VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Aoû 25 2013, 17:05

La bête médiatique est à l'oeuvre !

Autant en France elle est entrain d'encenser Valls le "gazeur d'enfants femmes et vieillard", autant elle essaye de nous faire avaler les plus gros bobards destinés à nous ranger du côté des serviteurs du mauvais ...

Pour moi c'est clair l'occident est en plein effondrement (où plutôt on replonge à fond la caisse en ce moment) et ils ont absolument besoin d'une "guerre" pour détourner nos regards de ce qui est en train de se dérouler ...


Citation :
INHFR - La Russie qui fournit aux Nations Unies les images satellites, irréfutables, des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants, ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles! Information relayée par d’autres médias libanais et autres (AlManar, Asafir etc..).

Russie - Le Ministre des Affaires Étrangères Russe : «Nous détenons plus de nouvelles preuves que cet acte criminel était d’une nature provocatrice», a-t-il souligné. "Et en particulier, des rapports ont circulé sur Internet,  que les matériaux de l’incident et l’objet des accusations contre les troupes gouvernementales, avaient été publiés pendant plusieurs heures à l’avance de l’attaque en question . Ainsi, il s’agissait bien d’une action planifiée à l’avance ". http://rt.com/news/syria-chemical-prepared-advance-901/

Que dit la Presse occidentale ? Blackout totale ! La France, mise en difficulté fait allusion, et pour la première fois depuis le début de cette insurrection, Le Figaro, très connu pour le soutien qu’il apporte à Fabius et aux rebelles, se pose pour la première fois des questions jamais vues auparavant, même si le titre est 100% sioniste, le texte en dit long:

"Quel intérêt aurait eu Bachar el-Assad à lancer une attaque non conventionnelle au moment précis où il venait d’autoriser des inspecteurs de l’ONU ?" – Le Figaro 22/08/2013 CQFD !

Source Journal Al Khabar le martyre de centaines de Syriens, à Al-Ghouta près de Damas, dont la plupart étaient des enfants, a soulevé l’opinion publique mondiale, ce mercredi dernier (21/08/2013), et notamment avec la propagation des images d’enfants et de civils martyrs, qui ont péri dans ce massacre. Les médias de l’opposition Syrienne ont accouru accusant le régime d’avoir commis ce massacre, dans une pression sur le Conseil de sécurité, qui s’est rapidement réuni, avant que la surprise survienne.


Le Conseil de sécurité réuni vient de rendre son rapport avec la mention «fragile», et la déclaration claire  «Nous voulons découvrir la vérité sur l’accusation du régime syrien qu’il aurait utilisé les armes chimiques sur la campagne de Damas, et nous accueillons la décision de l’Organisation des Nations Unies pour enquêter sur cette affaire", une déclaration qui vient s’ajouter à celle de la délégation Italienne qui rapporte  «la délégation syrienne a présenté une vision qui mérite que l’on s’attarde dessus ! ». Et pour la première fois de son genre,  la déclaration également de la délégation française, connue pourtant pour être la plus radicale et enclin en faveur de l’opposition.

La délégation française avait fournit tout ce qu’elle possédait en informations sur le massacre qui a coûté la vie, selon les dernières statistiques neutres, à environ 800 syriens, dont la plupart étaient des enfants. Mais c’est la première fois que la délégation attribue ces informations à la coalition de l’opposition et à son Président "Awinnen Jarba," dans une tentative française de se soustraire à ces renseignements et d’en porter la responsabilité à " Awinnen Jarba".

A quoi est du ce revirement ?

Une source diplomatique syrienne de haut niveau, a révélé à la Télévision d’Al Khabar, que la délégation Russe a rendu la version sur les faits qui se sont produits, en fournissant des documents irréfutables, extraits des images satellites qui viennent appuyer de ce fait la version officielle syrienne. Qu’effectivement des militants armés ont bien lancé les deux rockets remplies de produits chimiques, depuis la zone rurale de Douma, toujours sous contrôle des rebelles, ce qui a laissé toute l’assemblée (du Conseil de Sécurité) sans voix et les a obligés à revoir leurs positions.

La source, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à la Télévision d’AlKhabar, que la version officielle syrienne sur le massacre (présentée au Conseil de Sécurité), a confirmé que les militants ont effectivement tiré deux roquettes chargés de produits chimiques depuis la zone rurale de Damas, encore sous contrôle des Rebelles, et cela en fournissant les images des satellites russes, qui confirment les faits.

Le diplomate a souligné, à cet égard, que la position russe était, ce jour-là, exceptionnellement la seule position la plus radicale de toutes, que se soit celle des pays européens ou des États Unis, à exiger de faire procéder à une enquête sur ce massacre. Il a ensuite  expliqué par ces mots que «La position de la Russie est basée sur des images satellites illustrant de manière incontestable que les militants sont effectivement ceux qui ont utilisé le chimique."

Sur la raison pourquoi les militants de l’opposition ont commis ce massacre, la source diplomatique a précisé qu’«une faction des militants, ont tiré ces roquettes pour exploiter la présence de la Commission d’enquête et accroître les documents (en leur faveur), et cela en collaboration avec l’un des pays arabes, mais sans avoir cette fois-ci, préalablement informé les pays occidentaux sur une telle étape à franchir."

La source a également rapporté la précision donnée dans la version de la délégation syrienne, que les États membres n’ont pas demandé les images aux satellites américains, comme à leur habitude dans les cas précédents, se contentant des images russes, qui se sont révélées identiques aux images des États Unis, établissant ainsi une preuve définitivement irréfutable" .

Le diplomate a ajouté que ce massacre aura désormais des effets politiques majeures sur la position des pays qui soutiennent l’insurrection, à commencer par la France, qui devra réévaluer sa position, d’autant plus que ce crime a été commis sans que ses renseignements généraux en aient été préalablement informés, ce qui la place aujourd’hui dans une position critique".

Le diplomate a ajouté que la faction armée, des rebelles qui ont lancé ces deux roquettes, est une faction radicale qui œuvre sous les ordres d’un État arabe du Golfe, sans indiquer son nom, sachant que l’Arabie saoudite est le plus grand partisan des militants de l’opposition et des factions militantes en particulier.

Ce massacre a touché plusieurs villages d’Al-Ghouta Est, et a causé, sur estimation des recensement des organismes neutres, le martyre d’environ 800 syriens, dont la plupart des enfants, et plusieurs milliers de blessés.

Source Journal Al Khabar
- voir video de la TV Russe en duplex avec les Etats Unis, sur l’ancienne attaque chimique de khan Al Assal, en bas de page
- Toujours sur l’ancienne attaque chimique à khan Al Assal. Conférence de Presse à New York New-York / Le délégué permanant de la Russie auprès de l’ONU, Vitali Tchourkin, a affirmé que son pays déploie des efforts avec le Conseil de sécurité pour faciliter l’entrée des experts onusiens en Syrie et enquêter sur l’usage par "l’opposition syrienne" des armes chimiques à Khan al-Assel dans la banlieue d’Alep. 11 juillet 2013

INHFR  Un autre mensonge est la publication sur youtube, la veille de l’attaque chimique qui a couté la vie à des centaines d’innocents syriens, d’une video d’un enfant entre la vie et la mort, avec un titre sur le massacre qui allait se produire le lendemain !

La video a été publiée par le site des rebelles, et titrée du massacre de l’attaque chimique sur AL Ghouta le 21/08/2013, le lien video sur Youtube atteste encore de sa publication réelle, en date du 20/08/2013, soit la veille !

Al Ghouta a réellement été attaquée, et des centaines de syriens ont succombé à une mort chimique,

Comment un enfant montré sur cette video peut-il mourir le lendemain ? Et comment les rebelles peuvent-ils savoir la veille qu’une attaque chimique allait se produire le lendemain sur Al Ghouta, pour titrer à l’avance leur video de la date du massacre, c’est à dire du 21/08/2013, alors que Youtube atteste automatiquement de la date réelle de la publication, qui est clairement indiquée au 20/08/2013 ?

La video en question a donc été publiée sur youtube, la veille de ce massacre, elle ne peut pas correspondre à un évènement du lendemain, ce qui indique qu’une ancienne video a été attribuée au massacre du lendemain, dans un loupé de timing entre youtube et le site qui publie cette video  ! Une véritable fabrication de l’information avant qu’elle ne se produise ! C’est la seule explication à ce loupé qui a manifestement échappé à la vigilance du site de l’opposition qui a publié cette video !


http://www.youtube.com/watch?v=VGOAmM1rN8s&list=TLTH2mPHNki-g&bpctr=1377248021&bpctr=1377466256&bpctr=1377466265&bpctr=1377466270

etc.

http://imranhoseinfr.wordpress.com/2013/08/23/syrie-le-massacre-chimique-dal-ghouta-la-russie-fournit-les-preuves-satelittes-aux-nations-unies-sur-les-auteurs-du-massacre/
André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Aoû 25 2013, 17:13

Le 06 décembre 2012 on pouvait déjà lire ceci :

Citation :
BEYROUTH, 6 décembre - RIA Novosti


Damas n'exclut pas que les craintes exprimées par l'Occident sur un possible recours à l'arme chimique par l'armée en Syrie ne soient qu'un prétexte pour une intervention militaire dans le conflit syrien, a déclaré jeudi Faisal Mikdad, vice-ministre syrien des Affaires étrangères.

"En fait, nous redoutons un complot de la part des Etats-Unis et de certains pays européens, qui auraient pu transmettre une telle arme aux groupes terroristes en Syrie pour déclarer ensuite que le gouvernement syrien avait utilisé des armes chimiques", a reconnu M. Mikdad sur la chaîne de télévision libanaise Al-Manar.

Et d'ajouter que toutes les conversations sur une éventuelle utilisation d'armes chimiques en Syrie relevaient du "cinéma" et n'étaient qu'"une tentative de créer un prétexte pour une intervention militaire".

"La Syrie répète pour la dixième, pour la centième fois qu'elle n'utiliserait en aucune circonstance des armes chimiques dans un conflit intérieur même si elle en disposait", a souligné le vice-ministre.

"Nous n'aurions jamais commis un suicide", a-t-il ajouté.

Damas dément disposer d'armes chimiques, mais nombre d'analystes estiment que l'arsenal d'armes chimiques de la Syrie est parmi les plus importants au Proche-Orient.
http://fr.rian.ru/world/20121206/196845980.html

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Aoû 25 2013, 17:23

traduction google :

Citation :
Le Pentagone se prépare à une attaque de missiles de croisière contre la Syrie
par  Tyler Durden  le 23/08/2013 20:17 -0400

Plus tôt aujourd'hui, dans " US Affine "Options militaires" devant grèves syriennes ", nous avons signalé que nous pensions était désormais inévitable d'autant qu'il était en agreemenet avec ce que nous avions prédit avec certitude il ya un mois en" États-Unis se prépare à «Kinetic Les grèves "contre la Syrie . " Il nous a dit: "La pré-histoire ici est bien connu de la plupart: dans une fabulation de répétition de l'Irak" "mensonge, les Etats-Unis et l'ensemble du monde développé" ADM a trouvé «la Syrie d'avoir franchi une ligne rouge quand il utilisé armes chimiques, malgré les rapports ultérieurs que ce sont les rebelles syriens, mercenaires qataris aka, qui étaient la partie responsable de l'utilisation d'armes chimiques Peu importe si:.. la campagne médiatique publique a éclos, et simplement attendu le catalyseur  Ce catalyseur peut être imminent ... "
Effectivement, un mois plus tard, le catalyseur pratique a émergé lorsque  cette Wedensday , malgré le monde entier regarder Assad (et que les ADM irakiennes inspecteur Rolf Ekeus lapalissade dans " Il serait très étrange si c'était le gouvernement de le faire au moment précis les inspecteurs internationaux viennent dans le pays »), nous sommes censés croire que le dirigeant syrien a lancé la plus grande attaque au gaz sarin dans l'histoire de la chaîne qatarie, Al-Qaïda et la CIA financé et organisé la rébellion syrienne. Deux jours plus tard,  sans aucune enquête réelle,  l'ouest déterminé en quelque sorte, à lui seul, que l'attaque a été lancée par Assad, pas une fausse attaque de drapeau par les rebelles, même si c'était  leur  dépôt d'armes chimiques  qui avaient été précédemment découverts. Visions de Colin Powell mentant au monde (avec son ancien collaborateur admettant  ans plus tard, le discours armes de destruction massive était le " point le plus bas de ma vie " ) devrait désormais se dessiner sous vos yeux.
Il ya l'inévitable dénouement moments sont arrivés lorsque que David Martin rapports CBS, les Etats-Unis se prépare à un lancement de missiles de croisière contre la Syrie, et est en outre ordonne navires de guerre près de la Syrie d'être préparés et prêts pour quand la gâchette.

Plus de  CBS :

CBS Nouvelles a appris que le Pentagone fait les premiers préparatifs pour une attaque de missiles de croisière contre les forces gouvernementales syriennes. Nous disons «préparations initiales», car une telle attaque ne se produira pas jusqu'à ce que le président donne le feu vert. Et il était clair lors d'une interview sur CNN vendredi qu'il n'est pas encore là.

"Si les Etats-Unis va et attaque un autre pays, sans mandat de l'ONU et sans preuve claire qui puisse être présenté," le président a déclaré à CNN », puis il ya des questions en termes de savoir si le droit international le permet -« avons-nous le coalition pour le faire fonctionner? Ce sont des considérations que nous devons prendre en compte ».

Lancer des missiles de croisière à partir de la mer ne serait pas risquer des vies américaines. Ce serait une grève punitive conçu pour ne pas renverser le dictateur syrien Bashir Assad, mais de le convaincre qu'il ne peut pas sortir avec l'aide d'armes chimiques.

Regarder un rapport sur les militants syriens collecte de preuves pour prouver attaque chimique:

Joint Chiefs président général Martin Dempsey devrait présenter des options pour une grève lors d'une réunion à la Maison Blanche le samedi.

Les cibles potentielles comprennent les bunkers de commandement et les lanceurs utilisés pour tirer des armes chimiques.

Toutefois, les responsables de stress président Obama, qui jusqu'à présent a fermement résisté aux appels pour une intervention militaire, n'a pas pris de décision.

CBS Nouvelles a appris que le Pentagone fait les premiers préparatifs pour une attaque de missiles de croisière contre les forces gouvernementales syriennes. Nous disons «préparations initiales», car une telle attaque ne se produira pas jusqu'à ce que le président donne le feu vert. Et il était clair lors d'une interview sur CNN vendredi qu'il n'est pas encore là.

"Si les Etats-Unis va et attaque un autre pays, sans mandat de l'ONU et sans preuve claire qui puisse être présenté," le président a déclaré à CNN », puis il ya des questions en termes de savoir si le droit international le permet -« avons-nous le coalition pour le faire fonctionner? Ce sont des considérations que nous devons prendre en compte ».

Lancer des missiles de croisière à partir de la mer ne serait pas risquer des vies américaines. Ce serait une grève punitive conçu pour ne pas renverser le dictateur syrien Bashir Assad, mais de le convaincre qu'il ne peut pas sortir avec l'aide d'armes chimiques.

Regarder un rapport sur les militants syriens collecte de preuves pour prouver attaque chimique:

Joint Chiefs président général Martin Dempsey devrait présenter des options pour une grève lors d'une réunion à la Maison Blanche le samedi.

Les cibles potentielles comprennent les bunkers de commandement et les lanceurs utilisés pour tirer des armes chimiques.

Toutefois, les responsables de stress président Obama, qui jusqu'à présent a fermement résisté aux appels pour une intervention militaire, n'a pas pris de décision.
en anglais :

Citation :
The Pentagon Is Preparing A Cruise Missile Attack Against Syria

Earlier today, in "US Refines "Military Options" Ahead Of Syrian Strikes", we reported on what we thought was now inevitable especially since it was in agreemenet with what we predicted with absolute certainty over a month ago in "US Prepares For "Kinetic Strikes" Against Syria."  There we said: "The pre-story here is well-known to most: in a repeat fabulation of the Iraq "WMD" lie, the US and the entire developed world "found" Syria to have crossed a red-line when it used chemical weapons, despite subsequent reports that it was the Syrian rebels, aka Qatari mercenaries, who were the party responsible for chemical weapon use. No matter though: the public media campaign was hatched, and merely waited for the catalyst. That catalyst may be imminent..."
Sure enough, a month later the convenient catalyst emerged when this Wedensday, despite the entire world watching Assad (and as Iraq WMD inspector Rolf Ekeus stating the obvious in  "It would be very peculiar if it was the government to do this at the exact moment the international inspectors come into the country"), we are meant to believe that the Syrian leader launched the biggest nerve gas attack in the history of the Qatari, Al-Qaeda and CIA-funded and organized Syrian rebellion. Two days later, without any actual investigation, the west determined somehow, on its own, that the attack was launched by Assad, not a false flag attack by the rebels even though it was their chemical weapons depot that had been previously uncovered. Visions of Colin Powell lying to the world (with his former aide admitting years later the WMD speech was the "lowest point in my life") should now be emerging right before your eyes.
Moments ago the inevitable denouement arrived when as CBS' David Martin reports, the US is preparing for a cruise missile launch against Syria, and is further ordering warships closer to Syria to be prepared and ready for when the trigger is pulled.

More from CBS:

CBS News has learned that the Pentagon is making the initial preparations for a cruise missile attack on Syrian government forces. We say "initial preparations" because such an attack won't happen until the president gives the green light. And it was clear during an interview on CNN Friday that he is not there yet.

"If the U.S. goes in and attacks another country, without a U.N. mandate and without clear evidence that can be presented," the president told CNN, "then there are questions in terms of whether international law supports it -- 'do we have the coalition to make it work?' Those are considerations that we have to take into account."

Launching cruise missiles from the sea would not risk any American lives. It would be a punitive strike designed not to topple Syrian dictator Bashir Assad but to convince him he cannot get away with using chemical weapons.

Watch a report on Syrian activists gathering evidence to prove chemical attack:

Joint Chiefs Chairman Gen. Martin Dempsey is expected to present options for a strike at a White House meeting on Saturday.

Potential targets include command bunkers and launchers used to fire chemical weapons.

However, officials stress President Obama, who until now has steadfastly resisted calls for military intervention, has not made a decision.

CBS News has learned that the Pentagon is making the initial preparations for a cruise missile attack on Syrian government forces. We say "initial preparations" because such an attack won't happen until the president gives the green light. And it was clear during an interview on CNN Friday that he is not there yet.

"If the U.S. goes in and attacks another country, without a U.N. mandate and without clear evidence that can be presented," the president told CNN, "then there are questions in terms of whether international law supports it -- 'do we have the coalition to make it work?' Those are considerations that we have to take into account."

Launching cruise missiles from the sea would not risk any American lives. It would be a punitive strike designed not to topple Syrian dictator Bashir Assad but to convince him he cannot get away with using chemical weapons.

Watch a report on Syrian activists gathering evidence to prove chemical attack:

Joint Chiefs Chairman Gen. Martin Dempsey is expected to present options for a strike at a White House meeting on Saturday.

Potential targets include command bunkers and launchers used to fire chemical weapons.

However, officials stress President Obama, who until now has steadfastly resisted calls for military intervention, has not made a decision.
http://harveyorgan.blogspot.fr/

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Aoû 25 2013, 18:26

Lors des catastrophes ferroviaires à lac Mégantic, à Bretigny, en Espagne je parlais de TEST !!!
Nos ennemis ont dû les trouver concluants pour oser risquer une déflagration mondiale ...

Telle est ma perception.

Que le Seigneur nous préserve et nous garde !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Charleroi
membre


Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Lun Aoû 26 2013, 11:46

Plus que jamais, prions le rosaire !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Sep 01 2013, 18:07

Charleroi a écrit:
Plus que jamais, prions le rosaire !
Le Pape François nous invite aussi à prier et à jeuner :

http://nouvellejerusalem.forumactif.com/t11669-le-pape-francois-decrete-le-7-septembre-jour-de-jeune-et-de-priere-pour-la-paix-en-syrie#77776

Si ça dégénère vraiment, il y a un potentiel phénoménal de 3 ème guerre mondiale !

Dieu nous garde et nous préserve

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Sep 01 2013, 18:13

Syrie : « Les attaques chimiques sont un coup monté », d’après Haytham Manna (LeVif.be)

En exil depuis 35 ans, l’opposant Haytham Manna, responsable à l’étranger du Comité de Coordination nationale pour le changement démocratique (opposition syrienne non armée), s’oppose avec force à toute intervention étrangère contre son pays.

François Janne d’Othée : L’utilisation d’armes chimiques en Syrie pourrait amener les Occidentaux à « punir » le régime. Qu’en pensez-vous ?

Haytham Manna : Je suis totalement contre, tout comme la coordination que je dirige. Cela ne fera que renforcer le régime. Ensuite, une intervention risque d’attiser encore plus la violence, d’ajouter de la destruction à la destruction et de démanteler un peu plus la capacité de dialogue politique. Le régime est le premier responsable car il a choisi l’option militaro-sécuritaire. Mais comment peut-on parler de guerre contre le terrorisme et donner un coup de main à des extrémistes affiliés à Al Qaeda ?

FJO : Les Occidentaux choisissent la mauvaise option, selon vous ?

HM : Depuis le début, c’est une succession d’erreurs politiques. Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont poussé les parties à se radicaliser. Ils n’ont pas empêché le départ de djihadistes vers la Syrie et ont attendu très longtemps avant d’évoquer ce phénomène. Où est la démocratie dans tout ce projet qui vise la destruction de la Syrie ? Et pensez-vous que ce soit la morale qui les guide ? Lors du massacre d’Halabja [commis par les forces de Saddam Hussein en 1988], ils ont fermé les yeux. Je m’étonne aussi de voir que les victimes d’armes chimiques sont bien davantage prises en considération que les 100 000 morts qu’on a déjà dénombrés depuis le début du conflit.

FJO : Qui est responsable du dernier massacre à l’arme chimique ?

HM : Je n’ai pas encore de certitude mais nos informations ne concordent pas avec celles du président Hollande. On parle de milliers de victimes, alors que nous disposons d’une liste de moins de 500 noms. On est donc dans la propagande, la guerre psychologique, et certainement pas dans la vérité. Ensuite, les armes chimiques utilisées étaient artisanales. Vous pensez vraiment que l’armée loyaliste, surmilitarisée, a besoin de cela ? Enfin, des vidéos et des photos ont été mises sur Internet avant le début des attaques. Or ce matériel sert de preuve pour les Américains !

FJO : Pensez-vous qu’une partie au conflit a voulu provoquer les Occidentaux à intervenir ?

HM : C’est un coup monté. On sait que les armes chimiques ont déjà été utilisées par Al Qaeda. Or l’Armée syrienne libre et les groupes liés à Al Qaeda mènent en commun 80% de leurs opérations au nord. Il y a un mois, Ahmad Jarba [qui coordonne l’opposition armée] prétendait qu’il allait changer le rapport de forces sur le terrain. Or c’est l’inverse qui s’est produit, l’armée loyaliste a repris du terrain. Seule une intervention directe pourrait donc aider les rebelles à s’en sortir… Alors, attendons. Si c’est Al Qaeda le responsable, il faudra le dire haut et fort. Si c’est le régime, il faudra obtenir une résolution à l’ONU. Et ne pas laisser deux ou trois pays fédérer leurs amis, pas tous recommandables d’ailleurs.

FJO : Entre Occidentaux et Russes, quelle position vous semble la plus cohérente ?

HM : Les Russes sont les plus cohérents car ils travaillent sérieusement pour les négociations de Genève 2 [sensées mettre autour d’une même table le régime et les opposants]. Les Américains ont triché. Deux ou trois fois, ils se sont retirés, au moment où s’opérait un rapprochement.

FJO : Une solution politique est-elle encore possible ?

HM : Tout est possible mais cela dépendra surtout des Américains. Les Français se contentent de suivre. Une solution politique est la seule qui permettra de sauver la Syrie. Mais l’opposition armée ne parvient pas à se mettre d’accord sur une délégation.

FJO : Que deviendra Bachar al Assad ?

HM : Il ne va pas rester. Si les négociations aboutissent, elles mèneront de facto à un régime parlementaire. Si du moins on accepte de respecter le texte de base de Genève 2 qui est le meilleur texte, avec par-dessus un compromis international. Mais laissez-moi dire ceci : quand on parle de massacres des minorités, et que le président fait partie d’une minorité, comment peut-on lui demander de se retirer ou ne pas se retirer ? Aujourd’hui, la politique occidentale a renforcé sa position de défenseur de l’unité syrienne et des minorités. Cela dit, personne ne pourra revendiquer de victoire : la violence est devenue tellement aveugle qu’il faudrait vraiment un front élargi de l’opposition et du régime pour en venir à bout.

François Janne d’Othée
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Sep 01 2013, 18:14

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Sep 01 2013, 18:30

Les accusations d'attaque chimique syrienne sont une absurdité totale


MOSCOU - Le président russe Vladimir Poutine a qualifié samedi d'absurdité totale les accusations d'utilisation d'armes chimiques par la Syrie et a appelé les Etats-Unis à présenter les preuves qu'ils disent avoir d'une éventuelle implication du régime syrien.

Les forces syriennes sont à l'offensive et cernent l'opposition dans plusieurs régions. Dans ces conditions, fournir un atout à ceux qui appellent à une intervention armée serait une absurdité totale, a déclaré M. Poutine aux journalistes à Vladivostok (Extrême-Orient russe), en répondant à une question sur l'utilisation présumée d'armes chimique par le régime syrien.

Cela va à l'encontre de toute logique, a-t-il insisté.


Je suis convaincu que ce n'est qu'une provocation de ceux qui veulent entraîner d'autres pays dans le conflit syrien et s'assurer le soutien d'acteurs internationaux puissants, en premier lieu celui des Etats-Unis, a indiqué M. Poutine.

Le président russe a appelé Washington à présenter à l'ONU les preuves qu'il dit détenir, en soulignant que l'interception de conversations quelconques ne pouvait pas servir de base pour la prise de décisions fondamentales, notamment le recours à la force contre un Etat souverain.

Concernant la position de nos amis américains, qui affirment que les troupes gouvernementales (syriennes) ont utilisé (...) des armes chimiques et disent avoir des preuves, eh bien, qu'ils les montrent aux enquêteurs des Nations unies et au Conseil de sécurité, a dit M. Poutine. S'ils ne le font pas, cela veut dire qu'il n'y en a pas, a-t-il dit.

M. Poutine a appelé son homologue américain Barack Obama, lauréat du prix Nobel de la Paix, à se souvenir combien de fois les Etats-Unis ont été initiateurs des conflits armés dans différentes régions du monde, notamment en Afghanistan, en Irak et en Libye, au cours de cette dernière décennie.

Et est-ce que cela a résolu ne serait-ce qu'un seul problème?, s'est-il interrogé.

Est-ce que c'est dans les intérêts des Etats-Unis de détruire une fois de plus le système de sécurité international, les bases fondamentales du droit international? Est-ce que cela va renforcer le prestige international des Etats-Unis? C'est peu probable, a poursuivi M. Poutine, en appelant Washington à bien réfléchir avant de prendre une décision sur un éventuel recours à la force.

Le président russe a également proposé d'évoquer le conflit syrien dans le cadre du sommet du G20 prévu les 5 et 6 septembre à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville de Russie (nord-ouest).

Evidemment, le G20 ne peut pas remplacer le Conseil de sécurité des Nations Unies (...). Mais c'est un bon terrain pour discuter un problème. Pourquoi pas en profiter?, a indiqué M. Poutine.

Il s'agit de la première réaction publique de Vladimir Poutine au rapport des services de renseignement américains accusant le régime du président Bachar al-Assad d'avoir utilisé des armes chimiques lors d'une attaque dans les faubourgs de Damas, le 21 août, et d'avoir ainsi provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes.

Les Etats-Unis et la France appellent à agir contre le régime du président Assad, le président américain Barack Obama évoquant une action militaire limitée.

Pour sa part, Moscou accuse les rebelles d'avoir utilisé des armes chimiques pour discréditer le gouvernement.

M. Poutine a par ailleurs loué la décision inattendue des députés britanniques qui ont voté contre une intervention militaire en Syrie, voulue par le gouvernement du Premier ministre David Cameron et par les Etats-Unis.

Cela veut dire que même en Grande-Bretagne -- bien qu'elle soit le principal allié géopolitique des Etats-Unis (...) -- il y a des gens qui sont guidés par les intérêts nationaux, le bon sens et qui tiennent à leur souveraineté, a déclaré le président russe.

Pour moi, c'était totalement inattendu (...). Tout le monde est habitué à ce que ces dernières années, la société occidentale accepte tout -- sans discussions particulières -- conformément aux souhaits et à la position du partenaire principal, les Etats-Unis, a-t-il dit.

La Russie, qui soutient le régime de Damas depuis le début du conflit en Syrie il y a deux ans et demi, a bloqué jusqu'ici avec la Chine toute décision au Conseil de sécurité de l'ONU qui viserait à prendre des sanctions ou à lancer une action punitive contre le président Assad.

http://www.romandie.com/news/n/_Les_accusations_d_attaque_chimique_syrienne_sont_une_absurdite_totale__RP_310820131709-15-395398.asp


Maintenant qu'en penser ?
Est-ce un hoax ?

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Dim Sep 01 2013, 18:43

Les petits soldats de la guerre médiatique montent au front syrien

Aujourd’hui, j’ai honte, honte que mon pays se comporte comme la pire des prostituées, ceci alors que l’on sait TOUS ce qui semble être la vérité, ce n’est donc pas le moment d’oublier les liens maçonniques qui unissent les Américains et les Français. Et c’est bien la preuve (s’il en fallait une autre) que ce n’est plus le peuple français (ou même ses dirigeants) qui décide la marche de notre pays, mais bel et bien (entre autres) Washington ... qui applique ici à la lettre, l'Agenda pour le Moyen Orient que le général Wesley Clark avait révélé dès 2007 (Vidéo Informations complémentaires).

Du reste comme on vous l’avait expliqué (il y a quelques années), ça fait, hélas, un bout de temps qu'ils dirigent notre pays en sous-main, car si vous vous rappelez bien, le dernier en France qui ce soit opposé à eux a eu droit au même scénario que Bachar Al-assad… :
....
....

pour les liens consulter svp le site :

http://www.crashdebug.fr/index.php/international/7306-les-petits-soldats-de-la-guerre-mediatique-montent-au-front-syrien

Que le Seigneur nous garde et nous préserve

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Mer Sep 04 2013, 19:22


Là, le président syrien Assad m'impressionne !

Voici un homme d'état qui arrive simplement avec grande facilité à distingué le peuple français de ses dirigeants francs maçons :

Citation :
La France est-elle devenue un pays ennemi de la Syrie?

Quiconque contribue au renforcement financier et militaire des terroristes est l'ennemi du peuple syrien. Quiconque œuvre contre les intérêts de la Syrie et de ses citoyens est un ennemi. Le peuple français n'est pas notre ennemi, mais la politique de son État est hostile au peuple syrien. Dans la mesure où la politique de l'État français est hostile au peuple syrien, cet État sera son ennemi. Cette hostilité prendra fin lorsque l'État français changera de politique. Il y aura des répercussions, négatives bien entendu, sur les intérêts de la France.
http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/02/01003-20130902ARTFIG00532-la-mise-en-garde-d-el-assad-a-la-france.php
http://laparousiedejesus.centerblog.net/2022-la-mise-en-garde-assad-a-la-france

Quand on constate comment "le président à la sauce hollandaise" nous considère, nous le vrai Peuple de France, souvenons nous juste du gazage des enfants , femmes et vieillards lors des diverses manifestations résultantes de la manif pour tous...
Ce président n'est pas notre président, il ne nous représente pas !
Je dirais désormais que nous avons un devoir de rébellion, devoir de ne pas suivre cet homme "capo de l'infâme" là où il veut nous entraîner, en enfer sur terre, suivi de l'enfer éternel !!!

Je n'ai qu'un ROI et il s'agit de mon Seigneur et Dieu !
C'est en Lui que je me confie tout entier, car alors je n'ai rien à craindre ...

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Des rebelles syriens ont admis qu'ils étaient responsables de l'attaque chimique du 21 août   Ven Sep 06 2013, 00:18

Citation :

Des rebelles syriens ont admis
qu'ils étaient responsables
de l'attaque chimique du 21 août


31 août 2013 |  Par chalouette
Vous savez je ne sais pas si la réalité est si manichéenne, je pourrai même admettre qu’Assad ait utilisé du gaz sur les rebelles (mais j’en doute fort vu les possibles représailles).

Par contre, au vu des éléments que nous avons eus il y a déjà depuis plusieurs mois (déc. 2012), je n’ai quasiment aucun doute sur l’origine de ces récentes attaques chimiques. (ce qui semble en plus corrélé par la vidéo en Informations complémentaires)

Du reste pour vous en convaincre Dot m’a mis en commentaire ce matin un article de Conscience du peuple repris par brujitafr.fr (notre bien-aimée sorcière) qui elle aussi rame pour essayer de démêler le vrai du faux. Et alors que la nouvelle semble confirmé par RT (on y reviendras) et que la Russie demande depuis ce matin (sans succès) les preuves de la culpabilité du régime syrien aux États-Unis.

Intégrez bien à quel point la position de François Hollande semble isolée en Europe ... et dans le monde...


Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/chalouette/310813/des-rebelles-syriens-ont-admis-quils-etaient-responsables-de-lattaque-chimique-du-21-aout
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Ven Sep 06 2013, 16:22

J'ai écouté BMFTV et tout est mis en avant comme quoi les frappes aériennes auront bien lieu, que c'est déjà décidé !!!

Ici une vidéo qui nous confirme, dans la perception de la responsabilisation des rebelles :

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   Ven Sep 06 2013, 18:29

Suite à la diffusion des images, distribuées par l’Armée syrienne libre et reprises par les services états-uniens et français, du massacre de la ghouta, des familles alaouites de Lattaquié ont porté plainte pour assassinats.

Certaines des vidéos ont été réalisées et postées sur YouTube avant l’événement qu’elles décrivent [1].

On peut y voir des enfants étouffer d’une intoxication chimique qui ne peut être du gaz sarin (ce gaz provoque de la bave jaune et non pas blanche).

Les enfants ne correspondent pas à un échantillon de population : ils ont presque tous le même âge et ont les cheveux clairs. Ils ne sont pas accompagnés par leur famille en deuil.

Il s’agit en fait d’enfant enlevés par des jihadistes, deux semaines auparavant dans des villages alouites aux environs de Lattaquié, à 200 kms de la ghouta.

Contrairement aux affirmations de l’Armée syrienne libre et des services occidentaux, les seules victimes identifiées du massacre de la ghouta sont donc issues de familles soutenant le gouvernement syrien. Les personnes qui posent dans les vidéos en s’indignant des « crimes de Bachar el-Assad » sont en réalité leurs assassins.

http://www.voltairenet.org/article180128.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: