VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Le P. Georges Vandenbeusch enlevé au nord du Cameroun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Le P. Georges Vandenbeusch enlevé au nord du Cameroun   Jeu Nov 14 2013, 12:12

Les enlèvements des français me semblent de plus en plus nombreux. La France jouit dans le monde d'un aura particulièrement fondé sur une richesse passée... alors, les enlèvements se succèdent ayant toujours le même but : obtenir de l'argent pour faire la guerre !

A cet instant, mes prières vont vers ce prêtre mais aussi à sa famille et ses paroissiens. La Bête fait feu de tout bois en ces derniers temps qui lui restent. Sainte Vierge Marie vient au-secours de tes enfants, Toi qui écrase la tête de Satan.

En union de prière
L-A


Citation :
Un prêtre français a été enlevé dans la nuit du mercredi 13 novembre, tout près de la frontière avec le Nigéria, par des individus non encore identifiés.         

                           




AFP PHOTO / VILLE DE SCEAUX
Le P. Georges Vandenbeusch en juillet 2011 à Sceaux.


Prêtre Fidei Donum du diocèse de Nanterre, en mission au Cameroun, le P. Georges Vandenbeusch, 42 ans, a été enlevé dans le nord du Cameroun, dans la nuit du 13 au 14 novembre, révèle BFMTV jeudi 14 novembre. Il aurait été capturé à 20 kilomètres de la frontière nigériane.

Ancien curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux (Hauts-de-Seine), il est parti fin 2011 dans l’extrême nord du Cameroun. Il est curé de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul de Nguetchewe dans le département du Mayo Tsanaga, (Nord du Cameroun). Selon l’évêque du diocèse de Maroua Mokolo, qui noue des échanges réguliers avec le diocèse de Nanterre, des « bandits qui cherchaient de l’argent » seraient à l’origine du kidnapping.
Le prêtre aurait été emmené au Nigeria. Les ravisseurs pourraient être des membres de la secte islamiste Boko Haram.

(Avec RFI et BFMTV)   

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-P.-Georges-Vandenbeusch-enleve-au-nord-du-Cameroun-2013-11-14-1060520


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Père Georges : les Padre solidaires   Sam Nov 16 2013, 09:24


Citation :

Père Georges : les Padre solidaires

Publié le 16 nov 2013



L’enlèvement de notre confrère et ami, l’abbé Georges Vandenbeusch, dans le nord du Cameroun est un choc. Prêtre du diocèse de Nanterre depuis 15 ans, il avait manifesté le désir de partir en Afrique pour aider les plus démunis à connaître et aimer Jésus-Christ. Son départ pour le continent africain nous avait déjà émus. Depuis ce 14 novembre, date de son enlèvement, comme beaucoup, nous sommes bouleversés.

En mission

Le Père Georges avait été nommé curé d’une paroisse au Cameroun, à proximité immédiate de la frontière avec le Nigéria.

Le Père Georges était là bas « en mission ». Bien sûr, on l’avait alerté sur les dangers encourus. Mais comment quitter ceux qui lui avaient été confiés ? Il y a un lien très fort entre un prêtre et sa communauté. Le berger n’abandonne pas ses brebis. On peut comprendre et respecter le choix qu’il avait fait en conscience de rester auprès de ses paroissiens. Parce que, comme prêtre, sa vie était déjà toute donnée au Seigneur et à son Eglise.

Où est-il désormais ? Nous ne le savons pas. Ses conditions de vie doivent être redoutables, lui qui est maintenant la proie de ses ravisseurs.

Comment ne pas le comparer au Christ, arrêté le Jeudi Saint au soir, traité avec mépris, haine et violence ? C’est dans la force de sa foi au Christ que le Père Georges puisera des ressources pour tenir et offrir. Témoin de l’évangile, baptisé, confirmé et ordonné, le Père Georges n’a plus qu’une mission désormais : montrer au monde, à commencer par ses ravisseurs, l’engagement suprême de la charité, en étant capable d’aimer jusqu’à donner sa vie.

Le prêtre c’est la messe


Nous devons déployer toutes nos forces pour le soutenir. La prière, la mémoire, le témoignage, la fidélité et la communion à ses souffrances peuvent être autant de moyens. Ils seront notre quotidien, jusqu’à ce qu’il retrouve la liberté. Nous prions aussi pour ceux et celles qui déploient leurs efforts, non sans prendre des risques, pour le libérer.

Nous pensons à ses paroissiens et à sa famille, mais surtout à lui. « Le prêtre, c’est la messe » disait le grand théologien Charles Journet. La plus grande joie d’un prêtre est de célébrer l’Eucharistie : le Père Georges en est très probablement privé durant sa captivité. Nous voulons nous engager à célébrer non seulement pour lui mais aussi à sa place, les messes que chaque jour il aurait offertes, s’il avait été laissé là où la Providence l’avait envoyé. Nous penserons à lui en montant à l’autel, afin que son ministère soit toujours fécond, son témoignage lumineux, et que dans ce lieu tenu secret où il est retenu, Jésus l‘assiste et soit son plus fidèle gardien.

Confiants en la miséricorde du Seigneur, et quelle que soit l’issue de cet enlèvement, nous voulons rendre grâce pour la beauté du sacerdoce, remercier Dieu de nous avoir donné Georges pour frère ! Demandons la grâce d’être à la hauteur des évènements ! Sans avoir cherché à être un héros, Georges apparaît déjà comme un modèle de pasteur, capable de donner sa vie pour ses brebis. Avec lui et pour lui, les Padre veulent l’assurer – comme des frères – de leur fidélité, de leur amitié et de leur indéfectible soutien dans la prière, en se souvenant de lui à l’autel.

Source : http://www.padreblog.fr/pere-georges-les-padre-solidaires


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
Le P. Georges Vandenbeusch enlevé au nord du Cameroun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: