VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause   Dim Aoû 25 2013, 15:55

Je mets cet article sur le forum sans aucune arrière pensée ni favorable ni défavorable.

Seul Dieu est juge. Je ne souhaite pas provoquer une polémique mais un échange fraternel autour du Père Pascal Vesin et surtout nous rassembler dans la prière pour invoquer la miséricorde du Seigneur. soleil 

Je me permets simplement de rappeler que l'obéissance est une protection contre toute forme de mal et un rempart inviolable contre les agissements de l'Ennemi.

L-A

Citation :

Le prêtre français Pascal Vesin pose place Saint-Pierre le 21 août 2013 devant le Vatican (Photo Gabriel Bouys/AFP)
     
Mercredi 21 aout 2013, 20h38

Il ne peut retenir ses larmes : au bout de 39 jours de "pèlerinage" des Alpes françaises à Rome, le père Pascal Vesin a atteint son but, le Vatican, où il espère que le pape François lèvera la sanction qui le frappe pour être prêtre franc-maçon et fier de l'être.
Prêtre depuis dix-sept ans, Pascal Vesin, 43 ans, curé de la paroisse Sainte-Anne d'Arly-Montjoie, à Megève, dans les Alpes françaises, est adhérent actif du Grand Orient de France depuis treize ans.
"J'espère être reçu par le pape François ou par un de ses secrétaires. Ma cause dépasse le cas Pascal Vesin", dit-il à l'AFP, soulignant qu'il restera dans cet espoir à Rome jusqu'aux alentours du 7 septembre.
Depuis le 14 juillet, le père Vesin a marché seul sous un soleil écrasant de Megève jusqu'à Rome, faisant du camping sauvage, portant les prières de ses paroissiens.
La barbe noire fournie, le visage rougi par le soleil, portant un bandana des Journées mondiales de la jeunesse de Rome en 2000, et chargé d'un lourd sac à dos, il ajoute sous forme de boutade : "J'avais plein de monde dans mon sac, beaucoup ont marché avec moi !"
Il dit avoir reçu de nombreux mails et sms de soutien, de catholiques et de non catholiques.
"Homme blessé" par "l'injustice" de la sanction qui lui avait été signifiée en mai par la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), le curé démis d'Arly-Montjoie avait envoyé un premier "courrier lapidaire" au Vatican le 6 juin.
Il a effectué depuis "un retour sur lui-même" qui lui a permis de formuler ses arguments "réfléchis" dans une lettre envoyée le 1er août de Pontremoli (Toscane) au pape.
Elle a été expédiée "par quatre ou cinq canaux, notamment via certains cardinaux" dans l'espoir qu'elle parvienne effectivement à François.
"Dans ce texte, ce n'était plus un franc-maçon qui dit : il faut m'accueillir mais un prêtre qui appelle au dialogue avec la maçonnerie, et plus largement avec le monde. L'Eglise ne peut en rester aux condamnations", témoigne-t-il, estimant que c'est aussi le message qu'apporte le pape argentin.
Son diocèse a justifié la sanction romaine en expliquant que le prêtre avait opté, malgré les avertissements, pour la liberté absolue de conscience, revendiquant sa double appartenance à l'Eglise et au Grand Orient.
Le prêtre français Pascal Vesin, le 24 mai 2013 devant sa paroisse de Sainte-Anne d'Arly Montjoie à Megève (Photo Jean-Pierre Clatot/AFP/Archives)
Il a indiqué au prêtre que "rien ne restait fermé", la sanction dite "médicinale" qui lui a été infligée pouvant être "levée" s'il abandonnait la franc-maçonnerie.
Le père Vesin confirme qu'il n'entend pas quitter sous la pression une affiliation, selon lui, pleinement compatible avec l'appartenance à l'Eglise, car les maçons ont, dit-il, vraiment évolué.
"Ma démarche est dans la dynamique de ce que le nouveau pape annonce et semble commencer à faire. On va le vérifier dans les faits", confie-t-il, se disant profondément attaché à l'Eglise.
Le père Vesin est resté choqué par la sécheresse de la lettre de la CDF, qui lui "a interdit de célébrer la messe et de communier" tant qu'il ne renoncerait pas à la franc-maçonnerie. "C'est médicinal, m'a-t-on dit. Mais il s'agit de guérir de quoi ?"
Le prêtre qui touche son salaire de 700 euros jusqu'en décembre et bénéficie d'une couverture sociale jusqu'en mai prochain, n'entend pas aller devant les prudhommes comme certains lui ont conseillé.
"Je ne conspire pas contre l'Eglise comme le faisaient les maçons en 1905. On ne bouffe pas du curé au Grand Orient. On ne m'a pas demandé de renier ma foi. J'ai apporté le message du Christ et je crois à la recherche spirituelle des athées. C'est moi qui ai choisi de frapper à leur porte, par souci d'ouverture."
Le Grand maître du Grand Orient, José Gulino, a écrit au pape. "Mais ce n'est pas à la Maçonnerie de dire au pape ce qu'il doit faire ou ne pas faire avec ses prêtres", remarque-t-il, un peu critique de la teneur de cette lettre.
"Je demande à l'Eglise une ouverture, mais je demande la même ouverture dans la maçonnerie, par exemple l'abandon du secret", ajoute ce prêtre qui prône un rôle accru des laïcs et des femmes dans l'Eglise.

http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/17/1154291/cure_et_franc-macon_un_francais_au_vatican_pour_plaider_sa_cause.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
avatar

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause   Dim Aoû 25 2013, 18:40

Citation :
L'Eglise ne peut en rester aux condamnations", témoigne-t-il, estimant que c'est aussi le message qu'apporte le pape argentin.
c'est lui qui se condamne tout seul en étant"FM"
pendant que nous y sommes, pourquoi ne pas plaindre satan,cet "ancien" bel ange de lumière qui va finir en enfer, et nous en prendre à Dieu
Il est gonflé ou ne sait pas ce qu'il fait
moi perso sa barbe et tout le blabla je m'en balance
il y a des âmes qui ont besoin d'être dirigé et spécialement aujourd'hui où le mal devient le bien et le bien le mal,nous n'avons vraiment pas besoin d'avoir un pasteur comme ça pour guider le troupeau
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause   Dim Aoû 25 2013, 21:29

Au sujet de ce prêtre qui se dit catholique tout en se déclarant membre d'une Loge de franc-maçons, il m'est difficile d'en saisir la logique. Faut-il comprendre sa double appartenance (catholique et franc-maçon) dans le sens que, selon lui, la condition d'un vrai dialogue devrait exiger aussi qu'en plus d'être catholique, il serait également bon pour lui de devenir membre d'une Église protestante, membre du parti communiste, ....et pourquoi pas musulman à part entière (en plus d'être catholique)?

Il me semble que le dialogue authentique demande que nous évitions de faire des confusions doctrinales, ou bien des attelages de doctrines disparates, à propos desquels Saint Paul mettait en garde les premiers chrétiens:

Citation :
« N'allez pas vous placer sous le même joug que les incroyants, d'un manière absurde.
Comment en effet ce qui est juste pourrait-il s'associer à ce qui est mauvais ? »

(2 Cor. 6, 14-15)
Selon l'information que j'ai, la franc-maçonnerie a une doctrine qui est incompatible avec la doctrine catholique:

Citation :

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

DÉCLARATION SUR L'INCOMPATIBILITÉ ENTRE L'APPARTENANCE À L'ÉGLISE ET LA FRANC-MAÇONNERIE

On a demandé si le jugement de l'Eglise sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n'en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur.

Cette Congrégation est en mesure de répondre qu'une telle circonstance est due au critère adopté dans la rédaction, qui a été suivi aussi pour d'autres associations également passées sous silence parce qu'elles sont inclues dans des catégories plus larges.

Le jugement négatif de l'Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l'Eglise, et l'inscription à ces associations reste interdite par l'Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.

Les autorités ecclésiastiques locales n'ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 (cf. AAS 73, 1981, p. 240-241: DC 1981, n° 1805, p. 349. Voir aussi la déclaration de l'épiscopat allemand du 12 mai 1980, DC 1981, n° 1807, p. 444-448).

Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dans l'audience accordée au cardinal préfet soussigné, a approuvé cette déclaration, qui avait été délibérée en réunion ordinaire de la Congrégation, et en a ordonné la publication.

A Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le 26 novembre 1983.

Joseph, card. RATZINGER
Préfet

+ Fr. Jérôme Hamer, O.P.
Secrétaire

Source :  http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19831126_declaration-masonic_fr.html
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Charleroi
membre


Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause   Lun Aoû 26 2013, 11:59

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

DÉCLARATION SUR L'INCOMPATIBILITÉ ENTRE L'APPARTENANCE À L'ÉGLISE ET LA FRANC-MAÇONNERIE


On a demandé si le jugement de l'Eglise sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n'en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur.

Cette Congrégation est en mesure de répondre qu'une telle circonstance est due au critère adopté dans la rédaction, qui a été suivi aussi pour d'autres associations également passées sous silence parce qu'elles sont inclues dans des catégories plus larges.

Le jugement négatif de l'Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l'Eglise, et l'inscription à ces associations reste interdite par l'Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.

Les autorités ecclésiastiques locales n'ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 (cf. AAS 73, 1981, p. 240-241: DC 1981, n° 1805, p. 349. Voir aussi la déclaration de l'épiscopat allemand du 12 mai 1980, DC 1981, n° 1807, p. 444-448).

Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dans l'audience accordée au cardinal préfet soussigné, a approuvé cette déclaration, qui avait été délibérée en réunion ordinaire de la Congrégation, et en a ordonné la publication.

A Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le 26 novembre 1983.

Joseph, card. RATZINGER
Préfet

+ Fr. Jérôme Hamer, O.P.
Secrétaire

Source : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19831126_declaration-masonic_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause   

Revenir en haut Aller en bas
 
Curé et franc-maçon: un Français au Vatican pour plaider sa cause
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: