VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Centrafrique : Les trois saints de Bangui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Centrafrique : Les trois saints de Bangui   Jeu Jan 02 2014, 12:44

Citation :

Centrafrique :
Les trois saints de Bangui



Si un saint est un homme dont l'élévation morale et spirituelle est si élevée, dont le comportement est si exemplaire que les croyants sont invités à suivre son chemin pour en faire un modèle de vie, alors il y a peut-être trois saints à Bangui. Le révérend Nicolas Guerekoyame-Gbangou, 55 ans, pasteur de l'église évangélique Elim Bangui-M'Poko et chef de l'Eglise protestante centrafricaine, Mgr Dieudonné Nzapalainga, 46 ans, archevêque de Bangui et chef de l'Eglise catholique, et l'imam Omar Kobine Layama, 53 ans, président de la conférence islamique, sont, dans un chaos centrafricain de plus en plus qualifié de guerre confessionnelle, d'inlassables apôtres de la non-violence, et d'étonnants amis.

Les trois guides religieux n'ont jamais cessé, depuis l'attaque et la prise de pouvoir des rebelles musulmans de la Séléka, de parcourir le pays, d'enquêter sur les crimes, de dénoncer les tueurs, d'appeler les responsables politiques centrafricains et la communauté internationale à prendre leurs responsabilités, et de prêcher ensemble la paix, le pardon et la réconciliation.

Ils sont si liés et unis que le jour de l'attaque des milices anti-Séléka (ou « anti-balaka », qui signifie « anti-machette » en langue sango), le 5 décembre, signal de départ du cycle de violences et du bain de sang qui se sont emparés de Bangui, l'archevêque, conscient que tous les musulmans étaient menacés par les combattants chrétiens sortis de la brousse, a offert refuge à l'imam en son église Saint-Paul. « L'archevêque m'a appelé et une unité de la FoMAC est venue me chercher...

Source : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/12/27/centrafrique-les-trois-saints-de-bangui_4340625_3212.html

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
Centrafrique : Les trois saints de Bangui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: