VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Poignardés dans le dos par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Poignardés dans le dos par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France !   Dim Juin 09 2013, 15:58

Depuis des mois les Français – en particulier les catholiques – luttent pacifiquement contre une loi visant à changer les fondements de notre civilisation :

Manif pour tous
Pétition devant le CESE
Printemps français
Hommen
Veilleurs
Antigones, etc.

C'est tout un peuple qui se lève face à un gouvernement qui n'a d'autres réponses que l'obstination, les arrestations arbitraires et le gazage d'innocents.

Face à ce nouveau totalitarisme, un seul mot d'ordre : « On ne lâche rien ! ». La persévérance et le courage des Français suscitent l'admiration du monde entier.

Et pourtant... ils viennent d'être lâchés ! Poignardés dans le dos par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France !

Sous le titre « Poursuivons le dialogue » (sic) cet organisme épiscopal regrette que « l'homophobie existe toujours dans la société et dans nos communautés catholiques » et ose avancer que « c'est une preuve de maturité démocratique que d'accepter sans violence que son propre point ne soit pas retenu » !

On aimerait qu'il demande à la « génération garde à vue » où se trouvent les violences...

Mais il y a plus grave encore : le Conseil Famille et Société n'hésite pas à contredire ouvertement la doctrine catholique en affirmant que le fait de ne pas garder la chasteté dans les amitiés homosexuelles ne « dévalorise pas cette expérience » !

Pouvons-nous rester silencieux face à une telle aberration ? Jamais ! ON NE LÂCHE RIEN !

C'est pourquoi Avenir de la Culture demande au Président de la Conférence des évêques de France la révocation de son Conseil Famille et Société et l'élection de nouveaux membres qui soient en phase avec la vraie doctrine catholique et avec le sentiment de l'immense majorité des fidèles.

Catherine GOYARD
Présidente d'Avenir de la Culture
Source : avenirdelaculture.fr

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Poignardés dans le dos par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France !   Lun Juin 10 2013, 07:08

S'il reste encore une base saine dans la société, c'est vraiment le petit peuple des "gens de foi" !!!
Cette "vie de foi", cette "âme de tout un peuple" réagit naturellement à toute abhération quelle soit idéologique ou religieuse ...

Il y a là un véritable problème de fond où chaque être se doit de se positionner en personne sur ce qui est juste; bien et bon ou l'inverse...
Il s'agit de savoir si je suis responsable de mes pensées et actes où alors s'il convient que je laisse d'autres personnes penser et influencer mes actes ... et surtout QUI !!!

Si dans le jaillissement du coeur profond mes pensées en arrivent à devoir s'exprimer en actes telles qu'elles s'expriment actuellement naturellement en France ... c'est que cela est "bon et bien" en accord avec notre vie profonde et encore plus, en parfait accord avec notre Seigneur et Dieu...

Malheureux celui qui se lève et ose s'interposer jusqu'à vouloir à ce que nous nous soumettions aux "pouvoirs infernaux" en place !

NON ! NON ! NON !
A qui convient-il d'obéir à DIEU où aux hommes ?
Les Apôtres autrefois furent confrontés à ce problème ... Ils furent persécutés !
Notre sort ne saurait être autre !
C'est la suite logique d'une confrontation qui peut aller extrêmement loin ; pensons juste aux funestes années de la terreur de 1793 !!!

Un article signé par un vrai prêtre nous interpelle :

Citation :
Résistance
Editorial du père de Menthière curé de saint Jean Baptiste de la salle (Paris 15) :

"Quatre-vingt-treize, c’est le titre d’un beau roman de Victor Hugo sur l’épopée glorieuse et ensanglantée des chouans. C’est un nombre qui évoque par lui-même les grandes résistances catholiques. Est-ce totalement un hasard si le jour ou Monsieur Hollande vint au Lycée Buffon pour exhorter les jeunes têtes blondes à la Résistance, 93 paroissiens se virent interpeller arbitrairement et embastiller dans un commissariat sis - Sainte Providence ! - rue de l’Evangile…. Quatre-vingt-treize, c’est le chiffre de la Terreur à laquelle on parvient vite quand un parti ayant tous les pouvoirs se croit tout permis. Il faut-être vigilant, on nous le dit assez. On ne peut laisser disparaitre subrepticement les libertés publiques. Et c’est pourquoi j’écris en témoignage de ce qui advient désormais chaque jour dans notre pays.

Donc, ce lundi, un des prêtres, nos catéchistes, plusieurs étudiants furent arrêtés et menés au poste. Pendant ce temps, il ne se passait rien dans le paisible département du neuf-trois (tiens ? encore 93), ou plutôt il pouvait tout se passer puisque les policiers en très grand nombre étaient accaparés, boulevard Pasteur, à maîtriser héroïquement de dangereuses mères de familles au risque de trébucher sur les poussettes. Il faut dire que ces dames avaient eu l’audace, les rebelles, de nommer résistance leur refus de la Loi Taubira, ce que M. le Président condamna. Les mots ont un sens, disait-il, il faut leur donner leur signification. Mais pourquoi ne peut-on appeler Résistance ce qui en devient chaque jour davantage une, si on peut appeler Mariage ce qui n’en sera jamais un ? Car Bruno et Vincent, nos deux médiatiques amants, seront peut-être pour certains des symboles, des égéries, des pionniers, mais il y a une chose qu’ils ne seront jamais l’un pour l’autre : des époux. Que voulez-vous : le réel lui aussi résiste…

A l’heure où j’écris ces lignes, deux jeunes paroissiens, pris mercredi en flagrant délit d’opinion subversive, sont encore en garde à vue. Je voulais que vous le sachiez. A l’instant, au téléphone, je reçois des nouvelles d’un de leur camarade qui a pu s’échapper. Il vient d’avoir vingt ans. Là, pas besoin des chiffres de la Préfecture : indubitablement, il est né en 93 …."
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/06/r%C3%A9sistance.html

Vous savez comment le Seigneur fut traité !
Ne pensez surtout pas qu'ils prendront des gants avec nous ...

Le Seigneur nous accorde là un signe des temps afin que nous nous préparions aux évènements en marche .
Comme je l'ai déjà écrit :
"L'année prochaine aurons nous encore la possibilité de fêter les PAQUES où la FETE DIEU comme cette année ?"
"Préparons nous pour vivre l'Eglise des catacombes !"

Dieu nous préserve et nous garde

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
 
Poignardés dans le dos par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: