VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Dim Aoû 25 2013, 12:51


Le rabbin Yitzhak Kaduri révéle le nom du Messie

Sincèrement, je ne sais pas quoi penser de ce que nous révèle
le vidéoclip ci-dessous. Chose certaine, cela ne jouit pas du charisme
d'infaillibilité. Mais je prends acte de cette nouvelle qui rejoint
aussi les paroles des papes, que Joannes Maria nous a communiquées
sur un autre fil du Forum. Je reste réservé devant pareille information.


Citation :

Au sujet d'Ariel Sharon

En décembre 2005 et janvier 2006, Sharon subit deux attaques cérébrales, la première mineure, l'autre beaucoup plus grave. Durant son transfert en urgence à l'hôpital de Hadassa-Ein Kerem, il fit un arrêt cardiaque.

Le Premier ministre d'Israël, âgé de 77 ans, est de nouveau hospitalisé dans l'urgence le 4 janvier 2006 à Jérusalem après avoir subi une nouvelle attaque cérébrale qualifiée de « sérieuse » par son médecin personnel. Il est opéré dans la nuit du 4 au 5 janvier 2006. Ariel Sharon est placé dans un « coma profond sous respiration artificielle » pendant plusieurs jours « afin de maintenir une faible pression dans la boîte crânienne.»
Ce long coma est toujours en cours en 2013. Alimenté par une sonde depuis son hospitalisation, il ne pèse plus que 50 kg5. Bien qu'il n'ait plus besoin d'aide respiratoire (même s'il dort avec un masque à oxygène) et réagisse à certains stimuli, ses médecins n'envisagent pas qu'il se réveille un jour5.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ariel_Sharon
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Dim Aoû 25 2013, 14:37

Je vais contacter Dan-Elie pour lui demander de nous aider dans ce discernement.

Pour ma part, je ne trouve rien d'étonnant à cette prophétie.

sois loué L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Joannes Maria
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Dim Aoû 25 2013, 16:33

Je crois qu'il est extrêmement dangereux de lier cette annonce à celle des Souverains Pontifes, même très dangereux.

D'après les premières informations que l'on peut recueillir nous savons que le Rav Kaduri était Kabbaliste et a étudié la Kabbale.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Itzhak_Kadouri

Or la Kabbale ne vient pas du Dieu trois fois Saint mais plutôt de l'ésotérisme.

Tous les juifs convertis l'ont été par grâce de Dieu et non par une connaissance initiatique qui est tout le contraire de la Révélation divine.

Ainsi, je ne peux dans un premier temps qu'être extrêmement prudente par rapport à cet homme.

Merci Stan de bien noter qu'il n'y a à mon sens aucun lien entre les différentes annonces des souverains pontifes inspirés tous par l'Esprit Saint et celle du Rav Kaduri.

Je pense que c'est plutôt un piège dans lequel il ne faut pas tomber !
Revenir en haut Aller en bas
http://jeanderoquefort.free.fr
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Dim Aoû 25 2013, 18:00

Si j'ai bien compris, Jésus Christ lui serait apparu à 107 ans !
Donc ce ne serait pas le fruit d'études kabbalistiques, mais plutôt un fruit surnaturel dû à sa justice, à son ajustement personnel de la Loi, à ce qu'il estimait en toute vérité de coeur être la Volonté de Dieu ...

Devenir prophète au soir de sa vie de juste me fait penser à Siméon qui après avoir vu Jésus dit :

Citation :
Cantique de Syméon (Lc 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

En Jésus Christ, nous sommes tous appelés à devenir Prophète de Dieu, tous sans exception et je suis si heureux qu'au soir d'une vie, après avoir mené une vie de JUSTE on puisse être autant favorisé, bien que non chrétien.
Nous sommes tous appelés aux béatitudes célestes et éternelles ... et pour chaque âme qui arrive à confesser le St NOM de JESUS, bénissons le Seigneur et louons Le !

----------------------------------

Quel contraste avec Mahomet qui se déclare dernier prophète !
Plus jamais personne après lui en tant que prophète, il est le dernier ...

Ô excusez moi, il y en a un autre :

Citation :
« Comme Je te l'ai fait écrire, Mon Frère bien-aimé, tu es Mon Elie : le premier et le dernier des Prophètes. Ce qui signifie qu'il n'y en a pas d'autres et il n'y en aura pas d'autres après toi, si ce n'est le second Témoin qui doit t'accompagner plus tard. Il ne connaît pas encore sa Mission, mais Je lui dirai bientôt, lorsqu'il aura terminé de passer toutes les épreuves qu'il doit endurer. Comme Je t'ai fait écrire aussi, tu es un Agneau que J'envoie parmi les loups qui ne chercheront qu'à te faire du mal. Tu as déjà souffert des railleries de personnes aveugles qui t'ont rejeté et méprisé. Mais ce n'est qu'un début, car le rejet se poursuivra en intensité et en agressivité. C'est ta Mission de Subir, de Souffrir et de Servir. Ton bonheur n'est pas ici-bas, mais au Ciel, avec tous les Saints et tu le sais. Ta souffrance n'est pas inutile et elle sauvera beaucoup d'âmes de la perdition. Alors garde courage dans la Foi. Accomplis ta Mission avec ferveur. Écris tout ce que Je te fais écrire, afin de redresser ce qui peut encore l'être, et conduis à la vraie Vie tous ceux qui veulent t'écouter. Tous ceux qui te suivront seront aimés de Mon Divin Cœur. Mais ceux qui te rejetteront seront aussi rejetés par Moi. Moi, Je Suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Je t'ai montré tout ce que tu dois faire et dire, il ne te reste plus qu'à accomplir ta Mission multiple et difficile. Garde confiance, Mon Frère bien-aimé, car Mon Cœur Sacré est dans le tien, afin de te soutenir dans tes épreuves présentes et futures. Que cela soit ! Yeshouah. »
http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/page9-infos-et-messages.html

Par l'Eglise, nous le savons, nous avons tous en tant que "baptisés" une vocation de "PROPHETE, PRETRE et de ROI"
Alors par pure Grâce de Dieu, laissons tout simplement jaillir du Sacré Coeur de Dieu cette vocation divine et n'attendons pas l'âge vénérable des prophètes Yitzhak Kaduri ou encore le grand SIMEON ...

Citation :
« Tout grand prêtre pris d’entre les hommes est établi en faveur des hommes pour leurs rapports avec Dieu. Son rôle est d’offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Il est capable d’avoir de la compréhension pour ceux qui ne savent pas et s’égarent, car il est lui aussi, atteint de tous côtés par la faiblesse et à cause d’elle il doit offrir pour lui-même aussi bien que pour le peuple des sacrifices pour les péchés. On ne s’attribue pas à soi-même cet honneur, on le reçoit par appel de Dieu. » He 4,14sq.
Le concile Vatican II a fortement rappelé la vocation sacerdotale de tous les baptisés, ainsi que la vocation royale et prophétique. Pour beaucoup cette expression quadripartite demeure obscure, vague et de ce fait apparemment inapplicable. Ainsi nombre de chrétiens ne vivent pas cette triple vocation faute de la comprendre vraiment. Or ce triple appel au sacerdoce, à la royauté et à la prophétie est capital, fondamental même, pour la doctrine sociale de l’Eglise. Disons même qu’elle en est le mode le plus accompli d’application. Si la charité, au sens le plus strict du terme et redéfini dans son lien à la vérité comme le fait Benoît XVI dans son encyclique Caritas in Veritate, est l’âme de la Doctrine Sociale, cette triple vocation doit bien en être le moyen d’application.
http://www.placedeleglise.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=85:le-chef-pretre-prophete-et-roi&catid=3:dse&Itemid=38

Dieu nous bénisse de Sa faveur, nous garde et nous protège.

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Dim Aoû 25 2013, 18:20

Aux complies de ce soir l' Eglise nous propose ce magnifique psaume 90 qui va comme un gant pour le rabbin Yitzhak Kaduri et le prophète Siméon (en mémoire de leur grand âge), mais de même pour chacun d'entre nous qui confessons le St NOM de DIEU :



1 Quand je me tiens sous l'abri du Très-Haut
et repose à l'ombre du Puissant,
2 je dis au Seigneur : « Mon refuge,
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

3 C'est lui qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique ; *
4 il te couvre et te protège.
Tu trouves sous son aile un refuge :
sa fidélité est une armure, un bouclier.

5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
6 ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.

7 Qu'il en tombe mille à tes côtés, +
qu'il en tombe dix mille à ta droite, *
toi, tu restes hors d'atteinte.

8 Il suffit que tu ouvres les yeux,
tu verras le salaire du méchant.
9 Oui, le Seigneur est ton refuge ;
tu as fait du Très-Haut ta forteresse.
10 Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure :
11 il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.

12 Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte les pierres ;
13 tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.

14 « Puisqu'il s'attache à moi, je le délivre ;
je le défends, car il connaît mon nom.
15 Il m'appelle, et moi, je lui réponds ;
je suis avec lui dans son épreuve.

« Je veux le libérer, le glorifier ; +
16 de longs jours, je veux le rassasier, *
et je ferai qu'il voie mon salut. »

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Dim Aoû 25 2013, 22:17

Joannes Maria a écrit:

Merci Stan de bien noter qu'il n'y a à mon sens aucun lien entre les différentes annonces des souverains pontifes inspirés tous par l'Esprit Saint et celle du Rav Kaduri.

Je pense que c'est plutôt un piège dans lequel il ne faut pas tomber !
Chère Joannes Maria,

Je partage le point de vue d'André Dominique; je pense, comme lui, qu'il faut faire une distinction entre les études kabbalistiques du rabbin Kaduri, et son expérience spirituelle de rencontre avec le Christ (une expérience spirituelle de rencontre qui, pour autant que je sache, n'a rien de commun avec les connaissances ésotériques de la Kabbale, ou bien avec une autre forme de connaissances gnostiques):

André Dominique écrit:
Citation :
Si j'ai bien compris, Jésus Christ lui serait apparu à 107 ans !
Donc ce ne serait pas le fruit d'études kabbalistiques, mais plutôt un fruit surnaturel...

Enfin je ne vois pas, pour le moment, en quoi il serait néfaste de noter qu'il y a une convergence entre les citations des papes qui nous disent que « le retour du Christ est pour bientôt »; et l'affirmation du rabbin Kaduri : « Le Messie se révèlerait à Israël peu de temps après le décès d'Ariel Sharon. ».

Ceci étant dit, je reste prudent devant le sens et l'interprétation que nous pouvons donner aux mots; l'Apocalypse de Saint Jean se termine par les mots prophétiques:

Citation :
« Celui qui garantit la vérité de tout cela déclare:
"Oui, je viens bientôt" ! »

(Ap. 22, 20)

« Bientôt » ? Personnellement, je crois bon de renoncer à apprécier les temps et les délais fixés par Dieu avant le retour du Christ parmi nous, si je m'en tiens du moins à la citation ci-dessous:

Citation :
« Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments,
car le Père les a fixés de sa seule autorité.»

(Actes 1, 7)

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Joannes Maria
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Lun Aoû 26 2013, 06:44

Chers frères en Christ,

Le temps de Dieu n'est pas le notre, car mille ans sont comme un jour devant l'Eternel.

Ceci dit, sous la motion de l'Esprit Saint tous les Souverains Pontifes ainsi que le Concile Vatican II nous donne à comprendre l'imminence des temps prélude au retour glorieux du Christ.

http://jeanderoquefort.free.fr/5_1_2_documents_conciliaires.html

Le Seigneur annonce clairement à Vassula Ryden et à Suléma en particulier que Son retour glorieux est pour notre génération et non pour la prochaine. C'est bien l'objet de ce forum, toute l'humanité est en marche "vers la nouvelle Jérusalem".

Dans un second temps je voudrais, si vous me le permettez, évoquer ce qu'est vraiment la Kabbale, car cela me semble nécessaire, afin que vous puissiez davantage apprécier sa dangerosité :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kabbale

La Kabbale (de l'hébreu קבלה Qabbala « réception », forme anglicisée écrite plutôt Cabbale ou Qabale en français) est une tradition ésotérique du judaïsme, présentée comme la « Loi orale et secrète » donnée par YHWH (Dieu) à Moïse sur le Mont Sinaï, en même temps que la « Loi écrite et publique » (la Torah).

Le Baal Hasoulam (Yéhouda Ashlag), kabbaliste du XXe siècle, en donne la définition suivante : « Cette sagesse n'est ni plus ni moins que l'ordre des racines, descendant à la manière d'une cause et de sa conséquence, selon des règles fixes et déterminées, s'unissant au nom d'un but unique et exalté, décrit par le nom « révélation de Sa Divinité à Ses Créatures en ce monde » ». Georges Lahy définit la kabbale comme « la dimension interne de la Torah, correspondant au sod (la connaissance secrète) des quatre niveaux de l'intérieur de la Torah (connus sous le nom de pardès) ».

Selon ses adhérents, la compréhension intime et la maîtrise de la Kabbale rapprochent spirituellement l'homme de Dieu, ce qui confère à l'homme un plus grand discernement sur l'œuvre de la Création par Dieu. Outre des prophéties messianiques, la Kabbale peut ainsi se définir comme un ensemble de spéculations métaphysiques sur Dieu, l'homme et l'univers, prenant racine dans les traditions ésotériques du judaïsme.

Dans Morals And Dogma, Albert Pike déclare que la franc-maçonnerie est un produit de la kabbale1. Le thème du kabbalisme a été en outre repris par nombre de nouveaux mouvements religieux, dont le Centre de la Kabbale qui connaît actuellement[Quand ?] une certaine notoriété auprès des personnalités du show-business, dont la très emblématique Madonna, mais qui est dénoncé comme imposture par les rabbins traditionalistes.

Étymologie

Le mot « kabbale » (Qabalah en hébreu) signifie « réception » au sens le plus général, le terme est parfois interprété comme « tradition ». Le Kabbaliste est donc celui qui a reçu (de l'hébreu קיבל Qibel) la tradition. Le mot Kabbale ne désigne pas un dogme, mais un courant à l'intérieur du judaïsme et un état d'esprit.

Charles Mopsik rappelle la différence orthographique entre cabale et kabbale :

   « La première graphie a été consacrée en français depuis plusieurs siècles alors que la seconde, importée de l'allemand, a été employée en France dans le but de distinguer la « Cabale » des occultistes et autres mystériosophes douteux de la « Kabbale » de la tradition juive authentique. Cette distinction graphique est devenue inutile depuis que « Kabbale » a été adoptée par les occultistes précités2. »

Description générale

Toutes les religions ont un volet mystique ou ésotérique — accès direct à Dieu sans prêtre et/ou sans église constituée — mais l'originalité de la Kabbale réside dans son approche de la genèse par la voie mystique et la voie de la connaissance.

La Kabbale se veut un outil d'aide à la compréhension du monde en ce sens qu'elle incite à modifier notre perception du monde (ce que nous appelons « la réalité » malgré la subjectivité de notre perception). Pour ce faire, la Kabbale met à disposition de ses adeptes un diagramme synthétique : l'Arbre de la Vie ou des Sephiroth, et autres clés de lecture pour de multiples ouvrages, ainsi qu'un foisonnement de concepts (degrés de signification, contraction, etc.).

Elle propose ses réponses aux questions essentielles concernant l'origine de l'univers, le rôle de l'homme et son devenir. Elle se veut à la fois un outil de travail sur soi et un moyen d'appréhender d'autres systèmes de pensée.

La Kabbale, en tant que phénomène, est souvent comprise comme la mystique de la merkabah ; ainsi Scholem commence-t-il son énonciation de la Kabbale dans Les Grands Courants de la Mystique Juive par Hénoch et son cycle, par la mystique qui se développe autour de la vision d'Ézéchiel nommée « littérature des Palais » ou hekhalot, la « mystique de la merkabah ». Cette mystique se présente comme accès, en un voyage ascensionnel et intérieur, au cœur même du divin, au jardin de la science du Livre, au Sod, quatrième terme du Pardès. On lui associe tout ce qui est littérature apocalyptique — de l'apocalyptique juive.
Principaux textes

   Le livre de la Création (Sefer Yetsirah), le plus ancien texte écrit de la Kabbale attribué au patriarche Abraham.
   Le Livre Clair ou de la Clarté (Sefer Ha Bahir), texte complexe apparu au XIIe siècle en Languedoc
   Le Livre de la Splendeur (Sefer Ha Zohar), le livre essentiel de la Kabbale écrit soit il y a environ 2 000 ans par Rabbi Shimon bar Yohaï soit par Moïse de León, un rabbin espagnol du XIIIe siècle, généralement considéré comme son auteur ou son compilateur.

   Littérature des Palais ou Écrits du Char Céleste, un ensemble de textes mystiques en hébreu ou en araméen écrits en Eretz Israel relatant des visions extatiques du Char Céleste (Merkava), des Cieux, des Anges et du Trône Divin dont la datation admise est comprise entre le IVe siècle et le VIIIe siècle.

Histoire
Origines

Les historiens sont divisés quant aux origines exactes de la Kabbale. Selon les sources de la Kabbale, celle-ci commence avec Adam, à qui est attribué le livre de l'ange Raziel. Puis, le Sefer Yetsira (ou Livre de la Formation), l'ouvrage suivant selon la chronologie, est traditionnellement attribué au patriarche Abraham ainsi que le rapporte le Gaon de Vilna.
Ère talmudique

À cette époque, l'un des plus grands disciples de la Kabbale fut le rabbin Shimon bar Yohaï au IIe siècle.
Moyen Âge

Plusieurs livres importants sont écrits dans cette période.

Les premiers, en particulier le Sefer Bahir (ou « Livre de la clarté »), sont diffusés depuis les grandes académies rabbiniques du Languedoc (Lunel, Posquières) par des érudits de renom comme Rabad de Posquières (1120 - 1197) et Isaac l'Aveugle (1160 -1235). Le Sefer Raziel, traditionnellement attribué à Adam, fut probablement compilé par Éléazar de Worms (1176-1238).

La Kabbale a connu un grand essor après la publication du Sefer Zohar (ou « Livre de la splendeur ») par Moïse de Léon en 1286, maître livre qui rapporte, sous la forme d'une compilation de textes en araméen, l'enseignement de Shimon bar Yohaï jusqu'alors transmis par tradition orale. Comme il nous est impossible de connaître le bien fondé des transmissions orales, l'origine attestée de la Kabbale en tant que texte est en général attribuée au Zohar et à son auteur Moïse de Léon, rabbin espagnol du XIIIe siècle (Guadalajara, 1240 - Arévalo, 1305).
Périodes moderne et contemporaine

La kabbale a connu un essor à partir du XVIe siècle, avec Isaac Louria, connu sous le nom du Ari (« Le Lion »). Il offre dans son livre Etz Haim (L'Arbre de Vie) une explication en profondeur des dix sefirot, ainsi que des explications sur le livre du Zohar (notamment Idra Rabba).

À partir de cette période, de nombreux kabbalistes encouragèrent l'étude de la Kabbale, comme nous le rapporte Rabbi Azulai, dans son ouvrage Orh HaShemesh ( La  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciser lumière du Soleil), « L'interdit jeté sur l'apprentissage de la Kabbale fut d'une durée limitée, jusqu'en 1490. Depuis 1540, il est nécessaire d'encourager tout le monde à s'intéresser au livre du Zohar, car ce n'est que par l'étude du Zohar que l'humanité parviendra à la rédemption spirituelle et la venue du Messie, et par conséquent, il est formellement interdit de ne pas étudier la Kabbale. »

Ainsi s'exprime également le rabbin Yehouda Ashlag, kabbaliste du début du XXe siècle : « Il n'y a pas d'autre moyen, pour la population en général, d'atteindre quelque élévation spirituelle et rédemption, que l'apprentissage de la Kabbale. C'est la méthode la plus simple et la plus accessible, ce qui n'est pas toujours le cas, en suivant d'autres parties de la Torah, où seuls quelques rares individus peuvent parvenir au but. »





Notons tout de suite qu'Albert Pike est un Franc-maçon notoire du 33 ième degré qui a écrit "la Bible de Satan" pour ceux qui ne le savent pas. Il déclare sans ambigüité que la "franc-maçonnerie est un produit de la Kabbale" !    

Relevons également ce qu'affirme le rabbin Yehouda Ashlag, si nous prenons bien attention au sens véhiculé par les mots, ce n'est plus Dieu qui opère la rédemption mais bien l'homme par ses propres moyens en l’occurrence ici ésotériques.

La kabbale est donc bien une gnose (groupe d'initiés qui ont la connaissance).

Dans la vidéo on laisse entendre que le rav kaduri aurait vu le messie, mais en réalité personne ne peut l'affirmer avec certitude, la phrase étant elle-même au conditionnel.

D'autre part, ce n'est pas le nombre des années qui fait la sagesse.

Nous sommes ici aux antipodes de la connaissance donnée par l'Esprit de Dieu au vieillard Syméon.

Bien au contraire il me semble que lorsque l'on a passé toute sa vie dans l'ésotérisme on a plus de chance de rencontrer le démon que Dieu et ainsi de se faire tromper.

Quelle réalité recouvre d'ailleurs le mot messie pour les Kabbalistes ? Est-ce Jésus-Christ ? Personnellement j'en doute fort, car l'Antichrist qui doit venir déclarera être le messie attendu et il est justement possible que les juifs kabbalistes le reconnaissent comme tel, car il parlera selon leur science secrète qu'ils connaissent bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeanderoquefort.free.fr
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Lun Aoû 26 2013, 14:29

Joannes Maria a écrit:
Chers frères en Christ,

(...)

La kabbale est donc bien une gnose (groupe d'initiés qui ont la connaissance).

Dans la vidéo on laisse entendre que le rav kaduri aurait vu le messie, mais en réalité personne ne peut l'affirmer avec certitude, la phrase étant elle-même au conditionnel.

D'autre part, ce n'est pas le nombre des années qui fait la sagesse.

Nous sommes ici aux antipodes de la connaissance donnée par l'Esprit de Dieu au vieillard Syméon.

Bien au contraire il me semble que lorsque l'on a passé toute sa vie dans l'ésotérisme on a plus de chance de rencontrer le démon que Dieu et ainsi de se faire tromper.

Quelle réalité recouvre d'ailleurs le mot messie pour les Kabbalistes ? Est-ce Jésus-Christ ? Personnellement j'en doute fort, car l'Antichrist qui doit venir déclarera être le messie attendu et il est justement possible que les juifs kabbalistes le reconnaissent comme tel, car il parlera selon leur science secrète qu'ils connaissent bien.
Chère Joannes Maria,

Votre dernier message est vraiment touffu d'informations intéressantes et utiles sur la Kabbale juive; merci d'avoir pris le temps de nous l'écrire. Mais si je m'en tiens à votre conclusion, je ne vois honnêtement pas comment vous pouvez en arriver à votre affirmation catégorique :

Citation :
« Nous sommes ici aux antipodes de la connaissance donnée par l'Esprit de Dieu au vieillard Syméon. »
alors que, quelques lignes avant votre conclusion, vous reconnaissez votre incertitude personnelle sur l'authenticité de l'expérience spirituelle du rabbin Kaduri qui dit avoir rencontré le Messie. Vous écrivez en effet :

Citation :
...on laisse entendre que le rav kaduri aurait vu le messie, mais en réalité personne ne peut l'affirmer avec certitude, la phrase étant elle-même au conditionnel
Mais sans doute y avait-il aussi, au temps de la révélation personnelle que Saint Paul a reçu un jour du Christ (sur le chemin de Damas) des chrétiens qui, comme vous, doutait de l'expérience spirituelle de Saint Paul, sous prétexte qu'il était aussi "un adepte pharisien de la loi juive" (St Paul se définissait ainsi)

Vérification faite sur le vidéoclip: l'affirmation du rabbin Kaduri n'est pas au conditionnel ("aurait vu le Messie"), à la 55ième seconde du vidéoclip, mais en affirmative ("avait rencontré personnellement le Messie"). Le rabbin Kaduri ne parle au conditionnel que pour "le retour du Messie" : «Il (rabbin Kaduri) nous a dit qu'Il (le Messie) viendrait très bientôt. »

Personne n'est obligé de croire aux révélations privées; mais, en ce qui me concerne, j'ai un penchant favorable vers l'authenticité de l'expérience spirituelle du rabbin Kaduri qui a dit à plusieurs témoins que le Messie lui était apparu; même s'il reste que pareille affirmation ne jouisse pas finalement du charisme de l'infaillibilité. Vous êtes donc entièrement libre de croire ou de ne pas croire cette histoire, chère Joannes Maria.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Mer Aoû 28 2013, 13:00

Merci à tous pour vos arguments bien fondés.  

Au Mont Thabor, Jésus est apparu dans sa Gloire à ses trois disciples préférés : Pierre, Jacques et Jean. Il y avait deux grands prophètes de l'AT : Moïse et Elie.
Aujourd'hui encore, le Seigneur fait ce qu'Il veut.
S'il est apparu à ce grand rabbin Juif   même Kabbaliste, son expérience pourrait ouvrir les yeux des aveugles et mettrait sur le bon chemin tous ceux qui s'égarent... Jésus ne va-t-Il pas à la recherche de la brebis égarée, la prend sur ses épaules et la ramène au bercail je ne sais pas 
Je suis sûre que tout contribue au Plan Divin et c'est tant mieux s'il nous échappe !
Beaucoup ont reçu des petites parcelles de connaissance. Le Seigneur est généreux et donne à chacun mais la totalité n'est pas encore à notre portée...

J'ai contacté mon ami Dan-Elie qui m'a répondu en MP et je le remercie vivement pour ses recherches.
Il a reçu un don et nous le partage. Vous n'êtes pas obligé d'y croire ou d'adhérer. Il est suivi par un excellent directeur spirituel. Personnellement, je lui accorde ma confiance.

L-A

Si vous souhaitez connaître les recherches de Dan-Elie à propos de ce rabbin et de cette rencontre avec le Messie, je vous invite à lire sur son site :

http://www.iesus.at/24-le-messie-sauvera-aussi-isra%C3%ABl/

Voici un court extrait de ces recherches :

Dan-Elie a écrit:
Il a suffit de corriger les dernières imperfections, de translater le texte du Rav Kadouri, et de lancer la macro de recherche du nom ‘Yéchoua’. Et immédiatement deux chaînes de caractères sont apparues sur l’écran.  

C’était là devant nos yeux ! Le Nom du Messie Yéchoua est écrit à travers le texte du Rabbin, qu’il le sache ou non, qu’il l’ai fait exprès ou non cela ne change rien au résultat brut : la chaine Yod-Shin-Vaw-'Ayin avec un saut équidistant de lettres apparaît bel et bien deux fois avec la dernière lettre en commun : le ‘Ayin. C’est la lettre hébraïque qui signifie ‘œil’ !

 C’est rendu enfin visible à tous. D’ailleurs dans la  grille de l’alphabet hébraïque présenté par Yaël Levy je lis au sujet de cette lettre :

16ème lettre de l’alphabet de  valeur gématrique 70, prononcée ‘Ayin  ce qui veut dire (œil - source) et ayant pour sens symbolique : « naissance dans l'existant ».

 

Regardez bien et ouvrez vos yeux et votre cœur :

 
•·        en bleu est écrit en clair Mashia’ (מְשִׁיח) qui veut dire Messie, Christ
•·        en rouge toutes les 4 lettres Yéshoua’ (יְשׁוּע) qui veut dire Jésus
•·        en mauve toutes les 20 lettres le même tétragramme Yéchoua’
•·        la dernière lettre le ע ‘Ayin étant commune aux deux tétragrammes                                                                                           cryptés
En conclusion il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre l’intérêt pour le monde Juif de cette mini découverte : le Nom du Messie est bien Yéshoua encrypté deux fois dans le texte rédigé par le Rav Kadouri lui-même, autorité spirituelle du Peuple Juif, qui déclarait nous le révéler.

 
Le savait-il de lui même ou bien Dieu s’est-Il servi de sa bonne foi, et de la mienne pour vous le transmettre aujourd’hui ?

 Seule la vérité de l’Amour compte. Méditez sur la traduction en français d’une partie du texte hébreu du Rav Kadouri au sujet du Mashia’ : « Yarim Ha'Am Veyokhiakh Shedvaro Vetorato ‘Omdim », ce qui veut dire : « Il va soulever le peuple et confirmer que Sa Parole et Sa Loi sont valides ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
avatar

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Mer Aoû 28 2013, 13:19

Merci +++ Lily Anne j'y cours faire un tour
Revenir en haut Aller en bas
Joannes Maria
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Mer Aoû 28 2013, 14:02

Merci par avance de transmettre le lien suivant à Dan-Elie, je pense qu'il sera heureux de lire ce qui suit, car nous savons qu'avant la venue glorieuse du Christ, Israël doit se convertir après la défaite de l'Antichrist qui déclarera être le messie :

http://jeanderoquefort.free.fr/3_4_15_conversion_israel.html



Voici la courte synthèse de l'essai de chronologie :

- Conversion d’Israël (Rm 11,1-32 ; Ac 3,19-21) :

« Israël rejoindra la Rome du Christ » lorsque l’Archange Saint Michel apparaîtra comme un « signe céleste aux derniers temps » ainsi « il n’y aura plus deux rameaux du peuple de Dieu, mais un unique tronc qui vivra du Christ » (extrait de la dictée de Notre Seigneur Jésus à Maria Valtorta du 23 janvier, page 88 des « Cahiers de 1944 »).

« […] Auparavant il faut que l’Evangile soit prêché au monde entier, comme témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin. Retour au Christ d’Israël qui l’accueille et prédication de ma Doctrine dans le monde entier » (extrait de l’œuvre dictée à Maria Valtorta, page 128 de « L’Evangile tel qu’Il m’a été révélé »).

« Mes Martyrs demandent que sur le monde descende la paix. Et paix il y aura ! Le Fils de Dieu la promet durable, sans que d’autres obstacles puissent l’empêcher. Je restaurerai d’abord l’Eglise, puis je rassemblerai les Hébreux errants, puis je poursuivrai en direction de Jérusalem. De là, j’admonesterai l’adepte de Satan et je le battrai avec l’épée d’Elie » (extrait du message donné le 7 février 1950 à Domenico, pages 90 et 91 du tome 1 de l’œuvre « Je suis votre Dieu…Ecoutez-Moi ! »).
Revenir en haut Aller en bas
http://jeanderoquefort.free.fr
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Mer Aoû 28 2013, 14:21

Je suis certaine que Dan-Elie prendra connaissance de ce fil, le connaissant Very Happy avec beaucoup d'attention !

J'attends sa réponse avec impatience.

L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dan-Élie
membre
avatar

Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 58

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Jeu Aoû 29 2013, 12:52

Merci à Joannes Maria pour ses sources et surtout pour m'avoir rappelé le message de Notre Seigneur à Israël que je vous offre ci-dessous avec son enluminure. Les lettres rouges sont bien une illustration de "Mes empreintes tachées de Mon Sang", empreintes parfaites du Nom de Celui que nous aimons, Juifs ou non-Juifs.

Dan-Elie


Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden : extrait du message donné le
1er octobre 1998, cahier 95, pages 22 et 23 du supplément 12 :


Que cette nation que J'ai tant aimée prospère dans la droiture.

Reste en Mon Amour et observe Mes Commandements. Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Ecoute, Israël, Celui qui t'a dispersé te rassemble, et Je te garderai, Israël, comme la pupille de Mon Oeil. Israël, fils qui M'est si cher, tu M'as en effet accepté par la puissance de Mon Saint Esprit. Puisses-tu prospérer dans Ma divinité et dans Mon Amour.
    Aime-Moi comme Je t'aime.

Je te le dis : J'attirerai à Moi
tous les peuples, car en Moi sont la Vie Eternelle et la Gloire. Sois un en Mon Nom
     et suis-Moi dans Mes empreintes tachées de Mon Sang. (ic) Vassula, Moi Jésus,
  Je suis avec toi. Ton Créateur et Rédempteur qui t'a formée est avec toi et à
ton côté. Permets-Moi de graver sur toi le reste de Mon Hymne d'Amour. Repose-toi
  en Moi et Je Me reposerai en toi, tant-aimée. Moi Jésus, Je te bénis. (ic)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iesus.at
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   Jeu Aoû 29 2013, 15:41

Dan-Élie écrit:
Citation :
Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden : extrait du message donné le
1er octobre 1998, cahier 95, pages 22 et 23 du supplément 12 :

Citation :
Que cette nation que J'ai tant aimée prospère dans la droiture.

Reste en Mon Amour et observe Mes Commandements. Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Ecoute, Israël, Celui qui t'a dispersé te rassemble, et Je te garderai, Israël, comme la pupille de Mon Oeil. Israël, fils qui M'est si cher, tu M'as en effet accepté par la puissance de Mon Saint Esprit. Puisses-tu prospérer dans Ma divinité et dans Mon Amour.

   Aime-Moi comme Je t'aime.
Merci, Dan-Élie, de nous rappeler ce grand amour fidèle de notre Dieu envers Israël.

Il y a peu de temps que j'ai appris que le tout premier commandement de notre Dieu était: « Écoute, Israël!»; n'est-ce pas ce que nous répète aussi, en chanson, Corinne Lafitte que j'ai plaisir à entendre (en français et en langue hébraïque) dans le vidéoclip ci-dessous ?


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rabbin Yitzhak Kaduri révèle le Nom du Messie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: