VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 IRAK, LORSQUE L’ONU SE MOQUE DES PERSÉCUTÉS…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: IRAK, LORSQUE L’ONU SE MOQUE DES PERSÉCUTÉS…   Lun Aoû 18 2014, 17:47

IRAK, LORSQUE L’ONU SE MOQUE DES PERSÉCUTÉS…

Le 16/08/2014

Le Conseil de sécurité de l’ONU vient de prendre des mesures contre les djihadistes en général, certaines visant par exemple à empêcher le recrutement et le financement des djihadistes en Syrie et en Irak.

Le Conseil a par ailleurs ajouté les noms de six extrémistes, parmi lesquels des responsables de l’Etat islamique et du Front al-Nosra, originaires d’Arabie saoudite ou du Koweït sur une liste d’individus soumis à des sanctions internationales pour leurs liens avec al-Qaïda.

Ces sanctions consistent en un embargo sur les armes, des gels d’avoirs et une interdiction de voyager.

Le texte est placé sous le chapitre VII de la Charte des Nations unies, ce qui permet de recourir à des sanctions, voire à la force, pour le faire appliquer mais n’autorise pas pour l’instant d’opération militaire.

A l’issue du vote, l’ambassadrice américaine Samantha Power a salué la position ferme et unie du Conseil et sa volonté de prendre des mesures concrètes face à ce qu’elle a qualifié de nouveau front de la menace terroriste.

Le représentant russe a, de son côté, souligné que la résolution ne donne pas d’approbation pour une action militaire seule capable selon lui de résoudre le conflit.

La résolution réclame le désarmement et la dissolution immédiate de l’Etat islamique (EI) ainsi que du Front al-Nosra en Syrie, et des autres formations liées à al-Qaïda.

Le Conseil demande à tous les Etats membres de prendre des mesures nationales pour endiguer le flot de combattants terroristes étrangers, qui vont rejoindre l’EI ou Al-Nosra et pour les poursuivre en justice. Il menace de sanctionner les entités ou individus qui participent à ce recrutement.

Enfin, le Conseil condamne tout échange commercial direct ou indirect avec les djihadistes, qui contrôlent désormais des champs pétroliers et des infrastructures potentiellement rentables. Un tel commerce pourrait être considéré comme un appui financier et conduire à des sanctions.

Et une fois que l’on a dit cela ???

Comme le souligne le représentant russe, seule l’intervention militaire peut dans un premier temps stopper l’avancée des djihadistes, même si sur le long terme il faut arriver à une reconstruction de l’état irakien détruit par l’intervention étasunienne qui avait conduit au renversement de Saddam Hussein. Mais visiblement ,de cette intervention certains n’en veulent pas, puisque le Conseil de sécurité se refuse à la voter. Mais passons. La partie la plus intéressante de la déclaration, qui somme toute n’annonce que des banalités permettant aux membres de s’auto-congratuler se donnant l’idée d’avoir fait quelque chose, réside dans les sanctions économiques.

Le Conseil de sécurité rappelle également, qu’en vertu d’une précédente résolution adoptée cette année, tous les Etats doivent prévenir et réprimer le financement des actes de terrorisme et doivent veiller à ce qu’aucun fonds, autres avoirs financiers ou ressources économiques ne soient mis directement ou indirectement à la disposition de ces deux groupes extrémistes.

Or, l’organisation terroriste dispose de moyens financiers considérables. L’argent provient de plusieurs pays du Golfe alliés de Washington et bien en vue à Paris, des coffres de diverses banques, comme celui de la succursale de la banque centrale irakienne à Mossoul au début du mois de juin, avec un butin de 425 millions de dollars, du commerce du pétrole avec la production de plusieurs raffineries comme celles de Tikrīt et Baiji et … du pillage d’antiquités vendus au prix fort en Occident par des réseaux mafieux.

D’où viennent les armes ? Essentiellement des Etats-Unis, de Londres et de Paris. Le matériel, fourni aux opposants à Bachar el Assad, est passé à 90% entre les mains des djihadistes avec en prime les reliquats des arsenaux libyens ainsi que des blindés, des tanks et de l’armement lourd de fabrication étasunienne pris à l’armée irakienne en déroute.

Alors que va faire le Conseil de Sécurité ? Pour les armes, les fautifs peuvent déclarer que leur intention n’était pas de les fournir aux extrémistes. Mais pour les financements ? Les pays occidentaux, si forts en paroles, vont-ils sanctionner le Qatar qui, comme le révélait un journal hier, est le pays le plus reçu à l’Elysée…??? Des mesures pour stopper le financement du terrorisme mondial par ce pays appliquant la Charia stricte, l’esclavagisme… vont-elles être enclenchées, où comme on peut le penser les condamnations vont-elles rester lettre morte ?

On peut revenir pour comparer à ce qui se passe actuellement en Ukraine. Les Etats-unis et l’Europe prennent des sanctions économiques contre la Russie pour une aide, toujours pas prouvée (nous ne disons pas qu’elle n’existe pas, mais juste que l’on attend les preuves) à des séparatistes qui, somme toute, ne font que faire ce qu’ont fait les actuels dirigeants ukrainiens au moment des affrontements du Maïdan à Kiev. Séparatistes qui ne décapitent pas, ne chassent pas les populations, ne pratiquent pas d’attentats suicides, ne violent pas, ne détruisent pas les lieux de cultes, et ne s’adonnent pas à l’esclavage. Mais qui mènent une action militaire (légitime ou pas c’est une autre question dont nous avons déjà abondamment parlé ailleurs) contre des forces armées et non des civils.

En revanche, contre le Qatar et l’Arabie Saoudite qui financent ouvertement pour le premier, plus subtilement pour le second, les groupes djihadistes, y compris l’Etat islamique avec toutes les horreurs pratiquées par ce dernier, pas l’ombre d’une sanction n’a été mise en place ni même évoquée. Bien pire, aucune voix officielle ne s’est élevée de la part des démocrates occidentaux pour ne serait-ce que rappeler à l’ordre ces pourvoyeurs de terrorisme. Avez-vous entendu le président Obama menacé le Qatar ou simplement lui demander d’arrêter son soutien aux terroristes ? Jamais. Avez-vous entendu Laurent Fabius condamner le Qatar ? Non, le 1er août, le ministre des Affaires étrangères préférait de loin inaugurer l’hôtel Peninsula situé avenue Kleber à Paris. Il s’agit d’un palace qui propose 200 chambres – dont 45 suites -, fruit d’un investissement de 900 millions d’euros qui associe le groupe Shangai Hotels, propriétaire du nom Peninsula, et Katara Hospitality (anciennement Qatar National Hotels), puissant groupe qatari qui possède déjà en France l’Intercontinental Carlton Cannes.

Ces grandes résolutions du Conseil de Sécurité ne servent donc à rien, et la volonté de ne pas placer, à l’ordre du jour, la question de l’intervention militaire en est significative. Les intérêts financiers et les enjeux géostratégiques sont bien plus importants semble-t-il que la vie de centaines de milliers d’êtres humains.

Et encore, ce n’est que le début, car plus on avance dans cette affaire plus les révélations sont sombres et révoltantes, à l’image de la photo de John Mc Cain en compagnie de plusieurs djihadistes dont le « calife » Abou Bakr al-Baghdadi, prise en 2013 alors qu’il était déjà classé comme terroriste, se multiplient.

mccainbaghdadi

Le saint Père a encore dénoncé, lors de sa visite en Corée, la société qui déshumanise lorsqu’elle court après un profit permanent. Il semble que les événements irakiens en soient le parfait exemple et que les sociétés occidentales aient perdu leur âme depuis longtemps.

P. JM. Robinne

IHS news

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCQQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.ihsnews.net%2F%3Fp%3D9913&ei=bnTyU7T_KMjb0QXuiIHYDQ&usg=AFQjCNFIbqqjzdOWGkqoJTUBHAiTljtlDA&sig2=MpSNEQonjMEawUQf4Upfug&bvm=bv.73231344,d.d2k
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IRAK, LORSQUE L’ONU SE MOQUE DES PERSÉCUTÉS…   Lun Aoû 18 2014, 18:07

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCAQFjAA&url=https%3A%2F%2Fwww.upr.fr%2Ftag%2Fjohn-mccain-senateur&ei=lHjyU7WDBKnK0QXYwYDADA&usg=AFQjCNGs8iep4U3gTzHcsj_gqpLZfA6DzQ&sig2=bXdYrVamxTfjRMEW8IqWmQ&bvm=bv.73231344,d.d2k

Plusieurs médias russes dénoncent le soutien de l’occident aux terroristes du « califat islamique »


Publié le 14 août 2014


Plusieurs médias russes dénoncent le soutien de l’occident aux terroristes du « califat islamique », qui sont désormais « à deux doigts de posséder des armes de destruction massive ».

Reprenant une analyse du très sérieux quotidien Nezavissimaïa Gazeta, l’agence de presse russe RIA NOVOSTI vient de dénoncer à son tour le fait que les terroristes du prétendu « Califat islamique » EIIL bénéficient en réalité d’un soutien financier, matériel et militaire pratiquement illimité du Qatar, et indirectement des États-Unis et de l’UE.

Après avoir rappelé que « les organisations terroristes islamistes, comme Al-Qaïda ou les talibans, ont été créés par la CIA, le Pentagone et le département d’État », les médias russes soulignent, « qu’avec le consentement silencieux, voire parfois le soutien direct de Washington et de ses alliés occidentaux et régionaux, le terrorisme international se répand sur la planète, représentant une menace toujours plus importante pour l’humanité. »

Les médias russes attirent ainsi l’attention de l’opinion publique mondiale, précisions à l’appui, sur le fait que les terroristes du prétendu « califat islamique » sont désormais « à deux doigts de posséder des armes de destruction massive ». Ils auraient notamment mis la main sur le missile R-17 d’origine soviétique en Syrie, sur 40 kg de matériaux radioactifs et sur certains composants pour fabriquer des armes chimiques en Irak.

On note par ailleurs la réponse extrêmement molle de Washington et de Bruxelles contre cette menace très sérieuse. Ils font semblant d’aller bombarder quelques positions des terroristes de l’EEIL ici ou là, mais ces actions pour rire n’empêchent nullement le prétendu « Califat islamique » de progresser. C’est désormais la capitale de l’Irak, Bagdad, qui est directement menacée.

Concrètement, les euro-atlantistes préfèrent s’attaquer… à la Russie ! Quant à François Hollande, il continue de déshonorer la France et sa fonction en se comportant comme d’habitude en parfait larbin de Washington.

Au même moment, une photographie très embarrassante pour les « Docteurs Folamour » euro-atlantistes commence à circuler sur Internet. Parue le 31 mai 2013 comme illustration d’un article de l’Américain Travis Thornton publié sur United Liberty, on y voit des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, et le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche). Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou ne serait autre que le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi, « Calife autoproclamé » de l’État Islamique après la chute de Mossoul.

CONCLUSION

Encore une fois, l’UPR tient à appeler l’attention des Français avec la plus grande solennité sur l’extrême dangerosité de notre appartenance à l’Union européenne et à l’OTAN.

Sous couvert de nous garantir la paix, la prétendue « construction européenne » fait au contraire le jeu des théoriciens euro-atlantistes du « Choc des civilisations ». Ceux-ci ont créé de toutes pièces et financent les forces les plus obscurantistes de l’islamisme, qu’elles font officiellement mine de combattre. Ce double jeu, d’une perversité extrême, s’inscrit dans la « logique » démentielle d’un embrasement planétaire.

En gardant le silence sur cette stratégie délibérée, et désormais avérée, des forces euro-atlantistes, et en assurant le conditionnement mental de l’opinion publique française, les grands médias français s’en font les complices criminels.
Revenir en haut Aller en bas
 
IRAK, LORSQUE L’ONU SE MOQUE DES PERSÉCUTÉS…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: