VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Voir le deal
14.99 €

Partagez
 

 Notre jeunesse qui se suicide

Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeJeu Déc 09 2010, 08:15

Mais où va notre jeunesse ...désespérance ...sans repère ....perdue ...etc....?
Je vous mets ci dessous une page ..où plusieurs vidéos relatent des suicides d'enfants ou d'ados...
Affreux ..! il n'y a d'autres mots ...nous avons déjà discuté sur ce Forum du mal-être de nos enfants ..mais il faut ...maintenant que nous réagissions ...ce n'est plus possible ...cette jeunesse sans espérance qui en vient à attenter à sa vie .

"Vierge Marie ..Maman du Ciel ...nous vous confions tous les enfants de la Terre ...qui sont le bien précieux de notre humanité .... demandez à St Michel Archange et tous les Anges de combattre ce fléau instauré par le Démon "

Protégez nos enfants !

Mary-ray


http://video.fr.msn.com/watch/video/fait-divers-suicide-dun-enfant/13qxsn0qj
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeJeu Déc 09 2010, 11:49

Il y a tellement d'inconnus dans cette affaire de suicide.....; c'est extrêmement triste, et je ne porte aucun jugement sur les responsabilités des uns et des autres..... Peut-être cet enfant était-il psychologiquement fragile (?); peut-être souffrait-il d'une dépression juvénile (?); je ne sais pas; il y a tellement de questions que nous pouvons encore nous poser à ce sujet. Par ailleurs, il est bien vrai que les valeurs désordonnées de nos sociétés occidentales ont assez souvent des conséquences funestes. Que Dieu accueille cet enfant-victime dans sa miséricorde.

Bien sûr qu'on ne parle pas à un enfant comme on parle à un adulte! Une juste pédagogie et une juste éducation essaient sans doute de tenir compte de la résonnance des interventions des adultes dans le coeur des enfants qui ont des tempéraments différents...; mais on ne peut sans doute pas tout prévoir, n'est-ce pas?

La sagesse de Saint Jean de Cronstadt (dans le texte ci-dessous) ne pourrait-elle pas être quand même prise un peu en compte... dans la réflexion que nous pouvons faire à la suite de cette tragédie du suicide d'un enfant?

Citation :
.Jeudi 9 décembre 2010 4 09 /12 /2010 10:29 St Jean de Cronstadt : Prier pour tous les pécheurs

Prie pour tous les pécheurs,

ne te permets pas de corriger qui que ce soit

à cause de son péché,

ou de vouloir le corriger durement.

Cela ne ferait qu'aggraver ses blessures.

Mais plutôt, corrige-le par des conseils,

des avertissements propres à enrayer le mal,

ou à le contenir,

dans les limites de la modération.

Saint Jean de Cronsdadt (1829-1908)

Source: http://www.mystiquereligieuse.com/article-st-jean-de-cronstadt-prier-pour-tous-les-pecheurs-62662730.html



_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeJeu Déc 09 2010, 20:55

Mary-ray a écrit:

"Vierge Marie ..Maman du Ciel ...nous vous confions tous les enfants de la Terre ...qui sont le bien précieux de notre humanité .... demandez à St Michel Archange et tous les Anges de combattre ce fléau instauré par le Démon "

Protégez nos enfants !

Entre cette image de la Vierge des Anges que l'on voit au début du clip de "Pink Martini", ci-dessous...et la dernière image de ce même clip, qui est encore celle de la Vierge Marie, il y a Madeleine...avec son regard si bleu...et tellement limpide qu'il en éclaire tout ce chant italien qui est, de fait, une prière de protection demandée à la Vierge Marie (pour elle, Madeleine...et pour tous les enfants). Et c'est bien parce que cette "prière" du clip me semble être l'écho de la prière de Mary-ray, ci-dessus, que je la reproduis ci-bas...avec les paroles françaises (du chant italien) à la suite....



"Que la Vierge des Anges
me couvre de son manteau
et que veille pour me protéger
le saint ange de Dieu."

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeJeu Déc 09 2010, 23:27

Dans le monde de compétitions où nous vivons, ce monde qui est rempli d'égoïsmes et de duretés, ce monde qui, aussi, cherche parfois à mettre les humains au service des réglements plutôt que de mettre les réglements au service des humains, il arrive que des enfants nous rappellent à l'ordre...par leurs comportements qui soulignent les valeurs de la tendresse, de la bonté, de l'altruisme et de la pureté, ces valeurs qui sont souvent les grands oubliés de notre savoir-vivre-ensemble. Alors je pense, à cause de cela, qu'il ne faut pas désespérer de celui-ci (notre monde); parce qu'il y a, oui, des enfants qui ont le coeur sur la main (et bien plus que certains adultes); et le clip ci-dessous me semble en être une sorte de preuve (pour moi du moins!):


_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeVen Déc 10 2010, 02:28

Merci Stan ! tes clips m'ont beaucouo émue

Oui ! les enfants sont un Bien pour nous adultes ...il faut prendre le soin de les regarder ...les observer ...les écouter ..ils nous parlent parfois aussi par des langages codés que seuls les Coeurs largement ouverts peuvent en comprendre le sens ..ils nous donnent souvent des leçons et de remises en cause ...à nous les adultes qui pensons tout savoir ...et finalement nous nous apercevons que nous ...ne savons rien ...la Vie est une grande leçon ...

C'est par les "petits" que le Paradis s'ouvre ...Jésus nous l'a appris ...! ☀


Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeLun Mai 06 2019, 13:27

Notre jeunesse qui se suicide  Ame-1

Expériences de mort imminente : qu’en est-il du suicide ?

Selon les recherches du Dr. Moody, les personnes ayant vécu une EMI suite à une mort involontaire, ont souvent affirmé qu’à un moment donné durant leur expérience, elles ne souhaitaient pas revenir sur terre (ndlr : car plongé dans la paix, le bien être, l’Amour…).

Toutefois, ces mêmes personnes sont toutes unanimes à répudier le suicide en tant que moyen de retrouver de tels états. Elles disent à leur retour, avoir appris au cours de leur aventure qu’elles avaient ici un devoir à remplir ; elles rapportent de l’au-delà un désir de se vouer entièrement et sérieusement à cette vie-ci. Voici pour exemple, le témoignage d’un homme « mort » suite à un accident et qui fait référence au suicide et au meurtre :

« [Pendant que j’étais de l’autre côté], j’eus le sentiment que deux choses me seraient totalement interdites : me tuer ou tuer quelqu’un (…). Si j’en venais à me suicider, ce serait comme si je refusais le don de Dieu en lui jetant à la face (…). Tuer quelqu’un d’autre, c’est se mettre en travers du plan que Dieu a conçu pour cet homme… »

Un autre homme raconte que tandis qu’il était « là-bas » il avait eu le sentiment que certains suicides entrainaient une sanction, une partie de celle-ci consistant à être témoin des souffrances que cet acte allait susciter chez d’autres.

Toujours selon le Dr. Moody, les témoignages de personnes ayant eu une EMI consécutive à un suicide ont toute un point commun, celui d’être désagréable. Les témoins rapportent que les situations conflictuelles auxquelles ils avaient tenté d’échapper par le suicide, les retrouvaient, de l’autre côté, intacte.

Une femme a déclaré avoir été comme « prise au piège » dans la circonstance qui l’avait poussé à se suicider. Il lui semblait que l’état des choses au milieu duquel elle s’était débattue avant sa « mort » ne cessait de se répéter, comme en une boucle fermée :

« [..] même alors que j’étais « morte », les choses en étaient toujours au même point. C’était comme si les mêmes choses se répétait sans cesse, un éternel retour. Je subissais l’évènement une fois, et à la fin je pensais : « Ouf ! C’est fini, quelle chance ! » Mais aussitôt après, tout recommençait, et je pensais « Oh non ! Assez ! Que ça s’arrête ! ».

Tous ont déclaré qu’après ce qui leur était arrivé, ils n’envisageaient plus jamais le suicide comme une solution ; tous estimaient qu’ils avaient commis une erreur et se félicitaient de n’avoir pas réussi dans leur tentative.

Ainsi le Dr. Moody demanda à un homme si, à la lumière de ce qu’il avait appris, il entreprendrait à nouveau de se supprimer, il répondit : « Certainement pas. Je ne recommencerai jamais. Je mourrai de mort naturelle. J’ai compris dans ce moment-là que notre vie ne présente qu’une infime portion de temps, alors qu’il y a tant de choses à faire pendant qu’on est sur terre. Tandis que quand on meurt, c’est l’éternité. »

Face à ces révélations issues des recherches du Dr. R. Moody, vous l’aurez donc compris si voulez une belle mort, alors suicide, meurtre, euthanasie, avortement… sont à éviter… A propos de l’avortement, comment ne pas citer le témoignage bien connu de Gloria Polo (à retrouver ici) qui vécut une EMI très intense après avoir été foudroyée ?

Lors de cette EMI, les 10 commandements lui sont passés en revue :

« […] Sur cette épreuve des dix commandements, je n’avais pas une demi réponse correcte. C’était terrible, dévastateur ! J’étais totalement bouleversée. Et je me disais : Au moins on ne pourra pas me blâmer d’avoir tué quelqu’un ! […] Quand l’on en vint au 5ème commandement, le Seigneur me fit voir l’assassin horrible que j’avais été en commettant le plus horrible des crimes : l’avortement.  De plus, j’avais financé plusieurs avortements parce que je proclamais qu’une femme avait le droit de choisir d’être enceinte ou pas. Il me fut donné de lire dans le Livre de Vie et je fus profondément meurtrie, car une fillette de 14 ans avait avorté sur mes conseils. […] Chaque fois que le sang d’un bébé est versé, c’est un holocauste à Satan, qui blesse et fait trembler le Seigneur. Je vis dans le Livre de Vie, comment notre âme se formait, le moment où la semence parvient dans l’œuf. Une belle étincelle jaillit, une lumière qui rayonne du soleil de Dieu le Père. Dès que le ventre de la mère est ensemencé, il s’éclaire de la lumière de l’âme. Pendant l’avortement, l’âme gémit et crie de douleurs, et l’on entend un cri au Ciel car il est ébranlé. […] »

Marthe Robin (1902-1981) reconnue « Vénérable » par le pape François, et qui vécut une vie de souffrance, disait au sujet de l’euthanasie :

« Ne mettez pas des poisons sur la table de nuit des malades ». Elle trouva également les mots pour consoler les proches de suicidés : « Elle était peut-être plus près du Bon Dieu qu’on ne pourrait le croire, faisait-elle écrire en 1952, à propos d’une suicidée, car ce n’est pas à ses jours qu’elle voulait mettre fin, mais c’était au mal qui la torturait… »  (*)

Lire la suite de notre enquête : Quel salut pour les âmes ?


(*) Extrait du livre Vie de Marthe Robin du Père Bernard Peyrous, postulateur de sa cause en canonisation dans l’Église catholique.


Notre jeunesse qui se suicide  GOJ1etm7yiy+++OKLL96BfwAFPwkrHgilUAAAAABJRU5ErkJggg==
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeLun Mai 06 2019, 13:36

Notre jeunesse qui se suicide  Jeremy-bishop-167210-unsplash

Je suis harcelé(e) par des pensées de suicide, que faire ?

Selon l’environnement dans lequel nous grandissons, nous voyons parfois le meilleur comme le pire dans notre vie. On s’imagine et pense à notre avenir et on rêve du meilleur. Mais quand la fatalité de la vie pointe le bout de son nez, nos rêves prennent une autre tournure. Et on se demande ce qu’il en sera de nous ? Comment retrouver l’équilibre de ma vie? Pourquoi ça fonctionne pour les autres et pas pour moi ? Pourquoi est-ce à moi que cela arrive ? On en arrive même à regretter le jour de notre naissance, et on voudrait ne plus exister.

Job 3:11 (LSG) « Pourquoi ne suis-je pas mort dans le ventre de ma mère? Pourquoi n’ai-je pas expiré au sortir de ses entrailles? »


Le Harcèlement

Le harcèlement, en tant que ruse de l’ennemi de nos âmes, est un moyen d’entrer dans la tête d’une personne en insistant sur un sujet ou un thème, d’installer sa semence dans son esprit et de lui faire croire le contraire de sa pensée. Il aura de ce fait le monopole, pourra envahir son espace psychique et psychologique et pourra mieux le déstabiliser et l’apprivoiser. Et c’est une des ruses de Satan.

Satan est un prédateur sournois. Après avoir étudié sa proie, il se nourrit de ses échecs, de ses déceptions, de ses douleurs, pour être plus fort et avoir une certaine emprise sur elle. Comment ? En nous rappelant constamment nos erreurs et nos péchés. Mais ce que tu ne dois pas oublier, c’est qu’il n’y a plus aucune condamnation pour celui qui est en Jésus. Et même si cela te fait peur, tu dois répondre à Satan en lui disant que ton passé a été racheté à la croix selon Romain 8:1 LSG.


Le reflet de nos pensées


Proverbes 4 : 23 « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie »

Nos pensées sont le fruit des désirs de nos cœurs parfois cachés et enfouis, de nos attentes, de notre imagination. Certains font du bien à notre esprit et d’autres sont nocifs. Ils deviennent lourds à porter, t’enferment dans une honte, dans un silence comme si tu étais fautif, afin que tu ne puisses te confier à tes proches ou une personne fiable et t’isoler. Mais Dieu révèle à Son ami(e), Son enfant, tout ce qui est caché et l’expose à la lumière. Libère ce qui te pèse et expose-le à Sa lumière et Dieu te montrera Sa vérité.

Ce qui te reste à faire

Satan trouve une brèche pour te tenter quand il constate que ta foi en Dieu diminue jusqu’à vouloir s’éteindre. Et lorsque cette pensée vient à te traverser l’esprit à répétition, la seule chose qu’il te reste sera ta volonté. Ce choix que Dieu nous a donné au commencement, le libre arbitre. Deutéronome 30:15 (LSG) nous dit : « Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. »

Mais le Seigneur nous dit aussi dans Luc 10:19 (LSG) « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire ». Alors lorsque satan en vient à t’inciter, tu te dois de repousser avec fermeté sa demande et lui rappeler que tu es une personne d’une grande valeur aux yeux de Dieu. Que tu as été racheté à un grand prix. Donc, ta vie ne lui appartient pas, et ne dépend pas de lui. Tu es appelé enfant de Dieu et tu portes le nom de Dieu. Personne ne peut mettre fin à ta vie, pas même toi tu ne devrais le faire, parce que Dieu a donné Sa vie contre la tienne pour que tu vives et que tu prospères ! Dieu châtie mais ne tente pas; quand Il châtie, Sa grâce te reprend et ta foi te porte vers Lui.

Satan ne t’aime pas ! Tu lui nuis ainsi qu’à ses plans. Tu as fait le choix de Christ et tu n’es plus un aveugle. Tu deviens dangereux pour lui; ainsi les rôles sont inversés. Tu es une lumière sur le sentier des autres et cela le dérange. La seule chose qu’il désire, c’est ta perte et pour cela il usera de tous les moyens pour te faire tomber. Et lorsqu’il constate qu’il n’y arrive pas par la ruse, il tirera une de ses cartes phares, le suicide. Mais rappelles-lui que tu ne dois pas tenter le Seigneur ton Dieu.

Mathieu 4:5-7 (LSG) « Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu »

Adore ton Dieu, loue-Le pour ce que tu es, et pour le travail qu’Il accomplit en toi, car tu es un vase d’honneur, et ta vie a un prix inestimable.


Notre jeunesse qui se suicide  VQKN+xWAmDrZow2KoJBvtiqhIrKwy2asJgqyYMtmrCYKsmDLZq+j+CT28jtvp2MAAAAABJRU5ErkJggg==Notre jeunesse qui se suicide  Ccb8014027def4f5d6932af90a7bb8cf?s=150&d=blank&r=gÉmilienne Rose
Fréquence Chrétienne
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeVen Mai 17 2019, 11:11

11 mai 2017
Notre jeunesse qui se suicide  1250-midi-1200x600

Une ado chrétienne fait le buzz en dénonçant la série Netflix qui romance le suicide

Dans la nouvelle et très controversée série de Netflix à destination des adolescents, 13 reasons why, l’héroïne de la série, Hannah Baker se suicide pour mettre fin à ses souffrances, après avoir enregistré 13 cassettes dans lesquelles elle explique ce qui l’a poussé à abréger ses jours.

La série est accusée de romancer l’acte irréversible qu’est le suicide, auprès d’un public jeune et influençable. Outre-Atlantique, parmi les nombreuses critiques de la série, une adolescente de 16 ans a décidé d’apporter une réponse personnelle à ce que certains considérent comme une banalisation du suicide. Lauren McRoberts a rédigé sur son blog 13 reasons why not ?, les 13 raisons pour ne pas mettre fin à ses jours.

Pour Lauren, l’histoire d’Hannah n’est pas qu’une histoire, elle révèle le quotidien de nombre d’adolescents harcelés, abusés, moqués, déprimés, noyant leurs souffrances dans la drogue, l’alcool et le sexe, ne trouvant parfois aucune autre issue que le suicide.


Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page

Lire la suite et vidéos : Une ado chrétienne fait le buzz en dénonçant la série Netflix qui romance le suicide

Notre jeunesse qui se suicide  Logo-Infochretienne-officiel-1000
Notre jeunesse qui se suicide  Gilles10
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeSam Juin 01 2019, 14:01

Notre jeunesse qui se suicide  Suicide

Nous vous prions, Seigneur, de répandre sur tous ceux qui souffrent, soit dans l'espace comme Esprits errants, soit parmi nous comme Esprits incarnés, les grâces de votre amour et de votre miséricorde. Prenez en pitié nos faiblesses. Vous nous avez faits faillibles mais vous nous avez donné la force de résister au mal et de le vaincre. Que votre miséricorde s'étende sur tous ceux qui n'ont pu résister à leurs mauvais penchants, et sont encore entraînés dans une mauvaise voie. Que vos bons Esprits les entourent ; que votre lumière luise à leurs yeux, et qu'attirés par sa chaleur vivifiante, ils viennent se prosterner à vos pieds, humbles, repentants et soumis.


Nous vous prions également, Père de miséricorde, pour ceux de nos frères qui n'ont pas eu la force de supporter les épreuves terrestres. Vous nous donnez un fardeau à porter, Seigneur, et nous ne devons le déposer qu'à vos pieds ; mais notre faiblesse est grande, et le courage nous manque quelquefois en route. Ayez pitié de ces serviteurs indolents qui ont abandonné l'œuvre avant l'heure… Que votre justice les épargne et permette à vos bons Esprits de leur apporter le soulagement, les consolations et l'espoir de l'avenir. Ainsi soit-il !
Notre jeunesse qui se suicide  B74b1daa
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeSam Juin 01 2019, 14:05

Notre jeunesse qui se suicide  Walking-in-Light-a-sermon-by-Colin-Dye

EMI due à une tentative de suicide.  Note du Dr. Jeff Long : « C’est l’une des EMI les plus profondes jamais relatées. J’encourage TOUT LE MONDE à la lire »

Notre jeunesse qui se suicide  Tete_sym
EMI de DW.
Notre jeunesse qui se suicide  Logo
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeLun Juil 01 2019, 15:26

20 mai 2019
Notre jeunesse qui se suicide  Collin-dozier-recompense-dun-lifesaving-award
Le maire de Virginia Beach, Bobby Dyer, à gauche, lit le prix de sauvetage qu'il remettait à Collin Dozier, qui a sauvé un homme de l'accès au pont de Lesner

Un chrétien empêche le suicide d’un homme alcoolique et le conduit à Christ

Collin Dozier rentrait chez lui aux alentours de minuit un mercredi, fin avril, lorsqu'il a remarqué qu'une voiture s'était arrêtée sur un pont à proximité et avait senti que Dieu l'appelait.
Notre jeunesse qui se suicide  CollinDozier1

«C'était comme si quelqu'un frappait à votre porte. Tu dois y répondre, dit Dozier à Faithwire. "C'était juste limpide."

Il a parcouru le reste du trajet jusqu'à chez lui, mais a ensuite sauté sur son scooter électrique et est retourné à Lesner Bridge, à Virginia Beach, où il a trouvé un homme qui envisageait de se suicider.

«Je ne voulais pas trop m'approcher de lui», a déclaré Dozier dans un témoignage vidéo partagé par son église.  «Je suis à environ 10-15 pieds de lui et je me suis penché sur la balustrade à côté de lui, et j'ai dit:« Hé mec, qu'est-ce qui se passe?  Pas de réponse."

L'homme de 27 ans, inquiet, n'a même pas regardé Dozier.  Mais il n'abandonna pas, tentant de son mieux d'encourager le jeune homme: «J'ai dit: 'Ne le fais pas.  Jésus t'aime.  Il est là pour toi.

«La seule chose que je pouvais faire était de me tourner vers le Seigneur et de prier», a rappelé Dozier.  «Alors je me suis rapproché un peu de lui, j'ai tendu la main et j'ai dit: 'Seigneur Jésus, s'il te plaît, parle à ce gars.  Ouvre les yeux maintenant.  Laisse-le voir ton amour.  Je sais que lorsque les temps sont durs, c'est la seule chose à laquelle il est possible de se tourner. "

Après environ 20 minutes, selon la police de WAVY-TV , la police est finalement arrivée .  Quand ils sont arrivés, l'homme troublé a basculé de l'autre côté de la rambarde du pont, face à l'eau.

L’homme - qui prétendait avoir un fusil - menaçait de tirer sur Dozier et le policier.  Mais cela n’a pas arrêté le Bon Samaritain, qui s’approchait de plus en plus près de l’homme.

«Je me suis précipité pour ça», a déclaré Dozier.  «J'ai passé autour de ses bras et j'ai pincé mes coudes pour que ses bras ne se déchaînent pas et ne touchent plus rien.  J'ai grimpé sur la rambarde, je l'ai aspiré et je l'ai jeté sur le trottoir. »

De là, la police est intervenue, a placé l'homme en garde à vue et l'a admis dans un centre de rééducation où il est resté plus d'une semaine.

Les actions de Dozier ont eu un impact tellement positif sur l'homme qu'il a depuis commencé à aller à l'église avec lui le dimanche.  Il est également sobre depuis trois semaines.  Avant d'être sauvé tard dans la nuit d'avril, M. Dozier a déclaré que l'homme n'avait pas été sobre depuis un jour sur dix ans.
L'homme doit maintenant être baptisé.

Dozier, un ancien lutteur, a déclaré que sa propre foi avait également été revigorée par l'expérience.  Il a dit à Faithwire qu'il avait prié pour que Dieu le rende "audacieux" dans sa foi.

“Ceci est arrivé pour une raison.  Ce n'est pas par hasard.  Je ne peux pas ne pas partager cela », a-t-il déclaré.  «Parce que c'est totalement Dieu - tout y est.  Dieu m'a utilisé pour pouvoir faire cela.  Quelles sont les chances que je sois là parmi toutes les personnes ?

Le natif de Virginia Beach a poursuivi en disant qu'il "n'avait jamais pensé" que Dieu l'emploierait de manière aussi importante.

«Cela m'a vraiment aidé à développer ma foi parce que, pour la première fois, je reçois des centaines de messages de personnes disant… qu'elles veulent changer leur vie et que cette histoire les a motivées à le faire», a déclaré Dozier.  «Je ne fais que continuer à voir tant de cœurs avoir changé depuis cette histoire.  C'est incroyable !

Notre jeunesse qui se suicide  HLFxYnfrsAAAAAElFTkSuQmCCNotre jeunesse qui se suicide  TrePar Tré Goins-Phillips

Notre jeunesse qui se suicide  2Q== Notre jeunesse qui se suicide  1017984225
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeMar Juil 02 2019, 00:29

Citation :

Notre jeunesse qui se suicide  60988261_2260032380756210_2358666657368375296_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_eui2=AeFPfBdlbhOysOqPTg0EYnV7sSoyhLBGfSUM-YIHRhiny7bUlEV-P_3XIL5gHjcnqy70zxgiY2SfLql96nJUgSo0M0BT7lANDAv1_S1svk-KIg&_nc_oc=AQlG-l_DUSjubLNb29GL9zIt9J5iZmIJUkTVwW741JuB-FajZiAWfm5vP9LbgrwAAhs&_nc_ht=scontent.fymy1-2

Je connais au moins deux jeunes personnes qui se sont suicidées. Que s'est-il passé dans leur tête pour qu'elles en viennent ainsi à se tuer ? Je revois l'une d'entre elle que je croisais dans un corridor et dont je voyais les mains trembler d'une façon évidente; mais, par discrétion, je n'ai pas osé l'aborder pour lui demander : « Tu n'as pas l'air de bien aller ? »; et je ne l'ai finalement pas abordée parce que j'étais moi-même débordé de travail à ce moment là; je pensais que ce n'était chez elle qu'un malaise passager... Ah la surprise et la consternation chez moi, le lendemain, quand j'ai appris son suicide.

Impossible de ne pas me rappeler également que cette femme en détresse, dont je parle, possédait un étrange don; elle m'avait un jour interpellé en me disant : «J'ai rêvé de toi, la nuit dernière; je te voyais t'effondrer sur le plancher; et je sais que, quand je fais ce genre de rêve, cela se produit...tu vas être malade »

Et de fait, quelques semaines plus tard, il m'est arrivé de m'effondrer sur le plancher, à cause des chutes de ma tension artérielle; ma santé s'est soudainement dégradée... en un problème qui était imprévisible pour moi, mais que cette amie, dont je parle, avait bien vue dans un rêve prémonitoire. Sans doute y avait-il chez elle une sorte de pouvoir paranormal (?) ... qui provenait de ses intérêts et de ses fréquentations ésotériques ?...ou bien qui provenait de "je ne sais pas quoi d'occulte" ? Je pense maintenant que le diable n'est pas étranger au désespoir... engendré par des forces occultes ?

Stan



_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Ven Juil 05 2019, 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeMar Juil 02 2019, 11:43

Stan a écrit:

Je pense maintenant que le diable n'est pas étranger au désespoir... engendré par des forces occultes ?
Citation :
Stan
En effet cher Stan, les puissances de l'enfer sont actives. Je vous partage deux vidéo qui en disent long sur le sujet :


Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeDim Sep 08 2019, 12:53

Notre jeunesse qui se suicide  Crying10


Ils (les parents) ne doivent pas se sentir coupables à cause du geste de violence que nous nous sommes fait.

Une âme au Ciel: Dieu est la Divine Volonté, il permet que je vous parle, tout est en lui. Vous êtes en lui, je suis en lui, Dieu nous unit. Nous sommes en Jésus, notre âme est divine, elle est en lui.

Je me suis donné la mort par pendaison, je n’ai pas pensé à mon geste qui faisait de moi un enfant indigne de tant d’amour. Oui, j’étais rempli d’amour, mais ma volonté humaine vivait dans le désespoir de ne pas connaître le vrai amour. C’est vrai que j’ai connu de l’amour auprès de mes parents, mais ma vie s’était obscurcie par mon besoin d’être aimé comme moi je le voulais, non comme eux voulaient m’aimer, alors que c’est Dieu qui nous donne des parents: je n’ai pu reconnaître là la main de Dieu.

Aujourd’hui, je peux dire à tous les parents, qui connaissent la souffrance à cause de nous qui nous sommes enlevés la vie, que tout en nous crie vers la vie. Lorsque notre âme quitte notre cher corps, nous réalisons que Dieu nous aime et qu’il nous a donné le souffle de la vie pour que nous puissions nous acheminer sur la terre avec la chair de nos parents.

Chers parents d’amour, Dieu choisit vos enfants, il accorde à chacun d’eux la vie pour qu’ils puissent découvrir la valeur de l’amour et c’est en faisant de bonnes actions qu’ils apprennent que l’amour, ça se donne. Lorsque nous venons au monde, Dieu nous donne la vie et les parents nous donnent une partie de leur chair qui vient de Dieu: tout vient de lui. Par amour, nous devons donner à Dieu notre vie et tout ce que nous faisons; tout ne doit être que donation pour Dieu.

Mais pour offrir à Dieu notre vie, il faut savoir qu’elle vient de Dieu; rien n’est venu à nous sans l’amour de Dieu, il nous aime plus que nous nous aimons: «Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.» Dieu nous a donné son Fils par amour et les parents nous donnent de leur chair qui vient de Dieu par amour. Lorsque nous découvrons cette valeur d’amour, nous découvrons à quel point Dieu nous aime et à quel point les parents nous aiment, dans la mesure où ils ont découvert qu’ils sont amour.

Ils ne doivent pas se sentir coupables à cause du geste de violence que nous nous sommes fait. Les parents doivent donner à Dieu leur enfant qui s’est suicidé. Oh! si j’avais su donner à mes parents tout l’amour qu’ils méritent, comme je l’aurais fait! «Mes chers parents, Dieu le Père me donne cela aujourd’hui; par le oui à l’Amour de ma petite sœur (la fille du oui), je puis vous parler, car je suis en vous et, vous, vous êtes en Jésus; comme je suis en Jésus dans la vie éternelle, je suis près de vous; je vous aime si fort! Vos prières m’ont aidé à aller vers Dieu le Père. Combien est grande ma gratitude de vous avoir eus comme parents! Mon âme se réjouit de vous savoir en Dieu. Vous avez gardé l’espoir de me voir au Ciel. C’est si important ce geste d’amour.

Votre fils vous attend au Ciel.» Vous, les parents, les frères, les sœurs et les amis, ne cessez pas de prier pour ceux qui se suicident, vos prières les soulagent. Lorsqu’une âme se retrouve devant l’Amour, elle est devant sa vie un très court instant. Comme Dieu la veut avec lui, il fait tout pour qu’elle aille vers lui. Lorsqu’elle prononce son oui, tout d’elle a si honte qu’elle ne peut regarder l’Amour; son regard sur elle la fait frémir de bonheur mais, elle, elle est incapable de lever son regard vers lui, car elle est trop indigne de tant d’amour et c’est avec un repentir sincère qu’elle se dirige vers le purgatoire pour purifier tout ce qui la rend indigne.

Je vous témoigne de cela pour vous dire de ne pas juger ceux qui se suicident, mais de prier pour eux afin qu’ils se reconnaissent repentants devant l’Amour.

Priez pour que leurs souffrances méritées soient amoindries. Je suis une âme heureuse et même si j’ai dû passer par le purgatoire, j’ai connu le vrai amour à l’instant où l’Amour s’est présenté à moi. Je vous aime, mes parents d’amour. Ma petite sœur, merci de tes prières, elles m’ont aidé à entrer à la Maison éternelle. Je t’aime. Jésus: Ma fille bien-aimée, Dieu te bénit. Je vous aime et je vous veux en amour avec vous et votre prochain. Amen, je vous le dis: «Aimez l’Amour, l’Amour vous aime.» Jésus, votre Amoureux, celui qui est en vous. Amen !


Source : Amour pour tout les miens - 2004 - la fille du oui à Jésus (Canada) - volume 4 - chapitre 242

Notre jeunesse qui se suicide  Gilles10
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeDim Sep 08 2019, 12:54

Notre jeunesse qui se suicide  Suicid10

Journée Mondiale de prévention du suicide 2019

À l’échelle mondiale, on estime qu’un suicide a lieu toutes les 40 secondes et une tentative toutes les 3 secondes, ce qui correspond à un million de suicides chaque année, un million de vies perdues...

Les chiffres sont cruels : c'est plus que l'ensemble des personnes tuées par les guerres et les catastrophes naturelles. Si on ajoute à ce total les entourages directs des personnes suicidées, on arrive à 10 millions de personnes endeuillées.

La Journée du 10 septembre vise à sensibiliser le grand public à l’ampleur du problème et l'informer sur les actions de prévention à sa portée.


Travaillons ensemble pour prévenir le suicide

En 2019, nous célébrons la 17ème édition de cette journée. Rappelons que c'est l'association internationale pour la prévention du suicide qui est à l'origine de cette journée, en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère le suicide comme un problème de santé publique énorme mais en grande partie évitable, aujourd'hui à l’origine de près de la moitié de toutes les morts violentes. On compte actuellement près d’un million de décès annuels dus au suicide, et le coût économique se chiffre en milliards de dollars. Selon les estimations, le nombre de décès dus au suicide pourrait passer à 1,5 million d’ici 2020.

Les associations qui agissent pour la prévention du suicide sont nombreuses et nous avons retenu pour notre "site à visiter" (voir lien ci-dessous) SOS Suicide Phénix dont l'accroche mérite à elle seule le détour : En parler, c'est déjà revivre !


Un site à visiter : sos-suicide-phenix.org

Notre jeunesse qui se suicide  Logo
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeLun Sep 09 2019, 12:34

Notre jeunesse qui se suicide  Index10

Journée mondiale de prévention du suicide

La journée est organisée en collaboration entre l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Association internationale pour la prévention du suicide (IASP). Elle est relayée par des organisations locales telles que l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS).

Selon l'OMS, il y aurait environ 3000 suicides par jour dans le monde (plus de 800 000 par année) et au moins autant, sinon plus, de tentatives de suicide. Au Québec, 3 personnes s'enlèvent la vie chaque jour et les 3/4 des suicides répertoriés sont effectués par des hommes. De plus, le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans. 


Il est important de savoir que le fait de parler du suicide n’encourage pas à passer à l’acte. Au contraire, parler du suicide peut encourager une personne à parler et à se libérer de sa souffrance. Les ressources pour aider une personne qui pense au suicide sont aussi de bonnes adresses pour quelqu’un qui s’inquiète pour un proche et qui ne sait pas comment l’aider.

En ce sens, la journée du 10 septembre vise notamment à promouvoir les ressources existantes pour une personne ayant des idées suicidaires, ainsi qu'à faire de la sensibilisation sur les signes que l'on peut reconnaître chez une personne qui songe à s'enlever. Mentionnons d'ailleurs que la prévention au Québec donne des résultats : selon l’AQPS, pendant la première décennie des années 2000, le taux de suicide a considérablement diminué au Québec, tandis que les demandes d'aide ont significativement augmenté.

Notre jeunesse qui se suicide  2Q==
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeMar Sep 10 2019, 11:16

10 septembre 2019
Notre jeunesse qui se suicide  Resize10

Suicide: l’état d’urgence

CHRONIQUE / Si une stratégie se révélait des plus efficaces pour réduire le nombre de décès sur les routes, le nombre de cancers ou de maladies cardiovasculaires, il y a fort à parier qu’aucun gouvernement ne s’en priverait et ne renoncerait à préserver des vies. Pourquoi est-ce différent lorsqu’il s’agit de prévention du suicide?

Le paradoxe est flagrant.


«Si le suicide compte parmi les principales causes de mortalité dans le monde, il ne figure toujours pas au rang des priorités de santé publique. La prévention du suicide et la recherche sur le suicide ne bénéficient pas des ressources financières et humaines dont elles ont désespérément besoin», relève l’Organisation mondiale de la santé, dans Prévention du suicide, l’état d’urgence mondial, un premier rapport sur ce thème pour l’organisation, rendu public lundi.

Toutes les 40 secondes, une personne se suicide dans le monde. Total pour une année : 800 000.

Au Québec, 80 personnes tentent chaque jour de mettre fin à leur vie. Chaque jour au Québec, trois personnes décèdent par suicide.


Chaque fois, 7 à 10 personnes sont endeuillées et portent leur fardeau de culpabilité, d’impuissance, d’incompréhension et parfois d’insatisfaction à l’égard d’un réseau de la santé et de services sociaux qui n’a pas su répondre adéquatement et promptement aux appels à l’aide.

Ces décès et leurs lourds effets collatéraux ne sont pas des accidents. Il est possible de les éviter.

Le Collectif pour une stratégie nationale en prévention du suicide a rappelé lundi qu’après 1999, le taux de suicide a diminué de 4,1 % chez les hommes, et ce, pendant dix ans, de 2,6 % par année chez les femmes et de 9,6 % en moyenne chez les jeunes.

La raison de ces bons résultats? Québec s’était doté en 1998 d’une stratégie québécoise d’action pour contrer le suicide, «S’entraider pour la vie». Les années suivantes, le taux de suicide a reculé dans certaines catégories d’âge.

Depuis 15 ans, le Québec est privé d’une telle stratégie. Le nombre de suicides par jour est aujourd’hui le même qu’il y a 40 ans.

Ici, le sujet n’est plus tabou comme auparavant et comme cela le demeure dans d’autres pays du monde où les tentatives de suicide sont toujours pénalisées.

Mais à quoi sert d’en parler et d’inciter son frère, son collègue ou sa conjointe à demander de l’aide si celle-ci n’est pas au rendez-vous ou se résume à un médicament ou à un suivi avec un spécialiste dans six mois?

La présidente de l’Ordre des psychologues du Québec, la Dre Christine Grou, souligne que «nous avons travaillé depuis de nombreuses années à diminuer les tabous autour de la santé mentale. Les gens réclament des services, mais ceux-ci ne sont pas toujours au rendez-vous… ce qui peut entraîner un geste de désespoir».

Plus de 25 organisations œuvrant en prévention du suicide et en santé mentale demandent au gouvernement de François Legault d’instaurer une stratégie nationale en prévention du suicide. La ministre de la Santé, Danielle McCann doit également produire un plan d’action en santé mentale pour 2020-2025. Va-t-on y prévoir enfin un accès accru aux services de psychothérapie qu’un collectif réclame depuis 2015 en s’inspirant de l’expérience australienne?

Les attentes sont grandes en santé mentale et ce depuis fort longtemps. M. Legault et son équipe se targuent d’être à l’écoute de la population. Voilà une belle occasion de le démontrer.

Le 12 août dernier, le roman Le fleuve de l’actrice Sylvie Drapeau figurait parmi les quatre livres québécois achetés par le premier ministre Legault. En cette journée mondiale de prévention du suicide, je lui suggère de poursuivre la tétralogie de Mme Drapeau avec «L’enfer», qui raconte l’histoire d’une grande sœur dont le jeune frère schizophrène se suicide. C’est l’histoire familiale touchante de Mme Drapeau. C’est une histoire qui ressemble à celle d’autres familles du Québec et qui mériterait une plus belle fin.


Notre jeunesse qui se suicide  2Q==
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeSam Sep 14 2019, 12:40

13 septembre 2019
Notre jeunesse qui se suicide  Distru10

« Ȏ toi qui te sens mal »

Toutes les 40 secondes, une personne met fin à ses jours dans le monde. Ce chiffre terrifiant, révélé cette semaine par l’OMS, a inspiré notre chroniqueur, Ronald Barakat, qui a écrit ce poème pour mieux prévenir ce terrible mal...

Ȏ toi qui te sens mal
Réjouis-toi de la vie ;
Viens danser dans son bal,
Ranime en toi l’envie
D’aimer l’instant banal !

Ȏ toi qui te sens triste,
Qui ploies sous le fardeau,
Dis-toi que tu existes,
Que c’est un beau cadeau
Offert par un Artiste !

Ȏ toi qui te sens seul,
Tu as la compagnie
D’un merveilleux Aïeul
Aux vertus infinies
Dont tu es le filleul !

Ȏ toi mon gentil frère,
Ȏ toi ma tendre sœur,
Nous avons tous un Père
Et un Frère au saint Cœur,
Et aussi une Mère !

Ils sont bien là pour nous,
Et pour toi à toute heure,
Ils t’ouvrent n’importe où
Les bras de leur demeure
Pour enlever ton joug !

Ils sont la panacée,
Ils sont la solution
Aux mauvaises pensées,
Aux maux, aux dépressions,
Aux actions insensées !

Ȏ toi qui souffres, crois !
Crois donc à ce miracle
D’avoir en soi un Roi
Qui lève les obstacles
Par ton signe de croix !

Ȏ mon cher, ô ma chère,
Tâche de réciter
Avec cœur le rosaire !
Tu peux ressusciter
D’une simple prière !

Tu peux, en recherchant,
Avant tout le Royaume,
Entendre un nouveau chant,
Sentir un bel arôme,
Un Verbe si touchant !

Ȏ toi qui te sens vide
Remplis-toi de ces Cieux
Qui effacent les rides
Et les regards anxieux,
Lavent les fronts arides !

Remplis-toi de l’Esprit,
De ses dons, de ses grâces ;
De son Nom sois épris
Et cède-lui la place ;
Car c’est Lui qui guérit !

Ȏ toi qui te sens morne,
Tu te sentiras mieux
Si Son Amour sans bornes
Vient envahir tes lieux,
Si son crucifix t’orne !

Ȏ toi qui as perdu
Cet appétit de vivre,
À toi Il s’est rendu
Pour t’apporter des vivres
De son Corps éperdu !

Toi qui vis dans l’errance
Et dans les afflictions,
Mise sur l’Espérance
Et sur Sa Rédemption,
Elles porteront chance !

Notre jeunesse qui se suicide  Logopar Ronald Barakat
Notre jeunesse qui se suicide  Gilles10
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeMer Nov 13 2019, 09:26

Notre jeunesse qui se suicide  Suicid11

Briser le mur du silence qui entoure le suicide

Dans notre société en constante évolution, il reste cependant un sujet délicat, toujours difficile à cerner, à appréhender : le suicide. Un acte qui dérange et laisse des proches désemparés.  Quant à l’Eglise, si elle n’approuve pas, elle comprend et pardonne.  


Force est de constater que le suicide reste sans doute comme l’un des derniers tabous à lever en ce début du XXIe siècle. Cet acte terrible que l’on continue à cacher dans les familles, et dont on ne parle pas en société. Par honte. Une mort volontaire qui frappe également de plein fouet les proches de la victime. Avec des familles dévastées et souvent laissées sans réponses face à l’acte commis. Et ce même si une assistance peut être octroyée par des spécialistes, dont la cellule d’aide mise en place par le centre belge de prévention du suicide.


Avec un travail de deuil bien plus complexe à effectuer que dans le cas de morts plus « classiques ».

En Belgique, le suicide est à l’origine de quelque 2.000 décès chaque année, soit le 5e plus haut taux d’Europe en la matière. C’est la deuxième cause de mortalité après les accidents de la route. 


Mais ces chiffres sont sans doute inférieurs à la réalité. Des accidents ou des morts suspectes peuvent en réalité cacher un suicide.

Parmi les personnes les plus vulnérables, figure la jeune génération, celle située entre 15 et 25 ans. Et, inévitablement, se pose dans le chef du grand public et de certains médias la question de la responsabilité des réseaux sociaux et des séries TV. Souvent accusés de déclencher un acte suicidaire parmi les individus plus fragiles. Dernier dossier en date, celui relatif à une série américaine, ‘13 Reasons why’, qui aurait  poussé de jeunes Américains à commettre l’irréparable du fait du grand réalisme de la série. Le lien de cause à effet est-il avéré ? Rien n’est moins sûr. Comme le précise d’ailleurs Tomas Landaburu, directeur du centre de prévention du suicide : « Il est certain que les réseaux sociaux et les médias ont une certaine influence sur la jeune génération. La série ‘13 reasons why’  a pu donner des idées à certains. Mais, ces facteurs ne sont généralement pas la cause du suicide d’un jeune. En effet, il faut savoir que le processus suicidaire est bien plus long et plus complexe que la vision d’une série. Il est en effet très rare qu’une personne se donne la mort sur un coup de tête. C’est plutôt le résultat d’un long processus. » Un avis partagé également par le psychologue Jean Hemelrijck : « Les réseaux sociaux et les œuvres de fiction constituent un objet que l’on a fort envie de noircir (parfois avec raison, mais pour d’autres sujets), mais ils permettent aussi des mises en réseau. Des personnes présentes sur le Net se livrent plus facilement que dans la vie réelle, et c’est une bonne chose. Et la fiction, même réaliste, permet d’apporter davantage de lumière sur le suicide. Quant aux phénomènes de mimétisme liés à cette série, ce serait oublier que cela existait bien avant les réseaux sociaux. »  Face au besoin permanent de trouver un bouc émissaire pour chaque problème de société, il faut donc raison garder. Même face au suicide.

Et Dieu dans tout ça ?

Par cet hommage indirect à la célèbre formule de Jacques Chancel, il n’est sans doute pas inutile de rappeler la position de l’Eglise face à ce drame. Avant le concile Vatican II, le suicide constituait un obstacle à des funérailles religieuses. « Cela partait de l’idée que la vie ne nous appartient pas vraiment et l’ayant reçue de Dieu, c’était plutôt paradoxal de demander une cérémonie religieuse » explique Tommy Scholtès sj, porte-parole francophone de la conférence épiscopale. Depuis, les choses ont évolué, et dans le bon sens. « Aujourd’hui, il est fréquent que des personnes qui se sont suicidées soient enterrées avec une cérémonie religieuse si la famille en fait la demande. Le raisonnement de l’Eglise se base sur le fait que la personne décédée s’est souvent sentie dans une sorte de contrainte irrésistible au vu de la situation qui était la sienne. Comme, une dépression, une maladie grave, une situation sociale extrême… » ajoute encore Tommy Scholtès.

Parler, pour aider et prévenir

Le suicide constitue un sujet délicat, bien loin d’avoir livré toutes ses réponses. « Ce qui est important, c’est de savoir d’où émerge le suicide. Face à cette question complexe, on a tous envie d’une réponse simple, qui évacue la complexité du suicide.  Mais c’est très compliqué d’y arriver, voire impossible » déclare Jean Van Hemelrijck. Qui ajoute encore que « dans le problème du suicide, celui qu’il faut accuser, c’est le silence.  Le meilleur remède contre le suicide, c’est la relation, les mots échangés avec le désespéré. Pour briser l’isolement. » Des propos partagés par Tomas Landaburu qui insiste également sur l’importance des journées d’information mises en place. « Elles permettent à chacun d’entre nous de devenir un acteur majeur dans la prévention. »  Avec le suicide comme avec d’autres drames sociaux, on en revient toujours au besoin d’écoute et d’entraide.


Notre jeunesse qui se suicide  Z par Philippe DEGOUY

Un exemple très triste : Un jeune homme de 13 ans semble avoir mis fin à ses jours. Prions pour sa famille. Notre jeunesse qui se suicide  1857710306 Il doit sûrement être au Ciel.
Notre jeunesse qui se suicide  Alexan10

Lire l'article : Disparition à Ottawa : le corps d'Alexandre Baron retrouvé | ICI ... https://ici.radio-canada.ca

Notre jeunesse qui se suicide  3292882464
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitimeVen Nov 22 2019, 10:03

21 novembre 2019
Notre jeunesse qui se suicide  000_wa10

Notre jeunesse qui se suicide  Hullib10
Maison Hulligarger

À Détroit, des parents font un procès au prêtre qui a condamné le suicide de leur fils

Pendant l'enterrement, l'homme d'Église avait dit que le suicide du jeune homme était contraire à Dieu.

Avant l'enterrement de leur fils dans le Michigan aux États-Unis, Jeffrey et Linda Hulligarger avaient demandé au prêtre qui officierait de célébrer la vie du jeune homme. Ils voulaient aussi que la messe évoque l'importance du respect des autres car leur fils de 18 ans avait fait l'objet de harcèlement à l'école . Pourtant, le jour des funérailles, le prêtre de leur paroisse, Don LaCuesta, a critiqué le suicide du jeune homme à plusieurs reprises.

«Je crois qu'il ne faut pas dire que ce qui est mal est bien, que ce qui est mauvais est légitime. Parce que nous sommes chrétiens, nous devons dire ce que nous savons être la vérité –que mettre fin à ses jours est contre Dieu, qui nous a créés, et contre tous ceux qui nous aiment», a déclaré le prêtre lors de la messe d'enterrement. Les parents ont été choqués par ce discours, d'autant plus que toutes les personnes présentes n'étaient pas au courant du suicide. «Il a condamné mon fils, et l'a quasiment traité de pécheur. Il s'est demandé si mon fils s'était assez repenti pour aller au paradis», se rappelle le père de Maison, le jeune homme décédé.

Préjudice psychique

Près d'un an plus tard, les parents ont décidé de porté plainte contre le prêtre et contre le diocèse de Detroit pour préjudice psychique . D'autres personnes avaient déjà eu des expériences similaires avec ce prêtre et avaient dénoncé son manque de compassion. Avant d'entamer la procédure judiciaire, Linda et Jeff Hullibarger avaient rencontré l'archevêque de Detroit et demandé que le prêtre soit suspendu, mais ils n'avaient pas obtenu gain de cause.

L'archevêché de Detroit a depuis présenté des excuses à la famille et déclaré que le révérend Don LaCuesta n'officierait plus aux enterrements. «Il a accepté de se faire aider afin de devenir plus efficace dans les situations difficiles», a précisé l'archevêché.

Comme le rappelle une représentante de l'alliance pour la prévention du suicide , de nombreux membres du clergé ne reçoivent pas de formation qui leur permettrait d'aider les proches de victimes de suicides et ont souvent tendance à condamner le suicide comme un péché.

Read More

Notre jeunesse qui se suicide  YPyyl2wQQbSAaAAAAAElFTkSuQmCC           Notre jeunesse qui se suicide  3292882464
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Notre jeunesse qui se suicide  Empty
MessageSujet: Re: Notre jeunesse qui se suicide    Notre jeunesse qui se suicide  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre jeunesse qui se suicide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Libre Expression-
Sauter vers: