VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeMer Mai 22 2013, 23:48

Citation :

Première mondiale :
Le 2 juin 2013, Adoration Eucharistique dans le monde entier,
en union avec le pape François.

Le 02 juin 2013

Première mondiale pour l'Eglise catholique, dimanche 2 juin 2013. Un évènement aux conséquences immenses, visibles et invisibles pour le Salut des âmes. Pour la Paix dans le monde. D'une extrémité à l'autre de la terre, l'Adoration Eucharistique, au même moment !



Dimanche 2 juin à 18 heures, l'Eglise catholique vivra un moment de profonde communion dans l'Adoration de Jésus présent dans l'Eucharistie, notre seul Sauveur. A 17 heures, le Saint-Père présidera l'Adoration Eucharistique dans la Basilique Saint Pierre (sauf changement). Seront aussi présents tous les Evêques auxiliaires du diocèse de Rome.

Chaque diocèse du monde est appelé à vivre, à la même heure, l'Adoration Eucharistique, principalement dans les cathédrales, mais aussi dans chaque paroisse, comme l'a demandé le Cardinal Vallini, pour le diocèse de Rome.


Source : http://www.evangelium-vitae.org/agenda/262/adoration-eucharistique-dans-le-monde-entier/

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Re: Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeLun Mai 27 2013, 17:49

Plus que jamais en union avec notre pape et vous tous !

J'assisterai à la célébration de la Fête-Dieu à l’église du Saint-Sacrement, ce samedi 1er juin
Je vous invite à prier avec moi de 14H à 17H30 et pendant la sainte messe de 18H à 19H.

Liège : célébration de la Fête-Dieu 2013


Cette grande fête d’origine liégeoise, instituée à l’initiative de saint Julienne de Cornillon (XIIIe siècle) pour honorer la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie, fera l’objet d’une célébration solennelle à l’église du Saint-Sacrement (Bd d’Avroy, 132) le samedi 1er juin à 18 heures : l’officiant (selon le missel de 1962) sera l’abbé Jean-Pierre Delville, professeur à la Faculté de Théologie de l’Université Catholique de Louvain et c’est le Chanoine Eric de Beukelaer, Doyen de Liège (rive gauche), qui fera l’homélie.



Les chants de la messe seront alternés par la Schola Resupina de Vienne, un Ensemble vocal autrichien de grande qualité, et le Chœur d’Enfants de la Basilique de Basse-Wavre. Au programme : le propre grégorien de la fête, la missa « Cunctipotens Genitor Deus », du plain-chant liégeois et des œuvres d’Hildegarde von Bingen (XIIe s.), ainsi que le célèbre « Panis angelicus » de César Franck. La célébration se clôturera à 19h par la bénédiction solennelle du Saint-Sacrement. A l’orgue : Patrick Wilwerth, professeur au conservatoire de Verviers.











Une après-midi d’adoration « portes ouvertes » (avec possibilité de se confesser) aura également lieu, de 14h à 17h30, avec le concours de quatre communautés chrétiennes de Liège ( l’ « Agneau de Dieu » , le « Mouvement Eucharistique Liégeois », l’Association « Sursum Corda » et la Communauté de « l’Emmanuel ») afin de mettre en œuvre, spécialement pour les familles et les enfants, le souhait exprimé par le pape Benoît XVI que l’action liturgique soit « précédée, accompagnée et suivie de cette attitude intérieure de foi et d’adoration qui en exprime toute la signification et la valeur » (Benoît XVI, Homélie de la Fête-Dieu 2012).



Plus de renseignements, cliquez ici : 1er juin 2013: Fête-Dieu à l'église du Saint-Sacrement à Liège Tél : 04.344.10.89 e-mail sursumcorda@skynet.be


_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Le Saint-Père demande que l’adoration eucharistique soit offerte pour les intentions suivantes :   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeMer Mai 29 2013, 15:08


Citation :

INTENTIONS DE PRIERE
DU PAPE FRANÇOIS

(Durant l'adoration eucharistique du 2 juin 2013)


Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. 1369215316920.jpg

Le Saint-Père demande que l’adoration eucharistique soit offerte pour les intentions suivantes :

1. Pour l’Eglise dispersée à travers le monde et vivant ce signe d’unité dans l’adoration eucharistique. Que le Seigneur la rende toujours plus obéissante à sa Parole, afin qu’elle se présente au monde “resplendissante, sans tache, ni ride, ni aucun défaut (…) sainte et irréprochable” (Ep 5, 27). Que l’annonce fidèle de la Parole apporte miséricorde, et appelle à renouveler notre engagement à aimer, pour donner sens à toute douleur et toute souffrance, et redonner joie et paix.

2. Pour tous ceux qui, partout dans le monde, souffrent de nouveaux esclavages, ou sont victimes des guerres, de la traite des personnes, des trafics de drogues et du travail forcé, pour les enfants et les mères qui subissent la violence. Que leur cri silencieux trouve écho dans l’Eglise, pour que le regard fixé sur le Christ crucifié, elle n’oublie jamais tant de frères et de sœurs en proie à la violence. Pour tous ceux qui vivent des situations de précarité économique, les chômeurs, les vieillards, les immigrés, les sans domicile, les prisonniers, et ceux qui sont marginalisés. Que la prière de l’Eglise et son agir auprès d’eux les réconforte et les soutienne dans l’espérance, leur donne force et audace pour défendre la dignité de la personne

Chaque église locale, en prise avec la réalité, adaptera ses intentions en lien avec celles du Saint-Père.


Source : http://www.annusfidei.va/content/novaevangelizatio/fr/eventi/adorazioneeucaristica.html
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Re: Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeJeu Mai 30 2013, 03:50

L'appel de Dieu se fait plus pressant en nous invitant à nous unir aux prières de notre cher pape François et aux fêtes en l'honneur du Christ.

En ces temps "humain"de désolation, nous vivons vraiment une belle espérance dans la grâce, dans la miséricorde et dans l'abandon aux lois divines.
A qui irions-nous, Seigneur ? Tu as les Paroles de vie....!
Seigneur, prends pitié de nous, ne tarde plus......!



Lettre des Gardes d'Honneur de Pairay-Le-Monial

Après la concentration des belles solennités de mai sous le patronage de la Vierge Marie, la fête du Sacré Cœur de Jésus prédomine l’ensemble de la liturgie de juin. Fête chère à tous les Gardes d’honneur, nul ne peut imaginer être ‘garde’ et demeurer indifférent à l’objet même de son engagement : le Cœur qui a tant aimé les hommes !
C’est ce que nous rappelait notre fondatrice dans son « cartel » de juin 1886 :
Le Divin Appui !

En nos temps désolés, des plaintes s’élèvent de la foule des pauvres chrétiens et peu trouvent des réponses et des consolations. Pourtant il y a un Cœur qui recueille avec le plus compatissant amour cet universel cri de douleur : c’est celui de Jésus. Il dit à tous mais en particulier à ses chers Gardes d’honneur : « Venez à moi, vous qui êtes fatigués et qui ployez sous le fardeau des peines de la vie, venez et je vous soulagerai !

Venez à moi, vous qui gémissez et qui pleurez et je vous consolerai ! Venez appuyer votre cœur sur mon Cœur, ce Cœur est tout puissant, il est tout aimant, et il est à vous ! »
Ces paroles ineffables sont pleines de réalités divines. A chaque page des Evangiles Jésus nous les fait entendre, il provoque notre confiance et nous offre sont puissant appui : « que celui qui a soif vienne à moi et qu’il boive. Je suis la voie, la vérité et la vie. Je suis le bon pasteur…etc. »

Cependant nous restons faibles et désolés ! Pourquoi ?
Parce qu’on recherche consolation et appui auprès des autres, nous mendions un peu de joie, de force, un peu de courage aux pauvres créatures comme nous alors que pourtant l’Ecriture nous met en garde « si vous vous appuyez sur un bras de chair, vous vous appuyez sur un roseau qui vous percera la main » et nous nous retirons déçus et plus encore désolés.
La Solennité du Sacré Cœur rappelle aux gardes d’honneur que nous devons avoir une confiance filiale en ce divin Cœur. Quel enseignement plus précieux que celui-là ?
Il est si bon d’avoir pour appui le Cœur d’un Dieu, de pouvoir en toute circonstance, l’appeler à notre aide et d’être certain qu’Il nous exaucera toujours. « Le Seigneur est mon asile, mon Dieu est l’appui de mon espérance… » chante le psalmiste.

Oui le cœur d’un Dieu, le Cœur de Jésus peut être un ferme appui. Tout croule, tout s’effondre autour de nous, les liens les plus forts se brisent, les appuis légitimes disparaissent, les affections pourtant sincères déclinent et nous restons solitaires : solitaires d’esprit, solitaires de cœur, et, souvent même, solitaires de corps. C’est pourquoi le très doux Jésus nous ouvre son Cœur, nous offre son Cœur, nous donne son Cœur !

Ah, chers amis, répondons à ce don de l’amour par tout l’amour confiant et reconnaissant de nos pauvres cœurs ! Allons à Jésus, recourons à Lui en toutes nos peines, en tous nos doutes, en toutes nos défaillances : « A qui irions-nous, vous avez les paroles de la vie éternelles » disaient les apôtres.
A leur suite, sainte Marguerite Marie renchérissait : « non, un enfant ne saurait périr entre les bras d’un Père qui est tout puissant » et bien nous pouvons ajouter : « Vous seul, ô Jésus, avez le baume pour toutes nos douleurs ! »

Sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud


les autres fêtes du mois :
Le 2 juin :
Solennité du Saint Sacrement (fête Dieu) : pour nous aider à pénétrer davantage ce mystère, méditons ces mots de St Jean Chrysostome « Songe à quel honneur tu es élevé, à quelle table tu participes. Ce que les anges voient en tremblant, ce qu’ils n’osent contempler librement à cause de la splendeur qui en rayonne, nous en faisons notre nourriture : nous nous y unissons, et nous devenons avec le Christ un seul corps et une seule chair. Il nous nourrit de Son propre sang et, par tous les moyens, nous incorpore à Lui. »


Le 7 : 1er vendredi du mois ET Solennité du Sacré Cœur :
« Ô Cœur très aimant de Jésus, Cœur adorable si digne d’être aimé, par cet amour immense que tu m’as manifesté par ta vie, ta passion et ta mort, embrase mon âme du feu sacré de ta charité.
Par cet amour immense que tu me témoignes constamment en demeurant nuit et jour dans l’Eucharistie, ô Cœur Eucharistique de Jésus, fais que je t’aime en vérité. Toi qui règnes avec le Père et l’Esprit Saint maintenant et dans les siècles. Ainsi soit-il. » (Extrait de la neuvaine du Sacré Cœur, 7ème jour)

* Nous pouvons obtenir une indulgence plénière : en nous confessant (8 jours avant ou après la date), en communiant le jour de la Fête et en priant aux intentions du Saint Père (+Je crois en Dieu + Notre Père + Je vous salue Marie) et toute autre prière jaillissant de notre cœur !


Le 8 : Solennité du Cœur Immaculé de Marie :
En ce jour, fleurissons notre coin prière ou rendons-nous dans une église devant une statue de Marie et renouvelons notre consécration au Cœur Immaculé de Marie : « Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, nous nous consacrons à votre Coeur Immaculé pour être pleinement offerts et consacrés au Seigneur.
Par Vous, nous serons présentés au Christ, votre Fils et Fils unique de Dieu, et, par Lui et avec Lui, à son Père Eternel.
Nous marcherons à la lumière de la foi, de l’espérance et de l’amour pour que le monde croie que le Christ est l’envoyé du Père dont Il est venu nous transmettre la parole. Nous serons nous aussi ses envoyés afin de le faire connaitre et aimer jusqu’aux confins de la terre.

Ainsi, sous la maternelle protection de votre Coeur Immaculé, nous serons un seul peuple avec le Christ qui nous a acquis par sa Mort, témoins de sa Résurrection, et par Lui offerts au Père pour la gloire de la Très Sainte Trinité, que nous adorons, louons et bénissons. Ainsi soit-il. » (Prière de Fatima)

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Re: Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeJeu Mai 30 2013, 16:25

Le 2 juin, je serai à une messe charismatique entre 16 et 19h...j'espère qu'ils auront prévu une adoration avec le Pape et tous les chrétiens Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. 1844125355
En union de prières Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. 575647511
L-A

_________________
Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
misi
membre
misi

Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 68
Localisation : B-6220 - Fleurus

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Pape François ...   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeDim Juin 02 2013, 08:35

Citation :
L'adoration eucharistique : "remède aux maux de notre temps"

2013-06-01 Radio Vatican
C’est une première dans l’Histoire de l’Eglise, un événement inédit : dimanche, solennité de la Fête-Dieu, aura lieu une adoration planétaire et simultanée. Pendant une heure, de 15h à 16h (GMT), les catholiques du monde entier, et de tous les fuseaux horaires, seront en pleine communion spirituelle avec le pape François, qui présidera l'adoration silencieuse du Saint Sacrement sur l'autel de la Confession de la basilique Saint-Pierre.

Les cathédrales du monde seront reliées avec la basilique vaticane en mondovision ou par liaison Internet. L'initiative a reçu une « adhésion massive » a souligné Mgr Rino Fisichella, qui présentait l’événement en salle de presse du Saint-Siège, mardi dernier. L’adoration s’étend non seulement aux cathédrales, mais aussi « aux paroisses, aux congrégations religieuses, et aux associations ». Des fidèles de toute nation prieront ensemble pour l’Eglise et le monde souffrant, -des intentions choisies personnellement par le pape François.
Quel est le sens de l’adoration eucharistique ? Comment la comprendre ? S’agit-il d’une pratique désuète ? Est-elle au contraire, plus que jamais d’actualité ?
Ecoutez Nicolas Buttet, prêtre, modérateur de la fraternité Eucharistein, et auteur d’une trilogie sur l’Eucharistie : Aimer et faire connaître l’amour (éd. de l’Emmanuel), Brûlé au soleil de Dieu (éd. du Cerf), et L’Eucharistie à l’école des saints (éd. de l’Emmanuel).
Ecoutez l’intégralité de l’entretien réalisé par Manuella Affejee :
Retranscription de l’entretien :
L’adoration eucharistique rejoint un peu le sacrifice d’Holocauste dans l’Ancien Testament, c’est-à-dire, brûler toute l’offrande pour Dieu seul. Quelque part, en adorant, on brûle tout notre temps pour Dieu. Quel gaspillage ! Brûler, gaspiller du temps devant Dieu, comme ça, sans rien faire (…) qu’être en sa Présence.
Ça c’est une manière de voir, mais une manière tellement paradoxale qu’elle dit toute la signification, finalement… Donner du temps à Dieu… L’amour donne du temps à l’être aimé. C’est la seule manière d’ailleurs de montrer à une personne qu’on aime, ce n’est pas de lui offrir des cadeaux matériels, c’est de lui offrir du temps, offrir de sa personne. Et bien c’est une manière de signifier à Dieu l’amour qu’on a pour lui. Et c’est vrai que prendre du temps pour le Seigneur, gratuitement, comme ça, c’est une manière d’exprimer l’amour.
Mais en même temps, c’est profondément actif, parce que dans l’échange, dans la présence, il y a vraiment une sortie de soi, une extase de soi. C’est une spécificité de l’adoration eucharistique, de plonger dans le cœur de Jésus qui est devant moi, de rentrer en relation avec lui, qui est réellement et corporellement présent en face de moi. Et donc cet extase du « moi », cet exode du « moi » est un exercice permanent qui va à l’encontre de la culture actuelle, qui est très égocentrée, qui est très refermée sur elle-même… Cet enfermement sur soi, cette nouvelle trinité moderne « moi, moi, moi », et bien là, on est « toi, toi, toi, Jésus».
D’un point de vue plus anthropologique, l’adoration est vraiment un lieu de guérison de la personnalité, parce qu’elle nous évite ce repliement sur nous-mêmes, pour nous mettre en extase de soi. Et ça c’est un sacré travail, que de mettre Dieu à la première place dans notre vie, et de sortir de soi pour aimer, jusqu’à cette folie de l’amour qui doit ensuite, bien sûr, se concrétiser dans la vie de tous les jours, avec nos frères et sœurs en humanité.
Les catholiques, surtout les jeunes catholiques, ont renoué depuis quelque temps avec cette forme de prière. Pourquoi, selon vous ? A quoi est-ce que cela est dû ? Est-ce que ça correspond à un besoin véritable, à une urgence spirituelle ?
Ils ont « renoué », je dirais ils ont « renouvelé », complètement. Parce que si l’on pense à « renouer », on dirait qu’on a retrouvé une pratique ancienne. Or il me semble qu’il y a une terrible actualité de l’adoration eucharistique. Quand on demandait à Mère Térésa comment faire pour changer les paroisses et changer le monde, elle disait « exposez Jésus tous les jours sur vos autels, et vous allez voir que tout va changer ». Donc, il y a une bouleversante actualité de l’adoration eucharistique, ce n’est pas une pratique ancienne qu’on remettrait au goût du jour, c’est une actualité prophétique que l’on signifie par l’adoration eucharistique.
Nous adorons et nous exposons le Seigneur, mais plus exactement, nous nous exposons au regard d’amour de Dieu. Je crois que dans un monde très blessé comme le nôtre, dans un monde où il est difficile de vivre notre vie de chrétien, l’adoration eucharistique est vraiment une réponse à cela.
L’adoration eucharistique va, à la fois, nous donner un cœur d’enfant, et redonner à l’humanité entière un cœur d’enfant. Pas un cœur puéril, mais un cœur d’enfant de Dieu, un cœur de personne qui sait que, sans Dieu, il ne peut rien faire, un cœur branché sur l’essentiel : sur le Christ, l’Unique.
Finalement, il y a dans l’adoration eucharistique, le réponse aux deux tragédies de notre temps : la présomption de bâtir un monde sans Dieu, qui mène à une catastrophe, et le désespoir de ne plus savoir où se tourner devant les épreuves de notre monde.
Ce dimanche aura donc lieu un événement absolument inédit, qui a été voulu par Benoît XVI, dans le cadre de l’année de la Foi… Aura lieu une adoration planétaire et simultanée. Les fidèles du monde entier seront en communion spirituelle avec le pape François, depuis la basilique St Pierre, pour une heure d’adoration eucharistique. Quel est, selon vous, quel est, pour vous, le sens de cet évènement ?

Je trouve cet événement absolument prodigieux ! C’est une inspiration de l’Esprit-saint que Benoît XVI a eue, et que le pape assume avec joie et détermination. Je crois vraiment, voyez-vous, le XXe siècle a été une sorte de manifestation tragique d’un monde sans Dieu, essentiellement en Occident d’ailleurs. Et de proposer à l’humanité, enfin à tous les chrétiens du monde entier, à la même heure, au même moment, avec le décalage horaire, donc, tout le monde sera présent au même moment devant le Saint sacrement pour proclamer la Seigneurie de Dieu, pour implorer la grâce de Dieu.
Cette prière est une profession de foi solennelle dans le primat de Dieu, dans la seigneurie de Dieu, c’est l’acte le plus révolutionnaire que l’on puisse poser aujourd’hui. C’est vraiment comme cela que se fera la révolution, dans le sens véritable du terme, dans le sens étymologique du terme : un renversement complet.
L’homme ne vivra la paix, la joie, le bonheur, ne pourra établir la justice sur la terre, que lorsqu’il se mettra humblement à genoux devant son Dieu. La grandeur de l’homme, c’est être à genoux devant Dieu. Quand l’homme se met à genoux devant Dieu, le plan de Dieu, l’œuvre de Dieu va pouvoir s’accomplir dans les cœurs et dans le monde.
Au cœur d’une crise économique tragique qui va encore empirer, au cœur de guerres et de violences, de menaces de guerre et de bruit de bottes au Moyen-Orient, et bien au cœur de toutes ces souffrances de nos frères et sœurs en humanité, on est en train de dire : « voilà, on va faire la révolution !» La révolution consiste à mettre Dieu à la première place dans nos cœurs, dans nos vies et dans la société.

note maxi Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. 3959946349 sois loué en prendre plein les coeur rayonnant
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: L'Adoration Eucharistique présidée par le Pape François, le 2 juin 2013   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitimeDim Juin 02 2013, 22:10


L'Adoration Eucharistique présidée
par le Pape François, le 2 juin 2013


(66 min.)


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Empty
MessageSujet: Re: Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.   Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: