VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Dans l'avion de l'exil vers la France, des réfugiés chrétiens irakiens parlent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Dans l'avion de l'exil vers la France, des réfugiés chrétiens irakiens parlent   Ven Aoû 22 2014, 14:41


Des réfugiés irakiens chrétiens à leur arrivée à Paris le 21 août 2014, accueillis par le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius


Dans l'avion de l'exil qui les conduit jeudi en France, pour un voyage sans retour, deux réfugiés chrétiens d'Irak racontent la peur, la terreur, les menaces qu'ils ont fuies, avec l'avance vers leurs villes des jihadistes de l'Etat islamique.
"Bien avant leur arrivée, j'avais reçu trois menaces directes, sur mon téléphone portable", dit à une journaliste de l'AFP René, la cinquantaine, qui n'accepte de révéler que son prénom. "Il y a huit ans, j'avais déjà dû quitter Mossoul, où nous les chrétiens n'étions plus en sécurité, pour me réfugier à Qaraqosh (la plus grande ville chrétienne d'Irak, dans le nord)", raconte l'homme dans un bon français.


"Quand ils sont arrivés aux portes de la ville, nous sommes partis pour Erbil, où nous avons été accueillis par le gouvernement kurde, qu'il en soit remercié", dit-il. "Les jihadistes violent les femmes, les filles, kidnappent les gens, c'est très dur. On a des amis, des musulmans, qui sont très gentils, mais eux on ne sait pas pourquoi ils font ça. Parce qu'on est chrétiens, c'est tout."


A son arrivée à Paris, une réfugiée irakienne téléphone à un proche, le 21 aout 2014 (Photo Joel Saget/afp.com)
"Il y a beaucoup de chrétiens qui veulent venir en France ou en Europe, parce que c'est impossible de vivre avec les gens qui nous haïssent. Nous sommes humiliés, persécutés, on ne peut plus vivre comme ça", déclare René.
"On va recommencer à zéro, c'est dur mais ce sera mieux pour nous que de vivre toujours dans les menaces, l'insécurité, toujours, à Qaraqosh, à Mossoul, en Irak."
- "Nous avons tout perdu" -


Rajhad, professeur d'anglais de 31 ans, refuse elle aussi de donner son nom de famille. Comme René, elle a fui en panique l'avance vers Qaraqosh, laissant derrière elle ses diplômes, ses souvenirs, toute sa vie.
"Déjà en 2005, à l'université de Mossoul, ils m'avaient menacée et obligée à porter le voile, parce que c'était le ramadan. Je l'ai porté pendant deux semaines, si je ne l'avais pas fait ils m'auraient tuée", explique-t-elle.
"Ils sont effrayants, ils veulent nous forcer à nous convertir, nous transformer en musulmans", dit-elle. "Parce que nous sommes chrétiens, ils veulent nous tuer. Si nous étions restés, nous avions le choix entre nous convertir ou leur payer un impôt, tous les mois. Nous avons tout quitté en quelques heures, c'était horrible."
"La France est notre dernière chance, nous n'avons plus rien, plus de maison, plus de travail, nous avons tout perdu. J'étais professeur, d'anglais, désormais je ne suis plus rien."

http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/17/1319100/dans_l_avion_de_l_exil_vers_la_france_des_refugies_chretiens_irakiens_parlent.shtml?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'avion de l'exil vers la France, des réfugiés chrétiens irakiens parlent   Ven Aoû 22 2014, 17:20

L'appel de Charles Aznavour pour les persécutés du Moyen-Orient
HOME FIGARO
Par Charles Aznavour Publié le 13/08/2014

FIGAROVOX/TRIBUNE - L'artiste, d'origine arménienne, propose que la France accueille les minorités menacées en Irak et en Syrie et qu'elle les aide à faire revivre nos anciens villages.

Charles Aznavour est chanteur, compositeur et diplomate franco-arménien. Il réside à Genève, en Suisse, où il est l'ambassadeur de l'Arménie et représentant permanent de ce pays auprès de l'ONU. Il est aussi, depuis 1995, représentant permanent de l'Arménie auprès de l'Unesco.

Dans la guerre de religions qui est en train d'embraser l'Irak et la Syrie, il est essentiel, certes, de se préoccuper du sort des chrétiens d'Orient, des Kurdes, des yazidis et des autres. Mais dans cette énumération,il ne faut pas oublier une communauté chère à mon cœur, les Arméniens. On n'en parle jamais, et pourtant, en Syrie, hier encore, ils étaient quelque deux cent mille. Je suis bouleversé par les drames qui se jouent là-bas au quotidien. Notre devoir n'est-il pas d'aider moralement, et concrètement, ces populations, le plus vite possible?
Je ne veux donner de leçons à personne. Je ne suis pas quelqu'un qui croit avoir raison sur tout. Je propose seulement une idée simple.
Dans la situation actuelle, ces chrétiens, ces Kurdes, ces yazidis, ces musulmans et ces Arméniens doivent, comme tant d'autres, quitter ce pays le plus vite possible. Oui, mais pour aller où? Et pourquoi pas en France? Mes tournées et mes voyages les plus récents à travers l'Hexagone m'ont permis de découvrir de charmants villages, aujourd'hui totalement à l'abandon. Les terres sont en friche. Il y a des écoles, des bureaux de Poste, mais personne n'y a sans doute mis les pieds depuis quelques années.C'est aussi le cas des églises. Je viens d'ailleurs de traiter le sujet dans un couplet d'une chanson de mon prochain album: «Et Dieu même a quitté l'église dont les cloches ne sonnent plus.»
Pourquoi ne pas confier ces « villages fantômes » à ces chrétiens, ces Kurdes, ces yazidis, ces Arméniens ?
Puisque celles et ceux qui devraient y vivre sont partis, pourquoi ne pas les remplacer par celles et ceux qui en ont besoin? Pourquoi ne pas confier ces «villages fantômes» à ces chrétiens, ces Kurdes, ces yazidis, ces Arméniens? Ils auraient pour obligation de les reconstruire, de les faire revivre, de labourer à nouveaudes terres dont la fertilité ne fait aucun doute. Ils pourraient ainsi vivre en paix, quasiment en autarcie.Je réponds, en particulier, de mes compatriotes. Je sais qu'ils sont très travailleurs.
Dans ces populations, il y a des agriculteurs, des maçons, des peintres, mais aussi des boulangers, des bouchers, des médecins, des dentistes, des mécaniciens, dont le professionnalisme mérite des louanges. En ce qui concerne leur intégration, je ne suis pas inquiet. Je les soupçonne de parler très bien notre langue, couramment enseignée dans leurs écoles.
Et l'argent, me direz-vous? Il ne s'agit pas de mettre en place un comité caritatif avec des noms prestigieux qui organisera, dans les mois à venir, de grandes soirées afin de recueillir des fonds pour aider ces réfugiés à survivre plutôt qu'à vivre. Ma proposition est plus sûre, plus rapide, et sans doute beaucoup plus économique. Il suffirait de dégager des sommes, relativement modestes, pour acheter le matériel dont ils ont besoin pour se mettre au travail. C'est tout.
Mes fonctions d'ambassadeur d'Arménie en Suisse m'ont déjà permis de solliciter les autorités helvètes. Elles ont aussitôt agi avec une discrétion qui est la marque de fabrique de ce pays. La France doit faire de même, en confiant ce dossier, le plus rapidement possible, à un chargé de mission officiel. Je suis prêt à soutenir personnellement et physiquement,s'il le faut, une action qui se veut résolument apolitique. J'ai déjà chanté en Syrie. Je peux y retourner, mais, cette fois-ci, seulement pour parler. Pour aider toute forme de négociation avec les communautés. C'est ce que nous devons et allons faire. C'est cela, la véritable aide humanitaire.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Dans l'avion de l'exil vers la France, des réfugiés chrétiens irakiens parlent   Sam Aoû 23 2014, 08:09


Cet appel de Charles Aznavour m'a vraiment fait penser à la VRAIE FRANCE CHRETIENNE, si elle su subsister aux aléas de l'histoire !

C'est avec grande joie qu'elle aurait accueilli ces rejetés du monde musulman pour leur accorder un nouveau foyer !
La France aurait été comme l'image du paradis sur terre ...

Aujourd'hui qui donc accueille ce si petit nombre de sélectionnés ? ministre des Affaires étrangères qui a justement voulu ou peut-être seulement voulu armer ces tortionnaires ... en Syrie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tout cela donne une belle image médiatique, mais au fond des choses, qu'en est-il en vérité ?

Ce ministre est certainement franc-maçon :
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77231&cid=19&fromval=1
Ces franc-maçons ne servent pas les intérêts des français-chrétiens ; alors que que les chrétiens d'Irak profitent en masse autant que cela soit possible du rayonnement médiatique obligatoire que les francs-maçons se doivent de donner en change ...

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'avion de l'exil vers la France, des réfugiés chrétiens irakiens parlent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'avion de l'exil vers la France, des réfugiés chrétiens irakiens parlent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: