour le faire taire, mais il criait de plus belle : " Fils de David, aie pitié de moi ! " Jésus s'arrête et dit : " Appelez-le. " On appelle donc l'aveugle et on lui dit : " Confiance, lève-toi ; il t'appelle. " L'aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Jésus lui dit : " Que veux-tu que je fasse pour toi ? - Rabbouni, que je voie. " Et Jésus lui dit : " Va, ta foi t'a sauvé. " Aussitôt l'homme se mit à voir, et il suivait Jésus sur la route.

Seigneur, réalise dans le concret, ce que tu as daigné me montrer en image. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les musulmans de France prennent la défense des chrétiens d'Orient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: